En direct
Best of
Best of du 21 au 27 mars
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Le tabac, ennemi de la chirurgie

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

ça vient d'être publié
décryptage > Science
Hécatombe

Coronavirus : et voilà ce qui se serait passé si on n’avait rien fait contre l’épidémie

il y a 2 min 56 sec
décryptage > Santé
Nembro

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

il y a 1 heure 4 min
pépites > International
ONG
SOS Chrétiens d'Orient : libération de trois otages français en Irak
il y a 12 heures 44 min
pépite vidéo > France
Victimes françaises
Covid-19 : "les visages d’une tragédie"
il y a 15 heures 25 min
pépites > Politique
Deux semaines de plus
Coronavirus : Edouard Philippe officialise le prolongement du confinement jusqu’au 15 avril
il y a 16 heures 55 min
pépites > Religion
"Urbi et Orbi"
Vatican : le pape François va présider une prière planétaire et bénir le monde entier face au Covid-19
il y a 18 heures 38 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand le bulldog baille et quand les clous d’or piquent le ciel : c’est l’actualité reconfinée des montres
il y a 19 heures 49 min
pépite vidéo > Santé
Immense tristesse
Julie, 16 ans, est la plus jeune victime du Covid-19 en France
il y a 20 heures 46 min
décryptage > Europe
Commission européenne

Union européenne : l’intérêt général otage des bien-pensants ?

il y a 22 heures 18 min
décryptage > Social
Impact de la crise sanitaire

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

il y a 23 heures 37 min
rendez-vous > Media
Revue de presse people
Béatrice Dalle se marie à nouveau, Katy Perry & Orlando Bloom décalent; Daniel Craig veut tout claquer avant de mourir; Kim Kardashian : sex-exploitée par sa mère ?; Angelina Jolie repart en guerre contre Brad
il y a 48 min 30 sec
light > Culture
Fin du confinement ?
Olivier Py reste optimiste pour la prochaine édition du Festival d’Avignon en juillet 2020
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La fin de l'amour" d'Eva Illouz : quand Tinder, grand centre commercial de rencontres, détrône la cour amoureuse

il y a 13 heures 17 min
pépites > International
Lutter contre un retour du virus
Covid-19 : la Chine décide de fermer temporairement ses frontières aux étrangers
il y a 16 heures 28 min
light > France
Changement d’heure
Malgré le confinement, n’oubliez pas le passage à l’heure d’été ce week-end
il y a 18 heures 13 min
pépites > Politique
Face à la vague
Covid-19 : Edouard Philippe alerte contre "la vague extrêmement élevée" qui "déferle"
il y a 19 heures 13 min
décryptage > Politique
Ami entends-tu...

Et Didier Guillaume lança un appel à l'armée des ombres !

il y a 20 heures 36 min
pépites > Europe
Nouvelle personnalité
Royaume-Uni : le Premier ministre Boris Johnson a été testé positif au coronavirus
il y a 21 heures 16 min
décryptage > Politique
Conséquences politiques

Philippe Gosselin : "Nous avons refusé que l’équivalent des pleins pouvoirs soient votés pour le Premier ministre. Mais nous devons rester vigilants"

il y a 23 heures 21 min
décryptage > Justice
Responsabilités

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

il y a 23 heures 47 min
© Reuters
Dès 2015, note le rapport, entre 450 et 500 femmes yézidies seront conduites dans le nord de l’Irak. Le tiers d’entre elles sera "distribué" aux combattants de l'EI à titre de récompense ou vendues comme esclaves en fonction de leur âge.
© Reuters
Dès 2015, note le rapport, entre 450 et 500 femmes yézidies seront conduites dans le nord de l’Irak. Le tiers d’entre elles sera "distribué" aux combattants de l'EI à titre de récompense ou vendues comme esclaves en fonction de leur âge.
Un réseau mondial

De l'Etat islamique à la Thaïlande en passant par Cuba : sur les traces des agresseurs sexuels et des réseaux de prostitution

Publié le 27 mai 2016
Le quatrième rapport de la Fondation Scelles, qu'Atlantico a lu, nous fait faire un tour du monde de l’exploitation et de la traite des femmes et des enfants mineurs. Aux Philippines. A Cuba. Au Pakistan. Et même du côté de l’Etat Islamique. Avec à la manœuvre des réseaux mafieux puissants et parfaitement organisés. Heureusement, grâce à une prise de conscience, commencent ici et là à se mettre en place des réponses pénales à tous ces trafics.
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le quatrième rapport de la Fondation Scelles, qu'Atlantico a lu, nous fait faire un tour du monde de l’exploitation et de la traite des femmes et des enfants mineurs. Aux Philippines. A Cuba. Au Pakistan. Et même du côté de l’Etat Islamique. Avec à la manœuvre des réseaux mafieux puissants et parfaitement organisés. Heureusement, grâce à une prise de conscience, commencent ici et là à se mettre en place des réponses pénales à tous ces trafics.
  • Le rapport de la Fondation Scelles nous révèle une fois encore que pratiquement pas un pays au monde n’échappe à la traite des femmes, des enfants, à la prostitution et au harcèlement

  • En Europe, 50 000 Nigérianes se livrent à la prostitution ; rien que pour l’Italie elles seraient 10 000

  • Avec la guerre civile en Syrie, l'Etat Islamique, notamment en Irak, force des jeunes femmes à se prostituer à Bagdad, Bassora et au nord du pays

  • Aux Etats-Unis et en France, les armées ne sont pas exemptes de reproches. Mais dans ces deux pays, les femmes militaires qui subissent du harcèlement de la part de leurs frères d’armes hésitent à porter plainte

Un rapport qui donne le vertige. Tout au long des 550 pages, voici une plongée abyssale qui recense toutes les formes de prostitution, de traite des femmes, d’enfants, d’agressions sexuelles, bref tout ce qui contribue à avilir l’être humain. A l’origine de cette somme qu'Atlantico a pu lire : la Fondation Scelles*, présidée par un haut magistrat unanimement respecté qui fut en son temps le plus jeune procureur général de France, Yves Charpenel, aujourd'hui premier avocat général près de la Cour de Cassation.

C’est ainsi que grâce à des enquêtes extrêmement fouillées, on apprend par exemple qu’en 2014, la ville de Juarez au Mexique comptait en moyenne 800 jeunes filles exploitées dans le commerce du sexe. Qu’en Europe, 50 000 Nigérianes se livrent à la prostitution, dont 10 000 pour la seule Italie. Qu’à Manille aux Philippines, 1,5 million d’enfants qui vivent dans les rues se livrent à la prostitution. Manille, qui serait selon le rapport "l’hypermarché mondial de la prostitution des enfants"… Au Pakistan, la situation est tout aussi épouvantable : une enquête révèle que sur 200 garçons âgés de 5 à 18 ans, interrogés dans le cadre d’une étude sur la violence en 2008, 88% d’entre eux ont reconnu avoir subi des violences sexuelles, tandis que 92% d’entre eux ajoutaient avoir consommé des drogues. La même étude révélait que les auteurs les plus fréquents de ces violences étaient des policiers, des chefs de gang et des camionneurs. Au Pakistan, comme dans les pays cités ci-dessus, pas question de témoigner et de dénoncer les violeurs. Une jeune fille de 14 ans, victime de violences sexuelles en 2013, avait voulu dénoncer ses agresseurs. Menacée, elle dut y renoncer, allant jusqu'à dire qu’elle avait donné son consentement. Certes, si la traite des êtres humains constitue toujours un drame, elle a atteint en Thaïlande le summum de l’horreur.

C’est ainsi qu’à l’occasion de découvertes de charniers en Thaïlande, à la frontière malaisienne, ont été découvertes 139 fosses et 28 camps de migrants, victimes de traite. En Thaïlande, 30 à 60 000 enfants se prostitueraient. Quelques efforts y ont été entrepris, non pas pour éradiquer la prostitution - ne rêvons pas -, mais pour lutter plus efficacement contre elle. C’est ainsi qu’en vertu de la loi martiale instaurée en 2014, les policiers peuvent désormais perquisitionner sans mandat dans les bars à karaoké. Les résultats ne se sont pas fait attendre : en octobre 2014, grâce à cette loi, la police a pu arrêter un tenancier de bar qui exploitait 13 Laotiennes, dont six jeunes filles mineures. A Cuba, il arrive parfois que des enfants de quatre ans se livrent à la prostitution.  

Aux Etats-Unis, en raison de l’apparition d’Internet, la prostitution, un délit dans 49 Etats sur 50 - elle n’est légale que dans le Nevada -, n’apparaît dans les rues que dans 10 à 20% des cas.

Bien évidemment, dans un tel recensement parfois nauséabond, le rapport ne pouvait faire l’économie de précisions sur les conséquences directes et indirectes du conflit au Moyen-Orient, notamment la guerre civile en Syrie. Au Liban, en Jordanie, en Turquie, de nombreux camps de réfugiés syriens ont vu le jour. Ces réfugiés constituent une proie facile pour les réseaux de prostitution à l’affût de "marchandises". En Jordanie par exemple, 6 individus ont été poursuivis pour avoir forcé une jeune réfugiée syrienne de 17 ans à 21 mariages temporaires à des fins de prostitution pendant 2 ans. En mars 2015, un trafiquant turc soupçonné d’être lié à l’Etat Islamique a été condamné pour avoir contraint des jeunes filles syriennes à se prostituer dans le sud du pays. Des jeunes Syriennes ont été aussi contraintes de se prostituer dans des hôtels à Bagdad, Bassora ou dans le sud de l’Irak. Comment ne pas évoquer encore, en lien avec les divers conflits du Moyen-Orient, "le régime de violence sexuelle, d’esclavage, d’enlèvement  et de traite des personnes" instauré par l’Etat Islamique ? Dès 2015, note le rapport, entre 450 et 500 femmes yézidies seront conduites dans le nord de l’Irak. Le tiers d’entre elles sera "distribué" aux combattants de l'EI à titre de récompense ou vendues comme esclaves en fonction de leur âge. Bon nombre de ces "esclaves" sont violentées, comme l’attestent de nombreux témoignages.

Mais le rapport qui se veut complet n’oublie pas le monde occidental avec l’étude d’un secteur dans lequel en matière d’agressions sexuelles, "les affaires étouffées et les harcèlements de victimes sont monnaie courante". Le secteur en question ? L’armée. Pendant de longues années, on ignorait tout de certaines pratiques. Ou l’on faisait semblant. Désormais, grâce à des livres, des articles, des films, des groupes de paroles, le couvercle du secret a pour une bonne part sauté. Encore que…

L’exemple des Etats-Unis. C’est à partir du début des années 1990 grâce à la révélation d’un scandale qu’une prise de conscience très forte s’est fait jour. Constat des auteurs du rapport : "La fréquence des traumatismes sexuels au sein de l’armée américaine est une épidémie qui frappe les hommes comme les femmes. En 2013 uniquement, 60% de la totalité du personnel a déclaré avoir été l’objet de harcèlement sexuel dont 20% de femmes". Comme dans bon nombre de pays, les femmes victimes d’agressions sexuelles ne disent rien. Pourtant, une procédure existe. Mais c’est ainsi : 80% des victimes restent muettes et ne saisissent pas la justice. D'autres ne la saisissent pas, mais pour une autre raison : elles n’ont pas confiance. En témoignent les statistiques : en 2010, il y a eu 3 158 rapports pour viol dans l’armée. Or, 529 ont débouché sur un procès, et 175 violeurs ont été expédiés en prison. D’où cet autre constat, très inquiétant : "Cette absence de poursuites judiciaires et les conséquences qui en découlent amènent 90% des violeurs dans l’armée à récidiver".

L’exemple de la France. D'abord, une remarque : chez nous, la question de l’agression sexuelle contre les femmes militaires est un sujet nouveau. Aussi n’existe-t-il pas de statistiques. Seconde remarque : ce sont surtout les femmes qui servent dans les unités de combat qui sont confrontées au harcèlement et au mépris. Et le rapport de noter que "c’est une stratégie répandue que de recourir à des commentaires misogynes au cours des entraînements". Aussi n’est-il guère étonnant, c’est en tout cas l’avis des auteurs du document, que du fait de leur minorité, les femmes ne bénéficient pas du même respect que leurs frères d’armes hommes. D'ailleurs, lorsqu'une femme est victime d’un traumatisme sexuel, bien souvent leurs pairs lui conseillent de garder le silence. Lorsque la justice finit par être saisie, souvent des années après les faits supposés avoir été commis, les sanctions envers l’agresseur sont souvent minimes : dans l’armée de terre, 40 jours d’emprisonnement, dans la Marine, 10 jours. Lorsqu'il s’agit d’agressions sexuelles, les condamnations sont plus sévères. Encore que… C’est ainsi qu’un officier qui avait drogué et violé deux femmes a écopé de 3 ans de prison.

 

*La Fondation Scelles a été créée en 1993 par Jeanne et Jean Scelles. Ce dernier, Résistant, alors qu’il est emprisonné à Alger en 1941, découvre grâce à un voisin de cellule proxénète le monde de la prostitution. C’est à la suite de cette rencontre que Jean Scelles, avec son épouse, a consacré sa vie à la défense de la dignité humaine. Il est mort en 1996.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

02.

Coronavirus : ces éléments venus d’Italie qui montrent que le nombre réel de morts pourrait être 4 fois supérieur aux chiffres officiels

03.

Confinement : petits trucs et astuces pour préserver la rapidité de votre accès Internet par temps de surcharge

04.

Coronavirus : pourquoi votre groupe sanguin a une influence sur votre risque d'être infecté

05.

Procédures contre les responsables publics : ce qui sera juridiquement possible (ou pas)

06.

Attention chiffre choc : et le nombre réel de policiers pour assurer le confinement et l’ordre public dans Paris n’est plus que de...

07.

Les secrets du modèle coréen : des masques et des tests pour tout le monde, mais pas de confinement ni de vie privée

01.

Le tabac, ennemi de la chirurgie

01.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

02.

Covid-19 : l'Aide sociale à l’enfance au bord de l'explosion

03.

1050 milliards pour la BCE, 700 milliards de dollars pour le budget américain, 50 milliards d’euros pour le Français… d’où vient tout cet argent ?

04.

Saint-Denis, ville ouverte : ouverte au coronavirus !

05.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

06.

Fonctionnaires en déroute... mais que se passe-t-il dans le secteur public ?

01.

Coronavirus : la plus grande crise économique de tous les temps… ou pas. Car les armes existent pour la contrer

02.

Aussi inquiétante que le Covid-19, la crise de la raison ? Gourous et boucs émissaires font leur retour

03.

Chloroquine : les doutes qui pèsent sur la rigueur de l’étude du professeur Raoult expliqués par un biostatisticien

04.

Que ferons-nous de la France post-coronavirus ?

05.

Lutte contre le Coronavirus : ces failles intellectuelles qui fragilisent la méthode française

06.

Covid-19 et confinement strict : pourquoi une résurgence du virus est inévitable

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires