En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

06.

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

07.

Les surdoués demandent-ils l’impossible en amour ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > International
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine
La Turquie sort du silence et condamne officiellement "l'assassinat monstrueux" de Samuel Paty en France
il y a 5 min 8 sec
décryptage > Education
Samuel Paty

Vous avez dit liberté d'expression ?

il y a 3 heures 25 min
light > Economie
Transport
Le vélo de fonction payé par l'entreprise va-t-il devenir à la mode ?
il y a 4 heures 3 min
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 4 heures 32 min
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 4 heures 55 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 5 heures 39 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 6 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 6 heures 42 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 7 heures 8 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 8 heures 5 min
décryptage > International
Les entrepreneurs parlent aux Français

Covid, Chine, USA et l’absence d’Europe de l’investissement et de l’entrepreneuriat

il y a 2 heures 53 min
pépite vidéo > International
Liberté d'expression
Caricatures de Mahomet : les appels au boycott de produits français se multiplient
il y a 3 heures 57 min
décryptage > International
Paris - Ankara

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 4 heures 34 min
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 5 heures 16 sec
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 5 heures 56 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 6 heures 25 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 6 heures 57 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 7 heures 35 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 23 heures 54 min
© Reuters
La France est aussi au croisement des cultures méditerranéennes et du Nord : nous avons intégré les bons côtés des deux cultures dans notre rapport aux personnes âgées.
© Reuters
La France est aussi au croisement des cultures méditerranéennes et du Nord : nous avons intégré les bons côtés des deux cultures dans notre rapport aux personnes âgées.
Au sommet du podium

La France championne d'Europe de l'espérance de vie des plus de 80 ans : quelle est notre potion magique ?

Publié le 07 octobre 2016
D'après une enquête d'Eurostat, les seniors français jouissent de la meilleure espérance de vie d'Europe. Une performance qui s'explique, en partie, par la capacité de la France à tirer le meilleur des cultures méditerranéennes et d'Europe du Nord, tant dans les soins apportés aux personnes âgées que dans l'alimentation.
Jean-Marie Robine
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marie Robine est directeur de recherche à l’Inserm et directeur d’Etude à l’EPHE. Au sein du laboratoire MMND de l’Université de Montpellier, il dirige l’équipe Longévité & vitalité.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après une enquête d'Eurostat, les seniors français jouissent de la meilleure espérance de vie d'Europe. Une performance qui s'explique, en partie, par la capacité de la France à tirer le meilleur des cultures méditerranéennes et d'Europe du Nord, tant dans les soins apportés aux personnes âgées que dans l'alimentation.

Atlantico : A l'occasion du jour mondial pour les personnes âgées, Eurostat s'est livré à une enquête sur l'espérance de vie des Européens âgés de 80 ans (voir ici). A la lecture des résultats, il apparaît que les seniors français arrivent en tête (11 ans), suivi des Espagnols (10,4 ans) et des Luxembourgeois (10,1 ans). Peut-on parler d'une recette miracle ? Comment l'expliquez-vous ?

Jean-Marie Robine : On ne l'explique pas ! On le constate ! La France fait partie des pays les plus développés au monde et profite à fond de sa situation géographique au cœur d'une zone climatique tempérée. Par comparaison, l'Allemagne a un climat continental très chaud en été et très froid en hiver, et l'Espagne ou l'Italie, s'ils profitent d'une douceur en hiver, subissent des températures très élevées l'été. Nous, nous passons entre les gouttes. Mais la France est aussi au croisement des cultures méditerranéennes et du Nord : nous avons intégré les bons côtés des deux cultures dans notre rapport aux personnes âgées. Dans les pays du Sud de l'Europe, les familles s'investissent beaucoup dans les soins apportés aux aînés, il y a une tradition de ce qu'on appelle le "caring". Au Nord de l'Europe, le professionnalisme et le respect de l'autre sont favorisés, tout comme l'autonomie. Toutes ces richesses comme celles de notre alimentation (très diversifiée, à en croire le nombre de plats régionaux en comparaison à la gastronomie nordique, fondée sur quelques aliments) constituent le secret de cette performance, la richesse des influences.

Le capital santé des plus de 80 ans et leur capacité à faire face à la mort dépend des conditions dans lesquelles on les a fait vivre. Ceux qui ont 100 ans aujourd'hui n'ont pas eu les mêmes conditions (alimentation, conditions de travail, scolarisation), que ceux qui ont 60 ans, et encore moins que les quarantenaires.  Les progrès se sont mis en place au cours du XXème siècle, et sur les 75 dernières années, les cohortes successives ont profité d'avancées très importantes.

La baisse des dépenses publiques, et notamment en matière de santé pourrait-elle dégrader cette espérance de vie à long terme ? Si l'on devait se projeter, peut-on dire que cette tendance se poursuivra ?

Une politique brutale qui couperait les soins aux personnes âgées aurait un impact immédiat certes. Cela s'est produit aux Pays-Bas ou au Danemark, où pendant un temps des soins de qualité étaient refusés aux ainés. L'espérance de vie dans ces pays pour les personnes âgées était donc basse. Mais une fois que le système de soin s'est rétabli, l'espérance de vie s'est inversée.

Pareillement, si l'épisode de la grippe espagnole en 1918, ou la crise économique des années 30 et la Seconde Guerre mondiale ont fortement fait chuter l'espérance de vie des séniors, il s'est avéré que très rapidement cette dernière s'est rétablie, et est revenue au même niveau que si cette tendance haussière ne s'était pas interrompue. 5 ans après la grippe espagnole, l'espérance de vie réelle était exactement celle que l'on aurait calculé en l'absence de la grippe.

Peu de politiques publiques peuvent impacter l'évolution de l'espérance de vie. Les phénomènes d'inertie sont considérables. La vie s'étend maintenant sur une centaine d'années. La santé de ses parents et de ses grands-parents compte sûrement beaucoup dans sa propre santé, comme les conditions de vie dans sa petite enfance, l'éducation, les conditions de travail, l'exposition à des facteurs de pollution tout au long de sa vie, comme la qualité de l'air respiré ou de l'alimentation. Dans ces conditions comment un gouvernement élu pour 5 ans pourrait-il changer la donne ? Les dépenses publiques en matière de santé ne sont qu'une toute petite partie de tous ces facteurs ! Les effets potentiels des connaissances, des progrès réalisés à ce jour peuvent se révéler sur les 100 ou 150 années à venir.

Vivre plus longtemps ne signifie pas forcément vivre mieux. Les séniors de plus de 80 ans en France sont-ils également bien lotis par rapport aux autres pays européens ?

Sur cette dernière question, je ne peux que vous inviter à suivre l'actualité. Le Premier ministre doit remettre dans les jours qui viennent le rapport au Parlement sur le nouvel indicateur de richesse, qui prend en compte l'espérance de vie sans incapacité. Nous verrons bien…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 06/10/2016 - 16:51
De beaux lauriers mais...
Il est toujours dangereux de se reposer sur ses lauriers.
Le futur de la santé et de la longévité passe par la prévention.
En ce domaine, les Français sont clairement parmis les bons élèves.
...Mais dorénavant, pour améliorer la longévité en bonne santé, la médecine passera de plus en plus par la prédiction qui précédera de façon de plus en plus rationnelle la prévention.
La prédiction? Comment ça? Quesaquo?...
Eh oui... La plupart des Français ne savent même pas de quoi il s'agit!
... Or la médecine prédictive est bien à l'avant-garde des techniques d'amélioration de la santé et de la longévité car c'est la médecine la plus personnalisée qui soit.
Il s'agit faire analyser son génome via un prélèvement de salive pour établir une carte de nos marqueurs de santé afin de permettre un diagnostic ultra-personnalisé... et un plan de prévention adapté au plus près de notre constitution génétique.
Pourquoi la France est-elle en train de prendre du retard sur ce plan?
Simplement parce que la France considère que ses citoyens ne sont pas assez matures que pour disposer des données de leur propre génome.
Eh oui... Sur ce point, les Français sont encore considérés comme des mineurs.