En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

02.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

03.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

06.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

07.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

06.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 8 heures 15 min
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 10 heures 40 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 11 heures 53 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 13 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 14 heures 30 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 15 heures 29 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 16 heures 13 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 16 heures 44 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 17 heures 8 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 17 heures 43 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 11 heures 4 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 13 heures 5 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 14 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 14 heures 45 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 16 heures 8 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 16 heures 30 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 17 heures 2 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 17 heures 14 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 17 heures 44 min
© Reuters
© Reuters
Dormir demain ?

Tondez la pelouse ou rangez le garage ! C’est prouvé : procrastiner, c’est se condamner à mal dormir la nuit

Publié le 22 juillet 2016
Les effets néfastes de la procrastination ne se limitent pas à une faible productivité, ou à une mauvaise estime de soi. Remettre ses impératifs à demain dégraderait aussi la qualité du sommeil en provoquant des insomnies.
Joëlle Adrien
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Adrien est neurobiologiste et directrice de recherche à l'INSERM et à la SFRMS (Société française de recherche et médecine du sommeil). Elle est aussi présidente de l'Institut National du Sommeil et de la vigilance, etauteur de Mieux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les effets néfastes de la procrastination ne se limitent pas à une faible productivité, ou à une mauvaise estime de soi. Remettre ses impératifs à demain dégraderait aussi la qualité du sommeil en provoquant des insomnies.

Atlantico : Comment expliquer que la procrastination – l'art de remettre les choses au lendemain –  pourrait favoriser les insomnies ?

Joëlle Adrien : Le sommeil dépend d'un équilibre -souvent fragile- entre les mécanismes du sommeil et ceux de l'éveil. Pour pouvoir s'endormir aisément, il faut que le niveau d'éveil diminue afin de laisser la place au sommeil. Or, l'anxiété et les préoccupations augmentent le niveau d'éveil (stimulent les mécanismes de l'éveil, empêchant ceux du sommeil de s'installer). L’étude conduite par la chercheuse Ilana S. Hairston à l’Academic College de Tel Aviv (qui paraîtra en octobre 2016 dans la revue "Personality and Individual Differences" ) tend à montrer que les personnes qui remettent les choses au lendemain se sentent, une  fois couchées, mal à l'aise, préoccupées, inquiètes de ne pas avoir fait telle ou telle chose qu'elles auraient dû faire. Cela augmente les préoccupations, ruminations... etc, donc accroît le niveau d'éveil et, par conséquent, provoque des difficultés d'endormissement qui sont l'une des caractéristiques de l'insomnie.

Pourquoi ce phénomène atteint-il surtout les personnes "du soir" et moins celles "du matin"?

Les personnes du soir ont une horloge biologique qui est en retard par rapport à celle de la moyenne de la population. De ce fait, leurs horaires de sommeil sont décalés et il leur est impossible de s'endormir tôt (car c'est notre horloge biologique qui détermine l'heure de l'endormissement et non pas le fait de se coucher "plus tôt"). Ainsi, les personnes du soir s'endorment tard et doivent néanmoins se lever à l'heure prévue par les rythmes sociaux des activités et du travail. Elle ne dorment donc pas assez et sont fatiguées, voire somnolentes pendant la journée.

Peut-on parler de cercle vicieux ? Si un individu est sujet aux insomnies, n'est-il pas non plus plus à même de procrastiner ?

Le manque de sommeil entraine une détérioration de la forme dans la journée (somnolence, fatigue,  manque d'énergie, envie de ne rien faire ...) et donc une tendance à procrastiner. A son tour, la procrastination entraine des ruminations nocturnes dues au fait qu'on se reproche ne pas avoir terminé les choses à faire, ce qui va aggraver les difficultés de sommeil... etc. C'est ainsi un véritable cercle vicieux. De fait, un cercle vicieux impliquant de nombreux facteurs est très souvent responsable de l'insomnie.

Quels remèdes/conseils pourraient être prodigués aux patients souffrant de l'un de ces deux maux ? 

Si l'on a compris qu'il s'agit d'un cercle vicieux, c'est déjà une étape. Mais le plus difficile est de sortir de ce cercle vicieux. Pour cela, il faut agir sur l'horloge biologique, puisque c'est elle qui détermine l'endormissement. Notre horloge biologique est malmenée par notre façon de vivre (rythmes de vie irréguliers, exposition aux écrans le soir, internet et smartphone la nuit...). Pour améliorer le fonctionnement de l'horloge biologique, essayer de s'exposer à la lumière du jour et avoir une activité physique (marche active, jogging, par exemple) le matin pendant 30 minutes dans les 2h après le réveil. Et cela tous les jours. Pour limiter les ruminations nocturnes, prendre un moment avant de se coucher pour faire une liste de ce qui reste à faire le lendemain et pratiquer de la relaxation. Si les ruminations reviennent une fois que l'on est dans le lit, se lever et avoir une activité calme pendant 10 à 30 minutes puis aller se recoucher.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires