En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

07.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

01.

Le transmédia : quand la fiction s’invite dans votre lit

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

ça vient d'être publié
pépites > Sport
Machisme
Clémentine Sarlat dénonce le harcèlement moral et les remarques sexistes qu'elle a subies à "Stade 2"
il y a 6 heures 21 min
décryptage > Politique
La voix de son maître

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

il y a 7 heures 55 min
light > Culture
Industrie à l'arrêt
Disney repousse une douzaine de films Marvel à cause de l'épidémie
il y a 8 heures 50 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une histoire populaire du football" : Populaire et subversif : vive le foot !

il y a 10 heures 40 min
pépites > France
Drame
Drôme : deux morts et sept blessés dans une attaque au couteau perpétrée par un demandeur d'asile soudanais
il y a 11 heures 3 min
pépite vidéo > Media
Racisme
"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus
il y a 12 heures 24 min
décryptage > Religion
Besoin de sens

Sauver Pâques : les catholiques se mobilisent pour communier malgré le confinement

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Environnement
Rions vert

C comme con, con comme Cochet : il confond le CO2 et le coronavirus !

il y a 13 heures 19 min
décryptage > High-tech
Applis stars du confinement

Voilà comment Zoom et House party peuvent menacer vos données professionnelles ou personnelles

il y a 13 heures 36 min
décryptage > Politique
Dérapages à répétition

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

il y a 13 heures 55 min
pépites > Politique
Défiance
Covid-19 : une majorité de Français jugent que le gouvernement gère mal l'épidémie
il y a 7 heures 16 min
light > Media
Solidarité
Le groupe Canal+ va reverser ses recettes publicitaires de 20h à la Fondation de France
il y a 8 heures 38 min
pépite vidéo > International
Le monde d'avant
Coronavirus : en Suède, sans confinement, la vie continue comme si de rien n'était
il y a 9 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Maus", Tomes 1 et 2 : Un roman graphique hors norme

il y a 10 heures 44 min
pépites > Défense
Touchés
Coronavirus : 600 militaires français atteints
il y a 11 heures 19 min
décryptage > International
Vital

Pour éviter les famines, ne pas interrompre le commerce mondial de céréales

il y a 12 heures 55 min
décryptage > Santé
Aller de l'avant

Covid-19: Il faut accélérer, ce n’est jamais trop tard

il y a 13 heures 10 min
décryptage > Education
Imaginaire

Si le coronavirus fait irruption dans les jeux de vos enfants, ne vous faites pas de soucis

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Société
Pas de retour à la normale rapide

Déconfinement graduel : attention danger dans l’opinion

il y a 13 heures 43 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Jeanne d'Arc, une dissidente au temps du Moyen Age

il y a 14 heures 4 min
© Reuters
© Reuters
Amoris Laetitia

Vous voulez renforcer votre mariage ? En 2017, faites des entretiens d'évaluation réguliers

Publié le 30 décembre 2016
Avec son patron, ça n'est pas forcément rigolo. Avec son conjoint non plus d'ailleurs. Mais ça peut quand même vous rendre plus unis et heureux...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec son patron, ça n'est pas forcément rigolo. Avec son conjoint non plus d'ailleurs. Mais ça peut quand même vous rendre plus unis et heureux...

En général on n'aime pas trop les entretiens d'évaluation. Ce genre de critique formalisée - même si elle s'avère constructive, ce qui n'est pas forcément le cas - peut être gênant, énervant, frustrant. Mais il pourrait y avoir pire : imaginez avoir un entretien d'évaluation avec votre conjoint !

Et pourtant… De plus en plus de conseillers conjugaux et de chercheurs recommandent que les couples mariés fassent des entretiens d'évaluation réguliers.

En effet, un problème récurrent lorsqu'un mariage bat de l'aile est que d'ici à ce que les couples cherchent des moyens formalisés, comme un conseiller conjugal, pour résoudre leurs difficultés, il est souvent trop tard.

A contrario, si, en amont, les conjoints prennent le temps, régulièrement, d'évaluer leur relation et d'identifier les points d'amélioration, ils peuvent résoudre les problèmes avant qu'ils ne deviennent trop profonds pour être réglés. C'est un peu l'équivalent d'un check-up chez le médecin, explique James Cordova, professeur de psychologie, au Wall Street Journal.

Ainsi, dans une étude publiée dans le Journal of Consulting and Clinical Psychology et menée par le professeur Cordova, 216 couples ont reçu des questionnaires leur demandant d'évaluer les principales forces et faiblesses de leur relation. Ensuite, les couples ont été répartis dans des groupes aléatoirement : le premier groupe a eu deux sessions chez un conseiller conjugal pour revoir les évaluations et évaluer ensemble des pistes de résolution des problèmes ; on a dit aux couples du deuxième groupe qu'ils étaient mis sur une liste d'attente.

Après un et deux ans, les couples du premier groupe avaient vu des améliorations significatives dans leur sentiment de satisfaction dans leur relation, leur intimité, et leur sentiment d'être acceptés par leur conjoint, ainsi qu'une baisse des symptômes liés à la dépression, par rapport aux couples du premier groupe. De plus, les couples du premier groupe qui avaient le plus de problèmes sont ceux qui ont eu la meilleure amélioration.  

En effet, dans la phase initiale de bonheur, les couples ont tendance à être trop optimistes sur l'avenir. Dans une autre étude, l'immense majorité de couples sur le point de se marier déclaraient qu'ils étaient au courant que la moitié des mariages se terminent en divorce, mais évaluaient la probabilité d'un divorce dans leur cas à zéro, rappelle le site Quartz. Mieux vaut donc prévenir que guérir.

Petit guide pratique

Donc, les entretiens d'évaluation avec son conjoint, que du bonheur -littéralement. Mais attention ! Il ne faut pas faire ça n'importe comment. Il faut faire attention aux sentiments de l'autre et être constructif. Les conseillers conjugaux qui prônent cette approche suggèrent ainsi plusieurs règles à ne pas oublier pour ses entretiens d'évaluation :

N'attendez pas. On l'a déjà dit, mais ça mérite d'être répété : cette méthode ne fonctionne pas pour les couples qui sont déjà en difficulté. Elle peut même envenimer la situation si elle ne devient qu'un nouveau terrain pour des conflits amers préexistants.

Commencez par les points positifs. Commencez par parler de tout ce qui va bien, et surtout de votre amour pour votre conjoint.

Se concentrer sur des comportements, pas sur la personne. L'idée n'est pas d'attaquer l'autre. Après tout, vous l'aimez et voulez vivre avec il/elle… Ne jugez donc pas votre conjoint, mais limitez-vous à décrire les comportements que vous voulez voir changer, et décrivez ce que vous ressentez face à ces comportements (au lieu d'utiliser un langage objectif comme "C'est mal parce que…").

Ne mettez pas tout sur la table. Il ne s'agit pas de faire une inquisition. Ne mettez en lumière qu'un ou deux problèmes.

Expliquez vos raisons. Le tout n'est pas juste de dire ce qui ne va pas, mais de décortiquer son raisonnement et les raisons pour lesquelles vous mettez ça sur la table.

Montrez de l'empathie. Evidemment, votre conjoint aussi a des problèmes. Est-ce qu'il/elle est stressée, ou a des problèmes au travail, ou a des problèmes de santé ? Prenez ça en compte - et surtout, montrez que vous le prenez en compte.

Soyez cohérent. Ce n'est pas un jeu, et un couple a besoin de stabilité. Si vous dites au premier entretien que quelque chose est un vrai problème, mais au deuxième entretien que ça n'a pas d'importance, il y a un problème.

Permettez à votre conjoint de répondre. Il s'agit d'une conversation, pas d'un sermonnage. Déjà, ça peut mener à évacuer des quiproquos. Ensuite, vous pouvez trouver ensemble des solutions.

Soyez clair sur vos objectifs... Ce n'est pas tout d'évoquer un problème. Comment le résoudre ? Soyez clair sur vos attentes, et essayez de trouver des solutions.

… Mais ne vous mettez pas la pression. Vous n'êtes pas obligés de trouver une solution à tous vos problèmes immédiatement. Il y a plus important que les solutions : arriver à comprendre son conjoint et être compris par elle.

La conclusion de l'auteur de l'étude ? Si vous suivez bien la méthode, vous vous rapprocherez et vous sentirez plus compris par l'autre. Si les entretiens enveniment votre relation, alors ça veut dire qu'il faut vite aller voir un conseiller conjugal. Bonne chance… 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

02.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

03.

"Ils enterrent des Pokémon" : un journaliste de BFMTV dérape pendant l'hommage aux victimes chinoises du Coronavirus

04.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

05.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

06.

Voilà comment se passe le déconfinement à Wuhan (et ce que ça nous apprend sur la réalité de la violence de l’épidémie)

07.

Corona : la production de la célèbre bière va s’interrompre suite aux mesures de restriction au Mexique

01.

Le transmédia : quand la fiction s’invite dans votre lit

01.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

02.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

03.

Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l'homme des laboratoires américains ?

04.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

05.

Jean-Noël Fabiani : "Il ne pourra pas y avoir de sortie du confinement sans dépistage de masse, ni mesures de très grande précaution"

06.

Et maintenant voici Emmanuel la - menace - : « on se souviendra de ceux qui n’auront pas été à la hauteur » !

01.

Tests : la stratégie du gouvernement nous accule à un (nouveau) retard évitable

02.

Coronavirus : les fonctionnaires qui nous sauvent et ceux qui nous plombent (voire pire...)

03.

Philippe Juvin : "Les chefs et petits chefs de l’administration qui nous entravent face à l’urgence devront répondre de leurs actions après cette crise"

04.

Covid-19 et chloroquine : et si l'on écoutait le Dr Vladimir Zelenko nous parler de sa propre expérience ?

05.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

06.

Crise du coronavirus : Nicolas Sarkozy, le recours silencieux ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires