En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Victimes indirectes
Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé
il y a 13 heures 34 min
pépite vidéo > International
Embrasement
Mort de George Floyd : Des manifestations éclatent dans tous les Etats-Unis
il y a 14 heures 31 min
light > People
Recherche
Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"
il y a 15 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
Débat
Eric Zemmour face à Michel Onfray : retrouvez leur débat sur l'avenir de la gauche en France
il y a 16 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Jonas Fink, le libraire de Prague" : romance dérisoire, triste printemps, mais très bonne BD

il y a 17 heures 19 min
décryptage > Environnement
Transition

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

il y a 18 heures 53 min
décryptage > Politique
Monde d'après

Le "rebranding" de la "marque"Macron, opération à risque

il y a 19 heures 29 min
décryptage > High-tech
Bienfaits

Pourquoi les jeux vidéo sont (aussi) un moyen essentiel pour les enfants de garder des liens sociaux

il y a 19 heures 59 min
décryptage > Economie
Etat stratège

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

il y a 20 heures 26 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

il y a 20 heures 48 min
pépites > Société
Fin de vie
Meurthe-et-Moselle : une centenaire en grève de la faim pour obtenir "le droit de mourir"
il y a 14 heures 4 min
pépites > Société
Fin de l'accalmie
Déconfinement : la Sécurité routière s'inquiète d'une surmortalité "alarmante"
il y a 14 heures 53 min
light > People
Rétrogradage
Kylie Jenner accusée d'avoir menti sur sa fortune : "Forbes" la retire de sa liste des milliardaires
il y a 15 heures 41 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Sapiens", un livre formidablement intéressant et enrichissant

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Economie
Rien ne change

L’épuisement du petit patron français devant la relance de l’activité…

il y a 18 heures 43 min
décryptage > International
Civilisation des algorithmes

Trump contre la Silicon Valley : la guerre culturelle féroce qui nous concerne beaucoup plus qu’on ne le croit

il y a 19 heures 16 min
décryptage > Politique
Angles morts

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

il y a 19 heures 44 min
décryptage > International
Nouvelle guerre froide ?

Le plan secret de la Chine pour tenter de restaurer son image (et gagner la bataille de la propagande)

il y a 20 heures 13 min
décryptage > Santé
Équation à inconnues multiples

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

il y a 20 heures 38 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne
il y a 20 heures 49 min
© Pixabay
 Une alimentation mal équilibrée prise de façon chronique a forcément une incidence délétère au long cours en aboutissant à des excès de nutriments comme certaines graisses et certains sucres, un appauvrissement en vitamines et minéraux.
© Pixabay
 Une alimentation mal équilibrée prise de façon chronique a forcément une incidence délétère au long cours en aboutissant à des excès de nutriments comme certaines graisses et certains sucres, un appauvrissement en vitamines et minéraux.
Trop gras trop bête

Difficultés d’apprentissage, Alzheimer : voilà l’effet que les nourritures trop grasses produisent sur le cerveau des enfants

Publié le 17 novembre 2016
La consommation excessive d'aliments trop gras et trop sucrés n'est pas sans liens avec les problèmes de développement du cerveau des enfant et des adolescents. Une étude publié dans le journal Molecular Psychiatry démontre que la malbouffe réduit le taux de protéines qui joue un rôle vital dans le cerveau en développement des jeunes.
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste. Il est membre du Think Tank ObésitéS. Il a dernièrement écrit Le S.A.V. des régimes aux éditions Marabout.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La consommation excessive d'aliments trop gras et trop sucrés n'est pas sans liens avec les problèmes de développement du cerveau des enfant et des adolescents. Une étude publié dans le journal Molecular Psychiatry démontre que la malbouffe réduit le taux de protéines qui joue un rôle vital dans le cerveau en développement des jeunes.

Atlantico : Une étude publiée hier par le journal Molecular Psychiatry montre que l'abus de nourriture trop grasse, sucrée chez les enfants augmente leurs risques de développer des maladies neurologiques, des dépressions, des difficultés d'apprentissage et même développer une maladie d'Alzheimer précoce. Quelle est l'action de cet abus de "malbouffe" sur le cerveau des enfants et des adolescents ? 

