En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

02.

Coup de gueule de François Cluzet contre les acteurs et humoristes qui participent au "climat anxiogène actuel"

03.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

04.

Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant

05.

Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"

06.

Ce mea culpa qu’Emmanuel Macron devrait prononcer avant qu’on puisse vraiment croire à sa détermination contre l’islamisme

07.

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

04.

Islamisme : la République de la complaisance

05.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 4 heures 46 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 6 heures 13 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 10 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Michel-Ange" de Andreï Konchalovsky : dans un film éloigné de toute prétention biographique, Michel-Ange, un artiste confronté à la fièvre et à la folie de sa force créatrice… Sublime

il y a 12 heures 54 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Economie
Espoir face à la pandémie

Le rebond (modéré) de la croissance chinoise est-il une bonne ou une mauvaise nouvelle ?

il y a 15 heures 7 min
décryptage > Politique
Lutte contre le séparatisme

Julien Aubert : "La détermination d’Emmanuel Macron face à l’islamisme relève plus de l’air du temps que de la conviction"

il y a 15 heures 24 min
décryptage > Science
Osiris Rex

La NASA est sur le point d’entrer en contact avec l’astéroïde Bennu et voilà ce que ça pourra nous apporter

il y a 15 heures 58 min
décryptage > Santé
Un mal pour un bien

Couchés plus tôt ou plus tard...? Ce que nos habitudes du confinement nous enseignent sur l’impact prévisible du couvre-feu

il y a 16 heures 19 min
pépites > Justice
Terrorisme
Samuel Paty le professeur tué à Conflans a démenti avoir commis la moindre infraction quand les policiers l'ont interrogé après la plainte d'un parent d'élève
il y a 16 heures 36 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 5 heures 30 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 10 heures 17 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 12 heures 32 min
décryptage > France
Majorité pacifique

Sera-t-il possible d’inverser le tragique déclin des institutions françaises en évitant la case violence ?

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Sport
L’hymne sans la joie

PSG / Manchester United : les Parisiens confondent Ligue des champions et ligue d’égoïstes

il y a 14 heures 56 min
pépites > Terrorisme
Justice
Plainte du ministre de l'Intérieur contre un blog du site Mediapart qui accuse la police d'avoir exécuté l'agresseur du professeur de Conflans parce que ce terroriste est musulman
il y a 15 heures 18 min
light > Justice
High-Tech
Le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête contre Google pour abus de position dominante au détriment de ses concurrents
il y a 15 heures 35 min
pépites > Politique
Terrorisme
François Fillon réagit après le meurtre du professeur de Conflans estimant qu'il ne peut pas rester silencieux face à ce drame
il y a 16 heures 5 min
décryptage > Politique
Pire que la fachosphère : la lachosphère

Terrorisme islamiste : comment les princes qui nous gouvernent ont réussi à faire en 72 heures ce qu’ils n’avaient pu faire en 30 ans

il y a 16 heures 24 min
pépite vidéo > Education
Mort de Samuel Paty
Marine Le Pen : "Les enseignants n'ont pas le soutien de leur hiérarchie"
il y a 16 heures 37 min
© Reuters
 L'autonomie s'apprend donc, lentement et souvent difficilement, avec des parents qui adaptent leur manière d'encadrer au fil des ans. Se garder donc, de s'occuper du petit comme s'il devait être éternellement petit.
© Reuters
 L'autonomie s'apprend donc, lentement et souvent difficilement, avec des parents qui adaptent leur manière d'encadrer au fil des ans. Se garder donc, de s'occuper du petit comme s'il devait être éternellement petit.
goûter-devoirs-télé

Rentrée scolaire : des tyranniques aux laxistes... comment les parents doivent-ils encadrer les devoirs de leurs enfants ?

Publié le 01 septembre 2016
Par étapes, les parents doivent viser l'autonomie de leurs enfants dans la gestion et la réalisation des devoirs scolaires : montrer, faire avec, laisser faire l'enfant en le regardant, puis sans le regarder mais en restant à côté. Enfin, le laisser faire seul dans une autre pièce et contrôler à la fin, sera l'ultime étape de l'apprentissage de l'autonomie.
Pierre Duriot
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre Duriot est enseignant du primaire. Il s’est intéressé à la posture des enfants face au métier d’élève, a travaillé à la fois sur la prévention de la difficulté scolaire à l’école maternelle et sur les questions d’éducation, directement avec les...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Par étapes, les parents doivent viser l'autonomie de leurs enfants dans la gestion et la réalisation des devoirs scolaires : montrer, faire avec, laisser faire l'enfant en le regardant, puis sans le regarder mais en restant à côté. Enfin, le laisser faire seul dans une autre pièce et contrôler à la fin, sera l'ultime étape de l'apprentissage de l'autonomie.

Atlantico : Comment les parents peuvent-ils accompagner au mieux leurs enfants dans leur scolarité ? Entre autonomie complète de l'enfant et surinvestissement des parents, comment trouver le bon équilibre ? 

Pierre Duriot : Le bon équilibre n'est pas à "trouver", il s'installe souvent de lui même en fonction du rapport entre parents et enfants. Faire faire les devoirs est avant tout une question de positionnements respectifs : le parent doit se poser en autorité reconnue par l'enfant comme ayant pouvoir et capacité à effectuer cette tâche. Plus simplement, si vous avez du mal à envoyer votre enfant au lit à une heure décente ou à lui faire éteindre la télévision, ou la console, vous risquez de peiner à lui faire faire ses devoirs. A l'opposé, surinvestir son enfant, lui rabâcher des cours du soir, parce que vous avez compétence et autorité, afin de l'assigner au rôle de premier de la classe, est tout aussi délétère. Entre les deux, il faut suivre les devoirs de son enfant, sachant que normalement, les devoirs sont interdits en primaire, mais il y a la règle et l'usage. Concrètement, les enfants de primaire ont quelques règles à apprendre, des lectures à lire, éventuellement, des exposés à préparer. Dans tous les cas de figures, il faut se souvenir que le suivi des devoirs n'est pas un acte pédagogique mais un genre de répétition. Laisser, donc, la méthode au maître. Il faut évidemment viser l'apprentissage de l'autonomie, ce qui ne signifie pas donner la consigne et ne pas se soucier du résultat. Tout dépend du degré de sérieux et d'autonomie déjà acquis par l'enfant. Par étapes, montrer, faire avec, laisser faire l'enfant en le regardant, puis sans le regarder mais en restant à côté. Enfin, le laisser faire seul dans une autre pièce et contrôler à la fin, sera l'ultime étape de l'apprentissage de l'autonomie. Garder à l'esprit que ce moment doit être un moment de partage entre l'adulte et l'enfant et que l'enfant doit être fier de vous montrer ses progrès et son investissement. Si cela devait tourner à la crise, à l'affrontement, ou à l'esquive, c'est que quelque chose ne va pas bien dans la relation.

Pour les parents n'ayant soit pas les compétences, soit peu de temps  pour accompagner le travail scolaire de leurs enfants, quelles sont les pistes à explorer ?

Elles ont déjà été largement explorées. Existent dans la plupart des écoles, des aides aux devoirs, coups de pouce, garderies studieuses et autres dispositifs proposés par les communes ou des associations. Mais bien sûr, se reposer éternellement sur le collectif n'est pas une option de vie responsable. Peu de compétences sont nécessaires pour faire faire les devoirs d'un enfant de primaire, ce n'est qu'une répétition. Par contre, si l'enfant va à l'aide aux devoirs pour éviter les crises lors de ce moment à la maison, il faut travailler à rétablir sa relation à l'enfant, en prenant du temps ensemble sur d'autres registres : le sport, le jeu, les sorties… Pour ceux qui ont peu de temps et qui ne veulent pas le passer en devoir, ce qui s'entend parfaitement, il ne faut pas non plus se dispenser d'un temps commun avec son enfant sur les autres registres évoqués. Le mode "chacun son écran" ou sa console est hélas devenu un genre de fonctionnement usuel et parfaitement inadapté, puisque dépourvu de relation. Il ne suffit pas d'être dans la même pièce pour être "ensemble". C'est bien la relation asymétrique à l'adulte et le cadre, qui contribuent à la construction de l'enfant.

A partir de quel âge est-il sain de laisser les enfants gérer seuls leurs devoirs ? A quelles conditions un enfant peut-il être autonome dans la gestion et la réalisation de ses devoirs ?  

C'est très variable et l'écart est immense entre ceux qui sont autonomes face à leur page de lecture dès le CP et ceux qui ne le sont toujours pas lors des révisions du bac ! C'est bien le manque de distinction entre autonomie et abandon qui créé le problème. L'autonomie ne se décrète pas, à l'entrée en sixième, ne se matérialise pas non plus avec des objets. Il est grand, il se débrouille, il a son téléphone, si ça ne va pas, il appelle. Ou alors, au lycée : il a son scooter, il se débrouille. Non, il faut encadrer encore et toujours, de loin certes, si l'enfant est autonome, mais encadrer quand même. L'autonomie s'apprend donc, lentement et souvent difficilement, avec des parents qui adaptent leur manière d'encadrer au fil des ans. Se garder donc, de s'occuper du petit comme s'il devait être éternellement petit. L'histoire se joue aussi en nous. Apprendre l'autonomie à notre enfant n'est jamais qu'accepter de lui apprendre à nous quitter et accepter aussi de se voir vieillir, ce n'est parfois pas si facile.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires