En direct
Best of
Best of du 5 au 11 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

05.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

ça vient d'être publié
light > Insolite
L'homme qui murmurait à l'oreille des chevaux
Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument
il y a 52 min 31 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"L'aube des idoles" de Pierre Bentata : Voici décortiquées quelques croyances d’aujourd’hui, souvent prêtes à l’emploi, parfois radicales…

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Cinéma : Fahim : Avec cette histoire vraie, Pef quitte la comédie pour le drame sociétal

il y a 2 heures 24 min
pépite vidéo > Société
Polémique
Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"
il y a 4 heures 56 min
décryptage > Société
Blog

Ce qu’être libéral signifie vraiment

il y a 6 heures 35 min
décryptage > Religion
Tribune

L'hydre islamiste ne sera pas combattue efficacement sans combattre aussi l'auto-censure des débats publics

il y a 7 heures 22 sec
décryptage > Nouveau monde
Nouvelles menaces

Infox, astroturfing, bad buzz : ces nouvelles menaces qui peuvent coûter des milliards aux entreprises

il y a 7 heures 20 min
décryptage > Religion
Essentialisation

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

il y a 7 heures 46 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

il y a 8 heures 5 min
pépite vidéo > Religion
Polémique
Polémique sur le port du voile : doit-on l'interdire en sortie scolaire ?
il y a 22 heures 17 min
pépites > Religion
Off
En privé, Macron trouve "irresponsable de faire des amalgames et de stigmatiser" sur l'islam
il y a 1 heure 16 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre Audio : "La cage dorée" de Camilla Lackberg, Les livres s'écoutent aussi

il y a 2 heures 19 min
pépites > Environnement
Usine à gaz
Pourquoi le "Green Deal" d'Ursula von der Leyen pourrait bien être un projet mort-né
il y a 4 heures 7 min
décryptage > Religion
Touche pas à mon Islam !

Non, il ne faut pas parler de Mohamed Merah, ni des souffrances des chrétiens d'orient : la croisade de France Culture contre l'islamophobie des médias

il y a 6 heures 6 min
décryptage > International
Cynisme

La Syrie, dernier tombeau des idéalismes

il y a 6 heures 54 min
décryptage > Europe
Drôle de guerre

Conseil des ministres franco-allemand : Angela Merkel et Emmanuel Macron ne peuvent plus cacher la crise du couple moteur de la construction européenne

il y a 7 heures 14 min
décryptage > Société
Habile

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

il y a 7 heures 29 min
décryptage > Société
Méritocratie en panne

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

il y a 7 heures 59 min
décryptage > Religion
Victimisation

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

il y a 8 heures 11 min
light > Insolite
Surprise !
Etats-Unis : une famille américaine rentre chez elle et se retrouve nez à nez avec trois ours
il y a 22 heures 53 min
© REUTERS/Stephane Mahe
© REUTERS/Stephane Mahe
L'arbre qui cache la forêt

Ces violences que l’attentat de Nice a dissimulées

Publié le 21 juillet 2016
L’attentat de Nice est évidemment gravissime. Mais il dissimule une réalité plus inquiétante: les violences individuelles ou urbaines gangrènent ce mois de juillet. Et le pire est sans doute à craindre.
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr Il vient de créer un nouveau site : www...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’attentat de Nice est évidemment gravissime. Mais il dissimule une réalité plus inquiétante: les violences individuelles ou urbaines gangrènent ce mois de juillet. Et le pire est sans doute à craindre.

Une maman et trois fillettes poignardées dans un club de vacances

Bien entendu, il ne faut pas trop en parler: Mohammed B. a poignardé une maman et ses trois petites filles dans un club de vacances ces Hautes Alpes. Voici le récit du procureur:

"Le mari et père des victimes affirme avoir croisé le suspect en train de quitter les lieux (…) après l’agression. Le suspect lui aurait alors déclaré: ‘Tu n’aurais pas dû faire ça devant ma femme’, tout en reproduisant le geste de se gratter au niveau de l’entrejambe par-dessus son short."

