En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex

04.

Macron en appelle à l’ONU. Et contre qui ? Contre Darmanin et Castex !

05.

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

06.

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

07.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Loi de Dieu ou loi de la République ? Ce que Jean-Luc Mélenchon feint de ne pas comprendre sur la différence entre l’islam politique et les autres religions

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Les casseurs de sortie
Loi "sécurité globale" : 50.000 manifestants en France, des violences à Paris
il y a 6 heures 44 min
pépite vidéo > France
Vestiges
Sahara : des déchets français radioactifs enfouis sous le sable ?
il y a 13 heures 50 min
pépites > Société
Contrôles au faciès
Après des propos d'Emmanuel Macron, des syndicats de police appellent à l'arrêt des contrôles d'identité
il y a 14 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Art Nouveau" : un architecte visionnaire à Budapest juste avant les heures sombres de la guerre de 1914. Un roman dense, bien écrit mais un peu décevant

il y a 14 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le métier de mourir", Prix Renaudot des Lycéens 2020 : le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 14 heures 45 min
pépites > International
Désengagement
Somalie : la "majorité" des troupes américaines vont se retirer, annonce le Pentagone
il y a 15 heures 17 min
pépites > Société
Droit à l'enfant
L'Assemblée nationale assouplit les conditions d'adoption
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Media
L’innocence plus forte que la sagesse ?

Le magazine Time choisit son "enfant de l’année" mais réalise-t-il vraiment ce qu’il fait ?

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Politique
Rien de nouveau

Emmanuel Macron chez Brut : le message, c’est le médium

il y a 17 heures 58 min
décryptage > High-tech
Deux poids, deux mesures

Des documents internes montrent que Facebook souhaite modérer les discours de haine contre les Noirs de manière plus agressive que les commentaires anti-blancs : gestion fine d'une réalité complexe ou délire d'apprentis-sorciers woke ?

il y a 18 heures 14 min
pépites > Justice
Justice
Attentat de la rue des Rosiers : le suspect extradé de Norvège mis en examen et écroué
il y a 12 heures 46 min
pépite vidéo > International
My heart will go on
Une entreprise américaine veut proposer des visites touristiques sous-marines du "Titanic"
il y a 14 heures 1 min
pépites > Politique
Elections
Régionales : la candidature de Jean-Michel Blanquer en Ile-de-France se précise
il y a 14 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Retour à Martha’s Vineyard" : Trois vieux amis tentent de retrouver la magie du passé. Un beau récit romanesque et nostalgique

il y a 14 heures 42 min
light > Media
Sujet sensible
Royaume-Uni : Netflix accusé de "troller la famille royale" en promouvant un documentaire "mensonger" sur le mariage de Diana et Charles
il y a 14 heures 57 min
pépites > Europe
No deal
Brexit : "les conditions d'un accord ne sont pas réunies", notent les négociateurs
il y a 15 heures 39 min
décryptage > Science
La vérité est ailleurs

40 ans après son départ vers les profondeurs de l'espace, Voyager continue de découvrir des phénomènes inconnus

il y a 17 heures 25 min
décryptage > Santé
Pénurie

L'étrange fiasco de la stratégie gouvernementale sur la grippe

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Consommation, Black Friday : adieu le bio, local ou circuit court, 3 Français sur 4 vont regarder d’abord le prix

il y a 18 heures 8 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Rihanna a un nouveau lover rappeur cogneur; Pas con(finé)s : Patrick Bruel & Ary Abittan sont allés à un dîner clandestin, George Clooney a un coiffeur du même genre dans sa vie; Elie Semoun est sûr qu’il n’y a rien entre François Hollande et son ex
il y a 18 heures 21 min
© Capture d'écran Youtube
Les drones ressemblent également à une révolution technologique à venir. Or la plupart des composants internes des drones, comme les microprocesseurs, les gyroscopes ou les batteries, ont au départ été conçus pour les smartphones.
© Capture d'écran Youtube
Les drones ressemblent également à une révolution technologique à venir. Or la plupart des composants internes des drones, comme les microprocesseurs, les gyroscopes ou les batteries, ont au départ été conçus pour les smartphones.
Empire du Milieu

Grâce à l'invention du smartphone, la capitale mondiale de l'innovation n'est plus en Occident mais en Chine

Publié le 28 novembre 2016
Avant, la Chine ne faisait que fabriquer. Aujourd’hui elle innove, et mieux que tout le monde.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avant, la Chine ne faisait que fabriquer. Aujourd’hui elle innove, et mieux que tout le monde.

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'après la Seconde Guerre mondiale le Japon s'est retrouvé dévasté. Les bombardements à répétition - y compris nucléaires - avaient détruit toute la capacité productive du pays, qui s'est trouvé extrêmement appauvri. Mais le Japon de l'après-guerre s'est lancé dans une politique de croissance qui en a fait aujourd'hui un des pays les plus phénoménalement riches au monde. On l'oublie, mais à une certaine époque, le Japon était le pays des copies à deux sous des produits occidentaux. La dévastation du pays lui avait aussi donné un coût du travail très faible, qui lui a permis, avec le soutien de l'État, de se lancer dans une politique manufacturière fondée sur le travail à bas coût. Mais avec la création d'une base industrielle est venue l'expertise. En copiant, les Japonais ont énormément appris et progressé, en termes de technologie, de valeur ajoutée, puis d'innovation.

Évidemment, si cette histoire vous fait penser à un autre grand pays asiatique, ce n'est pas une coïncidence…

Les smartphones ont été une révolution technologique, économique (avec, par exemple, l'"ubérisation" de nombreux secteurs) et culturelle. Et cette révolution n'aurait pas été possible sans la Chine, où sont fabriqués tous ces appareils qui ne nous quittent pas et qui ont changé nos vies.

Shenzhen, capitale économique

Si on pense au rôle de la Chine dans la fabrication des smartphones, on pense sans doute aux usines gigantesques où des ouvriers font de l'assemblage pour une bouchée de pain. Mais la réalité a beaucoup évolué. Shenzhen, il y a quelques décennies un petit village de pêcheurs de l'autre côté de la frontière avec Hong Kong, au Sud-est de la Chine, et aujourd'hui une mégapole de plus de 10 millions d'habitants, est devenue une sorte de Silicon Valley bis. Si la Silicon Valley, la vraie, reste la reine sans rival de l'innovation en software, en logiciel, Shenzhen est devenue la Silicon Valley du hardware, l'électronique. Et tout cela grâce au smartphone. Explications

On entend beaucoup parler de Pékin et de Shanghai, mais Shenzhen est aujourd'hui un moteur économique de la Chine. C'est une des villes les plus chères de Chine. On y trouve les QG de Xiaomi, qui était connu il y a 5 ans pour ses smartphones à très bas prix mais dont aujourd'hui les meilleurs modèles rivalisent avec Apple et Samsung, de Huawei, le fabricant d'équipement de télécommunications qui rivalise avec Cisco, ou encore Tencent, le leader des réseaux sociaux.

La "guerre des smartphones" et le "dividende de la paix"

La raison de cette transformation est simple, comme l'explique le site Vox. Si on regarde les entrailles de votre téléphone, qu'on y trouve-t-on ? Des microprocesseurs. Des puces de communication sans fil. Un GPS. Une caméra. Depuis une décennie, les entreprises de Shenzhen ont dépensé tous leurs efforts pour rendre ces composants plus petits, plus efficaces, plus économes. Or, avec ces mêmes composants, on peut fabriquer toutes sortes d'autres gadgets électroniques : des montres intelligentes, des drones, des appareils de réalité virtuelle, de la domotique, mais également des hoverboards.

Si les hoverboards sont plus un phénomène de mode, l'émergence de ces gadgets montre bien la capacité d'innovation de Shenzhen. Comme l'a expliqué Planet Money, si le concept de départ est venu d'un inventeur américain, la plupart des hoverboards en vente sont fabriqués par des usines chinoises. Comment ? Le plus souvent, ils ont été fabriqués par des usines qui construisaient déjà des plaques de circuits ou des moteurs pour des entreprises occidentales.

Les drones ressemblent également à une révolution technologique à venir. Or la plupart des composants internes des drones, comme les microprocesseurs, les gyroscopes ou les batteries, ont au départ été conçus pour les smartphones. L'expert en technologie Chris Anderson a décrit les drones comme le "dividende de la paix" des "guerres des smartphones." La concurrence furieuse entre Apple, Samsung et les autres pour concevoir des composants toujours plus sophistiqués pour leurs gadgets a permis cette éclosion technologique. Aujourd'hui DJI, le plus gros fabricant de drones au monde, a son QG à Shenzhen.

Autre exemple : comme le signale The Register, pour faire un casque de réalité virtuelle, il faut des senseurs à haute précision pour suivre les mouvements de la tête du porteur, ou encore des écrans miniatures à haute résolution - des technologies qui ont été développées au départ pour les smartphones.

On trouve aujourd'hui des composants issus de smartphones dans les voitures autonomes.

Allez, un dernier exemple pour la route ? Sans doute le plus frappant… Ce que The Economist a appelé la révolution des nanosatellites, qui pèsent entre 1 et 100 kilos, coûtent moins d'1 million de dollars et reproduisent les fonctionnalités de satellites plus gros coûtant au moins 200 millions. En 2013, raconte Space.com, la NASA a lancé un "phonesat", un satellite expérimental dont l'électronique interne est basée d'un smartphone acheté dans le commerce, et qui assure des fonctions de télémétrie pour les autres missions de la NASA.

L'innovation en réseau

Avec sa longueur d'avance, Shenzhen a de bonnes chances d'être la capitale de l'innovation en électronique pendant les décennies à venir. C'est le fameux phénomène de l'innovation en "cluster", avec les laboratoires de recherche, les grandes entreprises, les startups, les entrepreneurs, employés qualifiés et les investisseurs, tous situés à un même endroit, qui forment ainsi un écosystème auto-entretenu.

Au centre de Shenzhen on trouve Huaqiangbei, un marché gigantesque, exploré par le magazine Wired, qui ne vend que de l'électronique, et où on trouve de tout, du cheap, du farfelu, mais également du nouveau et de l'innovant. A Huaqiangbei, aucun problème pour acheter le composant électronique que vous voulez - ou 100 000 composants. Ou trouver un fournisseur qui vous fabriquera un composant sur mesure. Ou même vous concevra et fabriquera un appareil entier. Il n'y a aucun autre endroit au monde où c'est possible. Pas étonnant, alors, que le magazine The Economist ait récemment nommé Shenzhen comme le meilleur endroit au monde pour l'innovation en électronique.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pig
- 28/11/2016 - 19:29
Où est l'innovation ???
Que la Chine soit l'atelier du monde, on le savait déjà. Mais qu'a-t-elle donc inventé ces dernières années ? Cet article ne répond pas à cette question.
Deneziere
- 28/11/2016 - 10:27
Bien vu
On a perdu cela en France - en Europe en général - et c'est là la cause de notre déclin. On pourra diminuer le nombre de fonctionnaires - et il faut le faire - mais cela n'arrangera pa snotre problème de fond à court-terme