En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

03.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

ça vient d'être publié
light > Culture
Slim shady
Eminen surprend tout le monde et sort un nouvel album
il y a 3 heures 48 min
pépites > Culture
Evènement chez Michelin
Le guide rétrograde le restaurant de Paul Bocuse
il y a 4 heures 44 min
décryptage > Social
Retraites

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

il y a 6 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

« La révolution des plantes » : un livre scientifique à la portée de l’homme de la rue

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Justice
Euthanasie

Euthanasie : 3 médecins jugés en Belgique dans un procès sans précédent

il y a 8 heures 40 min
décryptage > International
Gorbatchev à la sauce iranienne ?

Glasnost, le retour ? Le président iranien demande de la transparence

il y a 9 heures 49 min
décryptage > International
Copycat

Contagion : Les démocrates trumpisent leur communication

il y a 10 heures 27 min
décryptage > Santé
Drames sanitaires

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

il y a 11 heures 28 min
pépites > Politique
Alliances
Municipales à Paris : Pierre-Yves Bournazel retire sa candidature et soutient Benjamin Griveaux
il y a 1 jour 3 heures
light > Justice
Placé sous contrôle judiciaire
Le réalisateur Christophe Ruggia a été mis en examen pour "agressions sexuelles sur mineur de 15 ans" dans le cadre de l'affaire Adèle Haenel
il y a 1 jour 4 heures
L'assassin assassiné
En Inde, un homme arrêté pour le meurtre de son tueur à gages
il y a 4 heures 5 min
pépites > Social
Musée du Louvre
Une grève sauvage provoque la fermeture des portes
il y a 4 heures 50 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand l’octogone redéfinit le classicisme et quand l’étrier d’acier fait danser les chiffres : c’est l’actualité des montres en mode pluviôse
il y a 7 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Théâtre : « Un contrat » : Polar psychanalytique entre deux hommes de parole... et de silence

il y a 8 heures 22 min
pépite vidéo > Politique
Invités imprévus
Marlène Schiappa interrompue lors d'une réunion publique
il y a 9 heures 1 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série
il y a 9 heures 53 min
décryptage > Education
Pénurie des profs

Ces recrutements hasardeux que génère la pénurie de profs en France

il y a 10 heures 47 min
décryptage > Europe
Il n’y a pas que l’union qui fait la force

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

il y a 12 heures 1 min
pépites > Environnement
Risques climatiques et économiques
Davos 2020 : les décideurs mondiaux placent l'inaction climatique au sommet des dangers pour l'humanité
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > Politique
Soirées électorales pimentées
Elections municipales : une circulaire de Christophe Castaner pourrait avantager le score national de LREM
il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
© Reuters
Corne du trafic

Des scientifiques vont élever des cornes de rhinocéros en laboratoires pour mettre fin au braconnage

Publié le 07 octobre 2016
Afin de lutter contre le braconnage des rhinocéros, dont les cornes sont très convoitées, une équipe de scientifique songe à en produire en laboratoire afin de saturer le marché et de détourner les trafiquants de ces espèces menacées.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Afin de lutter contre le braconnage des rhinocéros, dont les cornes sont très convoitées, une équipe de scientifique songe à en produire en laboratoire afin de saturer le marché et de détourner les trafiquants de ces espèces menacées.

Le rhinocéros est l'un des animaux les plus braconnés au monde. En Afrique, le commerce illégal de cornes de rhinocéros vers l'Asie est considéré comme plus rentable que celui de l'or, des diamants ou même de la drogue. Il faut dire qu'en Extrême-Orient, ces fameuses cornes sont très convoitées. Elles sont utilisées pour confectionner toutes sortes d'objets d'art et de fausses vertus médicinales leur sont conférées, notamment pour augmenter la libido – mythe inspiré de la spectaculaire endurance sexuelle de l'animal, dont les rapports durent souvent plus d'une demi-heure. C'est simple : en Chine, le kilogramme de corne de rhinocéros peut se vendre au prix de 70 000 dollars (soit 63 000 euros), soit plus cher encore que la cocaïne.

Cornes artificielles mais biologiquement identiques

Pour lutter contre le braconnage, une équipe de scientifiques pensent peut-être avoir la solution : fabriquer des cornes de rhinocéros biologiquement identiques en laboratoire, rapporte le site Quartz. Les premières cornes pourraient être prêtes d'ici deux ans. "Plus tôt cette année (2016, ndlr), nous avons produit quelques prototypes fidèles à l'apparence de la corne de rhinocéros. Nous travaillons maintenant à les rendre biologiquement identiques à celles portées par les rhinocéros", explique  à la BBC Matthew Markus, le scientifique en charge de ce projet et directeur du laboratoire Pembient basé à Seattle (États-Unis).

Cette culture de cornes ne se passe pas dans les boîtes de pétri habituellement utilisées dans le secteur de la biogénèse. Ici, nul besoin de se faire multiplier les cellules. La kératine, composé principal des cornes avec l'ivoire, est réduit en poudre et ensuite utilisé comme matériau par une imprimante 3D, qui va ensuite reconstituer la corne. Cette dernière n'a donc pas poussé sur le nez d'un rhinocéros, mais reste biologiquement identique. Et l'entreprise ne compte pas s'arrêter là : les scientifiques prévoient de décliner ce procédé pour imprimer des défenses d'éléphants et des écailles de pangolinl'animal le plus braconné au monde – et ainsi participer à la préservation de ces espèces menacées par le braconnage. Toutefois, certaines associations environnementales craignent que la production de cornes de rhinocéros ne fasse que populariser son utilisation encore davantage, et indirectement, le braconnage de l'animal.

Des actes barbares réprimés

Il faut dire qu'au-delà du meurtre de ces animaux, les pratiques de braconnage sont particulièrement sanglantes. Les braconniers n'hésitent pas à aller arracher les cornes du nez des rhinocéros à coups de machette. Le plus souvent, l'animal meurt des suites de ses blessures, défiguré par cet acte barbare. Aujourd'hui, le rhinocéros noir, que l'on trouve au sud-est de l'Afrique, et de manière plus clairsemée en Afrique subsaharienne et en Afrique du Sud, est en danger critique d'extinction selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). À ce rythme-là, on estime leur extinction complète d'ici 20 ans. Pour mettre fin au calvaire de ces animaux, de nombreuses méthodes ont été testées : l'empoisonnement de la corne afin de la rendre inutilisable, la légalisation du trafic pour favoriser des méthodes d'ablation moins barbares et limiter le marché noir, le décornage volontaire des rhinocéros pour priver les braconniers de leur joyau recherché ou enfin le strict contrôle de rangers dépêchés dans la savane par les gouvernements pour réprimer tout acte de braconnage. En Afrique du Sud, où les rhinocéros (de toutes espèces) sont les plus nombreux, quelques 1 215 spécimens ont été tués en 2014, un record.

Heureusement, ces efforts contre le braconnage ne sont pas vains. En 2015, le nombre d'incidents est en baisse pour la première fois depuis les années 2000, comme en atteste ce graphique :

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

02.

Europe post Brexit : et Angela Merkel mit (sans le vouloir) le doigt sur le vrai point de faiblesse de l’Union

03.

Valeurs Actuelles démolit Greta Thunberg, le Point la CGT; Le permis de conduire: truc de vieux; Les secrets de Netflix pour nous rendre addicts; François Baroin & Eric Besson gagnent très bien leur vie, Arnaud Lagardere ses finances virent au rouge vif

04.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

05.

Et Macron lança : "Vous patachonnez dans la tête"! Souhaitez-vous savoir ce que ça veut dire ?

06.

Grève contre la réforme des retraites : de la guerre de mouvement à la guerre de tranchées

07.

Libye : les occidentaux cumulent naïveté et erreurs géopolitiques en série

01.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Malgré les difficultés, la génération Y sera la plus riche de tous les temps

04.

Arretmaladie.fr permet d’obtenir un arrêt maladie en 3 minutes sur internet mais déclenche la colère de la sécurité sociale. Sauf que...

05.

Grève sans fin : si les Gilets jaunes ont ébranlé la République, le conflit autour des retraites ébranle la majorité

06.

La manifestation du 9 janvier a été beaucoup plus violente que les médias n’ont pu le raconter

01.

Boeing ukrainien : c’est peut être un déséquilibré radicalisé qui a tiré le missile ?

02.

Ce boulevard qui devrait s’ouvrir au RN… mais ne s’ouvre pas tant que ça

03.

"Les Aristochats véhiculent les valeurs de la bourgeoisie riche". On a entendu ça sur France Culture !

04.

"Des profondeurs de nos cœurs" : un livre qui ébranle l'Eglise

05.

Retraite, clap de fin : le compromis va creuser un gouffre financier et précipiter les salariés du privé dans la capitalisation

06.

LR : le tigre de papier

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires