En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

02.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

03.

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

04.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

05.

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

06.

La France des caïds : l’inquiétante porosité du grand banditisme

07.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

05.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

06.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 12 heures 42 sec
pépites > Santé
Santé
Que contient l'accord du Ségur de la Santé signé aujourd'hui ?
il y a 13 heures 37 min
light > France
After Party
Les participants de la rave-party dans la Nièvre pourront aller se faire dépister gratuitement
il y a 15 heures 8 min
pépites > Economie
Tax-free
83 millionaires réclament plus de taxes pour lutter contre la crise du coronavirus
il y a 17 heures 16 min
décryptage > International
Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

De sommets en sommets : un même constat d’indéniables résultats opérationnels mais inachevés et perturbés par l’absence de cohésion politique

il y a 19 heures 3 min
décryptage > Culture
Disraeli Scanner

La vérité nous rendra la liberté

il y a 19 heures 30 min
décryptage > Politique
La menace droite

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

il y a 20 heures 22 min
décryptage > Politique
La voie du nord

Cette autre France qu’entend incarner Xavier Bertrand pour ne pas se laisser asphyxier par Emmanuel Macron

il y a 21 heures 5 min
light > Religion
Religion
Transformation de Sainte-Sophie : le pape François se dit "très affligé"
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Culture
Indignation sur les réseaux sociaux
Relâchement ? : des milliers de personnes réunies pour le concert du DJ The Avener à Nice
il y a 1 jour 7 heures
light > Justice
Sérial-équidé
Depuis novembre 2018, rien n'arrête le gang des tueurs de chevaux
il y a 12 heures 44 min
light > Insolite
Bal mortel au Texas
Invité à une "Covid party", un trentenaire meurt du virus
il y a 14 heures 24 min
pépites > France
Le retour du masque
Jean Castex : le port du masque dans les lieux clos est "à l'étude"
il y a 15 heures 32 min
pépite vidéo > Europe
Sur le fil du rasoir
Pologne : Le conservateur Andrzej Duda réélu président de justesse
il y a 18 heures 7 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La seule chose à relocaliser d’urgence ? C’est une intelligence de la proximité

il y a 19 heures 15 min
décryptage > Consommation
"Végécovid"

Coronavirus : la pandémie entraîne une chute de la consommation de viande sans précédent depuis des décennies

il y a 19 heures 46 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Emmanuel Macron osera-t-il annoncer l’obligation du port du masque dans les lieux publics ?

il y a 20 heures 48 min
décryptage > Politique
Pour une meilleure action publique

Plan de relance : ces erreurs de la stratégie gouvernementale qui risquent de nous coûter cher

il y a 21 heures 16 min
pépites > France
Sentiment d'abandon
Carlos Ghosn critique l’attitude de la France et estime avoir été "abandonné"
il y a 1 jour 6 heures
pépite vidéo > Santé
Geste symbolique
Coronavirus : Donald Trump porte un masque en public pour la première fois
il y a 1 jour 7 heures
© Reuters
© Reuters
THE DAILY BEAST

Une bonne petite bière après le sport ? Et si le "tuyau" contre-intuitif des sportifs du dimanche était vrai

Publié le 15 août 2016
Une bière à la mangue, renforcée en protéines, paraît plus attirante qu'un banal cocktail constitué par ces dernières.
Samantha Lefave
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Samantha Lefave est journaliste indépendante pour The Daily Beast, mais également CNN et Fox News. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une bière à la mangue, renforcée en protéines, paraît plus attirante qu'un banal cocktail constitué par ces dernières.

Copyright The Daily Beast - auteur Samantha Lefave

Quel que soit votre préférence, une stout bien foncée, une Indian Pale Ale (IPA), une sour (acide), le concept d'une bière bue après votre heure d’exercice n’est pas nouveau. Dans les clubs de sport, on le fait depuis des années – juste pour le plaisir. De plus, une étude de l’International Journal of Sport Nutrition and Exercise Metabolism a montré qu’une bière légère à faible teneur en alcool pouvait être meilleure que la dégustation d’une boisson sportive tonifiante (sans compter le sel qui y est ajouté).

Ce n’était donc qu’une question de temps avant que les brasseries sautent sur cette tendance. Le truc : les protéines. Après tout, une IPA parfumée à la mangue apparaît quand même plus agréable qu’un cocktail de protéines. Avec 21 grammes de protéines par bouteille, ces bières prétendent être exactement ce dont vos muscles ont besoin pour récupérer.

Mais font-elles vraiment du bien à votre corps ? Nous avons demandé à Molly Kimball, diététicienne du sport au Ochsner Fitness Center de la Nouvelle Orléans, par ailleurs auteur de Read It Before You Eat It, et à Bonnie Taub-Dix, fondateur du site betterhanddieting d'enquêter. Voici six informations sur la bière protéinée.

1. Elle a vraiment plus de protéines qu’une bière normale.

Quand vous comparez simplement une bière avec une autre, celle qui est protéinée aide vraiment plus vos muscles que la bière traditionnelle. La Mighty Squirrel en a 4 grammes, la Lean Machine en a 7 grammes, et la Barbell Brew en contient le chiffre étonnant de 21 grammes. Ceci alors qu’une bière classique ne contient que la protéine laissée par l’orge utilisée dans le processus de brassage; vous n’en trouverez donc pas beaucoup (environ deux grammes ou moins).

2. Elle ne peut pas être votre principale source de protéines.

En fait c’est le contraire. "Si vous recherchez des protéines, ne prenez pas un pack de six bières. Vous devriez trouver cela dans de la nourriture comme le yogourth à la grecque, le poulet, le poisson ou les œufs."  Mais si vous mangez ce type d’aliments, de toute façon,  vous n’avez pas vraiment besoin d’une bière protéinée. "La plupart des gens ne réalisent pas combien ils mangent de protéines et de combien ils en ont besoin." explique Mme Taud-Dix. Bien sûr, le niveau de protéines dont vous avez besoin dépend de la durée, et de l’intensité de votre séance de sport. Mme Kimball conseille généralement 10 à 35 grammes de protéines dans les 30 minutes qui suivent votre session. Les meilleures sources de protéines pour développer votre musculature sont les produits laitiers, les œufs, les fruits de mer, les noix, les graines, et les légumes.

3. Elle est dense en calories. 

"Même si ce sont des bières dites basses calories, il y a plus de calories par gramme dans l’alcool. Par exemple,  il y a quatre calories dans un gramme de glucides, alors qu’il y a sept calories dans un gramme d’alcool. Ce qui fait que les calories contenues dans l’alcool sont deux fois plus denses".

Boire libère vos inhibitions, ce qui peut affaiblir votre résolution de ne pas manger la nourriture pas si géniale proposée dans les bars. "Vous pouvez entrer en vous disant que vous n’allez pas manger ces frites, mais au bout de quelques bières, vous en avez envie, et vous craquez" ajoute Taub-Dix.

4. Finalement, vous consommez quand même de l’alcool. 

"La réalité, c’est que l’alcool gêne la récupération après une séance de travail, une partie des protéines est neutralisée par l’alcool que vous consommez." dit Kimball. Boire une bière protéinée n’est vraiment pas la même chose que boire une boisson protéinée quand vous avez terminé vos exercices.

5. Les glucides et les sucres comptent aussi. 

Les glucides aident votre corps à absorber plus efficacement les protéines. Et ceci, que les protéines viennent de l’alcool ou de la nourriture. Le ratio recommandé de glucides par rapport aux protéines est de 3/1 ou 4/1 pour faciliter la récupération musculaire, selon Kimball. Mais comment pouvez-vous savoir combien il y a de glucides dans votre bière ? Regardez les étiquettes d’informations que certaines grandes brasseries vont utiliser d’ici 2020, selon The Beer Institute.

Ces nouvelles étiquettes indiqueront le taux de glucides, de sucre et de protéines, des informations qui sont importantes selon Kimball car elles vous aideront à décider votre type d’alimentation. Avoir une étiquette informative sur la bière est donc une bonne idée. Cela ne vous empêchera sans doute pas de boire l’une de vos bières favorites, mais quand vous essayez de choisir entre deux options, il est utile de savoir ce que vous consommez.

"Si vous essayez de contrôler votre apport en sucre, laquelle de ces deux bières en possède le plus : une bière légère ou une autre nettement plus lourde avec de l’abricot ? Vous ne devriez pas prendre cette dernière s’il y a beaucoup de sucre. D’un autre côté, une bière à l’abricot peut être tellement parfumée que vous n’en boirez qu’une au lieu de deux. Et cela peut vous permettre de faire la différence sur le long terme. Tout dépend de vos buts" remarque Taub-Dix.

6. C’est Ok pour l'Happy Hour, mais pas juste après une séance.

"Tant que vous ne voyez pas la bière comme une ressource qui nous permet d’être en meilleur santé,  et que vous ne l’utilisez pas comme une excuse pour en boire plus que vous ne devriez, la bière protéinée peut être consommée sans problème" note Kimball. "C’est une bière avec un peu de protéines supplémentaires, et on peut la boire sans souci".

Ceci dit, si vous n’avez rien à faire du taux de protéines dans votre bière, c’est très bien aussi. Pour bien choisir vos bières, d’une manière générale, évaluez vos besoins et vos objectifs. Si vous voulez faire un régime basse-calories, une bière légère est une bonne solution. Si ce n’est pas le cas, pensez à une bière plus foncée : "Elle contient plus d’antioxydants, elle diminuera votre consommation globale" dit Kimball. Quoiqu’il en soit, sachez que toutes les bières contiennent des flavonoïdes qui aident à se débarrasser des radicaux libres générés pendant vos exercices et qui endommagent les cellules.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires