En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

ça vient d'être publié
décryptage > Politique
Etre pris la main dans le sac

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

il y a 6 min 51 sec
décryptage > Politique
La factrice sonne toujours deux fois

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

il y a 50 min 26 sec
light > Culture
Bonne nouvelle
Un tableau de Klimt, volé en 1997, a été retrouvé par hasard
il y a 16 heures 21 min
pépites > France
Bout du tunnel
Paris : le syndicat Unsa-RATP suspend la grève, le trafic du métro devrait fortement s'améliorer lundi
il y a 17 heures 52 min
light > Insolite
Disparition
L'homme le plus petit du monde, qui mesurait 67 cm, est décédé
il y a 19 heures 46 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amertume Apache, Une aventure du Lieutenant Blueberry" : Le renouvellement d’un mythe

il y a 20 heures 53 min
pépite vidéo > Politique
Soirée perturbée
Emmanuel Macron évacué d'un théâtre où tentaient d'entrer des manifestants
il y a 22 heures 11 min
décryptage > International
Régime autoritaire

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

il y a 23 heures 13 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

La laïcité et le féminisme : les deux atouts de la société française pour lutter contre l'obscurantisme religieux

il y a 23 heures 34 min
décryptage > Social
Bonnes feuilles

Gilets jaunes : les perspectives concrètes pour le mouvement après la phase insurrectionnelle

il y a 23 heures 35 min
décryptage > Economie
Une bromance

Ce que “l’amitié” entre Donald Trump et Bernard Arnault révèle de la manière dont l’Europe a échappé au pire de la guerre commerciale. Sans que rien ne soit gagné...

il y a 25 min 8 sec
décryptage > Economie
La démocratie

Matt Stoller : « Nombre d’institutions mondiales, à commencer par l’Union européenne, sont dominées par des gens qui n’aiment pas la démocratie »

il y a 54 min 33 sec
pépites > Politique
Comeback
Ségolène Royal annonce la création d'une association politique en vue de 2022
il y a 17 heures 13 min
pépites > International
Défi planétaire
Changement climatique : 18 % des Américains n'y croient pas, contre 9 % des Européens et 1 % des Chinois
il y a 19 heures 1 min
pépites > Politique
Maintien
Cote de confiance : lègere hausse pour Emmanuel Macron en janvier
il y a 20 heures 22 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Amazon, main basse sur le futur" : Amazon nous promet la lune mais à quel prix ? Enquête instructive sur un mastodonte.

il y a 20 heures 56 min
décryptage > France
Baisse

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

il y a 23 heures 3 min
décryptage > Politique
Ils ont le plus grand respect l’un pour l’autre

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

il y a 23 heures 25 min
décryptage > Religion
Bonnes feuilles

Quand la religion sert de justification à la violence contre les femmes : pour en finir avec la gynépathie

il y a 23 heures 35 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Système de santé en France : la cruelle absence de vision et le manque de réel projet au sein du ministère de la Santé

il y a 23 heures 36 min
Super Mario

La méthode Monti : comment réussir à faire passer un plan d'austérité tout en restant populaire

Publié le 13 février 2012
Le successeur de Silvio Berlusconi est un austère économiste qui met en oeuvre une politique de rigueur. Adoubé par Nicolas Sarkozy comme par Barack Obama, il semble être en mesure de redresser l'Italie.
Manuel Maleki est Docteur en Sciences Economiques à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.Il est spécialiste des questions de réformes. Il a travaillé à Londres dans une grande institution financière avant de rejoindre les équipes de la recherche...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manuel Maleki
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manuel Maleki est Docteur en Sciences Economiques à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne.Il est spécialiste des questions de réformes. Il a travaillé à Londres dans une grande institution financière avant de rejoindre les équipes de la recherche...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le successeur de Silvio Berlusconi est un austère économiste qui met en oeuvre une politique de rigueur. Adoubé par Nicolas Sarkozy comme par Barack Obama, il semble être en mesure de redresser l'Italie.

 « Si nous voulons que tout continue il faut que tout change » Comment oublier le sourire narquois d’Alain Delon prononçant cette phrase dans le Guépard où il incarne le neveu du riche aristocrate planté par Burt Lancaster. Peut-être que les Italiens ont fait leur, ces mots de l’auteur du Guépard, le Prince de Lampedusa…Plus généralement, le soutien à des réformes difficiles mené par le nouveau gouvernement de Mario Monti peut surprendre. Il s’appuie pourtant sur plusieurs dimensions qui peuvent être complémentaires aussi bien qu'antagonistes. Toutefois, l’axe central touche à la notion de crise et procède de la séquence suivante : on ne change pas une équipe qui gagne… et quand l’équipe ne gagne plus on change.

Tentons d'y voir plus clair. Ici on a des mauvais résultats qui sont visibles et qui nous dérange. De ces mauvais résultats naît le désir de réformes : ce serait donc la crise qui ferait la réforme, mais tout de suite se pose alors une autre question : qu’est-ce qu’une crise ?  Et là tout se complique… A partir de combien de chômeurs suis-je en crise, quel taux d’inflation, combien de jours sans gouvernement etc. ?

Pour résumer, dès lors que l’on veut donner de la substance au concept de crise le mystère s’épaissit grandement. Toutefois, on peut s’orienter en partant du principe qu’il faut un grand nombre de perdants pour accepter de remettre en cause l’ordre établi, plus une part importante des individus se trouvent dans le domaine des pertes plus ils sont prêts à prendre des risques pour retrouver leur situation d’avant et donc à accepter des pertes qu’ils espèrent temporaires dans l’espoir de « se refaire ».

Ainsi, la présence d’aspects cognitifs et psychologiques rend difficile la détermination d’un niveau objectif de crise. Par contre, ce que nous enseignent les études empiriques est qu’il existe des éléments très favorables à la mise en place de réformes car ils font naître le sentiment de crise. Parmi les éléments les plus efficaces, on trouve l’hyperinflation qui poussent quasiment tout le monde dans le domaine des pertes en cassant toute anticipations et en augmentant le sentiment d’incertitude.

Par contre, le chômage est une variable bien moins efficace pour réformer puisqu’il ne touche qu’une partie de la population et que ceux qui sont épargnés n’ont aucune envie de changer les règles : il faut donc atteindre un niveau de chômage pour voir émerger des réformes. Bien que les variables économiques jouent un rôle il ne faut pas négliger les structures institutionnelles (formelles et informelles) d’un pays : une majorité peut voir sa situation se dégrader sans voir apparaître de réformes car cette majorité est silencieuse ou n’a pas les moyens de se faire entendre alors que d’autres n’auront aucun mal à obtenir des réformes car le Prince est prompt à les entendre.  

Mario Monti met des réformes en place en Italie, non pas suite à une dégradation soudaine de l’économie italienne mais bien plus suite à un long délitement de sa compétitivité et de ses structures économiques que la crise de 2008 a mis en évidence. Ce changement à permis à une partie de la population d’exprimer son mécontentement et de se faire entendre au détriment de groupes corporatistes comme les taxis ou les pharmaciens. En fin politique, Mario Monti profite de l’occasion pour non seulement casser ses corporatismes mais aussi pour mettre en place des réformes plus larges qui causeront des pertes de bien-être à une grande partie de la population mais qui est prête à l’accepter car elle se « sent » en crise et espère que cela les aidera à revenir au niveau d’avant crise ou au moins de stopper la chute.  

Mario Monti est populiste mais propose une qualité de service que Berlusconi (populiste aussi mais au sens négatif du terme) ne proposait pas. Il offre aux italiens un discours empreint de pédagogie et  joue sur son image d'homme sérieux et rigide ; ce qui lui donne une crédibilité importante. De plus, il y a une certaine pondération dans son discours, il ne fait pas de promesse intenable. cet homme fait preuve d'un certain réalisme politique : c'est son angle de communication. Il décrit la réalité de la situation aux Italiens et leur explique que ces réformes sont ce qu'il y a de mieux à faire. 

Il a une gestion très subtile de ses réformes. Il propose des réformes dures mais intelligentes. Monti a une très grande connaissance de l’économie politique, qu'il arrive à mettre en pratique. C'est assez rare. En général, les hommes qui ont de grandes connaissances théoriques ont beaucoup de mal avec la pratique. Pas Monti. C'est une thérapie de choc qu'il applique à l' Italie, tout en allant dans des considérations de long terme. Mais, on ne connait pas ses intentions pour la suite. Envisage t-il une carrière politique ? Où se considère t-il en intérim ? On ne le sait pas vraiment et il n'en parle pas pour l'instant.

En revanche il peut en être victime de cette image trop sérieuse, s'il n'obtient pas de résultat assez vite. Les Italiens attendent un retour sur investissement. Le risque de déception est donc très fort si les reformes sont infructueuses.

Il est bien sûr encore trop tôt pour dire si ces réformes obtiendront les résultats escomptés, car réussir à faire passer une réforme est une chose être sûr de son résultat en est une autre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le taux du Livret A à 0,5% : une règle nouvelle sans « coup de pouce » ? Qu’aurait donné l’ancienne ?

02.

La bombe démographique européenne : à partir de 2021, la population diminuera

03.

Laeticia Hallyday agressée dans une rue de Paris parce que "trop riche" ; 150 000 € la semaine, Gims ne skie pas comme un pauvre ; Keanu Reeves montre ses fesses en Californie ; Adèle n'en a plus à montrer ; Céline Dion bénit la fiancée de René-Charles

04.

Quand les justiciers progressistes prennent leur propre caricature au sérieux : l’étude du cas Rokhaya Diallo

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Vladimir Poutine entend rester au pouvoir ad vitam aeternam mais la population russe l’acceptera-t-elle ?

07.

Pourquoi Pierre-Yves Bournazel a-t-il rallié Benjamin Griveaux ? Parce que l’autre le tient par les couilles !

01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

05.

Epidémie de gastro-entérites : tout ce qu’il faut savoir pour éviter d’attraper le norovirus

06.

Chine : un virus mystérieux inquiète les autorités chinoises. Et désormais l'OMS

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

04.

LR : le tigre de papier

05.

Jeanne Balibar (« Les Misérables ») veut qu'on enseigne les mathématiques en arabe !

06.

« Voulez-vous que l'air soit plus pur ? » : le référendum que Macron ne peut pas perdre !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
Atlante13
- 14/02/2012 - 00:08
Et nous alors,
Ils pourraient peut-être nous le prêter?
cqoiqéqon
- 13/02/2012 - 19:05
Appelons un chat un chat,
Appelons un chat un chat, Berlusconi c'est fait gicler pour avoir été trop mafieu.
Pour y remédier un bon technocrate suffit. et oui il vont s'en remettre.
En revanche leur cousins latin du Nord, devraient avoir plus de mal à résoudre leur équation favorite qui consiste à travailler moins pour dépenser plus.
Nanard10
- 13/02/2012 - 17:51
les Italiens sont moins abrutis que les Français
ils ne croient plus à tous les âneries gauchistes
et ils ont bien raison
ils vont s'en remettre, pas nous