En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

ça vient d'être publié
pépites > International
Vive inquiétude
L’association française SOS Chrétiens d’Orient a annoncé la disparition de quatre de ses collaborateurs en Irak
il y a 30 min 51 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"En couple (situation provisoire)" : un an après, la pièce à succès de Jean-Michel Ribes retrouve le haut de l'affiche

il y a 4 heures 14 min
pépites > Politique
Violence
Elections municipales : la permanence de l'ancien candidat Pierre-Yves Bournazel a été vandalisée
il y a 4 heures 57 min
pépite vidéo > Santé
Grands moyens
Lutte contre le coronavirus : la Chine va construire un hôpital en dix jours afin de faire face à l'épidémie
il y a 6 heures 13 min
pépites > Faits divers
Enquête en cours
Plusieurs morts dans une fusillade en Allemagne à Rot am See
il y a 7 heures 5 min
pépites > Politique
Confidences du chef de l'Etat
Violences en France, communautarisme, islam : Emmanuel Macron se confie aux médias après son déplacement en Israël
il y a 9 heures 47 min
décryptage > Economie
Entreprises menacées par le virus ?

Wuhan, la plus connectée à la France des villes chinoises

il y a 11 heures 21 min
décryptage > Politique
Revanche de la Ligue ?

Matteo Salvini, chronique d’un retour annoncé

il y a 11 heures 54 min
décryptage > Politique
Echiquier politique

Mais que prépare pour 2022 le "bordel" politique sans précédent des municipales ?

il y a 13 heures 37 sec
décryptage > High-tech
Intrusion malveillante et vol de données

Comment protéger votre smartphone d’un piratage à la Jeff Bezos

il y a 13 heures 37 min
pépites > Santé
Enrayer la progression du virus
Coronavirus chinois : Agnès Buzyn confirme deux premiers cas avérés en France, à Bordeaux et à Paris
il y a 1 heure 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La jungle des océans. Crimes impunis, esclavage, ultraviolence, pêche illégale" de Ian Urbina : enquête percutante sur les mauvaises pratiques en mer

il y a 4 heures 23 min
light > Insolite
Psychose ?
Coronavirus : le jeu vidéo "Plague Inc." rencontre un franc succès
il y a 5 heures 31 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand la souris fait un sourire et quand le soleil fait sa ronde : c’est l’actualité des montres garantie sans coronavirus
il y a 6 heures 30 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Les chrétiens d'Afrique subsaharienne menacés par le terrorisme islamiste
il y a 8 heures 56 min
décryptage > Politique
Objectif 2022 ?

Ségolène Royal ou le retour d’un fervent désir d’avenir (personnel)

il y a 10 heures 51 min
décryptage > Economie
C'est gonflé quand même…

Quand Bruno Le Maire se couche devant Trump… et affirme qu'il se tient debout…

il y a 11 heures 41 min
décryptage > Economie
Revue stratégique

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

il y a 12 heures 41 min
décryptage > France
Pression

Pourquoi nous devrions nous inquiéter que l’Etat veuille pousser à une hausse des salaires (alors même que la question se pose bel et bien)

il y a 13 heures 14 min
décryptage > Santé
Impact

Villes fermées et quarantaine : ce qui pourrait (ou pas) se passer en France en cas de pandémie aigüe

il y a 13 heures 52 min
© Reuters
© Reuters
Dormir demain ?

Tondez la pelouse ou rangez le garage ! C’est prouvé : procrastiner, c’est se condamner à mal dormir la nuit

Publié le 22 juillet 2016
Les effets néfastes de la procrastination ne se limitent pas à une faible productivité, ou à une mauvaise estime de soi. Remettre ses impératifs à demain dégraderait aussi la qualité du sommeil en provoquant des insomnies.
Joëlle Adrien est neurobiologiste et directrice de recherche à l'INSERM et à la SFRMS (Société française de recherche et médecine du sommeil). Elle est aussi présidente de l'Institut National du Sommeil et de la vigilance, etauteur de Mieux...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Adrien
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Joëlle Adrien est neurobiologiste et directrice de recherche à l'INSERM et à la SFRMS (Société française de recherche et médecine du sommeil). Elle est aussi présidente de l'Institut National du Sommeil et de la vigilance, etauteur de Mieux...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les effets néfastes de la procrastination ne se limitent pas à une faible productivité, ou à une mauvaise estime de soi. Remettre ses impératifs à demain dégraderait aussi la qualité du sommeil en provoquant des insomnies.

Atlantico : Comment expliquer que la procrastination – l'art de remettre les choses au lendemain –  pourrait favoriser les insomnies ?


Joëlle Adrien : Le sommeil dépend d'un équilibre -souvent fragile- entre les mécanismes du sommeil et ceux de l'éveil. Pour pouvoir s'endormir aisément, il faut que le niveau d'éveil diminue afin de laisser la place au sommeil. Or, l'anxiété et les préoccupations augmentent le niveau d'éveil (stimulent les mécanismes de l'éveil, empêchant ceux du sommeil de s'installer). L’étude conduite par la chercheuse Ilana S. Hairston à l’Academic College de Tel Aviv (qui paraîtra en octobre 2016 dans la revue "Personality and Individual Differences" ) tend à montrer que les personnes qui remettent les choses au lendemain se sentent, une  fois couchées, mal à l'aise, préoccupées, inquiètes de ne pas avoir fait telle ou telle chose qu'elles auraient dû faire. Cela augmente les préoccupations, ruminations... etc, donc accroît le niveau d'éveil et, par conséquent, provoque des difficultés d'endormissement qui sont l'une des caractéristiques de l'insomnie.

Pourquoi ce phénomène atteint-il surtout les personnes "du soir" et moins celles "du matin"?

Les personnes du soir ont une horloge biologique qui est en retard par rapport à celle de la moyenne de la population. De ce fait, leurs horaires de sommeil sont décalés et il leur est impossible de s'endormir tôt (car c'est notre horloge biologique qui détermine l'heure de l'endormissement et non pas le fait de se coucher "plus tôt"). Ainsi, les personnes du soir s'endorment tard et doivent néanmoins se lever à l'heure prévue par les rythmes sociaux des activités et du travail. Elle ne dorment donc pas assez et sont fatiguées, voire somnolentes pendant la journée.

Peut-on parler de cercle vicieux ? Si un individu est sujet aux insomnies, n'est-il pas non plus plus à même de procrastiner ?

Le manque de sommeil entraine une détérioration de la forme dans la journée (somnolence, fatigue,  manque d'énergie, envie de ne rien faire ...) et donc une tendance à procrastiner. A son tour, la procrastination entraine des ruminations nocturnes dues au fait qu'on se reproche ne pas avoir terminé les choses à faire, ce qui va aggraver les difficultés de sommeil... etc. C'est ainsi un véritable cercle vicieux. De fait, un cercle vicieux impliquant de nombreux facteurs est très souvent responsable de l'insomnie.



Quels remèdes/conseils pourraient être prodigués aux patients souffrant de l'un de ces deux maux ? 


Si l'on a compris qu'il s'agit d'un cercle vicieux, c'est déjà une étape. Mais le plus difficile est de sortir de ce cercle vicieux. Pour cela, il faut agir sur l'horloge biologique, puisque c'est elle qui détermine l'endormissement. Notre horloge biologique est malmenée par notre façon de vivre (rythmes de vie irréguliers, exposition aux écrans le soir, internet et smartphone la nuit...). Pour améliorer le fonctionnement de l'horloge biologique, essayer de s'exposer à la lumière du jour et avoir une activité physique (marche active, jogging, par exemple) le matin pendant 30 minutes dans les 2h après le réveil. Et cela tous les jours. Pour limiter les ruminations nocturnes, prendre un moment avant de se coucher pour faire une liste de ce qui reste à faire le lendemain et pratiquer de la relaxation. Si les ruminations reviennent une fois que l'on est dans le lit, se lever et avoir une activité calme pendant 10 à 30 minutes puis aller se recoucher.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

02.

Macron est content, Martinez ronge son frein et Berger engrange les adhésions. Mais la France va mieux ou pas ?

03.

Coronavirus chinois : ces 3 leçons apprises depuis le SRAS pourraient tout changer (mais saurons-nous les appliquer…?)

04.

Des chercheurs parviennent à capter pour la première fois des images d’une liaison entre deux atomes

05.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

06.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

07.

Ces pistes révolutionnaires que la BCE pourrait explorer pour sauver la zone euro de la japonisation

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

02.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

03.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

04.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

05.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

06.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires