En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Education
Génération Covid-19
Bac 2020 : 95,7 % de réussite après la première session de rattrapage
il y a 4 heures 14 min
pépite vidéo > France
Mort du conducteur agressé
Bayonne : Gérald Darmanin promet des mesures pour les chauffeurs de bus de toute la France
il y a 5 heures 5 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

L’instinct de survie : cet atout majeur de l’espèce humaine pour surmonter ses peurs, les obstacles et les accidents de la vie

il y a 11 heures 56 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Retour de l’Etat de droit : la difficile et délicate mission de la lutte contre le narcobanditisme

il y a 13 heures 3 min
décryptage > Economie
Marché du travail

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

il y a 13 heures 50 min
décryptage > Santé
Lutte contre la Covid-19

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

il y a 15 heures 4 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Catherine Deneuve achète tout en liquide, Laura Smet encaisse le cash de Laeticia, Patrick Bruel dépense le sien pour Clémence; Paris Hilton pour son chien; Jean-Michel Blanquer quitte sa (2ème) femme, Johnny Depp cassait les affaires de Vanessa Paradis
il y a 15 heures 45 min
007
L'espion égyptien qui travaillait dans l'entourage d'Angela Merkel a été démasqué
il y a 1 jour 7 heures
light > Science
Une vie de chien
Non, l'âge humain de votre chien ne se multiplie pas par sept
il y a 1 jour 8 heures
pépites > Economie
L'euro fort
L'Irlandais Paschal Donohoe prend la tête de l'Eurogroupe
il y a 1 jour 10 heures
pépites > France
Viviane Lambert
L’émotion de la mère de Vincent Lambert, un an après la mort de son fils
il y a 4 heures 41 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Elections municipales 2020 : comment la candidature de Rachida Dati a assuré la survie de la droite à Paris

il y a 11 heures 26 min
décryptage > International
Bonnes feuilles

Comment le coronavirus a bouleversé et totalement relancé la course à la Maison Blanche entre Joe Biden et Donald Trump

il y a 12 heures 39 min
décryptage > Environnement
Stratégie gouvernementale

La récession économique n’empêchera pas le gouvernement de mettre en oeuvre son programme (de punition) écologique

il y a 13 heures 26 min
décryptage > Environnement
Carburant du futur ?

Energie : l’Allemagne prend le risque mal maîtrisé de l’hydrogène

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un commissariat au plan, c’est la cerise sur le gâteau... Pour les chefs d’entreprise, le comble du ridicule

il y a 15 heures 34 min
décryptage > Environnement
Gaspillages

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

il y a 16 heures 29 sec
pépites > Justice
Le retour de la justice
Le parquet de Paris enquête sur les fraudes au "chômage partiel"
il y a 1 jour 8 heures
pépites > France
Rénovation vintage
C’est officiel : la flèche de Notre-Dame de Paris sera reconstruite à l’identique
il y a 1 jour 10 heures
pépites > France
Fin de partie
L'état d'urgence sanitaire prend fin aujourd'hui, qu'est ce que cela signifie ?
il y a 1 jour 11 heures
© Rickydavid / Flickr
© Rickydavid / Flickr
Self-control

Comment éviter de devenir (littéralement) dingue lorsqu'on a oublié son mot de passe

Publié le 26 août 2016
Environ un tiers des sondés d'une étude menée par Centrify (entreprise de sécurité informatique) reconnaissent être très frustrés ou énervés lorsqu'ils oublient leurs mots de passe.
Jean-Charles Nayebi
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Charles Nayebi est sychologue clinicien, psychothérapeute, auteur, conférencier.Auteur notamment de "Cyberdépendance en 60 questions", RETZ, Paris.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Environ un tiers des sondés d'une étude menée par Centrify (entreprise de sécurité informatique) reconnaissent être très frustrés ou énervés lorsqu'ils oublient leurs mots de passe.

Atlantico : Pourquoi est-on capable de perdre complètement son self-control pour un acte aussi anodin que l'oubli d'un mot de passe ?

Jean-Charles Nayebi : Ce qui change avec les nouvelles technologies, c'est justement que l'incident n'est plus aussi anodin ! L'oubli d'un mot de passe peut vous empêcher de faire une opération bancaire, une consultation de vos mails ou encore débloquer un poste de travail. Les conséquences d'un oubli pourraient donc s'avérer dommageables.

L'anxiété peut survenir dans les cas où cet oubli a des conséquences fâcheuses, mais aussi par un effet mémoire, concernant des situations dans lesquelles l'oubli du mot de passe n'entraîne pas de dommage notable. En effet, il y a une mémoire de l'anxiété dans notre psychisme. Si vous vivez une situation similaire à une autre dans laquelle vous avez produit de l'anxiété, vous pourrez par l'effet de cette similarité de la situation produire de l'anxiété. Par exemple, si vous avez vécu une situation stressante dûe à un feu de forêt, la vue de sous-bois pourrait créer un sentiment de panique. De la même manière, si un oubli autre que le mot de passe vous a généré une très forte anxiété, à chaque oubli et quel qu'en soit l'objet, l'anxiété revient.

Concernant le "self-control", on peut dire aussi que plus les générations avancent, plus la gestion de la frustration devient complexe. L'immédiateté de la réalisation des souhaits et des attentes nous laisse peu de loisirs d'exercer nos facultés de gestion du stress et de la patience.

Dans quelle mesure l'énervement lié à l'oubli d'un mot de passe peut-il révéler un problème plus grave ?

La gestion des impulsions se met en place durant notre enfance. Cette gestion peut comporter des failles.

Des demandes d’évaluations diagnostiques chez l’adulte pour un trouble d’attention sont en augmentation, car les incidents au travail prennent de plus en plus une allure psychologisante. Ceci témoigne du rôle joué par le stress professionnel et aussi le besoin de recourir à un traitement médicamenteux pour être au maximum de ses capacités, selon l’expression de plus en plus utilisée.

Ce qu’il faut en retenir, c'est que la désorganisation qui suit un oubli peut prendre une dimension exagérée, allant d’une "autocritique sévère" à un "questionnement de sa propre santé mentale".

Que faire pour éviter de se retrouver dans un état d'énervement lorsque l'on oublie son mot de passe ?

Cela dépend beaucoup de la nature de la fragilité de chacun en fonction de la faille liée à l’émotion éprouvée.

Les oublis ordinaires, s’ils sont vécus sans surinterprétation, peuvent être évités ou résolus par des moyens mnémotechniques.

Certains sites utilisent aussi le système des "questions" pour restituer les mots de passe.

Pour des conséquences exagérées ou inadaptées, les techniques de relaxation sont utilisées depuis assez longtemps dans le traitement de l’anxiété et y avoir recours pourrait constituer une solution.

L’enchaînement de contrariétés en cas de tentatives répétées et déchues pour retrouver le bon mot de passe ne favorise pas un déblocage de mémoire. Aussi, le plus simplement du monde, n’oubliez pas de vous retirer et de prendre une pause de quelques minutes pour déstresser et retrouver le contrôle mis à mal.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 21/08/2016 - 23:06
Heu ...
Zut ! J'ai oublié ce que je voulais dire. C'est grave, docteur ?