En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte planétaire
Coronavirus chinois : l’OMS indique qu’il est "trop tôt" pour déclarer une urgence internationale et qu’il n’y a aucune preuve de transmission entre humains en dehors de la Chine
il y a 6 heures 20 min
pépite vidéo > International
Mémoire
75 ans de la libération d'Auschwitz : de nombreux dirigeants de la planète se mobilisent contre l'antisémitisme
il y a 7 heures 41 min
pépites > Santé
Mesures pour lutter contre le virus
Coronavirus : la Chine confine 20 millions d’habitants autour de Wuhan, les festivités du Nouvel an chinois annulées à Pékin
il y a 9 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Ritals", adaptation théâtrale de Bruno Putzulu : il était une fois les immigrés italiens de Nogent-sur-Marne

il y a 9 heures 56 min
Electrocutions et incendies
L'UFC-Que Choisir alerte sur les dangers des chargeurs de smartphones
il y a 10 heures 23 min
pépites > Santé
Origines du virus
Wuhan : des serpents pourraient être la source de l'épidémie du coronavirus chinois
il y a 11 heures 55 min
pépites > Politique
Loi bioéthique
Le Sénat vote la PMA pour toutes, mais pas le remboursement pour toutes
il y a 15 heures 52 min
décryptage > France
ONDRP

Fermeture de l’Observatoire national de la délinquance : et hop, un thermomètre de moins !

il y a 17 heures 15 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

L’affaire Yasser Arafat : polémique et émergence d’accusations "d’empoisonnement par les Juifs"

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Société
Tribunal du net

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

il y a 18 heures 25 min
light > Science
Images rares
Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes
il y a 6 heures 57 min
pépites > Politique
Nouveau calendrier
Réforme des retraites : Edouard Philippe révèle que la conférence de financement sera lancée le 30 janvier
il y a 8 heures 6 min
pépites > Justice
Soupçons de financement libyen
La justice britannique va remettre Alexandre Djouhri à la France
il y a 9 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Messiah" de Michael Petroni : quand le doute s’insinue et ne vous lâche pas

il y a 10 heures 8 min
light > High-tech
"C'est toi dans cette vidéo ?"
Facebook : la gendarmerie de l'Indre alerte sur une arnaque avec une vidéo qui aurait déjà fait un grand nombre de victimes
il y a 11 heures 9 min
pépite vidéo > Mode
Une page se tourne
Les images de l'ultime défilé de Jean-Paul Gaultier
il y a 15 heures 21 min
décryptage > Histoire
Mémoire

75ème anniversaire de la libération d’Auschwitz : l’histoire de la Shoah prise au piège des réinterprétations politiques d’aujourd’hui

il y a 16 heures 30 min
décryptage > Santé
Menace de pandémie

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

il y a 17 heures 19 min
décryptage > Terrorisme
Voilà comment on fabrique les crétins

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Politique
Loi Avia

Pourquoi le projet de loi de lutte contre la cyber haine représente une menace aussi grave que la réalité qu’il entend combattre

il y a 18 heures 55 min
© Regis Duvignau / Reuters
La pharmacie est aussi l'exemple même d'un secteur à haute valeur ajoutée qui dépend d'une main d'oeuvre très qualifiée.
© Regis Duvignau / Reuters
La pharmacie est aussi l'exemple même d'un secteur à haute valeur ajoutée qui dépend d'une main d'oeuvre très qualifiée.
Petit miracle français

L'industrie de la mode désormais plus forte que l'automobile et l'aéronautique réunies : quelques leçons "Made in luxe" pour le reste de l'économie

Publié le 07 octobre 2016
Avec Eric Dor
Le secteur de la mode et du luxe est très dynamique : il représente 1.7% du PIB, selon une étude de l'IFM (Institut Français de la Mode). Sa contribution à l'économie nationale est plus importante que celle de certains secteurs subventionnés de l'industrie. Un constat qui interroge sur les dysfonctionnements de notre modèle économique.
Eric Dor est docteur en sciences économiques. Il est directeur des études économiques à l'IESEG School of Management qui a des campus à Paris et Lille. Ses travaux portent sur la macroéconomie monétaire et financière, ainsi que sur l'analyse...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Dor
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eric Dor est docteur en sciences économiques. Il est directeur des études économiques à l'IESEG School of Management qui a des campus à Paris et Lille. Ses travaux portent sur la macroéconomie monétaire et financière, ainsi que sur l'analyse...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secteur de la mode et du luxe est très dynamique : il représente 1.7% du PIB, selon une étude de l'IFM (Institut Français de la Mode). Sa contribution à l'économie nationale est plus importante que celle de certains secteurs subventionnés de l'industrie. Un constat qui interroge sur les dysfonctionnements de notre modèle économique.
Avec Eric Dor

Atlantico : La publication d’une étude intitulée "les chiffres clés inédits de la mode et de son économie" a pu mettre en avant le fait que ce secteur représente à lui 150 milliards de chiffre d’affaires, 33 milliards d’exportations ; 580 000 emplois directs, ou encore 1.7% du PIB du pays, soit un total plus élevé que les secteurs de l’automobile et de l’aéronautique réunis. Alors que les dossiers du type Peugeot, ou encore Alstom occupent le devant de la scène politique et économique, quelles sont les leçons à apprendre de cette situation ? Quelles sont les leçons de cette situation pour l'économie française ? 

Eric Dor : Les résultats obtenus par l’IFM sont dûs à leur méthodologie, et plus particulièrement à la manière dont ils ont définis les secteurs qu’ils comparent. Le secteur de la mode, tel qu’il est défini par l’IFM, recouvre d’abord une vaste gamme d’activités, puisque ce sont celles liées aux lunettes, parfums et cosmétiques, textiles et vêtements, chaussures et articles en cuir, montres et bijouterie. Ensuite l’IFM regroupe aussi bien les activités de production manufacturière de ces articles en France, que les activités de commerce de gros et de détail de ces produits, ainsi que tous les services utilisés dans la cadre de leur design, et commercialisation, y compris la publicité, le transport, la logistique et la communication. Donc forcément cela regroupe énormément d’activités et d’emplois. La production de tels articles en France n’en est qu’une petite partie.

Or, il semblerait que les secteurs automobiles et aéronautiques, auquel la mode est comparée, sont définis de manière beaucoup moins expansive. Par exemple l’IFM indique que l’automobile représente 0,5% du PIB en France. Mais cela, c’est simplement la part de la valeur ajoutée de l’activité de production de voitures en France. Pour que la comparaison soit cohérente, il faudrait aussi y ajouter les activités de commerces de gros et détails d’automobiles, et tous les services liés.

Pour le reste, il est évident que les secteurs de la mode et du luxe sont des secteurs où des marques françaises ont une renommée internationale, et où la valeur ajoutée est surtout concentrée sur les aspects de design et de commercialisation, qui peuvent encore être localisées en grande partie en France, même si la partie fabrication est partiellement délocalisée dans des pays à bas coûts salariaux. Comme la France est un pays à salaires relativement élevés, dans un monde où les processus de productions ont été très segmentés internationalement, c’est évidemment sur ces parties de la chaîne de production que le pays a intérêt à se concentrer.

Alors que les aides, diverses subventions, contrats aidés, semblent être orientées principalement vers des secteurs fragilisés, ne serait-il pas plus efficace, d’un point de vue économique, que la France parie plus fortement sur ses atouts ? Le secteur de la mode est-il délaissé ?

Confrontée à la concurrence des pays à bas salaires, la France peut difficilement garder des emplois de masse dans le secteur manufacturier ou certains services que l'on peut délocaliser, sauf sur des activités à haute valeur ajoutée comme en Suisse et en Allemagne. Ces secteurs, dont la mode de luxe par exemple, doivent être privilégiés. Le problème principal de la France est un niveau de gamme moyen trop bas des produits, même si elle a quelques niches de très haute technologie. Sur ces niveaux de gamme moyens, la France est concurrencée par les pays à bas salaires, et déjà en Europe par des pays du sud. Remonter le niveau de gamme doit être une priorité mais c'est difficile. Cela requiert énormément d'investissements à encourager fiscalement. Cela requiert également un gros effort dans l'éducation, pour élever les qualifications en partenariat avec certains secteurs. 

Le CICE profite à une large palette de secteurs en France. Le secteur de la mode, et de tous les services qui y sont liés, en profite.  De manière générale la rentabilité s'est améliorée en France.

Quels sont les autres secteurs de l’économie française qui mériteraient d’être plus soutenus, en raison d’un positionnement favorables des entreprises locales ?

Le secteur agroalimentaire, et particulièrement ses déclinaisons haut de gamme. La pharmacie est aussi l'exemple même d'un secteur à haute valeur ajoutée qui dépend d'une main d'oeuvre très qualifiée. Une attention particulière doit être portée aux secteurs exportateurs de services. la France est un des principaux pays exportateurs de services au monde. Il y a bien sûr le tourisme, pour lequel la France est très bien placée. L'emploi augmente dans les secteurs de l'hôtellerie et de la restauration. Mais les exportations de services financiers et d'assurance sont également très dynamiques. Il y a bien évidemment tous les services liés aux nouvelles technologies, où la France dispose de personnels très qualifiés.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

03.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

04.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

05.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

#JeSuisMila : l’effarante incapacité contemporaine à distinguer la critique adressée au groupe de celle visant les individus

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Deudeuche
- 06/10/2016 - 11:10
La mode c'est frime
C'est superficiel, bling bling et chiant.
Septentrionale
- 06/10/2016 - 10:56
Contre la sovietisation
La Mode, entre autres c'est pas mal.
Deudeuche
- 06/10/2016 - 09:53
La mode????
Déprimant.
Préfère les voitures, les trains, les sous-marins et les avions. La mode, un article parisien je suppose.