En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

02.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

05.

Pascal Bruckner : « Le rire et la moquerie peuvent suffire face aux guérilleros de la justice sociale, pas face à la menace islamiste »

06.

Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement

07.

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

01.

Lady Gaga co-propriétaire d'un restaurant voyou

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Elections
Présidentielle 2022 : près de huit électeurs inscrits sur dix affirment envisager l’abstention, le vote blanc ou le vote antisystème selon un sondage Opinion Way
il y a 13 min 1 sec
pépites > Economie
Diplomatie
Appel au boycott de produits français : "Pas question de céder au chantage" Geoffroy Roux de Bézieux, solidaire du gouvernement français
il y a 35 min 36 sec
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

Etats-Unis : ce n'est pas seulement une élection présidentielle. C'est un choix de civilisation

il y a 1 heure 19 min
décryptage > International
Guerre commerciale

Les Chinois pensent que l’ère de la super puissance américaine est terminée. Ont-ils raison ?

il y a 1 heure 49 min
pépites > Santé
Coronavirus
"Autour de 100.000 cas" de Covid-19 par jour, en France selon Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique
il y a 2 heures 22 min
décryptage > France
Clash des confessions

Boycott pour "attaques contre l’islam" : saurons-nous éviter notre guerre du Liban à nous ?

il y a 2 heures 49 min
pépites > Santé
Coronavirus
L'épidémie de Covid-19 a franchi un nouveau seuil avec 52.010 nouveaux cas en 24 heures, selon les chiffres officiels publiés hier soir
il y a 3 heures 45 min
pépites > Société
Les affaires ont repris
Paris : la délinquance a explosé depuis le déconfinement
il y a 20 heures 2 min
pépites > Politique
Menace qui pèse sur la France
Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"
il y a 23 heures 52 min
décryptage > Politique
Non-débat

Pourquoi l’usage abusif de la honte comme argument politique est en train d’asphyxier notre démocratie

il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Economie
Taxes

Dépenses publiques et fiscalité : plus ça change, moins ça change…

il y a 14 min 40 sec
décryptage > Economie
Panorama de la crise

COVID-19 : comment dire de faire attention ?

il y a 40 min 40 sec
décryptage > High-tech
12 CYBER-MENACES PRÉOCCUPANTES

Quand les cyberattaques menacent de faire dérailler les prochaines élections présidentielles, et pèsent au même titre que la pandémie de coronavirus sur nos démocraties

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Politique
Crèdul*

Vous avez aimé les raffarinades de Raffarin ? Vous adorerez les lapalissades de Castex

il y a 2 heures 5 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Contrairement aux opinions publiques, les marchés boursiers ne cèdent pas à la panique… car ils ne croient pas à la ruine de l‘économie

il y a 2 heures 38 min
décryptage > Santé
Tester, tracer, isoler

COVID-19 : ce qu’il est encore possible de faire malgré une situation hors de contrôle

il y a 3 heures 16 min
pépites > Politique
Grand nettoyage
Islamisme : Yannick Jadot demande la fin de "toutes les complaisances" dans les mairies et au gouvernement
il y a 19 heures 34 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
Une galaxie naine est entrée en collision frontale avec la Voie lactée ; Osiris-Rex : la Nasa inquiète de perdre son précieux chargement prélevé sur l’astéroïde Bennu
il y a 22 heures 5 min
pépites > International
Tensions
Macron a rappelé à Paris l'ambassadeur de France en Turquie après l'insulte d'Erdogan
il y a 1 jour 8 min
décryptage > Economie
Les lignes bougent

Etats-Unis, Chine, Europe : quelle remondialisation ?

il y a 1 jour 1 heure
Hello Angkor

L’énigme de la cité perdue s'épaissit : au Cambodge, des villes de la taille de Phnom Penh découvertes sous la jungle

Publié le 14 juin 2016
La découverte est excitante précisément parce que les historiens et les archéologues admettent ne (quasiment) rien savoir de la plus importante cité du monde préindustriel.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La découverte est excitante précisément parce que les historiens et les archéologues admettent ne (quasiment) rien savoir de la plus importante cité du monde préindustriel.

Une ancienne cité perdue a été exhumée de la jungle cambodgienne, aux alentours d'Angkor. Mais cette fois-ci, l'affaire est autrement plus sérieuse que celle de l'adolescent québécois dont l'apparent génie avait créé de faux espoirs dans le monde entier. Le Journal of Archaeological Science révèle lundi la topographie minutieuse qu'un chercheur australien a pu mettre au point grâce à la télédétection par laser (LIDAR).

Avec le soutien de l’École française d’Extrême-Orient située à Siem Reap (EFEO), de l’université de Sydney (Australie), et d’Apsara (Autorité nationale du site d’Angkor), le Pr Damian Evans a mené deux prospections, une en 2012 et l'autre en 2015, afin de répondre aux nombreuses interrogations qui entourent l'empire Khmer, qui a régné sur toute la péninsule indochinoise du 9ème au 16ème siècle de notre ère.

Ci-dessous : en rouge, l'empire Khmer aux alentours de 900 après J.-C.

Et qu'est-ce que la topographie du professeur Evans a permis d'établir ? Que le site d'Angkor – une des capitales de l'empire – est d'une taille encore plus monumentale qu'on l'imaginait : il constituait le plus important complexe urbain du monde préindustriel. Il était lié à plusieurs villes médiévales tout à fait inconnues, rejointes par des routes et des canaux d'irrigation dont le savoir-faire semble avoir plusieurs siècles d'avance sur les hypothèses des historiens.

Ainsi, en 2012, une ville avait déjà été décelée : Mahendraparvata, sous le mont Kulen. Mais les scans récents ont mis au jour que le complexe de Preah Khan de Kompong Svay, qui comprend Mahendraparvata, fait au moins la taille de Phnom Penh, la capitale cambodgienne.

L'empire Khmer, cette inconnue

Angkor représente un des principaux sites archéologiques mondiaux, patrimoine de l'Unesco et destination de près de quatre millions de touristes annuels. Mais la centaine de temples qu'il abrite n'a été progressivement redécouverte qu'au début du 20ème siècle par les colons français. A la densité de la jungle s'ajoute le danger des mines antipersonnelles, vestiges de l'ère de Pol Pot qui s'est achevée il y a une petite vingtaine d'années : autrement dit, les fouilles humaines sont compliquées.

Et pourtant, l'enjeu est de taille : les historiens et les archéologues ne connaissent pas grand-chose du développement de l'empire khmer, et moins encore de son déclin. D'abord parce qu'à la découverte de ces temples, leur restauration constituait l'objectif prioritaire des chercheurs ; et aussi parce que les hypothèses successives ont été relativement invalidées. Dans les années 1950, Bernard-Philippe Groslier suggérait qu'Angkor se distinguait par sa gestion de l'eau, ce qui lui permettait de stabiliser les cycles mousson/sécheresse, mais que le site avait fini par être lui-même inondé. Depuis les années 90, l'hypothèse d'une invasion thaïe est privilégiée : elle aurait conduit les Khmers à migrer vers le sud. Et pourtant, la topographie du Pr Evans la remet fortement en cause, puisqu'elle ne montre aucune ruine méridionale susceptible d'avoir accueilli les réfugiés khmers.

C'est la raison pour laquelle les archéologues sont fébriles quant aux résultats de l'étude ; cette dernière éclaire d'un jour nouveau l'effondrement d'Angkor. Le Pr Evans raconte au Guardian : "depuis dix ans, on marchait sur tout ça, on le survolait, mais on ne voyait rien à cause la végétation". Le chercheur a été salué par de nombreux collègues, qui y voient "la principale avancée dans la recherche depuis le petit siècle de connaissances accumulées sur Angkor".

La découverte n'aurait pas été possible sans la précision de la technologie employée. Le LIDAR correspond à un grand nombre de rayons lasers embarqués sur un hélicoptère dont le trajet, la vitesse et l'altitude sont prévus. L'aller-retour du rayon permet de déterminer l'élévation des sols, et, une fois les données analysées, il permet de mettre au jour tout ce qu'on ne voit pas à hauteur d'homme. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires