En direct
Best of
Best of du 28 mars au 3 avril
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

ça vient d'être publié
décryptage > France
Solidité

Résilience : oui, la crise est profonde, non l’apocalypse occidentale n’est pas en cours

il y a 48 sec
pépites > Europe
Solidarité européenne
Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus
il y a 10 heures 4 min
pépites > Europe
Combat contre le Covid-19
Coronavirus : le Premier ministre britannique Boris Johnson est sorti des soins intensifs
il y a 11 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Maître du Haut Château - The Man in the High Castle", une série visible sur Amazon Prime Video : et si l'Allemagne et le Japon avaient gagné la guerre ? Une uchronie palpitante

il y a 12 heures 45 min
pépites > Economie
"Plus grande récession en France depuis 1945"
Gérald Darmanin et Bruno Le Maire annoncent un "plan d'urgence révisé à 100 milliards d'euros" face à une chute du PIB de 6% cette année
il y a 13 heures 35 min
pépites > Economie
Mesures exceptionnelles
Etats-Unis : la Fed active un dispositif de 2.300 milliards de dollars pour soutenir l’économie américaine face au coronavirus
il y a 15 heures 43 min
pépites > Santé
Projections
Près d'1,6 million de Français pourraient avoir contracté le virus, selon des estimations du syndicat de médecins généralistes MG France
il y a 16 heures 51 min
pépites > Santé
Espoir d’un traitement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron apporte son soutien aux chercheurs lors d’une visite à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre
il y a 18 heures 15 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Coronavirus : on pourrait être infecté plusieurs fois; La Chine noyaute les institutions internationales; Les médecins cubains au secours des Antilles françaises; L’éducation nationale moins bonne en informatique que les sites porno
il y a 19 heures 22 min
décryptage > High-tech
Données personnelles

Stop-COVID : voilà toutes les données qu’une application peut collecter sur vous

il y a 21 heures 9 min
pépites > Europe
Tournant dans la crise ?
Coronavirus : les pays de l'Union européenne trouvent un accord pour une réponse économique commune face à l'épidémie
il y a 9 heures 28 min
pépites > Finance
Espoir…
Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929
il y a 10 heures 26 min
pépite vidéo > Culture
Chansons pour le personnel soignant
"Et demain ?" : 350 personnalités mobilisées pour une chanson caritative au profit de la lutte contre le Covid-19
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Neige Noire" de Paul Lynch : un tableau saisissant du monde paysan d’avant-guerre, loin d’une image bucolique et stéréotypée

il y a 13 heures 7 min
light > Politique
Sécurisation des déplacements présidentiels
Le parc automobile de l’Elysée a été équipé de barrières antipostillons
il y a 14 heures 33 min
pépites > Santé
Déplacement surprise
Emmanuel Macron rencontre le professeur Didier Raoult à Marseille en ce jeudi 9 avril
il y a 16 heures 27 min
pépites > France
Polémique
Christophe Castaner demande un contrôle sur le dossier de la morgue provisoire au marché de Rungis
il y a 17 heures 43 min
pépite vidéo > International
Nouveau bras de fer
Vives tensions entre Donald Trump et l’OMS sur la gestion de crise du coronavirus
il y a 18 heures 40 min
décryptage > France
Solidarité

Opération #connexion d’urgence : 10.000 ordinateurs pour les élèves défavorisés

il y a 20 heures 27 min
décryptage > France
Défis à relever

Covid-19 : le jour d’Après

il y a 21 heures 35 min
© Reuters
© Reuters
Macabre

Et maintenant, la guerre des cadavres entre Israéliens et Palestiniens

Publié le 02 décembre 2016
Au Proche-Orient, le Hamas et Israël ont pris pour habitude de ne pas rendre à l'ennemi les corps des soldats tués au combat, afin de les utiliser comme monnaie d'échange contre des otages ou d'autres corps. Un cercle vicieux qui n'arrange personne et empêche les familles des victimes d'inhumer leurs morts en paix.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Au Proche-Orient, le Hamas et Israël ont pris pour habitude de ne pas rendre à l'ennemi les corps des soldats tués au combat, afin de les utiliser comme monnaie d'échange contre des otages ou d'autres corps. Un cercle vicieux qui n'arrange personne et empêche les familles des victimes d'inhumer leurs morts en paix.

Cela fait maintenant plus de deux ans que Simcha et Leah Goldin attendent la dépouille de leur fils, Hadar. Deux ans que ce jeune soldat israélien a été enlevé puis tué par un commando du Hamas qu'il affrontait sur la bande de Gaza. Deux ans que tout Israël, dont la doctrine militaire est de ne jamais abandonner un soldat aux mains de l'ennemi, pleure ce manque et dénoncent les méthodes barbares du Hamas. Mais ironie du sort : l'État hébreu procède exactement de la même façon avec les corps des activistes palestiniens neutralisés par Tsahal, et essuie les mêmes insultes de la part des autorités palestiniennes. Un jeu d'imitation morbide qui, loin d'arranger les choses, conduit à une gradation de la violence et empêche les familles des victimes, innocentes, de pleurer leurs morts en paix, constate The Washington Post.

Cercle vicieux

Dans le cadre d'un conflit, il est rare que l'un des deux camps qui s'opposent soit exempt de tout reproche. Israël et le Hamas continuent de détenir des corps qui ne leur appartiennent pas. Depuis les affrontements de 2014, Israël n'a toujours pas rendu les dépouilles des 19 combattants du Hamas tués par Tsahal à leurs familles. Selon la Palestinian Prisoners Society, basée à Ramallah en Cisjordanie, l'État hébreu a retenu quelque 130 corps depuis janvier 2016, dont une vingtaine n'ont toujours pas été rendus. L'un de ces cadavres a même été conservé six mois dans les morgues israéliennes. Israël indique procéder de la sorte afin de lutter contre le terrorisme. Le Hamas, de son côté, espère pouvoir utiliser les corps qu'il détient comme une monnaie d'échange, et faire sortir des verrous les centaines de ses militants incarcérés. Chacun campe sur ses positions, et les familles restent privées de leurs défunts.

Elles ne comptent d'ailleurs pas tourner la page comme si de rien n'était. Après une sortie du ministre de la Défense israélien Avigdor Lieberman dans le journal palestinien al-Quds, qui indiquait vouloir reconstruire la bande de Gaza et y ajouter une zone portuaire et un aéroport à condition que le Hamas mette fin à ses attaques meurtrières, les parents de Hadar Goldin ont qualifié leur ministre de "mollasson" dans les colonnes du Times of Israel, estimant qu'Israël aurait dû mener un sévère embargo à la bande de Gaza jusqu'à ce que leur soit rendue la dépouille de leur fils. Celui qui menaçait le Hamas de rendre le corps de Hadar Goldin sous 48 heures "parle maintenant de transformer Gaza en Singapour", s'exaspèrent-ils.

Négociations

Mais les négociations sont difficiles. Lior Lotan, l'envoyé de Benjamin Netanyahu dédié aux situations de négociation, avait affirmé en septembre 2016 que le Hamas avait refusé de rendre le corps de deux soldats israéliens en échange de ceux de 19 combattants du Hamas ainsi que de la libération de 18 otages palestiniens, estimant que ce n'était pas assez. En 2011, le Premier ministre israélien avait dû faire une offre encore plus déséquilibrée pour obtenir à ses fins : quelques 1 027 militants du Hamas avaient été libérés, dont 280 combattants coupables de meurtres, en échange d'un seul individu, en la personne du caporal Gilad Shalit, capturé cinq ans auparavant le long de la frontière. La population avait eu des réactions mitigées, entre le bonheur de voir rentrer au pays l'un des leurs et la crainte que cet échange incite le Hamas à enlever davantage d'Israéliens.

Une situation absurde face à laquelle Palestiniens comme Israéliens sont impuissants. Fin novembre 2016, des habitants du sud de Jérusalem ont demandé à ce que le corps du jeune Khaled al-Bahar, 15 ans, tué par Tsahal après leur avoir lancé des pierres, soit rendu à sa famille. Une pétition a été menée, et signée par de nombreux rabbins, dénonçant cette "violation des morts" d'accroître les tensions entre les Arabes et les Juifs qui cohabitent sur le territoire d'Israël. Parmi les corps retenus par Tsahal, celui d'Abdel Hamid Abu Srour, 19 ans, qui s'était fait exploser dans un bus à Jérusalem en avril 2016 et causé des blessures et brûlures aux passagers. Sa mère témoigne auprès du Washington Post : "J'ai élevé mon enfant. C'était à présent un adulte. Mais mon devoir n'est pas fini tant que je n'aurai pas recouvert et enterré son corps. Chaque jour, nous attendons. Ce n'est pas normal. Il est toujours mon fils. Je ne l'abandonnerai pas".

Comme quoi, en refusant de rendre les corps aux familles, c'est un peuple tout entier que l'on prend en otage. Et deux nations que l'on fige dans la haine et la douleur. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

02.

Déconfinement à Wuhan : les acheteurs chinois semblent avoir perdu le goût de la consommation

03.

La France en récession : les trois conditions pour que ça reparte très vite. Et c’est possible

04.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

05.

Le FMI estime que le coronavirus provoque les "pires conséquences économiques depuis la Grande Dépression" de 1929

06.

Comment l’éducation de nos parents détermine lourdement notre capacité à devenir leader ou non

07.

Manuel Valls alerte sur le risque d’effondrement de l’Europe face à la crise du coronavirus

01.

Belgique : le stock stratégique de masques a été détruit pour faire de la place aux migrants

02.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

03.

Alors que tout s’effondre, l’économie et le moral, une seule bonne nouvelle : les banques ne feront pas faillite

04.

Covid-19 : le gouvernement prépare l'opinion à l’utilisation du tracking digital pour sortir du confinement

05.

Derrière le cas Lallement, l’insupportable infantilisation des Français

06.

Luc Rouban: "Cette crise sanitaire marque la fin du macronisme et le retour du clivage gauche droite"

01.

Ce risque politique énorme que prend le gouvernement en ne limogeant pas le Préfet Lallement

02.

Vers un grand tremblement de terre ? Et si les deux verrous allemands et français qui bloquent l’Europe étaient en train de céder...

03.

Crise sanitaire et manque de réactivité : la France est-elle dirigée par des fonctionnaires non élus ?

04.

Nombre de morts, manque de moyens, soupçons d’euthanasie : ce qui se passe vraiment dans les Ehpad ?

05.

Covid-19 : les patients en réanimation n’ont "pas respecté le confinement" ? Didier Lallement s’excuse

06.

Confinement indifférencié : une punition collective de moins en moins justifiable. Les preuves scientifiques

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ISABLEUE
- 02/12/2016 - 10:02
iL Y A quand même une différence
les Israéliens ne font pas la fête autour d'un cadavre d'un palestinien..
Autres mœurs...