En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

07.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

05.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

06.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 36 min 25 sec
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Petit best of des applications et gadgets tech à ne pas oublier avant de partir en vacances
il y a 1 heure 22 min
décryptage > Economie
Survie économique

Ce que nous apprend le top 100 des entreprises mondiales ayant le plus bénéficié de la crise du Coronavirus

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Economie
Transactions immobilières

Hausse ou baisse : quel impact redouter de la crise du coronavirus sur l’immobilier ?

il y a 2 heures 44 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

il y a 3 heures 24 min
light > Insolite
L'or sur
Voici un mystérieux masque d'or pour se protéger de la Covid-19
il y a 16 heures 47 min
pépites > Sport
Respect piloté
Des pilotes posent un genou à terre avant le départ du grand prix d'Autriche
il y a 18 heures 8 min
pépites > France
Un incendie pas encore éteint
Pour la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France la crise a été gérée sans prise en compte de principes fondamentaux
il y a 18 heures 47 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 19 heures 48 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 23 heures 10 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Histoire
Encore un effort

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

il y a 1 heure 39 min
décryptage > Société
Bien gérer son stress

Comment prendre des décisions importantes (sans se noyer... ni se tromper)

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Politique
Tous les nouveaux chemins mènent à Rome... ou nulle part

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

il y a 3 heures 1 min
décryptage > Politique
Haute fonction publique

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

il y a 3 heures 40 min
pépites > International
Il y a toujours pire ailleurs
L'Angleterre réouvre les pubs dans la cacophonie générale
il y a 17 heures 20 min
pépites > Politique
Speedy Castex
À peine arrivé à Matignon, Jean Castex veut "aller vite"
il y a 18 heures 27 min
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 19 heures 5 min
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 22 heures 40 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 23 heures 12 min
© John Cummings / CC
La matière fécale étrangère injectée dans l'organisme du patient va permettre de restaurer l'équilibre intestinal qui manque à ce dernier. Toutefois, cette maladie est facile à guérir car l'infection dégrade grandement la flore intestinale.
© John Cummings / CC
La matière fécale étrangère injectée dans l'organisme du patient va permettre de restaurer l'équilibre intestinal qui manque à ce dernier. Toutefois, cette maladie est facile à guérir car l'infection dégrade grandement la flore intestinale.
Probiotiques VS antibiotiques

Après la greffe d'organes, la greffe de... matière fécale : cette toute nouvelle technique scientifique donne de l'espoir aux personnes souffrant de maladies intestinales

Publié le 25 octobre 2016
La pratique médicale est peu ragoûtante, et pourtant : la transplantation fécale est une technique en plein essor qui pourrait se révéler très utile pour combattre les maladies intestinales telles que les diarrhées infectieuses récurrentes.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La pratique médicale est peu ragoûtante, et pourtant : la transplantation fécale est une technique en plein essor qui pourrait se révéler très utile pour combattre les maladies intestinales telles que les diarrhées infectieuses récurrentes.

L'idée peut rebuter : la transfusion fécale n'a rien de glamour. Il s'agit bel et bien de prélever un échantillon des selles d'un donneur sain pour le transférer dans l'organisme d'un patient, par le colon ou par le nez, à l'aide du tuyau qui le conduira directement dans l'estomac. Cette technique peut se révéler très utile chez les patients dont la flore intestinale – c’est-à-dire les bactéries et micro-organismes qui pullulent dans notre intestin – n'est pas assez développée ou chez ceux dont certaines bactéries nocives telles que Clostridium difficile peuvent causer des diarrhées, habituellement traitées par l'administration d'antibiotiques. Dans un article publié sur le site The Conversation, trois biologistes de l'Université de Sydney (Australie) se sont efforcés de renseigner les internautes sur l'utilité de cette pratique médicale et les avancées que celle-ci promet pour les personnes souffrant de déséquilibres intestinaux, rapporte le Britannique The Daily Mail.

La flore intestinale, un équilibre à ne pas brusquer

Cela peut être surprenant, mais notre corps humain compte plus de cellules non-humaines que de cellules humaines. Des milliers de milliards de micro-organismes étrangers peuplent notamment notre intestin : c'est ce que l'on appelle la flore intestinale, ou microbiote intestinal. La vidéo suivante (en anglais, sous-titres disponibles) devrait vous aider à y voir plus clair.

Ce microbiote est ainsi indispensable à notre survie, et évolue au cours de notre existence. Une flore intestinale est un signe de bonne santé, aussi il est conseillé de consommer suffisamment d'aliments riches en fibre (légumes, fruits, féculents) pour l'entretenir et éviter les pathologies intestinales, telles que les diarrhées et autres maladies chroniques de l'intestin qui peuvent parfois mener à la mort. Or, jusqu'à présent, la pratique médicale la plus répandue pour traiter ces pathologies est la prise d'antibiotiques. Un moyen efficace de lutter contre la bactérie responsable de la maladie, mais qui a également pour effet de tuer un grand nombre de bactéries sans distinction. Or, comme dit précédemment, ces micro-organismes sont essentiels à notre équilibre interne et favorisent le développement de nos défenses immunitaires. La transplantation fécale aura au contraire un effet probiotique, c’est-à-dire qui va favoriser la vie dans le microbiote.

Et les résultats sont encourageants : les essais cliniques réalisés par la communauté scientifique dans le cadre de traitements de diarrhées liées à l'infection de Clostridium difficile ont abouti à 90% de réussite. La matière fécale étrangère injectée dans l'organisme du patient va permettre de restaurer l'équilibre intestinal qui manque à ce dernier. Toutefois, cette maladie est facile à guérir car l'infection dégrade grandement la flore intestinale. En quelque sorte, l'aiguille (C. difficile) est plus grande, et la botte de foin dans laquelle la chercher (la flore intestinale), est réduite. Ce n'est pas aussi facile lorsque les maladies à traiter sont le résultat de phénomènes chimiques plus complexes et d'interaction entre différentes bactéries au sein de l'intestin, telles que le syndrome de l'intestin irritable. Les essais de transplantation fécale ont dans ces cas-ci été bien moins concluants. Si dans certains cas, la prise de ces probiotiques a entraîné une prise de poids, ces mêmes probiotiques sont prometteurs dans le traitement de l'obésité.

Produits laitiers, nouveau-nés et diabète

Nous portons de plus en plus d'attention à nos maux de ventre. Le microbiote, que l'on peut considérer comme un organe à part entière, reflète notre mode de vie et notre santé. Ce microcosme fascine également les chercheurs quant à la manière dont il somatise – c’est-à-dire traduire des pathologies psychiques par des pathologies physique – notre état d'esprit. Pour cela, le ventre est considéré comme le "deuxième cerveau" de l'homme, expression popularisée par le reportage réalisé par la chaîne Arte. Cette prise de conscience a débouché sur le développement d'une nouvelle branche alimentaire, dont les produits sont censés participer à la santé du consommateur. C'est le cas des industriels du yaourt, dont bon nombre d'entre eux se sont appuyés sur les effets positifs qu'ont les bactéries contenues dans les yaourts au lait fermenté pour relancer les ventes. C'est notamment le cas de la marque Activia, dont la présence de bifidus, des bactéries facilitant la digestion, constitue l'argument principal de vente. Il en est de même pour Actimel, censé "renforcer les défenses naturelles" comme le disait le slogan. Cela dit, l'entreprise qui commercialise ces deux produits, Danone, a abandonné en 2010 la démarche visant à faire reconnaître ces produits comme étant bénéfiques pour la santé par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA), présageant que ce label ne leur serait pas accordé.

En outre, la transplantation fécale est une technique dont les plus grands effets devraient être constatés chez les nouveau-nés, dont la flore intestinale, vierge au moment de quitter le ventre de leurs mères, se voit colonisé par toutes sortes de bactéries une fois à l'extérieur. Un moment délicat dans lequel cette pratique pourrait être salvatrice. Enfin, l'administration quotidienne de probiotiques pourrait participer à guérir du diabète de type 2. Ce secteur médical est encore en pleine expansion, décrivent les scientifiques, auteurs de l'article. De nombreux laboratoires misent sur les probiotiques, et l'on devrait les voir gagner du terrain sur les antibiotiques, de plus en plus décriés pour la manière dont ils poussent les bactéries contre lesquelles ils luttent à muter et ainsi à devenir plus dangereuses.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires