En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Catalogne
Grève générale : très forte mobilisation des indépendantistes catalans dans les rues de Barcelone
il y a 2 heures 52 min
pépites > Justice
EI
La justice française a émis un mandat d'arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi
il y a 3 heures 52 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Surface" d'Olivier Norek : la découverte d’un corps disparu depuis 25 ans relance "une affaire classée"

il y a 4 heures 54 min
pépite vidéo > International
Culiacan
L'arrestation du fils d'El Chapo entraîne des affrontements violents entre la police et le cartel de Sinaloa
il y a 5 heures 59 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand on fait mieux que le superlatif et quand on s’illumine comme une éclipse : c'est l’actualité des montres en veille de Brumaire
il y a 7 heures 6 min
pépites > France
Casse-tête budgétaire
L'Assemblée nationale valide la suppression de la taxe d'habitation
il y a 7 heures 51 min
pépites > France
TER
Un mouvement social "inopiné" à la SNCF perturbe la circulation
il y a 8 heures 16 min
décryptage > Société
Bonne gouvernance

Pour sortir (enfin) de la crise des services publics

il y a 10 heures 43 min
rendez-vous > France
Géopolitico-scanner
Destin méditerranéen, immigration, communautarisme, délinquance : Marseille sans fatalisme mais sans langue de bois, entretien avec un homme politique qui monte, Bruno Gilles
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Economie
Règle commune

Taxation des multinationales : l’OCDE fait un petit pas sur un très grand chemin

il y a 11 heures 47 min
pépite vidéo > International
Meilleur président ?
Donald Trump ironise sur le bilan d'Emmanuel Macron sur la question du chômage
il y a 3 heures 18 min
light > Politique
Lettre ouverte
Yassine Belattar décide de démissionner du Conseil présidentiel des villes
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Avant que j'oublie" de Anne Pauly : un magnifique roman sur le deuil

il y a 5 heures 45 min
pépites > Justice
Blanchiment aggravé
Patrick Balkany condamné à 5 ans de prison et à 10 ans d'inéligibilité, 4 ans de prison ferme sans mandat de dépôt pour son épouse Isabelle
il y a 6 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Lutte antiterroriste
Un projet d'attentat "inspiré du 11 septembre" a été déjoué en France
il y a 7 heures 22 min
décryptage > Société
Laïcité

Sur le voile, Jean-Michel Blanquer a dix longueurs d’avance sur Emmanuel Macron

il y a 8 heures 6 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 17 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 9 heures 15 min
décryptage > France
Effets

Loi alimentation : le gouvernement persiste malgré les effets pervers

il y a 11 heures 7 min
décryptage > Europe
Brexit

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

il y a 11 heures 30 min
décryptage > Consommation
Non on ne vous parle pas d’Apple

Cosmic Crisp, la nouvelle pomme américaine qui part à l’assaut du monde

il y a 12 heures 17 min
© Flickr
© Flickr
Ça s’appelle l'avoir dans l'os

Pourquoi les pauvres payent (presque tout) plus cher que les riches

Publié le 13 mai 2016
Être pauvre, c'est certainement disposer d'aides sociales, mais c'est aussi payer beaucoup de produits de consommation courante plus cher que les autres. A en croire différentes études, dont la dernière a été menée par l'université du Michigan, la double-peine existe bel et bien.
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres :...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Être pauvre, c'est certainement disposer d'aides sociales, mais c'est aussi payer beaucoup de produits de consommation courante plus cher que les autres. A en croire différentes études, dont la dernière a été menée par l'université du Michigan, la double-peine existe bel et bien.

Atlantico : D'après une étude menée par l'université du Michigan et relayée par le Washington Post (voir ici), les foyers les plus modestes paieraient plus cher que les plus aisés la plupart des produits de consommation courante. Comment peut-on expliquer un tel décalage ? Quelles habitudes de consommation sont notamment en cause ?

Nathalie Cariou : Il existe trois stratégies qui permettent de faire des économies sur les produits de consommation courantes : acheter en grande quantité, acheter au moment des promotions (autrement dit, anticiper sur sa consommation future) ou choisir un magasin moins cher. Et les plus modestes sont souvent désavantagés dans chacune de ces stratégies : acheter en grande quantité suppose d’immobiliser une quantité d’argent plus importante… qu’ils n’ont pas à disposition une fois payé leur loyer, assurance, téléphone et autres charges courantes.

En payant leurs dépenses au compte-goutte, souvent dans des magasins de quartier, les foyers modestes payent donc d’autant plus chers leurs achats courants. Anticiper – donc acheter au bon moment, quand les prix sont au plus bas – est impossible quand ce moment se situe entre le 20 et le 30 du mois, moment où certains sont déjà à découvert et doivent limiter leurs dépenses au maximum.

Quant à choisir son magasin, il suppose d’avoir une voiture en état de marche, et de ne pas regarder sur les frais de carburant pour aller faire quelques kilomètres supplémentaires. Ce qui n’est pas toujours possible pour les familles modestes – qui n’ont pas toutes, on l’oublie parfois, une voiture à disposition !

Les économies sur les achats de consommation courante que l’on peut acheter en avance ou en gros – surtout les biens non périssables comme les produits d’entretien, le sucre, le sel, les pâtes, etc. sont donc limités pour les personnes qui en ont le plus besoin.

L'étude se fonde, notamment, sur des biens de consommation particulièrement courants. Sont-ils les seuls concernés ? Quels autres postes de consommation sont régis par les mêmes mécaniques ?

Mais les biens de consommation courantes ne sont pas les seuls biens pour lesquels les "pauvres" payent plus cher que les "riches" : nous savons tous que les petites surfaces sont plus chères au mètre-carré (que ce soit à l’achat ou à la location) que les grands appartements. Des études ont montré que les devis d’assurances, voiture ou habitation, étaient systématiquement supérieurs pour les chômeurs.

La partie abonnement, fixe quelle que soit sa consommation, des contrats de téléphone, d’électricité ou de gaz annule tous les efforts que pourraient faire les plus modestes pour réduire leur consommation : qu’ils se chauffent ou pas, ils paieront toujours une partie fixe très significative.

La part non remboursable des consultations médicales ou des médicaments est peu significative pour les familles aisées, surtout quand elles ont souscrit à une "bonne" mutuelle santé. Mais elle peut être douloureuse pour les familles modestes. Dont le taux de couverture par les mutuelles santé est bien inférieur. Jusqu’à leur faire reporter certains soins de santé qu’ils n’ont plus les moyens de "s’offrir". Sans parler des agios sur découvert ou rejet de chèques impayés qui augmentent considérablement pour eux la facture des frais bancaires.

Dans quelle mesure ce constat contribue-t-il à renforcer les inégalités grandissantes dans une majorité des pays du monde ? Quelles sont les mécaniques les plus subtiles (et par conséquent les plus dangereuses) de la paupérisation et de l'accroissement des inégalités ?

Les limites sur le pouvoir d’achat, l’impression, même diffuse, de payer plus cher pour la vie quotidienne ne peuvent à terme que renforcer le sentiment d’injustice des populations les plus modestes. Qui non contentes de payer le prix fort, sont également perçues par le reste de la population comme les destinataires de "tous" les privilèges : parce qu’un ensemble d’aides leur sont destinées pour essayer de contrer maladroitement les surcoûts auxquels elles sont soumises, les populations modestes se retrouvent stimatisées par ceux qui ont l’impression de "toujours payer" parce que moins pauvres – ou carrément riches ! Ce qui, bien sûr, ne facilitera en aucune façon le dialogue social !

Le paradoxe, c’est que les aides destinées aux familles modestes pèsent lourd sur le budget de la nation, sans qu’au final cela change grand-chose au problème. Un exemple : celui de l’APL (l’aide personnalisée au logement), en principe destiné à aider les plus démunis dans leur recherche d’un logement décent.

L’APL coûte cher à l’état. Mais des études ont montré que sur chaque euro investi, seuls 4% bénéficient finalement au destinataire de l’APL. Le reste se répercute mécaniquement dans l’augmentation des prix des loyers … puisque le locataire "gagne" de l’argent avec l’APL, certains propriétaires n’hésiteront pas en effet à augmenter les loyers en conséquence.

De quelles armes dispose-t-on aujourd'hui pour éviter la propagation de tels comportements et permettre à des gens moins fortunés de réaliser des économies ?

Comment régler le problème de la paupérisation des populations ? Les pistes ne sont pas simples à mettre en œuvre.

Il semble évident aujourd’hui que la solution n’est pas dans une redistribution de toujours plus d’argent, qui bénéficient très peu aux populations les plus modestes et les enferment dans la pauvreté à cause des effets de seuils ou de la stigmatisation. L’idée de "boucliers" énergétique ou social a été soulevée par Martin Hirsch, un temps président d’Emmaus France puis haut-commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté, et me semble constituer une piste intéressante pour compenser les effets pervers des abonnements : l’énergie ou les soins ne pourraient pas représenter plus qu’un certain pourcentage du budget des ménages.

Mais nous pourrions également réfléchir à la meilleure manière d’inciter les entreprises à commercialiser des produits peu chers (lunettes ou couches par exemple, ou même voiture), réservés aux familles les plus modestes.

 

Ils ne seraient pas différents des produits vendus au plus grand nombre (pour éviter la stigmatisation) ; juste commercialisés à un prix différent. Et ne coûteraient pas un sou de plus à l’Etat puisqu’en grande partie pris en charge par des entreprises bien contentes d’augmenter leur part de marché.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

02.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

03.

La politique est un sport à 28. Et à la fin, c’est la Grande-Bretagne qui gagne

04.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

05.

Eric Zemmour saisit la Cour Européenne des Droits de l'Homme

06.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

07.

Comment Poutine a réussi à subtiliser le Moyen-Orient au nez et à la barbe des Etats-Unis

01.

Brexit : pas si fou, Boris Johnson supprime la quasi-totalité des droits de douane à l’entrée du Royaume-Uni

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

La famille d’Ophelie Winter a trouvé un moyen de lui parler, Laura Smet de forcer Laeticia Hallyday à négocier, la fiancée de Cyril Lignac de le voir sans ses enfants (à elle); Triple baptême en Arménie (mais sans Kanye) pour les enfants de Kim Kardashian

04.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

05.

Comment Carlos Ghosn a été expulsé de la tête de Renault en quelques heures

06.

A Londres, des militants du mouvement Extinction Rebellion auraient été payés 450 euros par semaine

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Voile : toutes celles qui le portent ne sont pas islamistes, mais aucune ne peut décider seule de sa signification

03.

Ressusciter LR : mission impossible pour Christian Jacob ?

04.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

05.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

06.

L’islamo-paranoïa des défenseurs auto-proclamés des musulmans français

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
valencia77
- 09/05/2016 - 14:20
@Liberdom et Tubixray
Il faut fortement encourager les inadaptes et inadaptables a ne pas se reproduire. La planete n'a pas besoin de ces andouilles incapable de peler une carotte. Coupez l'aide sociale et passez les pics et pelles.
Phlt1
- 09/05/2016 - 13:09
@ liberdom et benvoyons
Très justes commentaires. Et très juste article. J'ai vécu les deux côtés de la barrière - ici en France - et c'est parfaitement exact. @tubixray: vous faites de cas isolés une généralité. Soyez plus rigoureux intellectuellement.
tubixray
- 09/05/2016 - 10:33
Article validé par Terra Nova ????
Cette transposition USA / France est pour le moins hasardeuse !!!! Deux anecdotes : JP Coffe fustigeant les gens ne travaillant pas et n'étant même pas fichus de râper eux même des carottes fraiches mais les achetant en sachet prêt à l'emploi .... Pour les restos du cœur, ce reportage voilà deux ans ou une dame allait remplir son monospace à l'épicerie des restos : pas les moyens de se nourrir mais de quoi faire rouler un engin pareil = ben voyons .....