En direct
Best of
Best of du 7 au 13 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

05.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Raymonda" de Rudolf Noureev d'après Marius Petipa : la perfection classique pendant trois heures d’horloge… Et on en redemanderait…

il y a 1 min 9 sec
pépite vidéo > Religion
Huit mois après
Chantier de Notre-Dame de Paris : France 2 dévoile des images de l'intérieur de la cathédrale
il y a 1 heure 47 min
pépites > France
Fortes perturbations
Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro
il y a 5 heures 35 min
light > France
Mauvaise camaraderie ?
Miss France 2020 : les ultimes heures de la compétition avant le sacre auraient été marquées par des tensions entre les candidates
il y a 6 heures 49 min
pépites > Social
Prévisions
Grève SNCF : Edouard Philippe exige un "plan de transport" pour les fêtes
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Comment Daech est né sur les décombres de l'Etat irakien

il y a 10 heures 1 min
rendez-vous > Politique
Zone Franche
Mélenchon et les élections britanniques : le grand rabbin, le Crif et le Likoud ont-ils fait chuter la gauche ?
il y a 10 heures 35 min
décryptage > Education
Négociations

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

il y a 11 heures 57 min
décryptage > Europe
Le retour de l'ennemi héréditaire

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Economie
Vraie mère de toutes les réformes

Cette réforme monétaire sans laquelle aucune réforme d’ampleur ne pourra vraiment être réussie en France

il y a 13 heures 42 min
pépites > Défense
Solidarité et soutien envers nos soldats
Emmanuel Macron sera avec les militaires français en Côte d’Ivoire pour les fêtes de fin d’année
il y a 1 heure 15 min
light > France
"Nipple Gate"
Miss France 2020 : aucune caméra ne permettra de voir les coulisses afin d’éviter un incident en direct
il y a 2 heures 44 min
pépites > Politique
Confiance
Edouard Philippe considère que la "bonne foi" de Jean-Paul Delevoye est "totale"
il y a 6 heures 10 min
pépite vidéo > Sport
Valeurs du sport bafouées
Roxana Maracineanu, ministre des Sports, a été huée et menacée par des supporters lors d'un match du Red Star
il y a 8 heures 12 min
décryptage > High-tech
Bonnes feuilles

La genèse de Huaweï : comment le génie et les idées de Ren Zhengfei ont révolutionné les télécoms et l'industrie en Chine

il y a 9 heures 38 min
décryptage > Terrorisme
Bonnes feuilles

Lutte et prévention contre le terrorisme : l'impérieuse nécessité d'adopter une vision globale afin d'éviter l'impression du pansement sur une jambe de bois

il y a 10 heures 14 min
décryptage > Santé
Avancées médicales

Un nouveau traitement capable de prévenir la moitié des cancers du sein produit des effets même longtemps après avoir été pris

il y a 11 heures 24 min
décryptage > Politique
Répartie

Retraites : on peut être de droite et préférer la répartition

il y a 12 heures 12 min
décryptage > Politique
Déclaration d’intérêt

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

il y a 13 heures 16 min
décryptage > Politique
Triomphe électoral

Libéral, conservateur, insensible à la "raison des élites" : la recette Johnson pratiquée par la droite française… à son exact inverse

il y a 13 heures 58 min
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Depuis mai 2015, des centaines de migrants se sont installés sous l'arche du métro Stalingrad. Il y a des tentes par centaines, des matelas devant les portes des commerçants. Impossible d'accéder au siège de la Sécurité sociale : du linge sèche partout.
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Depuis mai 2015, des centaines de migrants se sont installés sous l'arche du métro Stalingrad. Il y a des tentes par centaines, des matelas devant les portes des commerçants. Impossible d'accéder au siège de la Sécurité sociale : du linge sèche partout.
Crise des migrants

Pendant que la Jungle de Calais est démantelée, les habitants de la place Stalingrad à Paris souffrent de moins en moins en silence

Publié le 28 octobre 2016
Depuis presque deux ans, des centaines de migrants se sont installés sous l'arche du métro Stalingrad. Une situation qui pousse de plus en plus d'habitants du quartier à exprimer leur colère. Rencontre avec l'une d'entre eux.
Marie Léon est journaliste et riveraine du quartier des Flandres à Paris.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Léon
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Marie Léon est journaliste et riveraine du quartier des Flandres à Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis presque deux ans, des centaines de migrants se sont installés sous l'arche du métro Stalingrad. Une situation qui pousse de plus en plus d'habitants du quartier à exprimer leur colère. Rencontre avec l'une d'entre eux.

Atlantico : Vous habitez aux alentours de la station Stalingrad, dans le 19e arrondissement de Paris. Depuis quelques années, votre quartier connaît des difficultés. Décrivez-nous votre quotidien.

Marie Léon : Depuis mai 2015, des centaines de migrants se sont installés sous l'arche du métro Stalingrad. Ce phénomène n'a eu de cesse de s'amplifier, le campement progressant jusqu'au bout de l'avenue de Flandres. Il y a des tentes par centaines, des matelas pourris devant les portes des commerçants. Impossible d'accéder au siège de la Sécurité sociale : du linge sèche partout. Aujourd'hui, cela s'étend jusqu'au canal Saint-Martin…
Notre quotidien c'est ça : se lever pour aller au travail, et ne pas pouvoir se rendre au métro certains jours, ou, quand on y va, subir les odeurs d'urine et plus. Il y a de l'agressivité, de plus en plus souvent – à mon avis, et je ne suis pas la seule à le penser, montée par les associations dites humanitaires. Je peux comprendre certaines choses, mais on n'a plus d'empathie aujourd'hui. Nous vivons dans un arrondissement très très modeste, et la plupart des gens se débrouillent pour vivre avec dignité. C'est un mot qui revient souvent ici, celui de dignité : les riverains trouvent cela assez choquant de voir ces gens toute la journée, quand bien même ils comprennent leur situation. Il faut dire que beaucoup de gens dans le quartier ont eux aussi fui leur pays. Il y a des Asiatiques, des Africains, des Indiens… qui essayent de se débrouiller, et se débrouillent dans l'ensemble très bien. Ma rue, c'est le monde entier. Eux sont choqués. Et particulièrement par rapport à la situation économique de la France : ils ont l'impression qu'il y a une espèce d'installation de plus en plus difficile à supporter. 

Quand vous sortez de chez vous, et que malgré le passage quotidien des services de propreté de la Mairie de Paris, il y a des matelas partout, que le sol est jonché de crasse, d'ordures, et qu'on voit ces gens assis dans des flaques, en train d'écouter la musique à fond sur les portables que leur ont donnés les associations… On vous interpelle pour vous demander de l'argent, et quand vous êtes une femme, un peu plus… 

Voilà le quotidien depuis un an et demi, et c'est pire depuis juillet. À chaque fois qu'il y a une évacuation, les associations agressent la police, tentent de nous monter contre la police et de nous faire manifester, les migrants sont évacués… mais trois heures après, ils sont de retour. 

En dehors de cela, il y a les commerçants. Je connais tout le monde, j'habite ici depuis 9 ans. Ils en ont assez de la crasse, ils essayent d'obtenir une action des pouvoirs publics. Ce que je vois, c'est que la plupart d'entre eux envisagent aujourd'hui de fermer. Parce que plus personne ne vient. Les gens ont peur de la gale et de la tuberculose. Plus personne ne rentre dans le centre d'analyse médicale, les gens plus jeunes sont perturbés, ne comprennent pas. Les gens veulent travailler, et en sont empêchés…

J'avais participé à un collectif anti-crack il y a quelques années, qui s'était occupé de la situation désastreuse qu'avait provoqué la présence de nombreux drogués dans le quartier. A l'époque on avait gagné. Puis les riverains sont partis, et on a dissous l'association. Mais ce n'est rien par rapport à ce qu'on connait aujourd'hui. 

La situation a-t-elle particulièrement évolué depuis juillet 2016 ?

En juillet, ils étaient 1600. La police les évacuait régulièrement, et cela continue aujourd'hui, mais ce sont les gendarmes, du fait des événements liés à la police en ce moment. En septembre, je n'en ai pas cru mes yeux, ils étaient partout ! Comprenez-moi, j'adore ce quartier, car quand ce quartier va bien, c'est un quartier super, avec des commerçants très gentils, avec des habitants chaleureux qui viennent partout, avec le Canal de l'Ourcq, avec des cinémas, un théâtre… 

Aujourd'hui on n'a plus rien, on n'a plus de touristes… ils commençaient à venir, mais c'est terminé. Je crains aujourd'hui pour le quartier une catastrophe économique.

Que font aujourd'hui les pouvoirs publics, mairie d'arrondissement, de Paris, associations ?

La mairie de Paris ? Anne Hidalgo s'en fout. Elle vient ici de temps en temps au 104 [ndlr : lieu culturel du quartier] pour assister à un événement en voiture blindée. Le maire du XIXe est quelqu'un de très gentil, mais je crois que le pauvre est totalement dépassé par les événements. Je les ai rencontrés, ils ne savent pas quoi faire, ils ne sont pas aidés. Ils nous envoient des lettres régulièrement. J'en ai reçu une hier dans laquelle il expliquait que les habitants sont tellement à bout que ça va mal finir. Et ça va mal finir. J'ai été abordée plusieurs fois dans la rue par des habitants qui ont monté une association car ils n'en peuvent plus. Ils ont été reçus à la préfecture de Police avec un tel dédain et un tel mépris que certains d'entre eux ont littéralement pété les plombs. Les gens ne supportent plus. Fermez-les yeux et imaginez-vous un instant. Vous avez là, devant vos fenêtres, cent tentes Quechua, des urinoirs, des saletés, des gens qui dorment, qui hurlent, qui écoutent leur musique.

Que demandez-vous aujourd'hui ?

On aimerait tous que ça se termine. Retrouver notre quartier comme avant. Quand les gens nous disent "oui, mais qu'est-ce qu'on va faire d'eux ?", comme me l'a dit mon fils, j'ai envie de dire : "nous, on souffre et on a rien demandé". Les migrants, c'est le problème des politiciens, des ministres, du gouvernement. Nous on subit tout ça de plein fouet. On veut bien être humain, on l'a tous été au début. Mais maintenant, on veut qu'on nous reconnaisse, qu'on nous écoute, et qu'enfin on mette fin à cette situation.
 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

02.

Retraites : les enseignants parviennent à obtenir une loi de programmation immédiate à 10 milliards d’euros

03.

Dimanche noir pour le métro parisien : le trafic sera totalement interrompu le 15 décembre sur quatorze lignes de métro

04.

Est-il exact que, comme le dit France Culture, La Fontaine s'est inspiré d'un recueil de fables arabes pour les siennes ?

05.

Réforme des retraites : cette victoire du gouvernement qui se profile… mais pourrait bien ne rien lui rapporter

06.

Une démocratie digne de ce nom peut-elle vraiment fermer les yeux sur les "petits" oublis de Jean-Paul Delevoye ?

07.

Macron a bien des malheurs : encore un lépreux à la tête d'un pays européen !

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Ne parlez pas hébreu dans le métro ! En tout cas, pas à la station Château d'Eau : ça peut être dangereux.

03.

Combien d’heures de marche pour brûler les calories d’une pizza ? Un nouvel étiquetage alimentaire semble faire ses preuves

04.

Retraites : les vraies raisons pour lesquelles les chefs syndicaux ne peuvent pas adhérer au projet de réforme en dépit de toutes les garanties apportées et l’oubli très politique des fonds de capitalisation

05.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

06.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

03.

Retraites : mais au fait, à quoi ressemblera la France de 2040 ?

04.

Il est possible de sortir de l’affrontement stérile entre "élitisme" et "populisme". La preuve par Boris Johnson

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Texas
- 27/10/2016 - 08:57
Gotham City
Et il n' y a pas un mec sensé pour leur dire à ces illégaux que dans les 3e et 4e Arrondissements , c' est encore plus accueillant . Du côté du Marais , la population de hipsters est encore plus compréhensive .
emends30
- 27/10/2016 - 06:25
Ce n'est qu'un début
Les incivilités vont s'accroître et les gens partiront Paris intra-muros va devenir une banlieue où le non droit s'installe Les Parisiens ont le choix de se battre ou fuire ou se soumettre .Ils ont fait le choix en bon Bien pensant de se soumettre. Paris c'est mort
Orchidee31
- 26/10/2016 - 23:21
Les parigos bobos
Ils l'ont élue, la mère hidalgo, ils l'ont eue - mais c'est triste pour les gens de ces quartiers qui eux, ne sont pas forcément des bobos - d'ailleurs les bobos ne vivent pas dans ces quartiers, ils sont pas fous........