En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

03.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

07.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 5 min 19 sec
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 21 min 45 sec
décryptage > Santé
Stratégie contre la Covid-19

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

il y a 1 heure 5 min
décryptage > Santé
Inquiétudes face à la pandémie

Covid-19 : faut-il que les parents se testent lorsque leurs enfants ont (peut-être juste) un rhume ?

il y a 1 heure 25 min
pépites > Politique
Immigration
Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Politique
Un effort SVP

Monsieur le président, pourriez vous - de temps en temps au moins - dire "France" au lieu de "République" ?

il y a 2 heures 10 min
décryptage > Politique
Maison Blanche

Trump Biden : vers une élection beaucoup plus serrée qu’il n’y paraît ?

il y a 2 heures 38 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 16 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 18 heures 1 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 19 heures 26 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 6 min 23 sec
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 47 min 56 sec
Pollution
La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus
il y a 1 heure 12 min
décryptage > Environnement
Effet bénéfique ?

Si vous pensez que la pollution des villes va décroître grâce au télétravail cet hiver, vous vous trompez

il y a 1 heure 47 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

La nouvelle bataille de France

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Economie
Diversions budgétaires

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

il y a 2 heures 22 min
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 16 heures 21 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 17 heures 23 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 18 heures 23 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 19 heures 54 min
© Reuters
© Reuters
Bzzzz !

A quoi servent les étranges collections d’insectes des muséums d’histoire naturelle ? Pour commencer, à soigner Zika !

Publié le 22 juillet 2016
Elles semblent poussiéreuses et généralement font pâles figure aux côtés des squelettes de dinosaures. Mais ces collections d'insecte que l'on retrouve dans les universités et les muséums d'histoire naturelle permettent bien des choses, très utiles au quotidien.
Benoît Gilles
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Entomologiste chez Cycle Farms.Site internet : http://passion-entomologie.fr
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Elles semblent poussiéreuses et généralement font pâles figure aux côtés des squelettes de dinosaures. Mais ces collections d'insecte que l'on retrouve dans les universités et les muséums d'histoire naturelle permettent bien des choses, très utiles au quotidien.

Atlantico : En étudiant les collections d'insectes du National Museum of Natural History à Washington, des chercheurs ont fait des découvertes étonnantes qui pourrait faire avancer la recherche sur Zika. Comment un chercheur passe d'un insecte dans une galerie au fléau le plus dévastateur de ses dernières années ?

Benoît Gilles : Il s'avère que David Pecor et ses collègues, en étudiant les spécimens se trouvant en collection (date, lieu de capture, habitat, etc.), ont pu établir une carte de l'aire de répartition de l'espèce et de son évolution au cours de ces dernières décennies.

En effet, la collection du Department of Entomology of the National Museum of Natural History en Suisse, abrite la plus grande collection de moustiques au monde avec plus de 1,5 millions de spécimens, dont 50 000 de l'espèce A. aegypti (hôte du virus Zika). L'étude de ces données a montré également que l'insecte privilégie la proximité avec l'homme et se propage à l'aide des activités humaines (pots de fleurs par exemple).

Les scientifiques connaissent davantage les raisons pour lesquelles ce moustique a transmis Zika, ou du moins quantité de spécificité propre à ce mousique.

Ces informations permettent aux équipes de D. Pecor d'établir un modèle prédictif de l'aire de répartition de l'espèce et donc de son potentiel de transmission du virus Zika dans les prochaines années, en lien avec le développement des activités humaines, mais aussi de proposer des mesures et des recommandations pour contenir l'expansion de A. aegypti. 

Généralement, quelle est l'utilité de ces collections ?

Les collections d'insectes sont constituées de spécimens collectés par le passé dont les données peuvent être utilisées pour la réalisation d'atlas, d'inventaires ou de modèles prédictifs.

En plus d'indiquer la présence d'une espèce à un endroit et une année donnée, des informations comme la plante hôtes, l'habitat ou encore le climat sont parfois précisées. Pour ces raisons, les collections renferment et fournissent une grande quantité d'informations précieuses provenant du passé comme peuvent l'être les livres dans les bibliothèques.

Avant la venue de l'informatique et de la numérisation des informations, les collections étaient le seul moyen d'archiver les données naturalistes et entomologiques.

Les collections ne font pas parties du passé, au contraire, elles gardent tout leur sens et leur importance à notre époque. Or, les spécialistes capables de traiter les nouveaux, comme les anciens spécimens, se font de plus en plus rares. De nombreuses familles d'insectes demeurent très peu étudiées pour ces raisons.

Quels sont les grands défis de l'entomologie dans les années à venir ? 

La question est très large. Les défis sont multiples : continuer à inventorier la biodiversité (plus d'un millions d'espèces d'insectes décrites à ce jour) et de la protéger ; apprendre à utiliser les services qu'offrent les insectes (pollinisation, alimentation, agro-écologie, équilibre des écosystèmes, sanitaire, lutte biologique...) et non de lutter de manière systématique, de s'inspirer d'eux à des fins technologiques, chimiques, mécaniques... (bio-mimétisme), par exemple. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires