En direct
Best of
Best Of du 13 au 19 avril 2019
En direct
© Flickr
Commençons par la règle d'or : ne suivez pas votre instinct. Il peut être utile dans bien d'autres situations, mais dans le cadre d'un supermarché, il faut mieux s'en détourner.
Patience, patience
Marre d’attendre à la caisse du supermarché : l’étude scientifique qui vous permettra de ne plus jamais vous tromper de file d’attente
Publié le 14 octobre 2016
Que le temps passe lentement dans les files d'attente de supermarchés… Vous avez beau jauger la longueur de la queue, estimer le nombre d'articles à faire passer sur le tapis roulant, rien n'y fait : la file d'à côté est toujours plus rapide que la vôtre. Voici quelques astuces pour y remédier.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Que le temps passe lentement dans les files d'attente de supermarchés… Vous avez beau jauger la longueur de la queue, estimer le nombre d'articles à faire passer sur le tapis roulant, rien n'y fait : la file d'à côté est toujours plus rapide que la vôtre. Voici quelques astuces pour y remédier.

Quoi de plus frustrant qu'une file d'attente qui n'avance pas ? Celles des supermarchés sont les pires. C'est peu dire : nous passons en moyenne un à six mois dans nos vies à patienter à la caisse. L'institut Ipsos estimait en 2007 que les Français perdaient une heure par semaine à patienter dans les files d'attente. Et quand vous tentez de grappiller quelques minutes en choisissant la file qui vous semble la plus rapide ou désemplie, ça se passe très souvent comme cela :

Et le sentiment d'injustice vous submerge. Paradoxal, estime Le Monde dans un article, alors que nous pouvons parfois attendre des heures pour acheter un iPhone tout en s'agaçant d'un temps de chargement trop long sur internet. De toute façon, vous aurez dans tous les cas l'impression de vous trouver dans la file d'attente la plus lente, c'est mathématique. Mais cela ne nous empêche de vous donner quelques petites astuces pour repérer LA file d'attente qui vous permettra de sortir du supermarché en un temps record.

Mieux vaut un gros chariot que plusieurs petits paniers

Commençons par la règle d'or : ne suivez pas votre instinct. Il peut être utile dans bien d'autres situations, mais dans le cadre d'un supermarché, il faut mieux s'en détourner. Exemple. Il y a deux files d'attente devant vous : l'une est composée de six personnes aux paniers peu remplis, tandis que l'autre est chargée de deux individus aux chariots remplis à ras bord. Vous avez choisi la première option ? Mauvais choix, explique au New York Times Dan Mayer, ancien professeur de mathématiques et directeur de Desmos, un institut de promotion des données mathématiques. "Chaque client requiert du temps lorsqu'il arrive à la caisse : il salue une première fois, paie, salue à nouveau et part avec ses achats", détaille-t-il. Un temps de 41 secondes par client selon ses données, auquel il faut rajouter trois secondes supplémentaires pour chaque article scanné. Autant dire que le plus important, ce n'est pas le nombre d'articles, mais le nombre de personnes sur votre file d'attente.

Viennent ensuite les petites astuces dont le résultat est plus aléatoire, mais toujours bonnes à prendre. Par exemple, privilégiez les files dont les caisses se trouvent sur votre gauche. Selon Robert Samuel, fondateur de Same Ole Line Dudes – un service new-yorkais pour lequel on peut payer des personnes qui feront la queue à notre place – interrogé par mail, la majorité des individus sont droitiers et ont naturellement tendance à se diriger vers une caisse où ils pourront déposer leurs articles de la main droite sur le tapis roulant sans devoir se contorsionner, indique The Daily Mail. Vous pouvez également prêter attention à la personne qui se trouve derrière la caisse : est-elle bavarde avec ses clients ou ses collègues ? Contrairement aux préjugés sexistes, il semblerait que les caissières soient le soient moins que leurs homologues masculins, et donc plus efficaces, estime encore une fois Robert Samuel. Dans tous les cas, évitez les employés qui semblent prendre le plus leur temps. Pareillement avec les clients que vous avez devant vous, vous pouvez deviner que cette personne âgée affaiblie par le temps risque bien de mettre plus de temps à ranger ses courses ou à payer (surtout si celle-ci décide de payer avec le bocaux de pièces roses qu'elle accumule depuis des mois), conseille A.J. Marsden, un professeur de psychologie à l'Université de Beacon, à Leesburg en Virginie (États-Unis), interrogé par The New York Times.  

Petits conseils complémentaires

De même, jetez un œil aux achats que comptent faire les clients qui vous précèdent. Un panier remplis de fruits divers et variés ? La pesée de chacun d'eux risque d'être longue. En revanche, un client transportant une dizaine de bouteilles de soda passera la caisse en vitesse éclair. Si vous achetez beaucoup d'articles en plusieurs exemplaires, les caisses automatiques peuvent se révéler très pratiques. Autre conseil lorsque vous entreposez vos articles sur le tapis roulant : en positionnant le code-barres en direction de l'employé(e), vous économiserez un temps précieux. De même, mais cela relève plus du bon sens que de l'astuce, veillez à placer les articles les plus lourds en premier afin de pouvoir les ranger dans votre sac le plus rapidement possible. Cela vous évitera de retrouver des œufs ou du raisin écrasé au fond de votre sac.

Quelques conseils pour finir : privilégiez les files d'attente qui mènent vers plusieurs caisses. Certains magasins ont d'ailleurs déjà adopté ce système, plus équitable et plus satisfaisant psychologiquement. Faites attention aux files d'attente donc un bout vous est caché, vous n'êtes pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Enfin, ne perdez pas espoir, le sort ne s'acharne pas contre vous !

De quoi, en tout cas, encourager les supermarchés à expérimenter des méthodes de paiement alternatives, telles que le paiement par application mobile.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Les puissants relais de l'Algérie en France ; Ces amis de Ghosn que tout le monde craignait chez Renault; L'avertissement de Philippe à Castaner; Technip: et un mégagâchis industriel de plus; Notre-Dame partout dans les hebdos, le catholicisme plus rare
02.
Trêve ou flottement au sommet ? Quoiqu’il en soit, voilà les 5 questions de fond auxquelles Emmanuel Macron devra absolument répondre s’il veut reprendre la main
03.
Ils reconnaissent l'une des écoles de leur village dans un film porno
04.
Un pognon de dingue pour Notre-Dame de Paris ? Oui, car l'Homme ne vit pas que de pain
05.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
06.
Pourquoi l’incendie de Notre-Dame oblige Emmanuel Macron à revoir sa copie
07.
Le nouveau parti du Brexit de Nigel Farage prend la tête des sondages pour les Européennes au Royaume-Uni
01.
Notre-Dame de Paris : des dirigeants de l’Unef se moquent de l'incendie
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
L’insoutenable légèreté de la majorité LREM ?
04.
Ce que pèse vraiment le vote musulman dans la balance démocratique française
05.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
06.
Cardinal Robert Sarah : “Ceux qui veulent m’opposer au Pape perdent leur temps et leurs propos ne sont que le paravent qui masque leur propre opposition au Saint-Père”
01.
Après les Gilets jaunes, Notre-Dame : cette France qui se redécouvre des sentiments perdus de vue
02.
Mais pourquoi se poser la question sur l’origine de l’incendie de Notre-Dame classe-t-il automatiquement dans le camp des complotistes ?
03.
Du “Yes We Can” au “Yes I can” : de quelle crise politique le succès phénoménal de Michelle Obama est-il le symptôme ?
04.
Incendie de Notre-Dame : et notre mémoire ancestrale fit irruption dans la post-modernité
05.
Suppression de l’ENA : en marche vers des records de démagogie
06.
Grand Débat : le revenu universel, la mesure qui pourrait produire l’effet whaouh recherché par Emmanuel Macron
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 14/10/2016 - 13:20
File des cons
Moi c'est ce que j'appelle prendre la file des cons, celle qui n'avance pas.
Les observations de l'article se vérifient en général mais il n'y a rien à faire contre l'article mal étiqueté. Là on en a pour un certain temps et c'est imprévisible.