En direct
Best of
Best of du 18 au 24 mai 2019
En direct
© REUTERS/John Kolesidis
Bons d'achat
300 euros offerts aux femmes enceintes pour les inciter à arrêter de fumer : une mesure aussi inefficace qu'immorale
Publié le 16 mai 2016
18% des femmes enceintes françaises continuent de fumer durant le dernier semestre de leur grossesse. Pour les inciter à arrêter pendant ces neuf mois et déterminer si les incitations financières peuvent être efficaces, l'étude FISCP, financée par l'Institut National du Cancer (Inca), a été lancée dans 16 maternités et hôpitaux de France. Concrètement, 300 euros en bons d'achat seront versés aux futures mamans fumeuses qui arrivent à arrêter de fumer durant leur grossesse.
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac est gynécologue et Président de la Commission Nationale d’Echographie Obstétricale et Fœtale et l'ancien président du Conseil National des Gynécologues Obstétriciens de France. (CNGOF) 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Voir la bio
Jacques Lansac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac est gynécologue et Président de la Commission Nationale d’Echographie Obstétricale et Fœtale et l'ancien président du Conseil National des Gynécologues Obstétriciens de France. (CNGOF) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
18% des femmes enceintes françaises continuent de fumer durant le dernier semestre de leur grossesse. Pour les inciter à arrêter pendant ces neuf mois et déterminer si les incitations financières peuvent être efficaces, l'étude FISCP, financée par l'Institut National du Cancer (Inca), a été lancée dans 16 maternités et hôpitaux de France. Concrètement, 300 euros en bons d'achat seront versés aux futures mamans fumeuses qui arrivent à arrêter de fumer durant leur grossesse.

Atlantico : Une étude financée par les fonds publics de l'INCA propose d'offrir 300 euros en bons d'achat aux futures mamans fumeuses qui arrrivent à arrêter pendant leur grossesse. Pensez-vous que cette initiative puisse fonctionner ?

Christian Jamin : Non, et, pardonnez-moi du terme, je trouve cette initiative profondément "débile".

En effet, les effets extrêmements néfastes du tabac sur le développement du foetus sont désormais prouvés et très bien expliqués aux futures mamans par les gynécologues et l'ensemble des professionnels de santé, donc si une femme n'est pas capable de s'arrêter de fumer pour la santé de son bébé, elle ne le fera certainement pas pour 300 euros.

Arrêter de fumer est avant toute chose un choix personnel, une décision compliquée à prendre et difficile à mener à bien, car le tabac est une drogue dure. Si la patiente n'a pas pris d'elle-même cette résolution, toutes les consultations d'addictologie ou autres incitations financières ne seront d'aucune utilité. Elles ne servent qu'à accompagner le patient dans son choix. Donc la seule chose efficace dans ce genre de cas consiste à convaincre la femme enceinte de prendre la décision d'arrêter de fumer.

L'étude est financée par l'Institut National Du Cancer (INCA), donc par des fonds publics. Pensez-vous que cet "hygiénisme d'Etat" qui paye les gens pour être en bonne santé soit une bonne chose ?

Christian Jamin : Pourquoi pas, encore faudrait-il évaluer avant de dépenser de l'argent quelle en est l'utilité. Pour moi, cette étude jette de l'argent par les fenêtres.

Par ailleurs, je pense que cette expérience, si elle est un jour appliquée, est non seulement ineffficace, mais aussi profondément immorale. Le fait de payer des individus pour qu'ils soient en bonne santé est totalement déresponsabilisant.

Jacques Lansac : Disons que pour financer une étude sur la question pourquoi pas, car c'est un vrai problème de santé public : selon des chiffres du baromètre sur le tabac du ministère de la Santé, 20% des femmes françaises enceintes continuent de fumer pendant leur grossesse, et ce pourcentage est un record en Europe.

Mais le problème de cette étude-là, c'est qu'elle me paraît totalement inappliquable en pratique. En effet, comment justifier cette inégalité de traitement aux yeux des femmes qui sont enceintes et qui ne fument pas ou qui ont fait l'effort toutes seules d'arrêter de fumer avant de concevoir un enfant, ou même aux yeux de hommes fumeurs, qui ne toucheraient pas non plus cette récompense de 300 euros s'ils arrêtent de fumer ? Juridiquement, c'est impossible à tenir devant un tribunal.

De plus, cette étude s'inscrit dans une dynamique sociétale et sanitaire qui a vraiment tendance à en faire trop pour protéger les femmes enceintes. On en fait des tonnes sur les régimes alimentaires, sur la dangeurosité de jouer aux jeux vidéos, de trop travailler sur l'ordinateur ou de passer trop de temps au téléphone, ce qui mettrait le foetus en danger à cause de ondes, etc... Il vaudrait mieux se concentrer sur les vrais problèmes sur lesquels des études sérieuses ont été menées, comme l'obésité des femmes enceintes, par exemple.

Pouvez-vous rappeler quels sont les risques encourus pour le bébé d'une femme enceinte qui fume ?

Christian Jamin : Principalement, cela donne des hypotrophies foetales, c'est-à-dire des bébés qui sont plus petits à la naissance, parce que le tabac provoquent des troubles vasculaires qui font que le bébé est mal irrigué, et qui donc grossit moins bien.

Le tabac peut aussi mettre en péril la grossesse en elle-même, avec une augmentation des risques de grossesses extra-utérines et de fausses couches.

Pendant la grossesse, le tabagisme augmente le risque de survenue d'accidents gravidiques : hématome rétro placentaire, placenta bas inséré, retard de croissance intra-utérin (RCIU), prématurité (rupture prématuré des membranes), mort subite du nourrisson.

Le tabac serait également responsable d’une fréquence accrue d’hémorragie de la délivrance et de délivrance artificielle.

Concrètement, comment faire pour lutter contre le tabagisme des femmes enceintes ?

Christian Jamin : Pour les femmes qui ont vraiment pris la décision toute seule d'arrêter de fumer, je les dirige vers des consultations spécialisées dans les addictions.

Mais pour toutes les autres, la meilleure façon de lutter contre le tabagisme des femmes enceintes est tout simplement de lutter contre le tabagisme tout court. L'approche de la lutte contre le tabac est mauvaise en France, elle devrait commencer beaucoup plus tôt, au collège et lycée, car c'est là que les mauvaises habitudes se prennent. Pour les femmes enceintes qui fument, c'est déjà trop tard en terme de prévention.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Après les trottinettes électriques, la prochaine mode pourrait bien être le bâton sauteur
02.
Rihanna éconduit Neymar, Charlotte Casiraghi & Gad Elmaleh s’ignorent, Anthony & Alain-Fabien Delon se vengent de leur père; Karine Ferri investit lourdement pour son mariage (et invite utile); Johnny Depp : c’est Amber qui l’aurait battu
03.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
04.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
05.
LREM, UDI, LR ou abstention ? Petit guide pour ceux qui voudraient (vraiment) voter libéral aux Européennes…
06.
Ne l’appelez plus Shinzo Abe mais Abe Shinzo
07.
La Chine détient-elle une arme nucléaire en étant capable de bloquer l’approvisionnement des Etats-Unis en terres rares ?
01.
Pôle Emploi n’aime pas qu’on dise qu’il est peu efficace dans son accompagnement des chômeurs mais qu’en est-il concrètement ?
02.
Semaine à haut risque pour Emmanuel Macron : les trois erreurs qu’il risque de ne pas avoir le temps de corriger
03.
Burkini à la pisicine municipale : les périlleuses relations de la mairie de Grenoble avec les intégristes musulmans
04.
Immobilier : l’idée folle de la mairie de Grenoble pour protéger les locataires mauvais payeurs
05.
Cancer : cette découverte sur le cerveau qui ouvre de prometteuses voies de traitement
06.
Le nombre de cancers du côlon chez les jeunes adultes augmente nettement et voilà pourquoi
01.
Mondialisation, libre-échange et made in France : l’étrange confusion opérée par François-Xavier Bellamy
02.
Appel des personnes en situation de handicap ou familles concernées pour sauver Vincent Lambert d’une mort programmée
03.
La bombe juridique qui se cache derrière la décision de la Cour d’appel de Paris de sauver Vincent Lambert
04.
Chômage historiquement bas mais travailleurs pauvres : le match Royaume-Uni / Allemagne
05.
Des experts estiment dans un nouveau scénario que la hausse du niveau des océans pourrait dépasser deux mètres d'ici 2100
06.
Vidéo de Vincent Lambert : son épouse va porter plainte
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 17/05/2016 - 07:06
Encore une idée fumeuse !
Ce sera 300 euros de plus pour fumer !
Anguerrand
- 16/05/2016 - 10:32
Encore une idée " fumeuse" des socialistes
Beaucoup de femmes tricheront assurément. Meme les non fumeuse, alors autant dire que c'est une nouvelle aide avec l'argent que l'on n'a pas !