En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 2 min 27 sec
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 1 heure 36 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 2 heures 19 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 3 heures 26 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 3 heures 50 min
décryptage > Social
Atlantico Business

Retraite : les partenaires sociaux ont négocié pendant 18 mois sans interruption pour en arriver aujourd’hui à exiger de tout remettre à plat. Mais qu’ont-ils fait pendant tout ce temps ?

il y a 4 heures 15 min
décryptage > France
Perdant perdant

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

il y a 4 heures 38 min
pépites > Economie
Fraude
E-commerce : Fraude à la TVA massive découverte par Bercy
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

il y a 1 jour 5 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

Théâtre : "Berlin 33" de Sébastien Haffner : Seul (en scène et dans la salle) face à Hitler

il y a 1 jour 11 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 44 min 35 sec
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 1 heure 58 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 3 heures 10 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 3 heures 40 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 3 heures 59 min
décryptage > Environnement
Fibre sociale

Grève du 5 décembre : le conflit social sur les retraites place écolos & décroissants au pied de leurs 1001 contradictions

il y a 4 heures 23 min
Rien que ça !
Chicha, piscine gonflable et système "chromecast" : les objets improbables dont disposait un détenu dans sa cellule de prison
il y a 21 heures 29 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"Le chant du périnée" : Une conférence musicale pianotée par André Manoukian

il y a 23 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-culture

"La fin de l’individu ; voyage d’un philosophe au pays de l’intelligence artificielle" de Gaspard Keonig : Bientôt la naissance d’une intelligence égale à celle de l’Homme ?

il y a 1 jour 5 min
light > Media
Franche rigolade
Johson, Trudeau et Macron se moquant de Trump à l'Otan : SNL recrée la vidéo et parodie les trois chefs d'Etat
il y a 1 jour 29 min
© Reuters
© Reuters
Boboisation

1990-2014 : la grande gentrification, ou comment Paris s’est débarrassée de ses classes moyennes tout en voyant sa population (légèrement) augmenter

Publié le 10 juin 2016
D'après les statistiques publiées ce jeudi par l'INSEE, la population parisienne n'a augmenté que de 3,4% au cours des 25 dernières années. Mais derrière cette apparente stabilité se cache une mutation sociologique profonde de la capitale française.
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Chalard est géographe-consultant, membre du think tank European Centre for International Affairs.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
D'après les statistiques publiées ce jeudi par l'INSEE, la population parisienne n'a augmenté que de 3,4% au cours des 25 dernières années. Mais derrière cette apparente stabilité se cache une mutation sociologique profonde de la capitale française.

Atlantico : D'après les statistiques publiées ce jeudi par l'INSEE, la population parisienne n'a augmenté que de 3.4% au cours des 25 dernières années. Que masque cette apparente stabilité en termes de flux sociologiques ?

Laurent Chalard : Si le volume de la population parisienne n’a guère évolué au cours des vingt-cinq dernières années, cela ne signifie aucunement que son profil sociologique est identique du fait du renouvellement permanent de la population de la capitale. En effet, la population résidente aujourd’hui n’est plus la même qu’il y a 25 ans, étant donné un turn-over important. Chaque année, de nombreux jeunes étudiants et actifs très diplômés arrivent dans Paris alors qu’elle est quittée massivement par des familles avec enfants et des retraités.

Or, sur le plan sociologique, ces flux migratoires ne sont pas sans conséquences, comme l’a montré la géographe Anne Clerval dans son ouvrage de référence Paris sans le Peuple. La part des cadres résidents à Paris a sensiblement progressé, atteignant le chiffre remarquable de 43 % de la population active en 2012, soit bien plus qu’en moyenne nationale (15,5 % à la même date), alors que celle des ouvriers a régressé fortement, pour ne représenter plus que 7 % de la population active parisienne contre 22,7 % à l’échelle nationale, comme celle des employés, qui sont désormais moitié moins nombreux que les cadres, soit 20 % de la population active. Paris s’est donc incontestablement embourgeoisée, connaissant, ce que les chercheurs en sciences sociales dénomment, un processus de gentrification.

Quelles sont les causes profondes de ces mouvements?  Quelles sont les spécificités de la capitale française dans un mouvement qui semble globalisé? Comment les politiques publiques menées au cours des dernières années ont-elles pu contribuer à ce phénomène? 

Pour bien comprendre ce qui se passe, il faut dans un premier temps élargir la réflexion à l’ensemble de l’agglomération parisienne. Dans ce cadre, la mondialisation se traduit spatialement par un phénomène de métropolisation, c’est-à-dire de concentration dans les grandes agglomérations des activités économiques à haute valeur ajoutée, dont plus particulièrement le tertiaire supérieur, qui emploie une main d’œuvre très qualifiée. Les métropoles, dont l’agglomération parisienne fait partie, voient donc leur pourcentage de cadres croître de manière importante au fur-et-à-mesure du temps.

Cependant, les cadres ne se localisent pas de manière homogène au sein des grandes métropoles, privilégiant certains territoires et délaissant totalement d’autres. Si dans certaines régions du monde (Amérique du Nord ou Royaume-Uni), leur lieu d’habitat favori correspond aux quartiers pavillonnaires des périphéries urbaines, par contre, dans d’autres métropoles, dont Paris, ces populations préfèrent habiter au cœur de la métropole pour diverses raisons : la présence d’un patrimoine historique extraordinaire, une offre commerciale spécifique héritée, très différente de l’offre commerciale banalisée des grands centres commerciaux périphériques, une offre culturelle diversifiée, une ambiance urbaine attractive, le fameux sentiment d’urbanité très recherché par les "bobos", favorisé par les politiques publiques.

En effet, la municipalité de Paris a engagé depuis plusieurs décennies un processus de réhabilitation des quartiers anciens dégradés de l’Est parisien, mettant en place une offre culturelle adaptée à ces populations, que ses détracteurs diront exclusive, et menant des politiques répondant aux demandes des "bobos" comme la limitation de la place de la voiture… Ces différentes actions ont grandement renforcé son attractivité auprès des cadres, d’autant que parallèlement les banlieues, en-dehors des communes limitrophes de Paris s’inscrivant dans la même logique, voyaient leur cadre de vie se dégrader.

Quels seraient les remèdes pouvant être apportés à une telle situation ? Que gagnerait Paris en s'ouvrant à une plus grande mixité sociale ? Qu'en est-il pour la population actuelle? 

Il est difficile de répondre à cette question car la politique de la municipalité de Paris ne laisse pas penser que cette dernière perçoit réellement cette situation comme problématique, nuisant au bon fonctionnement de la ville. En effet, Anne Hidalgo poursuit la politique effrénée visant à satisfaire tous les désidératas de sa clientèle électorale "bobo" et donc conduisant au renforcement de la gentrification de la capitale. Cette gestion révèle un certain côté "République parisienne", c’est-à-dire un développement égoïste au sein de la métropole dont le principal objectif est de concentrer les richesses uniquement au sein de Paris intra-muros, même si les discours prônent l’inverse.    

En conséquence, la réouverture de Paris à une plus grande mixité sociale permettrait surtout de décharger (partiellement néanmoins) le fardeau de la banlieue, qui se voit obliger de loger, plus ou moins difficilement, une large partie des populations de classes moyennes et paupérisées. Paris n’y gagnerait finalement pas grand-chose, c’est pour cela que la municipalité ne s’efforce pas plus que cela à instaurer une mixité sociale, non voulue par ses électeurs effrayés par la dégradation de la qualité de vie en banlieue, même s’ils s’en défendent. Ce n’est pas les quelques logements sociaux construits dans le 1XVIème arrondissement qui vont globalement modifier la donne !

Pour la population actuelle, le principal apport d’une plus grande mixité sociale serait une meilleure compréhension des problèmes que rencontrent les autres populations franciliennes, ce qui pourrait engendrer une remise en cause partielle d’un modèle de développement uniquement orientée vers la satisfaction des besoins d’une minorité, les "bobos", au sein de la métropole.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Entrepreneurs : Tous en grève !! Petite leçon de chose aux Français qui soutiennent le mouvement

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Yann-Arthus Bertrand prépare son décès ! Il a chez lui un "cercueil biodégradable". Son corps l'est également

07.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

05.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

06.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

03.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

04.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
arcole 34
- 05/06/2016 - 16:01
LA GENTRYSATION EST UN PHENOMENE QUI TOUCHE LES GRANDES
sens du vivre ensemble dont le pouvoir actuel nous rabâche les oreilles du matin au soir et jusqu'à plus soif . Après ce sont des choix qui dénotent un changement dans la continuité qui ne va pas dans le sens du storystelling bâtit autour de la fille d'un électricien et d'une femme de ménage immigré. D'une manière générale , le maire de Paris a adoptée les rites et coutumes de ses amis bobo pour ne pas dire bonobos ( cela serait faire insulte à la gente de ces singes ), en reniant ses origines modestes et puis elle et son compagnon le député Germain ne sont plus depuis longtemps dans le camp des damnés de la terre et vivent bourgeoisement dans Paris intra muros . C'est humain car il ne faudrait pas oublier de rappeler que charité bien ordonnée comme par soi même mais cela il ne faut pas le dire mais faire plutôt haro sur le porteur de Ray Ban et amateur de yacht plutôt que de dénoncer les liens des édiles de la gauche avec l'argent voire leurs déviances sexuelles pour les défenseurs du féminisme et surtout les oublis malencontreux quand ils s'agit d'acquitter les impôts voire de sous évaluer ses biens pour ne pas payer l'impôt sur la fortune et insultes vis à vis des sans dents.
arcole 34
- 05/06/2016 - 15:50
LA GENTRYSATION EST UN PHENOMENE QUI TOUCHE LES GRANDES
Capitales internationales , cela commença à Londres , puis New-York, Amsterdam, Paris etc . A l 'époque des municipales en 2014 , j'avais fait justement un commentaire expliquant ce phénomène à Paris qui apparaissait dans les programmes des deux principales candidates NKM et Hidalgo. Je me souviens m'être fait violemment apostrophé par Vangogo et un autre contributeur qui n'avaient pas connaissance de cette politique qui était d'acquérir du foncier voir de bâti dans des zones urbaines sensibles afin d'y concevoir des résidences sécurisées pour des personnes ayant un fort pouvoir d'achat et de repousser au fur et à mesure les populations à faibles revenus. C'est l'apartheid social dont parlait le 1er ministre mais qui continue et cela quelques soient la nuance politique . Le baron Haussman fit de même sous le Second Empire pour chasser le prolétariat du centre de Paris , redessiné le schéma urbain , alliant de grands ensembles résidentiels à des avenues larges permettent en cas d'émeutes urbaines ouvrières de déployer de l'artillerie et des troupes pour réprimer les insurrections . De manière générale ces politiques urbaines qui créent des ghettos pour riches ne vont pas dans le
Paulquiroulenamassepasmousse
- 05/06/2016 - 14:21
L'ennemi du Bobo...?
Le petit bourgeois de province ....Il est la mauvaise conscience du Bobo!
Parcequ'il s'investit souvent dans des associations caritatives, parce qu'il n'a pas honte de bien vivre de son travail. A l'inverse, le Bobo ne fait jamais rien pour les autres, partant du principe que la solidarité est de la responsabilité de l'état. La honte de son patrimoine et de ses revenus parisiens l' obligent à se justifier en permanence et son discours commence toujours ainsi:"....bien sûr, je suis de gôôôche et j'adore les arabes......" Pour en fréquenter beaucoup, je n'en connais aucun qui ait accueilli le moindre immigré.....!