En direct
Best of
Best of du samedi 9 au vendredi 15 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

ça vient d'être publié
pépites > International
Balles perdues
Selon une étude, les personnes blessées lors de fusillades ont un risque accru de troubles mentaux longtemps après leur guérison
il y a 8 heures 1 min
pépite vidéo > International
Victimes collatérales
Australie : vive émotion après le sauvetage d’un koala lors des terribles incendies qui ravagent une partie du pays
il y a 9 heures 28 min
pépites > Environnement
Polémique
Europe Ecologie Les Verts condamne fermement les propos de Roger Hallam, le cofondateur d'Extinction Rebellion, sur l'Holocauste
il y a 10 heures 28 min
light > Science
Phénomène assez rare
Une pluie d’étoiles filantes devrait être visible dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 novembre 2019
il y a 11 heures 53 min
Méthode d'avenir
Coldplay arrête ses tournées pour des raisons environnementales
il y a 14 heures 12 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 20 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 16 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Pechkoff, le manchot magnifique" de Guillemette de Sairigné : un héros de légende endormi réveillé par la plus noble des biographes

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Santé
Plan palliatif

Cette liberté que la France ne se décide toujours pas à accorder à ses hôpitaux

il y a 18 heures 27 min
décryptage > Culture
Vive la liberté !

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

il y a 20 heures 25 min
décryptage > France
Culture

Repeignez-moi donc ces statues blanches que je ne saurais voir : l’antiracisme en pleine crise d’intolérance

il y a 21 heures 24 min
pépites > Social
Négociations sous tension
SNCF : la CFDT-Cheminots a annoncé son intention de déposer un préavis de grève reconductible à partir du 5 décembre
il y a 8 heures 55 min
light > People
Le poids des mots, le choc des photos
Paris Match met en vente certaines de ses plus belles photos à l’occasion de son 70e anniversaire
il y a 9 heures 55 min
pépites > International
Séisme politique et judiciaire
Israël : le Premier ministre Benjamin Netanyahu a été mis en examen pour "corruption", "fraude" et "abus de confiance"
il y a 11 heures 11 min
pépites > France
Climat
Pierre de Bousquet de Florian, le coordinateur national du renseignement, estime que le "degré de violence" est inédit en France
il y a 12 heures 32 min
pépites > Politique
Manifestations
Mouvement du 5 décembre : Emmanuel Macron va alléger son agenda international et n'ira pas à la COP25
il y a 14 heures 53 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Picasso, tableaux magiques" : la magie des signes

il y a 17 heures 45 min
décryptage > France
Immobilier

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

il y a 18 heures 9 min
pépite vidéo > Politique
Réformes
Retraites, hôpital : Edouard Philippe s'est confié sur France Inter sur les dossiers sensibles de cette fin d'année
il y a 19 heures 7 min
décryptage > Politique
Stratégie de défense

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Politique
Le Macron nouveau est arrivé

Le nouvel entre-deux stratégique d’Emmanuel Macron

il y a 21 heures 57 min
Ramzan Kadyrov possède un grand nombre des traits que Donald Trump semble admirer chez Vladimir Poutine, comme sa force, sa capacité à se faire écouter, et sa volonté de rendre sa grandeur à son pays.
Ramzan Kadyrov possède un grand nombre des traits que Donald Trump semble admirer chez Vladimir Poutine, comme sa force, sa capacité à se faire écouter, et sa volonté de rendre sa grandeur à son pays.
THE DAILY BEAST

Apprenti Trump : le dictateur tchétchène lance la même émission de télé-réalité pour recruter ses collaborateurs

Publié le 10 octobre 2016
Ramzan Kadyrov, homme fort impétueux et fan de Vladimir Poutine (cela vous rappelle quelqu'un ?), recherche son nouvel assistant à la télévision.
Katie Zavadski est reporter pour The Daily Beast.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Katie Zavadski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Katie Zavadski est reporter pour The Daily Beast.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Ramzan Kadyrov, homme fort impétueux et fan de Vladimir Poutine (cela vous rappelle quelqu'un ?), recherche son nouvel assistant à la télévision.

Katie Zavadski – The Daily Beast

Le dictateur qui règne sur la Tchétchénie prend exemple sur Donald Trump pour rechercher son nouvel assistant via une émission télévisée à la façon de The Apprentice aux Etats-Unis. Ramzan Kadyrov, dont la renommée comme homme fort de la République tchétchène n'a d'égale que sa célébrité sur Instagram, est à la recherche d'un assistant ayant le sens des affaires, pour l'aider à développer son fief islamique. La Tchétchénie, République russe du Nord du Caucase, est sous la férule de la famille Kadyrov depuis plus de dix ans.

Il semblerait que la seule solution qu'il ait trouvée consiste à faire s'affronter des concurrents dans une émission appelée L'Équipe, présentée sur une chaîne nationale. Fidèle au style de la famille Kadyrov, l'émission inclut de multiples apparitions de feu son père, des animaux mignons, et une poignée de blagues sexistes. Ramzan Kadyrov possède un grand nombre des traits que Donald Trump semble admirer chez Vladimir Poutine, comme sa force, sa capacité à se faire écouter, et sa volonté de rendre sa grandeur à son pays. Mais sa relation avec le président russe est également quelque peu conflictuelle, et Ramzan Kadyrov agit parfois dans son propre intérêt plutôt que dans celui de son protecteur.

On peut donc considérer cette émission sur une chaîne d'État comme un geste de bonne volonté. La saison 1 commence dans le village natal du président et, bien entendu, quelques candidates ne sont pas arrivées à temps pour qu'on les emmène car elles ont mis trop de temps à s'habiller. Elles doivent faire du stop et arrivent en retard, juste avant que l'équipe ne libère des daims dans la nature. Les animaux disparaissent dans les bois au ralenti. ''Et maintenant, vous qui étiez en retard, [courrez après les daims]'', ordonne Razdan Kadyrov à ces trois candidates. Elles rient, mal à l'aise, déjà désavantagées, avant même que la compétition ne commence.

''Les femmes, vraiment, elles sont faites pour rester à la maison'', déclare le président à une blonde originaire de Saint-Pétersbourg lorsqu'elle lui demande si une femme pourrait un jour être à la tête de la République. Cela la laisse songeuse quant aux raisons pour lesquelles elle a pu être invitée à l'émission. Un participant originaire de Rostov-sur-le-Don, près de la frontière ukrainienne, donne son opinion dans le confessionnal : "Les femmes, j'ai l'impression qu'elles ne sont pas à la hauteur. C'est un travail d'homme, il faut leur trouver quelque chose de plus facile.'' Un autre candidat homme dit être surpris que Ramzan Kadyrov soit "si peu radical", entre deux blagues du président, qui se vante de s'être approprié ses entreprises prospères.

Comme dans la version originale avec Donald Trump, le casting (les candidats viennent de toute la Russie, et même de l'étranger) se divise en deux équipes pour réaliser des tâches imposées, tout en essayant de séduire le boss, Ramzan Kadyrov. L'une a la sagesse de choisir leur coéquipier tchétchène comme leader (un mot d'emprunt que le président renâcle à employer), tandis que les autres choisissent comme nom le mot tchétchène qui signifie "petites étoiles".

Pour leur première épreuve, Ramzan Kadyrov a attribué à chaque équipe un contingent de 3 000 Tchétchènes qu'elles doivent utiliser pour épeler leur nom dans les gradins d'un stade. L'équipe du Tchétchène y est arrivée et s'est présentée à cheval dans le stade pour participer au spectacle, tandis que les Petites Étoiles ont seulement réussi à faire épeler les initiales de Ramzan Kadyrov à leur foule indisciplinée.

Dans la salle d'élimination, les aspirants assistants du président expliquent leur échec, et débattent de qui devra être le premier à s'en aller. Ramzan Kadyrov attend, souriant, en jouant avec sa barbe. Il choisit d'éliminer le chef de l'équipe, qui déclare alors que c'est un grand honneur pour lui de planter le premier arbre dans un tout nouveau parc dédié au père du président. "La Tchétchénie a incarné le “miracle russe” '', a déclaré un producteur au site Sobesednik.ru avant la diffusion de l'émission. "C'est une République qui, après des décennies, a su renaître des cendres de la guerre et se transformer radicalement."

Mais sur Internet, certains sites se posent des questions : alors que l'émission insiste sur le fait que les participants viennent d'un peu partout, le résultat semble couru d'avance. Sobesednik.ru rapporte qu'un groupe d'hommes barbus vêtus de costumes coûteux, vraisemblablement tchétchènes, ont été vus toujours ensemble pendant l'émission." Ils étaient toujours ensemble, ont franchi ensemble les étapes du casting, et s'asseyaient ensemble au premier rang de la salle de conférence, a expliqué au site l'un des concurrents. Et lorsque les résultats ont été annoncés, ils se sont mutuellement félicités, visiblement ravis."

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

02.

Michel Platero : "si on veut faire baisser les prix de l’immobilier, il faut décorréler la propriété du bâti de celle du foncier"

03.

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

04.

L’opération du siècle sur "Aramco" se présente mal : les milieux boursiers ne font pas confiance aux Saoudiens

05.

LREM voudrait (a)battre Pécresse en Ile-de-France ; Macron, le décideur solitaire ; L'Express enquête sur le danger des militants armés de l'ultra-droite ; Rachida Dati s'exempte du logo LR ; Valeurs actuelles dézingue la "machine infernale" de Barthès

06.

La NASA développe la plus grande arme à feu au monde pour gérer un problème majeur de l’espace

07.

Alerte au déficit : ce que personne n’ose vraiment rappeler sur les hypothèses de travail du Conseil d’orientation des retraites

01.

La privatisation de FDJ : vrai succès politique mais erreur économique

02.

Energie : l'arrêt du nucléaire au Japon responsable de beaucoup plus de morts que la catastrophe de Fukushima

03.

Ségolène Royal pourra-t-elle échapper à une saisine du Parquet national financier ?

04.

Ile-de-France : un nouveau pass Navigo plus pratique pour les usagers occasionnels

05.

Le cerveau : ce grand régulateur de la douleur

06.

Insécurité : les tricheries statistiques du ministère de l’intérieur

01.

Il m’arrive parfois d’avoir honte pour la France…

02.

Et à part l’ordre ? Radioscopie de que pourrait être une candidature Pierre de Villiers en 2022

03.

Toujours plus… sauf sur le terrain idéologique : la diversité selon Delphine Ernotte

04.

Tous les chemins mènent à Rome : mais celui de Zemmour est quand même un peu tortueux...

05.

Je nique Conrad et... ceux qui l'écoutent

06.

Les Misérables : et si Emmanuel Macron permettait enfin aux banlieues d’être libérales

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires