En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

04.

Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19

05.

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

06.

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

07.

Le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, annonce des sanctions après des accusations de harcèlement sexuel

01.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

02.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

03.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

04.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

05.

Pire que le coup d’Etat permanent, la campagne électorale permanente ? Emmanuel Macron, le président cynique

06.

C’est la procureure générale de Paris, Catherine Champrenault, qui va enquêter sur l’affaire ! Et qui va enquêter sur Catherine Champrenault ?

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Municipales : mais que cache donc l’étonnante schizophrénie des Français entre élections locales et nationales ?

03.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

04.

Arsène Lupin était noir ! La preuve : il va être joué par Omar Sy

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Affaire Fillon : François Fillon est condamné à 5 ans de prison, dont 3 avec sursis, et Penelope Fillon à 3 ans de prison avec sursis

ça vient d'être publié
light > Insolite
La revanche des singes
En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville
il y a 4 min 1 sec
pépite vidéo > Media
ONPC c'est fini
ONPC touche à sa fin, voici le best-of des clashs de l'émission
il y a 3 heures 38 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les leçons du combat d’une urgentiste contre le coronavirus

il y a 4 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

"Les femmes de" par Caterina Bonvicini

il y a 4 heures 13 min
décryptage > International
Retour Ottoman

L'expansionnisme turc aura-t-il raison de l'OTAN ?

il y a 4 heures 31 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Ce que les scientifiques ont découvert grâce à l’anthropause, cette grande mise à l’arrêt de l’activité humaine liée à la pandémie Covid-19
il y a 5 heures 8 min
décryptage > Loisirs
À consommer avec modération

Moscow Mule et cocktails vegans : petite liste des long drinks tendances de l’été

il y a 5 heures 42 min
décryptage > France
Abandon de souveraineté

Souveraineté numérique : le choix inquiétant fait par la BPI pour l’hébergement des données sur les prêts des entreprises françaises affaiblies par le Covid-19

il y a 6 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les secrets de la Maison Blanche" de Nicole Bacharan et Dominique Simonnet : Lincoln, incroyable !

il y a 18 heures 8 min
light > Culture
Joie des touristes
Post-Covid-19 : le Musée du Louvre va réouvrir ce lundi 6 juillet
il y a 18 heures 56 min
pépites > Education
Médaille en chocolat
Dans certaines académies, on félicite les enseignants avec des badges
il y a 46 min 58 sec
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Ce trou noir monstrueux dévore l'équivalent d'un Soleil par jour ; Pour coloniser Mars, il faudra au moins 110 personnes »
il y a 4 heures 8 min
décryptage > Politique
Fluctuat et mergitur

Plus fort qu’Ali Baba et les 40 voleurs : Anne Hidalgo et ses 37 adjoints !

il y a 4 heures 11 min
décryptage > Environnement
"Grandes villes vertes"

Ecologie et économie sont-ils compatibles ?

il y a 4 heures 28 min
décryptage > Politique
Un vélo nommé problème

Aurelien Véron : « La politique anti-voitures d’Anne Hidalgo est extrême et quasi sectaire »

il y a 4 heures 41 min
décryptage > Santé
Téléphonie addictive

Rester scotché jusqu’à tard le soir sur l’écran de son smartphone nuit plus à la santé mentale que ce vous imaginez sans doute

il y a 5 heures 25 min
décryptage > International
De l'eau dans le gaz

Nord Stream 2 : le pipeline voulu par l’Allemagne qui met le feu aux relations entre les Etats-Unis et l’Europe

il y a 6 heures 6 min
décryptage > Politique
Lâches, cyniques et/ou aveugles

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

il y a 6 heures 51 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Peau d'homme" de Zanzim et Hubert : une fable "genrée"

il y a 18 heures 35 min
pépites > Santé
Négociations
Le Ségur de la santé a été prolongé en l’absence d’un accord
il y a 19 heures 28 min
© Reuters
© Reuters
Zyva...

Benoît Hamon en idole de l'islamo-racaille !

Publié le 22 août 2016
Le député de Trappes ne parle peut-être pas encore parfaitement "wesh wesh". Mais cela ne saurait tarder.
Benoît Rayski
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le député de Trappes ne parle peut-être pas encore parfaitement "wesh wesh". Mais cela ne saurait tarder.

Benoît Hamon est donc candidat à la primaire de la gauche. Non pas qu'il soit convaincu d'avoir la moindre chance d'être désigné. Hamon est lucide et réfléchi. Sa candidature est un témoignage. Un sacrifice. Un sacerdoce. Car il a fait don de sa personne non pas à la France, contrairement au maréchal Pétain, mais à la jeunesse stigmatisée, humiliée, vilipendée, de nos banlieues. Il veut – noble tâche – se faire le porte-voix des sans-voix. De ceux qui n'ont pour seul horizon que la kalach, reine des cités, ou un départ risqué pour le djihad en Syrie et en Irak.

Grand est l'élan compassionnel de Benoît Hamon. D'emblée, d'entrée, le député de Trappes (une circonscription qui crée d'autres obligations que celle du 16ème arrondissement) se jette courageusement dans la fosse aux lions. Honneur au courage malheureux ! Sa première déclaration en tant que candidat a été pour Libération. "Benoît Hamon s'installe sur un tabouret, il enchaîne les sujets. Un mot sur sa circonscription, Trappes. Puis un autre sur la laïcité qui ne doit pas se définir selon les positions des "Finkielkraut, Fourest et Sifaoui" qui défendent une ligne "douteuse"".

Caroline Fourest et Mohammed Sifaoui sont menacés de mort : des fatwas ont été lancées contre eux. Ces deux personnes vivent en permanence sous protection policière. Benoît Hamon, qui n'est pas fondamentalement méchant, et manifestement ne souhaite pas leur mort, trouve juste que leurs positions sont « douteuses ». Le fait qu'on veuille les tuer ne figure pas dans la hiérarchie de ses indignations. Ils ont touché à l'islam, et donc l'ont bien cherché, n'est-ce pas ?

Benoît Hamon, lui, ne touche pas à l'islam. C'est le prix qu'il paye pour se promener librement avec une escorte amoureuse et amicale dans certains quartiers de Trappes. On n'ose imaginer Caroline Fourest, "salope" et "kouffar", marchant dans certaines rues de cette ville. Combien de policiers ne faudrait-il pas mobiliser afin de lui éviter un châtiment mérité ? Par opposition, on observera avec admiration la maestria fusionnelle de Benoît Hamon : il est chez lui, comme un poisson dans l'eau, dans les quartiers de Trappes.

Benoît Hamon sait qu'en 2017 il y aura non seulement une présidentielle (ses chances d'y concourir sont plutôt minces) mais aussi des élections législatives. Une place de député (envisageable), c'est quand même plus sérieux qu'une place à l’Élysée (peu probable). Le député de Trappes ne rate donc aucune occasion de flatter un électorat spécifique et prometteur. En 2014, il prit ses marques en présentant à l'Assemblée une résolution pour la reconnaissance de l’État de Palestine. "Cette résolution est conforme à ce que nous avons toujours défendu. Elle est, d'autre part, tout à fait opportune sur le plan électoral". Là où d'autres se perdent dans des arguties politiciennes et des hypocrisies circonstancielles, Benoît Hamon y va franco. Tellement franco qu'il a éprouvé le besoin de préciser le sens de sa résolution. "Il s'agit du meilleur moyen pour récupérer notre électorat des banlieues et des quartiers, qui n'a pas compris les premières prises de position pro-israéliennes de Hollande".

Certains trouveront que l'attitude de Benoît Hamon frôle le sommet du cynisme. Tel est le cas de Manuel Valls, qui déclara après avoir eu connaissance des tendres émois pro-palestiniens du député de Trappes : "Il devrait appeler sa résolution : "résolution de Trappes". Il croit sans doute que cela l'aidera à être réélu en 2017". Pour notre part, nous ne serons pas aussi cruels que Valls.

Benoît Hamon est, comme des centaines d'autres au PS et dans les médias, nature. Il dit des énormités qui, étant dans l'air du temps, passent pour de charmantes frivolités. Il n'aime pas les islamophobes et en vient par passion électoraliste à aimer l'islam. Il aime la banlieue telle qu'elle est, avec ses voiles, ses burqas et ses mosquées. Il aime le peuple. Mais juste ce peuple-là, à qui il accorde le droit (il a tant souffert, n'est-ce pas ?) de dire "Nique la France", l'essentiel étant qu'il ne dise pas "Nique Hamon". Mais le député de Trappes a son utilité dans le PPF (Paysage Politique Français). Grâce à lui, grâce à son existence, grâce à son verbe, on sait concrètement ce que veut dire la notion d'islamo-gauchisme. Elle vient opportunément couronner une autre notion, connue, elle, depuis longtemps : l'islamo-racaille.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (33)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
tiopere 1
- 23/01/2017 - 08:56
demain , on rase gratis
avec le coup du revenu universel , Hamon a entrainé de nombreux suffrages . Les autres concurrents ne sont pas très malins , car ils auraient pu surenchérir , comme au poker , et auraient alors remporté la majorité des votes , puisque de toutes façons , la proposition en question est totalement irréaliste , il n'est pas interdit de réver ;
Paulquiroulenamassepasmousse
- 22/08/2016 - 10:08
Y'a pas de fumée sans feu..............!
Selon les traditions les plus anciennes, Amon s'est créé lui même à partir du Chaos primordial, mais selon les plus vieilles traditions Thébaines, Amon a été créé par Todd (Emmanuel?)....................
L'épouse d'Amon fut Mout, "la Mère", qui semble avoir été l'équivalent égyptien de l'archétype de la "Grande Mère" que l'on retrouve dans de très nombreuses mythologies (pas étonnant qu'il ait l'air si triste si sa femme est sa mère et sa grand-mère)........
Leur enfant était le dieu de lune: Khonsou. ( d'oû son aversion pour la société de Khonsoumation)....
Marie Esther
- 22/08/2016 - 09:27
Si Hamon n'était pas élu
ce ne serait pas une grande perte pour le Parlement et ce la éviterait un pouvoir de nuisance et un cynisme sans égal