En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
Bon sang , mais c’est bien sûr
Hausse du nombre des personnes en formation, radiées de Pôle Emploi ou en défaut d’actualisation : ces miracles statistiques qui permettent au gouvernement de revendiquer une baisse du chômage
Publié le 26 mai 2016
Pour un deuxième mois consécutif, la DARES montre une baisse de 0,6% du nombre de demandeurs d'emplois en France. Le nombre de reprises d'activité réelle, elles, demeurent pourtant au plus bas.
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pierre-François Gouiffès est maître de conférences à Sciences Po (gestion publique & économie politique). Il a notamment publié Réformes: mission impossible ? (Documentation française, 2010), L’âge d’or des déficits, 40 ans de politique budgétaire...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pour un deuxième mois consécutif, la DARES montre une baisse de 0,6% du nombre de demandeurs d'emplois en France. Le nombre de reprises d'activité réelle, elles, demeurent pourtant au plus bas.

Atlantico : Alors que la DARES vient d’annoncer la baisse du chômage pour le mois d’avril 2016, soit -19 900 personnes, il apparaît que la hausse cumulée du nombre de personnes radiées administrativement ou pour défaut d’actualisation atteint le chiffre de 15 700 personnes. Peut on parle de baisse en trompe l’œil ?

Pierre-François Gouiffès : La politisation sur la sortie des chiffres du chômage a atteint un tel niveau (via l’articulation baisse du chômage-nouvelle candidature de François Hollande) qu’il est difficile d’échapper à une vision quelque peu conspirationniste de la nouvelle baisse qui vient de se produire. On retrouve d’ailleurs deux types d’articles sur ces bons chiffres : soit des articles plutôt positifs qui constatent enfin deux mois de baisse (tant pour les catégories A que la somme ABC) soit des articles présentant les chiffres avec beaucoup de méfiance.

Donc si l’on veut instruire la thèse da la baisse du chômage en trompe l’œil et donc du complot, on peut analyser les sorties en expliquant que le mois d’avril conjugue le niveau le plus bas des sorties pour reprise d’emploi (18,4%), le niveau le plus élevé d’entrée en stages (10%) et un des plus hauts niveaux de sorties pour radiation administrative ou défaut d’actualisation (54,1%)… La DARES reconnaît d’ailleurs le niveau quelque peu anormal des radiations en avril.

En revanche si l’on ne croit pas au complot, on peut considérer qu’il n’est pas anormal que la situation de l’emploi s’améliore après huit ans de hausse quasi ininterrompue du chômage (80 périodes de hausse du chômage sur 98 depuis mars 2008, mois du début de la hausse). Rappelons qu’on a encore quand même sur les DEFM ABC +75 % depuis la crise financière de l’automne 2008 et +24 % depuis le début de présent quinquennat. Enfin le positionnement relatif de la France en matière de chômage est tout sauf favorable au regard des évolutions constatées chez nos principaux voisins européens.

De la même façon, la hausse du nombre de personnes en catégorie D, intégrant notamment les personnes en formation, atteint 8 600 personnes. Faut-il y avoir le début d’un mouvement statistique induit par le plan formation mis en place au début de l’année 2016 par François Hollande ? A terme, quel effet pourrait avoir ce plan sur les chiffres du chômage des années 2016 et 2017 ?

La catégorie D, constituée des demandeurs d’emploi non tenus de rechercher un emploi en raison d’une formation ou d’une maladie…, baissait depuis août 2015 mais est devenue la seule catégorie qui progresse depuis le début de l’année et notamment au mois d’avril (+2,7 sur un seul mois).

Il pourrait s’agir des premiers effets du plan de formation de 500 000 chômeurs puisque l’entrée en formation se traduit mécaniquement par le transfert des demandeurs d'emploi inscrits en catégorie "A, B ou C" vers la catégorie "D" moins sensible médiatiquement que la catégorie 1 ou les catégories ABC. En avril 2016, l’augmentation de la catégorie D (+8.600) représente près de 14% de la baisse des catégories ABC (-62.200) ce qui est une proportion relativement élevée et renvoie à un certain niveau d’effet transfert.Il sera utile de regarder dans les mois à venir l’ampleur éventuelle de cet effet transfert et sa contribution à la baisse du chômage « regardé médiatiquement » (A et ABC).

Enfin, il apparaît que le pourcentage de personnes sortantes des chiffres du chômage, pour cause de reprise d’emploi déclaré, atteint son plus bas historique, à 18,41% du total des sorties. Comment expliquer, encore une fois, une situation de baisse du chômage qui se traduit également par une baisse du nombre de personnes qui retrouvent un emploi ?

La proportion des sorties de chômage pour reprise d’emploi déclaré est effectivement à ce niveau bas de 18,4 %, à comparer avec une proportion autour de 20 % sur la période 2012-2015. En outre on a une baisse des reprises d’emploi (-3 600) parallèlement à la baisse des DEFM ABC (-62.200) ce qui n’est pas extraordinairement intuitif.

L’explication tient au niveau particulièrement élevé des sorties pour radiation administrative ou défaut d’actualisation (54,1%). Il peut y avoir un effet conjoncturel mais Il faudra suivre cet indicateur dans le temps car on ne comprend pas bien comment on pourrait avoir une baisse durable du chômage sans augmentation des sorties pour reprise d’emploi.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
02.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
03.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
04.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
05.
Une femme et son bébé percutés par une trottinette électrique à Paris
06.
Les vraies raisons pour lesquelles Bruno Le Maire estime que « l’euro n’a jamais été aussi menacé »
07.
SOS médecins : les hebdos au chevet de l'Europe ; Bellamy laisse Nicolas Sarkozy de marbre et atomise Dupont-Aignan ; L'ami milliardaire qui finance Francis Lalanne ; Valls souffre, le PS meurt (selon lui)
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (10)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Vincennes
- 28/05/2016 - 09:51
@POURQUOI PAS 15:46
Vous pouvez vérifier des CHIFFRES REELS sur : http//by-jipp.blogspot.fr.......très très instructif
Vincennes
- 28/05/2016 - 09:47
"la DARES reconnait le chiffre anormal des radiations en AVRIL"
lit on !!!!! et comment car + 46.800 de radiations......... sans oublier la catégorie D + 2,7% soit 280.600 (stages, occupationnels).... Vérifier sur http//by-jipp.blogspot.fr
Pourquoi d'ailleurs la DARES ?????? l' ENFUMAGE bat des records
Jean-Benoist
- 26/05/2016 - 23:46
menteur tricheur
Voila un etat et un gouvernement exemplaires.
nous nous en souviendrons a l'heure du vote en 2017.
Sarkozy fut impulsif, mais ses réformes ont permis malgré la crise de 2008 de garder la tete hors de l'eau.
A présent le pays coule inexorablement a cause de ces incompétents