"Le mari de la victime ne se souvient pas avoir eu un tel geste", a ajouté le procureur. Raphaël Ballet a par ailleurs estimé qu’il était "difficilement compréhensible qu’un tel geste puisse être à l’origine d’une agression aussi grave commise par une personne qui serait saine d’esprit ou dénuée de toute démarche idéologique". (…)

"Les perquisitions et premières exploitations des documents et objets saisis" lors des perquisitions dans les Hautes-Alpes et les Yvelines "n’ont mis en évidence aucun phénomène de particulière radicalisation de type islamiste", selon le procureur. Le magistrat mentionne toutefois un "incident": au cours de sa garde à vue, le suspect "s’est emporté, refusant qu’on lui prenne ses empreintes. Il a alors crié à trois reprises: ‘Allah akbar'".

Toute ressemblance avec un attentat islamiste est évidemment à proscrire.

Violences urbaines à Evreux le 13 juillet

On n’en a parlé nulle part dans la presse nationale, mais la ville d’Evreux, dans l’Eure (dont Bruno Le Maire est le député) a connu une nuit de déchirement entre le 13 et le 14 juillet.

Vers 23h30, une bande s’en est pris à du mobilier urbain. Des poubelles et un abribus ont notamment été incendiés", indique la préfecture de l’Eure, contactée par Normandie-actu. "Une cinquantaine de policiers étaient mobilisés pour cette soirée traditionnellement sous surveillance. Vers 4h du matin, ils ont reçu le renfort d’une compagnie de CRS. La situation s’est calmée vers 4h30.

La préfecture précise par ailleurs que "sans banaliser ce qu’il s’est passé, ce n’est pas la première fois que nous assistons à ce genre de violences en marge des festivités du 14 juillet" et ajoute "condamner ces faits".

On notera qu’Evreux, 50.000 habitants, avait mobilisé 50 policiers pour son feu d’artifice, quand Nice, qui compte 1 million d’habitants avec son agglomération, en comptait 64 pour le même événement. Cherchez l’erreur.

Violences urbaines à Lyon : tirs de mortier contre la police

Dans l’Est lyonnais, à Vaulx-en-Velin et à Vénissieux, des voitures ont brûlé dans la nuit du 13 au 14 juillet, "comme chaque année" indique la presse régionale. Mais une petite nouveauté s’est produite, tout à fait sympathique:

C’est le quartier Max-Barel qui a connu les plus fortes tensions. Dès 22 heures mercredi, des jeunes s’en sont pris à des véhicules, mais aussi aux forces de l’ordre. Un équipage de la police nationale en patrouille a notamment fait face à des tirs de mortier.

Des tirs de mortier dans les rues de l’agglomération lyonnaise contre des voitures de police… Ben voyons!

Les festivités ont d’ailleurs continué le lendemain dans les mêmes quartiers.

Un guet-apens à Besançon

Dans la nuit du 14 au 15 juillet, des contrôleurs de la compagnie de transport en commun de Besançon sont tombés dans un guet-apens, dans le quartier de Planoise. Leur voiture a été caillassée et un contrôleur a pris une pierre dans la visage, qui lui a cassé la mâchoire. Cet incident est intervenu dans une "vague de violences" qui a touché le quartier.

La CGT a demandé des mesures de sécurité…

Règlement de comptes en pleine rue à Tarbes

Le 16 juillet après-midi, des échanges de coups de feu ont eu lieu dans le village de Laubadère, en pleine rue. Ce village est près de Tarbes:

Une habitante du quartier raconte : «J’ai entendu trois coups de fusil. Malheureusement, dans le coin, on est habitué». Vous avez dit banalisation de la violence à Laubadère. Elle poursuit : «J’ai vu tout le monde s’en aller en courant de peur de prendre une balle perdue. Il y avait des enfants sur place». Évoquant le climat du quartier et le rôle de certains habitants, elle confie : «Ce sont les chefs ici. Ils n’ont pas peur de la police». Elle souhaite cependant que la police multiplie les rondes dans le quartier.

La banlieue Est de Paris ravagée par la violence les 13 et 14

On ne compte plus les incidents survenus en Seine-et-Marne (dont des tirs de mortier contre la police à Melun) et dans le Val-de-Marne, même si la situation semble meilleure dans ce dernier département que l’année précédente. On y a compté qu’une trentaine de tirs de mortiers contre la police.

À Pontault-Combault, c’est le commissariat qui a été pris pour cible de ces tirs de mortier…

Tirs de mortier et arrestations dans les Hauts-de-Seine

La police a également essuyé des tirs de mortier dans les Hauts-de-Seine pour la Fête Nationale. L’ensemble a donné lieu à 50 voitures brûlées et 80 arrestations.

L’affaire Adama dans le Val d’Oise

Pour couronner cette description apocalyptique, ce début de semaine est marqué par la mort d’un jeune, Adama, à Boyenval, dans le Val-d’Oise, qui donne lieu à des scènes d’émeutes et une tension extrême dans la zone. Voici d’ailleurs un extrait de ce qui s’est passé aujourd’hui à 17 heures devant la gendarmerie:

 

Deux versions s’affrontent sur les causes de la mort, mais une certitude est acquise: ce jeune est décédé pendant une interpellation… Vu la tension qui règne sur place, on peut craindre le pire.

L’été 2016 pourrait bien être un tournant très dommageable dans l’état d’esprit qui règne en France.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

02.

Ce plancher de verre qui protège de plus en plus les enfants des riches des conséquences de leur manque de talents ou d’efforts

03.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

04.

Tensions communautaristes et laïcité : cette spirale de ressentis victimaires dans laquelle sombrent les débats publics français

05.

Inquiétudes sur la bioéthique : ces autres dispositions votées par l’Assemblée que le débat sur la PMA a masquées

06.

Assassinat de Samat : mais au fait, que nous disent les paroles de ses "chansons" ?

07.

Tout arrive : Trump veut mettre fin à la guerre commerciale avec la Chine et Boris Johnson propose un accord pour le Brexit.

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Les grandes fortunes mondiales accumulent du cash en prévision d’une récession

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

05.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

06.

Elon Musk : un visionnaire qui a décidé de bouleverser le monde de l’automobile

01.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

02.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

03.

La timidité dans la lutte concrète contre les dérives communautaristes masque-t-elle une peur du "trop nombreux, trop tard" ?

04.

Question à Christophe Castaner : combien y-a-t-il en France de rabbins, de pasteurs et de curés radicalisés ?

05.

Esther Duflo : petites questions critiques sur un prix nobel très (trop ?) consensuel

06.

Voici comment Zemmour est devenu l’homme le plus célèbre de France…

Commentaires (18)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Eolian
- 22/07/2016 - 18:16
pépère?
Pépère est bien trop occupé à donner des ordres au monde entier.
Paul Emiste
- 22/07/2016 - 06:00
Vu de l´étranger...
Quand je pense qu´ici en Autriche la une c´est un chat sauvé des égouts par les pompiers...
Vu de l´étranger, la France est devenu un bordel incontrôlé, ou plutôt contrôlé par la pègre des banlieue, idéologiquement intouchable.
Et pépère qui sourit à tout va, en essayant vainement de lire son discours fleuve.
vangog
- 21/07/2016 - 21:30
Autrefois n'existaient que deux ou trois zones chaudes...
Lorsque l'été arrivait, ça bardait en Seine-st-Denis, parfois à Vaulx-en-velin, de façon sporadique à Marseille...aujourd'hui c'est partout. Et les racailles ont compris l'avantage d'avoir été disséminés partout en France. Car la Police ne peut être partout à la fois. Pourquoi y-avait-il aussi peu de policiers à Nice, le soir de ce 14 juillet sanglant? Parce que les compagnies de CRS se concentraient sur les zones chaudes, parceque les policiers récupéraient,après avoir été pressurés par le pouvoir PS, parceque les Policiers municipaux étaient en nombre réduit, pour cause de récupération, eux-aussi...les islamistes, eux, ont le temps et ils connaissent parfaitement les faiblesses du dispositif français, ligne Maginot facile à contourner...Pour nous adapter à la multiplication et à la dispersion des menaces contre la Nation, nous devons changer la chaîne de direction, les politiciens décideurs et tout le logiciel de pensée gauchiste, obsolète!