En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

07.

Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
"Les actions s'intensifieront"
Lutte contre l'islamisme : Emmanuel Macron annonce la dissolution du collectif "Cheikh Yassine" et s'engage à "intensifier" les actions
il y a 46 min 31 sec
décryptage > France
Frivolités de banlieue

Et cette pancarte vous la trouvez grotesque, inappropriée ou simplement abjecte ?

il y a 3 heures 11 min
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 4 heures 24 min
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 6 heures 12 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 7 heures 1 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 8 heures 30 sec
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 8 heures 44 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 9 heures 15 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 9 heures 39 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 10 heures 14 min
light > Culture
Mea Culpa
Covid-19 : Nicolas Bedos reconnaît avoir écrit un texte "excessif et maladroit"
il y a 2 heures 48 min
décryptage > Justice
Justice

Abliazov, un délinquant financier dissimulé derrière le statut de réfugié politique ?

il y a 3 heures 36 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 5 heures 36 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 6 heures 36 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 7 heures 17 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 8 heures 40 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 9 heures 1 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 9 heures 33 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 9 heures 46 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 10 heures 15 min
Eva Joly fait de l'anti-corruption son axe de campagne, mais n'a pourtant pas tout dit sur le gouvernement de Marc Ravolamanana à Madagascar.
Eva Joly fait de l'anti-corruption son axe de campagne, mais n'a pourtant pas tout dit sur le gouvernement de Marc Ravolamanana à Madagascar.
Ca c'est pas choly choly

Eva Joly : les casseroles malgaches de "Madame Morale"

Publié le 14 janvier 2012
Eva Joly, candidate EELV à l'élection présidentielle, a fait de "l'anti-corruption" son cheval de bataille. Mais pourquoi cette ex-consultante justice à Madagascar a-t-elle couvert -au moins tacitement- le régime autoritaire de Ravolamanana ?
24 heures Actu
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"24heuresactu.com est un média impertinent de droite, radical (sans être extrême), et dans une France bâillonnée par le discours convenu de certaines élites, ça fait du bien !"
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Eva Joly, candidate EELV à l'élection présidentielle, a fait de "l'anti-corruption" son cheval de bataille. Mais pourquoi cette ex-consultante justice à Madagascar a-t-elle couvert -au moins tacitement- le régime autoritaire de Ravolamanana ?

Eva Joly a fait de la défense de la morale publique son credo politique ultime et sa marque de fabrique personnelle dans cette campagne présidentielle. Jamais avare d’une critique acerbe sur le système judiciaire français et sur la corruption de nos élites, la candidate écologiste a pourtant officié comme conseillère justice auprès du président malgache Marc Ravalomanana… un autocrate notoire qui avait pour autre spécificité d’être l’homme le plus riche de Madagascar.

Peu de pays au monde peuvent se targuer d’un niveau de corruption comparable à celui de Madagascar (123e pays mondial selon le classement 2010 de Transparency International). Et le régime de l’ex-chef d’État Marc Ravalomanana (2002-2009) s’est particulièrement distingué en matière de népotisme et de détournements de fonds publics.

Pas de quoi refroidir Eva Joly, qui se réjouissait récemment de la condamnation de Jacques Chirac pour une poignée d’emplois politiques fictifs. Pendant deux ans, l’ancienne juge est intervenue (2004-2006) auprès du régime de Marc Ravalomanana comme consultante justice par le biais de l’Agence norvégienne de développement et de coopération.

Officiellement, le gouvernement malgache avait fait appel à la Saint-Just des prétoires pour l’assister dans ses efforts en faveur de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption… Mais, qu'elle en ait eu conscience ou non, dans les faits, la mission d’Eva Joly aura surtout été d’apporter une caution morale occidentale au système de prévarication mis en place par les proches de Marc Ravalomana au détriment de la population locale.

Outre une corruption généralisée, Eva Joly n'a pas réagi à la condamnation à mort d’une dizaine de paysans malgaches, accusés de s’être opposés aux expropriations foncières du régime de Ravolamanana. Des peines heureusement jamais exécutées. Eva Joly n'a plus donné de la voix à Antanarivo lorsque plusieurs personnalités politiques ont été expulsées du pays car jugées hostiles au régime.

Autant d’évènements couverts (au moins tacitement) par une Eva Joly qui ne les a jamais remis en cause publiquement… ce qui n’empêche pas la "Madame Morale" de la vie politique française d’expliquer doctement que la justice malgache est "plus indépendante que la justice française" !

Mais Eva Joly, récemment condamnée pour diffamation par la justice française pour avoir affirmé sans preuve que David Douillet était "l’heureux détenteur de comptes au Liechtenstein", n’en est pas à une contradiction près. C’est manifestement plus facile d’appeler les autres à la morale, la transparence et l’exemplarité que de se l’imposer à soi-même.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
vangog
- 15/01/2012 - 16:31
SVP, ne tirons pas sur une ambulance!
On savait déjà que, pour une juge Gauchiste, il y a deux poids-deux mesures selon sa position sur l'échiquier politique. Cet article ne fait que confirmer la réalité et la Gauche a déjà commencé à enlever les boules Quies qu'elle a dans les oreilles depuis trente ans! Espérons que cette prise de conscience ne vienne pas trop tard!
ulysse
- 15/01/2012 - 01:09
Pour Crédit Jean-Paul Pelissier / Reuters
Merci d'avoir parlé d'Eva Joly et de Ravalomanana et ses pratiques mais n'oublions pas non plus qu'entre Sarkozy et Rajoelina, il y a un complot qu'aucun journaliste ni rédacteur n'a évoqué dans aucun article ni presse...Peut être que Ravalomanana n'était pas parfait mais la situation actuelle cautionnée par Sarkozy est pire encore...Merci
Eric-06
- 14/01/2012 - 22:26
La chute....
Au début on la croyait incorruptible et inflexible, peut être un peu originale mais globalement respectée de tous.
Et maintenant après toutes ses déclarations à l'emporte pièce et ses dérapages francophobes on commence à compatir au sort de Loik Lefloch Prigent pdg d'Elf.
Elle aura tout gagné : son discrédit et la sympathie pour ceux qu'elle accusait.