En direct
Best of
Best of du 7 au 13 septembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Patrick Bruel : une deuxième masseuse l'accuse ; Adieu Sebastien Farran, bonjour Pascal, Laeticia Hallyday retrouve enfin l’amour ! ; Lily-Rose Depp & Timothée Chalamet squelettiques mais heureux, Céline Dion juste maigre...;

02.

Retraites : ces trois questions pièges souvent oubliées des grands discours

03.

Laeticia Hallyday aurait retrouvé l’amour

04.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

05.

Les avantages et les bienfaits d'une éducation conservatrice pour nos enfants face à la faillite éducative contemporaine

06.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

01.

Patatras : l’étude phare qui niait l’existence de notre libre arbitre à son tour remise en question

02.

Selon le président la Conférence des Évêques de France, les citoyens "inquiets" du projet de loi bioéthique ont le "devoir" de manifester le 6 octobre

03.

Ces 3 questions pièges de tout débat sur l’immigration en France

04.

Pourquoi LREM pourra difficilement échapper à son destin de “parti bourgeois” quels que soient ses efforts

05.

PMA / GPA : la guerre idéologique est-elle perdue ?

06.

L'Ifop révèle une enquête sur la population musulmane en France

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Justice
Japon
Fukushima : trois anciens dirigeants de Tepco ont été acquittés
il y a 7 heures 14 min
pépites > Environnement
Emploi du temps
Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, n'aurait pas assisté aux réunions du Conseil de l'Arctique
il y a 8 heures 4 min
light > Justice
Butin important
Les propriétaires du château de Vaux-le-Vicomte ont été séquestrés
il y a 9 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"LECTURES D'ETE": Notre sélection des meilleurs livres des 10 derniers mois, "L'amour est aveugle" de William Boyd

il y a 11 heures 8 min
pépites > Politique
Victoire ?
Procès de Jean-Luc Mélenchon : le renvoi du parquet a été refusé
il y a 11 heures 58 min
décryptage > Sport
LDC

PSG - REAL : 3 - 0 Sans ses stars mais avec un Idrissa Gueye impérial, Paris surclasse le Real de Zidane

il y a 14 heures 46 min
décryptage > Economie
Vie professionnelle

Le management vertical a tendance à fatiguer de plus en plus les salariés

il y a 15 heures 19 min
décryptage > France
Riposte

Recrudescence des mites mangeuses de vêtements à cause des fibres naturelles et du lavage à basse température

il y a 15 heures 51 min
décryptage > Politique
Langue de bois s'abstenir

Une étude des universités de Harvard et de Berkeley démontre qu’en politique les propos clivants et politiquement incorrects paient

il y a 16 heures 26 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Alerte mondiale : cette déconnexion croissante (et inquiétante) de l’économie réelle et des marchés financiers

il y a 17 heures 5 min
pépites > International
Tunisie
Mort de l'ancien président tunisien Ben Ali
il y a 7 heures 42 min
light > Société
Vocation
Traverser la rue pour trouver un emploi : la nouvelle vie de Jonathan
il y a 8 heures 52 min
pépite vidéo > International
Campagne
"Blackface" : Justin Trudeau présente ses excuses après la diffusion d'une photo polémique
il y a 10 heures 44 min
pépites > Santé
Mesures
Un rapport parlementaire dévoile la prise en charge "catastrophique" des patients en psychiatrie
il y a 11 heures 19 min
décryptage > High-tech
Le monde d’après Snowden

Mémoires de Snowden : mais où en est-on de la surveillance mondiale à l’heure actuelle ?

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Santé
Santé

L’imposture psychosomatique comme prétendu diagnostic (de secours) de maladies complexes

il y a 14 heures 55 min
décryptage > Economie
Epargne

600 milliards perdus pour cause de mauvais investissements : mais au fait, quels sont les placements intelligents simples à mettre en place ?

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Politique
Évaporation du domaine de la lutte

L’autre gros problème de Jean-Luc Mélenchon

il y a 16 heures 10 min
décryptage > Défense
La guerre à l’heure des ennemis non identifiés

La France est-elle menacée par des attaques "non-attribuables" comme en a connues l’Arabie saoudite sur ses champs de pétrole ?

il y a 16 heures 42 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Jerôme Fourquet mesure l'empreinte grandissante de l'Islam sur le quotidien; Valeurs Actuelles tente de mesurer le lien entre fraude sociale et immigration; Chez LR on ne veut pas de primaire ouverte (sauf Retailleau); Chez LREM on redoute les municipales
il y a 17 heures 16 min
© REUTERS/John Kolesidis
© REUTERS/John Kolesidis
Bons d'achat

300 euros offerts aux femmes enceintes pour les inciter à arrêter de fumer : une mesure aussi inefficace qu'immorale

Publié le 16 mai 2016
18% des femmes enceintes françaises continuent de fumer durant le dernier semestre de leur grossesse. Pour les inciter à arrêter pendant ces neuf mois et déterminer si les incitations financières peuvent être efficaces, l'étude FISCP, financée par l'Institut National du Cancer (Inca), a été lancée dans 16 maternités et hôpitaux de France. Concrètement, 300 euros en bons d'achat seront versés aux futures mamans fumeuses qui arrivent à arrêter de fumer durant leur grossesse.
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac est gynécologue et Président de la Commission Nationale d’Echographie Obstétricale et Fœtale et l'ancien président du Conseil National des Gynécologues Obstétriciens de France. (CNGOF) 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christian Jamin est gynécologue et endocrinologue. Il exerce actuellement à Paris. Spécialiste de la régulation du traitement hormonal chez la femme, il participe activement aux recherches de nouvelles méthodes de contraception. Il s'implique également...
Voir la bio
Jacques Lansac
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jacques Lansac est gynécologue et Président de la Commission Nationale d’Echographie Obstétricale et Fœtale et l'ancien président du Conseil National des Gynécologues Obstétriciens de France. (CNGOF) 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
18% des femmes enceintes françaises continuent de fumer durant le dernier semestre de leur grossesse. Pour les inciter à arrêter pendant ces neuf mois et déterminer si les incitations financières peuvent être efficaces, l'étude FISCP, financée par l'Institut National du Cancer (Inca), a été lancée dans 16 maternités et hôpitaux de France. Concrètement, 300 euros en bons d'achat seront versés aux futures mamans fumeuses qui arrivent à arrêter de fumer durant leur grossesse.

Atlantico : Une étude financée par les fonds publics de l'INCA propose d'offrir 300 euros en bons d'achat aux futures mamans fumeuses qui arrrivent à arrêter pendant leur grossesse. Pensez-vous que cette initiative puisse fonctionner ?

Christian Jamin : Non, et, pardonnez-moi du terme, je trouve cette initiative profondément "débile".

En effet, les effets extrêmements néfastes du tabac sur le développement du foetus sont désormais prouvés et très bien expliqués aux futures mamans par les gynécologues et l'ensemble des professionnels de santé, donc si une femme n'est pas capable de s'arrêter de fumer pour la santé de son bébé, elle ne le fera certainement pas pour 300 euros.

Arrêter de fumer est avant toute chose un choix personnel, une décision compliquée à prendre et difficile à mener à bien, car le tabac est une drogue dure. Si la patiente n'a pas pris d'elle-même cette résolution, toutes les consultations d'addictologie ou autres incitations financières ne seront d'aucune utilité. Elles ne servent qu'à accompagner le patient dans son choix. Donc la seule chose efficace dans ce genre de cas consiste à convaincre la femme enceinte de prendre la décision d'arrêter de fumer.

L'étude est financée par l'Institut National Du Cancer (INCA), donc par des fonds publics. Pensez-vous que cet "hygiénisme d'Etat" qui paye les gens pour être en bonne santé soit une bonne chose ?

Christian Jamin : Pourquoi pas, encore faudrait-il évaluer avant de dépenser de l'argent quelle en est l'utilité. Pour moi, cette étude jette de l'argent par les fenêtres.

Par ailleurs, je pense que cette expérience, si elle est un jour appliquée, est non seulement ineffficace, mais aussi profondément immorale. Le fait de payer des individus pour qu'ils soient en bonne santé est totalement déresponsabilisant.

Jacques Lansac : Disons que pour financer une étude sur la question pourquoi pas, car c'est un vrai problème de santé public : selon des chiffres du baromètre sur le tabac du ministère de la Santé, 20% des femmes françaises enceintes continuent de fumer pendant leur grossesse, et ce pourcentage est un record en Europe.

Mais le problème de cette étude-là, c'est qu'elle me paraît totalement inappliquable en pratique. En effet, comment justifier cette inégalité de traitement aux yeux des femmes qui sont enceintes et qui ne fument pas ou qui ont fait l'effort toutes seules d'arrêter de fumer avant de concevoir un enfant, ou même aux yeux de hommes fumeurs, qui ne toucheraient pas non plus cette récompense de 300 euros s'ils arrêtent de fumer ? Juridiquement, c'est impossible à tenir devant un tribunal.

De plus, cette étude s'inscrit dans une dynamique sociétale et sanitaire qui a vraiment tendance à en faire trop pour protéger les femmes enceintes. On en fait des tonnes sur les régimes alimentaires, sur la dangeurosité de jouer aux jeux vidéos, de trop travailler sur l'ordinateur ou de passer trop de temps au téléphone, ce qui mettrait le foetus en danger à cause de ondes, etc... Il vaudrait mieux se concentrer sur les vrais problèmes sur lesquels des études sérieuses ont été menées, comme l'obésité des femmes enceintes, par exemple.

Pouvez-vous rappeler quels sont les risques encourus pour le bébé d'une femme enceinte qui fume ?

Christian Jamin : Principalement, cela donne des hypotrophies foetales, c'est-à-dire des bébés qui sont plus petits à la naissance, parce que le tabac provoquent des troubles vasculaires qui font que le bébé est mal irrigué, et qui donc grossit moins bien.

Le tabac peut aussi mettre en péril la grossesse en elle-même, avec une augmentation des risques de grossesses extra-utérines et de fausses couches.

Pendant la grossesse, le tabagisme augmente le risque de survenue d'accidents gravidiques : hématome rétro placentaire, placenta bas inséré, retard de croissance intra-utérin (RCIU), prématurité (rupture prématuré des membranes), mort subite du nourrisson.

Le tabac serait également responsable d’une fréquence accrue d’hémorragie de la délivrance et de délivrance artificielle.

Concrètement, comment faire pour lutter contre le tabagisme des femmes enceintes ?

Christian Jamin : Pour les femmes qui ont vraiment pris la décision toute seule d'arrêter de fumer, je les dirige vers des consultations spécialisées dans les addictions.

Mais pour toutes les autres, la meilleure façon de lutter contre le tabagisme des femmes enceintes est tout simplement de lutter contre le tabagisme tout court. L'approche de la lutte contre le tabac est mauvaise en France, elle devrait commencer beaucoup plus tôt, au collège et lycée, car c'est là que les mauvaises habitudes se prennent. Pour les femmes enceintes qui fument, c'est déjà trop tard en terme de prévention.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
essentimo
- 17/05/2016 - 07:06
Encore une idée fumeuse !
Ce sera 300 euros de plus pour fumer !
Anguerrand
- 16/05/2016 - 10:32
Encore une idée " fumeuse" des socialistes
Beaucoup de femmes tricheront assurément. Meme les non fumeuse, alors autant dire que c'est une nouvelle aide avec l'argent que l'on n'a pas !