En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

02.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

03.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

04.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

05.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

06.

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

07.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

01.

Pourquoi le Coronavirus ne repartira plus jamais

02.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

03.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

La morphologie des dingos, des chiens sauvages d’Australie, a fortement évolué au cours des 80 dernières années, les pesticides seraient en cause notamment

03.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

04.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

05.

Liban : Emmanuel Macron lance un appel à un "profond changement" auprès de la classe politique

06.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Violence de la catastrophe
Les images de l’explosion à Beyrouth au ralenti
il y a 26 min 26 sec
décryptage > Société
Tout nouveau tout beau

Vous avez aimé le # "privilège blanc" ? Vous adorerez le # "privilège juif"

il y a 3 heures 24 min
décryptage > Science
Espace

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

il y a 3 heures 42 min
décryptage > Histoire
Atlantico Business

Les femmes qui ont changé le monde et le cours de l’Histoire. Aujourd’hui, Mata Hari : du mouvement Metoo au Bureau des Légendes

il y a 4 heures 2 min
décryptage > Société
Protection contre le virus

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

il y a 4 heures 25 min
décryptage > Société
Des mots qui viennent d’ailleurs

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

il y a 23 heures 55 min
pépites > France
DÉJÀ !
Les vendanges débutent avec plusieurs semaines d'avance
il y a 1 jour 26 min
light > France
AÏE
Méditerranée : un poisson mord les mollets des vacanciers
il y a 1 jour 2 heures
pépites > Santé
VRAIMENT ?
Selon Poutine, la Russie aurait développé le "premier vaccin" contre le coronavirus
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
ATTAQUE ARMÉE
Niger : qui étaient les victimes ?
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > High-tech
Avenir

Comment empêcher la fuite des cerveaux français du numérique ?

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Santé
Course contre la montre

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

il y a 3 heures 32 min
décryptage > International
Idéologie

Communisme revisité : ces nouveaux penseurs dont s’inspire Xi Jinping pour diriger la Chine d’une main de fer

il y a 3 heures 50 min
décryptage > International
En même temps à risque

L’étrange pas de deux d’Emmanuel Macron avec le Hezbollah

il y a 4 heures 15 min
pépites > Santé
CORONAVIRUS
Les chiffres qui inquiètent en Ile-de-France
il y a 23 heures 7 min
pépites > Consommation
BILAN MITIGÉ
Soldes : un résultat décevant
il y a 1 jour 7 min
pépites > Faits divers
VAL-DE-MARNE
Vincennes : deux morts dans un incendie
il y a 1 jour 43 min
light > Loisirs
MIEUX VAUT TARD QUE JAMAIS
Elle se fait tatouer à 103 ans
il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
MOUVEMENT DE FOULE
Cannes : crise de panique après une rumeur de fusillade
il y a 1 jour 3 heures
pépite vidéo > International
NIGER
Six humanitaires français tués au Niger
il y a 1 jour 4 heures
Calinothérapie

François Hollande promet des lois pour la culture (mais pas l'ombre d'un crédit supplémentaire)

Publié le 20 janvier 2012
Avec Authueil
François Hollande a dévoilé jeudi à Nantes les grandes lignes de son programme culturel. Faute de moyens financiers, son action semble devoir passer avant tout par la création de nouvelles lois.
Authueil
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Authueil est un célèbre blogueur.Soutier dans un grand paquebot de la république, il fréquente régulièrement les couloirs de l'Assemblée Nationale.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande a dévoilé jeudi à Nantes les grandes lignes de son programme culturel. Faute de moyens financiers, son action semble devoir passer avant tout par la création de nouvelles lois.
Avec Authueil

François Hollande vient de prononcer un discours qui se veut important sur sa future politique culturelle. C’est un beau discours, bien construit (bravo à la plume) qui nous en apprend beaucoup. Premier constat, François Hollande aime la culture, aime les artistes et considère que la culture est importante, essentielle même pour la cohésion sociale. Un discours qui ne le différencie guère des autres candidats, Sarkozy compris, qui nous sortira sans doute de belles tirades de la même eau.

Première grande impression, le fil rouge de ce discours en fait, c’est que François Hollande, même s’il le déplore et s’en attriste, n’a pas de sous, et n’entend pas augmenter les crédits dédiés à la Culture. Il n’y aura pas de corne d’abondance ! Pour François Hollande, l’État doit être un fédérateur des initiatives et des énergies. Traduction en clair : l’État lance des chantiers et des politiques, et les collectivités locales passent à la caisse. C’est déjà ce qui se passe, et ça ne changera pas...

La grande action de François Hollande en direction du monde de la Culture consistera à voter des lois.
Un peu comme Nicolas Sarkozy qui fait voter à la chaîne des lois pénales sur les récidivistes, pour faire croire qu’il agit, alors que la vraie solution, c’est de mettre les crédits et les moyens humains sur le terrain. Faute d’argent, on fait de l’agitation législative, la recette est éprouvée, François Hollande compte bien la reprendre à son compte.

On aura donc une loi d’orientation sur le spectacle vivant. A mon avis, davantage de subventions seraient plus efficaces. On aura aussi une belle loi sur l’exception culturelle (comprendre : protectionnisme commercial en faveur des industries culturelles).
Autre engagement généreux sans le moindre commencement d’augmentation des crédits, la diplomatie culturelle. C’est vrai que les centres culturels français à l’étranger ont bien souffert, mais la solution est malheureusement connue : davantage de crédits budgétaires. J’ai beau lire et relire le discours de François Hollande, je cherche encore le passage où il dit sans la moindre ambiguïté qu’il augmentera substantiellement ce budget… Pareil pour les intermittents du spectacle. Il voit qu’il va y avoir un problème avec l’arrivée à échéance, en 2013, de la convention d’indemnisation chômage. Sa réponse : "il faudra trouver des solutions". Lesquelles ? Pas le moindre début de commencement de réponse.

Enfin, François Hollande reprend un certains nombre de chantiers déjà engagés par Nicolas Sarkozy, dont il conservera l’ossature globale, quitte à changer quelques décorations extérieures. Le centre national de la musique verra le jour (avec quels moyens, silence radio), l’éducation artistique sera renforcée avec création d’une structure interministérielle (qui existe déjà de fait). Il reprend aussi à son compte les tentatives des industries culturelles pour faire payer les fournisseurs d’accès à Internet et les industriels. Sarkozy ne l’a pas attendu pour ça, avec des dispositifs (assez fragiles et contestés) comme la taxe COSIP ou la redevance pour copie privée. François Hollande garantira aussi le système de la chronologie des médias, qui permet aux industries culturelles d’organiser le rationnement du public (il faut attendre plusieurs mois entre la sortie en salle et la sortie en DVD, et encore du temps pour la diffusion TV d’un même film). Cela permet de faire payer plusieurs fois pour le même produit.
Il y a quand même quelques propositions. François Hollande parle de "simplifier la gestion des droits d’auteur sur internet". Je serais curieux de savoir ce qu’il entend par là… Licence globale ? Il parle aussi de faire de l’histoire de l’art une discipline scolaire à part entière. Mais pas un mot sur la discipline sacrifiée (les emplois du temps des collégiens et lycéens sont déjà saturés).

Bref, François Hollande n’a pas d’argent pour la Culture, même s’il aime beaucoup les artistes, et encore plus les industries culturelles. La preuve, le seul engagement financier ferme, c’est un retour à la TVA à 5,5% sur les biens culturels (ce qui veut dire au passage qu’il ne reviendra pas sur le passage global de 5,5 à 7% du taux réduit de TVA). Il n’a pas besoin d’en dire plus. La calinothérapie ne remplacera jamais les crédits budgétaires. Le monde de la Culture n’a pas plus à attendre de François Hollande que ce que Nicolas Sarkozy lui a déjà donné. Il fera voter toutes les lois qu’ils veulent, leur offrira tous les outils pour racketter d’autres secteurs économiques (comme le numérique), qui ont quelque argent. Mais c’est tout…

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
chateleine
- 21/01/2012 - 15:13
???????????
pour ce qu,ils en font de la creation! ils sont nuls,quand a noah qui soutiens hollande ,vous n,avez rien compris il vient prendre votre fric,critiquer notre politique et quand il vous a bien ponctionne il va s,installer et depense son(votre) fric en suisse et au usa,c,est cela etre patriote :alors sa morale il se la colle ou je pense,je voterai n s le seul capable d,eviter une guerre mondiale
brennec
- 21/01/2012 - 10:24
Quoi de mieux qu'une loi pour assurer son ordinaire?
Il y a des façon de faire dépenser de l'argent au contribuable sans avoir a l'inscrire au budget. Deux exemples: le grenelle II fait engager d'énormes dépenses aux copropriétaires sans impacter le budget, même chose pour l'éolien qu'on fait payer au consommateur d'électricité. On doit pouvoir faire qqch du même genre pour la culture. La mode est a l'externalisation.
LeditGaga
- 20/01/2012 - 22:46
Hollande et la culture
S'agissant de Hollande, il est sûrement question de la culture du navet.