Arnaud Cocaul : On doit se rendre compte que les organes communiquent les uns avec les autres et que le cerveau sert de chef d'orchestre. Cette unité centrale recueille toutes les données périphériques et dans ce qui nous concerne, les informations issues du tube digestif et donc de notre alimentation, les intègrent via le tronc cérébral dans l'hypothalamus. Une alimentation mal équilibrée prise de façon chronique a forcément une incidence délétère au long cours en aboutissant à des excès de nutriments comme certaines graisses et certains sucres, un appauvrissement en vitamines et minéraux. Cela a été appelé "les calories vides" dans le sens pauvreté nutritionnelle. Le cerveau des adolescents et encore plus des enfants est une éponge sensible à toutes les expérimentations y compris alimentaires. Un cerveau en devenir peut être abimé par cette alimentation défectueuse. On constate l'explosion de maladies neurodégénératives comme l'autisme et d'autres troubles du spectre autistique comme le syndrome d'Asperger, les troubles de l'attention, les scléroses en plaque, les maladies de Parkinson... Les chercheurs établissent des liens de plus en plus étroits entre ces maladies et les maladies du tissu adipeux comme l'obésité ou le surpoids. l'excès de graisses, de sucres rapides semble impacter les capacités cognitives des individus comme cela est constaté sur des animaux de laboratoire comme les souris.  

L'étude réalisée par les chercheurs a porté sur des souris jeunes et "adolescentes". Peut-on dire que la malbouffe est à l'origine de dysfonctionnements dans le développement du cerveau ?

Je pense que l'on peut évoquer une responsabilité de l'alimentation dans certaines pathologies neurologiques. On sait également que l'alimentation industrielle est une nourriture préparée avec des dates limite de consommation optimisées afin de plaire aux consommateurs. Cette nourriture préparée est contenue dans des récipients ou des emballages qui peuvent par le biais de nanoparticules faire diffuser des substances du contenant au contenu et donc être assimilables par le tube digestif des mangeurs. Il y aura ensuite diffusion de ces substances quasi indétectables de l'intestin vers le cerveau.  

Quelles sont les maladies auxquelles un enfant s'expose s'il abuse de la malbouffe ?

On cite au premier plan l'obésité pour certains enfants plus sensibles à l'environnement que d'autres. C'est la rencontre entre l'environnement et les gènes. On peut citer les apnées du sommeil chez les enfants en net surpoids, les maladies de surcharge articulaire avec les entorses, les pathologies des articulations portantes (les genoux et les chevilles en priorité), les problèmes métaboliques comme le diabète de type 2 dont l'incidence explose dans le monde en parallèle de l'obésité. On citera l'hypertension artérielle rare mais qui existe chez les jeunes. Et ne négligeons pas les atteintes psychologiques liées à la mésestime de soi et source de souffrance authentique. Les maladies neurologiques comme les troubles de l'attention peuvent être des maladies s'intégrant dans les perturbations de notre environnement alimentaire. On répète encore une fois l'importance de la nutrition de la femme enceinte qui imprègne son enfant et commence à le formater pour le futur. Des maladies de l'adulte prennent ainsi naissance dans la façon dont la mère a nourri son enfant in utero (concept de l'origine développementale des maladies de l'adulte).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

03.

Face à la crise économique violente et les critiques, Riyad accélère son projet de ville pharaonique "NEOM"

04.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

05.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

06.

Madonna s’exhibe sur Insta; Re-trompée ? Jenifer Aniston furieuse contre Brad; Olivier Sarkozy trop français pour Mary-Kate Olsen; Marc Lavoine bientôt marié; Harry & Meghan rois des radins malgré 49 millions flambés en 2 ans; Panique à la Cour d’Espagne

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

04.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Avant de parler relocalisations, il est urgent de répondre aux vraies causes des délocalisations

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires