En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Capture d'écran
Tendance

Intelligence artificielle ? Pourquoi on oublie de vous dire que bien souvent il y a des humains derrière les robots qui vous parlent…

Publié le 20 avril 2016
Beaucoup de startups vendent leur "intelligence artificielle", mais derrière cette intelligence se cachent parfois tout simplement de vrais gens...
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Beaucoup de startups vendent leur "intelligence artificielle", mais derrière cette intelligence se cachent parfois tout simplement de vrais gens...

L'intelligence artificielle est la tendance la plus en vue du monde des nouvelles technologies et des startups. Après des exploits comme le logiciel champion du monde de Go, après l'homme qui a créé une voiture autonome dans son garage, de plus en plus d'entrepreneurs et d'investisseurs pensent que la prochaine vague d'innovations concernera l'intelligence artificielle.

Au sein de cette tendance, un certain nombre de startups essayent de créer des "assistants virtuels". Vous lui envoyez des messages, du style, "Fixe un rendez-vous avec Jean-Pierre pour la semaine prochaine", ou "Prend-moi un aller-retour pour Bali le mois prochain", et il comprend votre requête et le fait à votre place. Une sorte de super-Siri ou Google Now. Plusieurs équipes comme X.ai ou GoButler sont sur le créneau.

Bien pratique ! Surtout si ça marche. Et ça marche bien. Pour les bêta-testeurs de Amy, l'assistante virtuelle de X.ai, elle était "éloquente" et "meilleure qu'un être humain." Ou presque. Comme l'a fait remarquer Bloomberg, Amy est au moins aussi bonne qu'un être humain…parce qu'elle est un être humain, très souvent.

Chez X.ai, des êtres humains, qui sont des "entraîneurs" d'intelligence artificielle, valident "la vaste majorité" (selon un porte-parole de l'entreprise) des actions d'Amy, et les corrigent si nécessaire. Il s'agit en partie de contrôle de qualité. Et en partie d'"entraînement", effectivement : les algorithmes apprennent au fur et à mesure que les humains corrigent la donne.

A GoButler, les "entraîneurs" (qui s'appellent des "Héros") font les 3x8 pour faire le majordome virtuel en permanence. Pendant la soirée de fin d'année de l'entreprise, les "Héros" faisaient la "fête" en se relayant par créneaux d'une demie heure afin d'être sûr que le service soit géré en permanence.

Facebook s'est récemment mis dans le bain avec "M", un assistant virtuel qui vit dans son appli de Messenger ; contactée, l'entreprise confirme que les actions de "M" sont revues par des êtres humains.

Les "entraîneurs" ont tous évoqué l'aspect répétitif de leur métier. Parfois, il y avait des demandes intéressantes, qui rajoutaient du piment. "Environ dix fois par mois", un client demandait à Amy—la vraie-fausse intelligence artificielle, donc—des faveurs sexuelles. Mais en général, il s'agissait de "commander des pizzas." Travail fascinant pour des humains qui font semblant d'être un robot qui fait semblant d'être un humain.

Mais ça ne durera pas éternellement. En effet, certains des entraîneurs se sont au bout d'un moment entichés d'Amy, parlant d'elle comme d'un enfant : elle fait souvent des erreurs basiques…mais elle apprend et s'améliore très rapidement.

Peut être même qu'un jour elle pourra faire ses pas toute seule. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

03.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

04.

Quand Nelson Mandela rejoignait Johnny Clegg sur scène

05.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

06.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

07.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

01.

Des tares pas si mauvaises pour l'économie

01.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

02.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

05.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

François de Rugy, le bouc émissaire dont la mise à mort inquiète le monde de l’entreprise

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires