En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

04.

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

05.

Alerte aux grandes oreilles chinoises : voilà pourquoi vous devriez tourner 7 fois votre pouce avant de poster quelque chose sur les réseaux sociaux...

06.

Les Suisses ont dit "non" à la fin de la libre circulation avec l'Union européenne

07.

Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

05.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

06.

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

01.

Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine

02.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

03.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

04.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

05.

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

06.

Covid-19 : à quelles libertés sommes-nous réellement prêts à renoncer pour enrayer l'épidémie ?

ça vient d'être publié
décryptage > France
Les entrepreneurs parlent aux Français

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

il y a 20 min 26 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

il y a 48 min 59 sec
décryptage > Economie
Coronavirus

Impact du Covid-19 : vers un budget 2021 en apesanteur

il y a 2 heures 1 min
décryptage > Société
Licence to kill

L’amendement inutile : l’IMG, (Interruption médicale de grossesse) à 9 mois pour cause de détresse psychosociale

il y a 2 heures 45 min
Crise
La paralysie de l'économie due au coronavirus menace New York déjà très endettée
il y a 3 heures 14 min
décryptage > International
Disraeli Scanner

Donald Trump : comment le populiste s’est mué en conservateur

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 4 heures 12 min
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 4 heures 43 min
pépites > Politique
Election
La droite conserve la majorité au Sénat
il y a 4 heures 48 min
Presse
Une trentaine de kiosques à journaux cambriolés à Paris
il y a 5 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contes et légendes" de Joël Pommerat : Pommerat au firmament

il y a 34 min 2 sec
Alimentation
Plus de la moitié des produits végétariens étudiés par une association contiennent de l’eau comme ingrédient principal
il y a 1 heure 12 min
pépites > Religion
Séparatisme
Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes
il y a 2 heures 37 min
décryptage > Economie
Nécessité d'un compromis

Sécurité sanitaire et emploi : les difficultés du "en même temps"

il y a 3 heures 5 min
pépite vidéo > Défense
Tensions
L'Arménie et l'Azerbaïdjan instaurent la loi martiale
il y a 3 heures 25 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 3 heures 57 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 4 heures 39 min
décryptage > Politique
Résultats

Sénatoriales : rien ne bouge vraiment (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour Emmanuel Macron)

il y a 4 heures 45 min
décryptage > Terrorisme
LE BLOC-POL DE LAURENCE SAILLIET

Terrorisme : la coupable inertie d’Emmanuel Macron

il y a 5 heures 8 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Un budget 2021 déformé par le Covid et qui n’ose pas prévoir un emprunt national, mais ça va venir

il y a 5 heures 20 min
© Capture d'écran / allo ciné
© Capture d'écran / allo ciné
Retour à la case départ

"Boomerang Kids" : ces adultes de tous âges qui retournent de plus en plus vivre chez leurs parents

Publié le 01 juillet 2016
Le dernier film d'Alexandra Lamy et Josiane Balasko, "Retour chez ma mère", n'a malheureusement rien d'une fiction. Selon une étude de la Fondation Abbé Pierre, 925 000 personnes seraient revenues vivre chez leurs parents en 2015, soit une augmentation de 20% par rapport à 2002.
Serge Guérin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Serge Guérin est professeur au Groupe INSEEC, où il dirige le MSc Directeur des établissements de santé. Il est l’auteur d'une vingtaine d'ouvrages dont La nouvelle société des seniors (Michalon 2011), La solidarité ça existe... et en plus ça...
Voir la bio
Barbara Mitchell
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Est une sociologue canadienne, auteure de "The Boomerang Age: Transitions to Adulthood in Families" (Paperback).
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le dernier film d'Alexandra Lamy et Josiane Balasko, "Retour chez ma mère", n'a malheureusement rien d'une fiction. Selon une étude de la Fondation Abbé Pierre, 925 000 personnes seraient revenues vivre chez leurs parents en 2015, soit une augmentation de 20% par rapport à 2002.

Atlantico : Comment peut-on définir le phénomène social des "Boomerang Kids" ?

Serge Guérin : "Boomerang kids" est une expression utilisée pour désigner les personnes qui retournent vivre chez leurs parents après une première prise d'indépendance.

C'est un phénomène social récent, qui date d'un peu moins d'une dizaine d'années, et qui prend de plus en plus d'ampleur. Il touche toutes les catégories d'âge, du jeune trentenaire qui retourne au bercail après une première prise d'indépendance à 20 ans, aux séniors de 50 ans et plus qui retournent vivre chez leurs parents, suite à la perte de leur logement principalement.

Barbara Mitchell : Les chercheurs insistent sur le fait que les personnes doivent avoir quitté la maison familiale environ quatre mois et être revenues au moins quelques mois pour être considérées comme des "Boomerang kids". En Amérique du Nord et en Europe, on estime qu'un tiers des jeunes adultes retournent à la maison pour vivre avec leurs parents, souvent plusieurs fois.

Quelles sont les principales causes de ce phénomène de société ?

Serge Guérin : Les principales causes de ce phénomène social sont la perte de son emploi ou une séparation, deux coups durs de plus en plus fréquents qui peuvent amener à ne plus pouvoir payer son loyer ou son emprunt immobilier.

Il peut aussi y avoir aussi des motivations plus sentimentales, comme le fait de trouver du réconfort auprès de sa famille et de la compagnie. Il est intéressant de noter que les générations sont plus proches et solidaires entre elles qu'avant, car elles connaissent toutes les mêmes problèmes sur le marché de l'emploi comme sur le marché de l'immobilier.

Enfin, on peut noter que l'absence de perspective sur le marché de l'emploi conduit également à retourner chez ses parents, car beaucoup savent désormais qu'une période de chômage peut être très, très longue, notamment pour les jeunes et les séniors.

Barbara Mitchell : En termes de changements socio-démographiques, les jeunes retardent de plus en plus leur mariage et la fondation d'une famille, ce qui facilite les séparations.

Des raisons culturelles peuvent également expliquer un retour au foyer familial. Le fait de vivre dans des foyers multigénérationnels est socialement bien mieux accepté par certains groupes ethniques.

Dans des cas moins nombreux, des jeunes peuvent aussi retourner chez leurs parents pour les aider. Par exemple si un parent divorce, devient veuf/ve ou a besoin d'assistance médicale de toutes sortes.

Quels types de problèmes le retour de l'enfant devenu adulte chez ses parents peut-il causer ?

Serge Guérin : Comme je vous l'ai expliqué plus haut, tout n'est pas noir lorsque l'on retourne chez ses parents, car cela peut apporter compagnie et réconfort, et permettre de se retourner plus facilement.

Mais il est vrai que retrouver chez ses parents peut avoir un côté déprimant, car on a l'impression de revenir en arrière.

De plus, les règles de cohabitation ne sont plus les mêmes que lorsque l'enfant était encore sous l'autorité des parents. Quelques ajustements comportementaux peuvent amener à créer des tensions, cependant, dans la plupart des cas, cela se passe relativement bien.

Barbara Mitchell : Si la plupart des parents sont heureux de pouvoir aider leur enfant, ils ne souhaitent pas que cette situation s'éternise. Il faut donc qu'ils aient le sentiment que leur enfant reste actif, essaye au maximum de s'en sortir, et participe le plus possible aux finances et aux tâches ménagères du foyer, sinon, cela risque de créer de fortes tensions. En effet, le retour d'enfant au foyer peut amener les parents à retarder leur retraite, piocher dans leurs économies, relancer une hypothèque sur leur maison, retarder leurs projets, réduire leurs dépenses ou encore passer moins de temps ensemble.

Existent-ils d'autres moyens que de retourner chez ses parents en cas de problèmes majeurs auxquels on ne pense pas forcément ?

Serge Guérin : Il faut d'abord bien se renseigner aux niveaux des aides d'Etat, qui sont quand même importantes en France, notamment en matière de logement social.

Ensuite, il est possible d'envisager une colocation non étudiante, avec des adultes qui travaillent et peuvent aussi avoir des enfants à charge. C'est un phénomène qui se développe de plus en plus, surtout dans les villes où les loyers sont les plus chers, et où les propriétaires exigent en plus d'avoir une caution et un emploi stable (CDI).

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires