En direct
Best of
Best of du 8 au 14 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

ça vient d'être publié
pépites > Economie
Dans la rue
Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites
il y a 24 min 24 sec
pépites > Sport
Dopage
Docteur Mabuse au banc des accusés
il y a 1 heure 35 min
pépite vidéo > Politique
La paille et la poutre
Castaner et la vie privée d'Olivier Faure
il y a 2 heures 51 min
pépites > Terrorisme
Fusillades à Hanau
Fusillades tragiques en Allemagne
il y a 4 heures 37 min
décryptage > Justice
Célérité pour les uns, lenteur pour les autres

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

il y a 6 heures 18 min
décryptage > Politique
Des mots pour ne rien dire

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Europe
Epreuve de force

Quel budget pour l’Europe post Brexit ? Petit diagnostic de l’état de l‘Union

il y a 7 heures 50 min
décryptage > Economie
Might makes right

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

il y a 9 heures 21 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Français, Le monde vous regarde" de Jean-Christophe Notin : 32 ambassadeurs en poste en France répondent à de nombreuses questions lapidaires, trop de langue de bois, aucun commentaire après les réponses. Aurait pu mieux faire !

il y a 16 heures 48 min
décryptage > Terrorisme
Motivations

Dans la tête du tueur de Hanau

il y a 55 min 37 sec
pépites > Santé
Quid du 4ème vol de rapatriés ?
Le point sur les conditions d'accueil des rapatriés français
il y a 2 heures 6 min
light > People
Et madame Griveaux dans tout ça ?
La réaction de la femme de Griveaux
il y a 3 heures 57 min
décryptage > Santé
Ces maladies qu’une bonne alimentation aide à combattre

Une bonne alimentation augmentera vos chances de guérison

il y a 5 heures 21 min
décryptage > International
loin des mille et une nuits

Le jugement des chercheurs français à Téhéran : un signal politique de la part de l'Iran

il y a 6 heures 35 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros
il y a 7 heures 32 min
décryptage > Education
la vie devant soi

Non, la réussite professionnelle ne s'obtient pas (uniquement) via un parcours scolaire en ligne droite

il y a 8 heures 33 min
décryptage > Politique
Personne à la barre

Démocratie française : l'aveu de faiblesse

il y a 9 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le fantôme d'Aziyadé" de Pierrre Loti : quête initiatique, nostalgique et fascinante sur les rives de l'amour et du Bosphore

il y a 16 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vive la vie" de Thomas Labacher : helvétique, envoûtant et magique !

il y a 18 heures 59 min
© Capture vidéo RMC
© Capture vidéo RMC
Bonnes feuilles

Pourquoi tous les journalistes politiques déjeunent avec nos dirigeants… même Jean-Jacques Bourdin

Publié le 13 mars 2016
Une chronique dans les coulisses de la vie politique française à travers les propos tenus hors caméra par les politiciens, des attentats de janvier 2015 au retour en politique de Nicolas Sarkozy, en passant par la rupture Hollande-Trierweiler. Extrait de "Le bal des dézingueurs - Ce que les politiques disent vraiment micros fermés" de Laurent Bazin et Alba Ventura, aux éditions Flammarion. 2/2
Laurent Bazin est un journaliste français, animateur de radio et de télévision. Il a notamment animé RTL Matin, la matinale de la station de radio RTL, de septembre 2012 à juin 2014, et a présenté occasionnellement l'émission C dans l'air sur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Bazin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Laurent Bazin est un journaliste français, animateur de radio et de télévision. Il a notamment animé RTL Matin, la matinale de la station de radio RTL, de septembre 2012 à juin 2014, et a présenté occasionnellement l'émission C dans l'air sur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une chronique dans les coulisses de la vie politique française à travers les propos tenus hors caméra par les politiciens, des attentats de janvier 2015 au retour en politique de Nicolas Sarkozy, en passant par la rupture Hollande-Trierweiler. Extrait de "Le bal des dézingueurs - Ce que les politiques disent vraiment micros fermés" de Laurent Bazin et Alba Ventura, aux éditions Flammarion. 2/2

Cachez ces déjeuners…

Jean-Jacques Bourdin " ne déjeune pas avec les politiques. Jamais ! ". L’animateur de la matinale de RMC en a fait une marque de fabrique, presque un slogan publicitaire : c’est sa réputation d’" homme libre" qui est en jeu. Ce jour d’avril 2013, à un auditeur qui l’interroge sur la " connivence " entre journalistes et élus, il livre une anecdote personnelle, censée démontrer sa distance avec ceux qu’il reçoit quotidiennement. Devant les animateurs et les chroniqueurs des Grandes Gueules, il attrape son téléphone portable, chausse ses lunettes et livre le contenu de SMS échangés la veille avec l’un des ténors de la droite à qui il demandait d’être son invité.

- "Cher Jean-Jacques, je ne pourrai pas car j’ai un bureau politique à la même heure", s’excuse d’abord son interlocuteur avant d’ajouter : " Mais, ça me ferait plaisir qu’on déjeune ensemble un de ces jours. Amitiés".

- "Cher JF, je décline votre amicale invitation car je me suis imposé de ne jamais déjeuner avec un responsable politique, même quand je serais tenté ! — Oups… Désolé, je l’ignorais. JFC . "

Et Bourdin goguenard, de jouer aux devinettes avec les journalistes : " JFC… Vous trouvez ? Est-ce que vous trouvez ? "

Personne ne prononce le nom de Jean-François Copé mais tout le monde a deviné et rigole franchement. Dans cette saynète improvisée, l’ancien patron de l’UMP est le dindon de la farce et le politique a bon dos. Mais combien de ceux qui étaient présents dans le studio ce jour-là peuvent-ils jurer qu’ils n’ont jamais déjeuné avec un élu ou un ministre ? Jean-Jacques Bourdin lui-même reconnaît avoir des amis qui font de la politique et avec qui il " dîne de temps en temps ". Il fut aussi un temps où il participait aux fameux " déjeuners de rédaction " que les favoris de la course présidentielle organisent et qui rassemblent les dirigeants et les journalistes d’un même média. À l’époque, il fallait accepter de s’asseoir à table pour avoir le droit de recevoir le candidat au micro. En décembre 2006, lorsque Nicolas Sarkozy a commencé à recevoir à déjeuner, au ministère de l’Intérieur, des représentants de chaque rédaction, il ne serait venu à l’esprit de personne de refuser. Bourdin pas plus qu’un autre.

Le reconnaître n’enlèverait rien à ses qualités de journaliste, à sa pugnacité d’intervieweur ou à son indépendance professionnelle. Mais voilà : le déjeuner a mauvaise presse. Aux yeux du grand public, la fréquentation des politiques est devenue un signe extérieur de compromission. Comme on se défendait hier d’avoir " couché pour y arriver ", on se garde bien d’afficher ces moments de proximité. " Les Français ne comprendraient pas… "

Dans le petit monde des journalistes spécialisés, pourtant, tout le monde déjeune. Et plutôt deux fois qu’une ! Il n’est pas rare de voir des chroniqueurs ou des éditorialistes s’attabler trois à quatre fois par semaine avec des politiques. Souvent aux mêmes tables et dans les mêmes restaurants. Le plus actif des deux auteurs a ainsi déjeuné en six mois avec dix ministres parmi les plus en vue, quarante députés, dix sénateurs, douze " visiteurs du soir " et autant de spin doctors . Elle est allée cinq fois à l’Élysée dont trois pour déjeuner avec le président Hollande et trois fois à Matignon à l’invitation du premier ministre. C’est que ces moments sont précieux. À table, les hommes et les femmes de pouvoir se posent enfin. Ils prennent leur temps, se détendent. Ils se livrent plus facilement. Ces moments suspendus sont des pépites dont les articles et les pages confidentielles des journaux ne sont que le lointain écho. Au risque de se répéter, il faut bien comprendre que la première utilité du déjeuner est journalistique : il s’agit de récolter des informations que votre interlocuteur ne donnerait jamais au micro, de sonder les cœurs et les ambitions, autrement dit : de " sentir l’animal ". C’est à table que la parole se libère. Les carnets de notes des journalistes sont pleins de ces instants étonnants durant lesquels les responsables politiques se lâchent et livrent leur vérité entre deux coups de fourchette. Même les plus méfiants se prennent alors à parler d’eux avec une étonnante franchise.

Extrait de Le bal des dézingueurs de Laurent Bazin et Alba Ventura, publié aux éditions Flammarion, 2016. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

02.

La réaction de la femme de Griveaux

03.

Macron cherche, dit-il, un plan pour lutter contre le "séparatisme islamique". Qu'il commence donc par le nommer comme il se doit !

04.

Les suppressions d'emplois chez HSBC annoncent une casse sociale sans précédent dans le secteur bancaire européen

05.

Elles lynchent Macron en chantant (mal) et en dansant (très mal)…

06.

Hausse des salaires et niveau d’emploi record outre-Manche : la France en manque de recette britannique ?

07.

Selon que vous serez misérable ou puissant, la justice française se mobilisera ou pas

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Le glyphosate : un coupable (trop) idéal

03.

Pourquoi le GriveauxGate n’est pas qu’une question de sexe

04.

Dissolution de l’ordre public : le vrai procès du siècle que les Français devraient intenter à l’Etat

05.

Politique arabe : pourquoi la France n’est plus écoutée au Moyen-Orient depuis la fin de la guerre d'Algérie

06.

Vanessa Paradis seule : son fils va quitter la maison, Samuel n’est pas là; Le nouveau mari de Pamela Anderson effrayé par ses dettes, le compagnon de Laeticia Hallyday pas troublé par ses problèmes financiers; Loana à nouveau dans une relation abusive

01.

Les ébats sexuels de Griveaux ? Mais on s'en branle !

02.

Benjamin Griveaux retire sa candidature à la mairie de Paris après la diffusion de messages et de vidéos à caractère sexuel

03.

Bernard-Henri Lévy : “Les élites n’oublient pas les Français qui souffrent mais les Français, eux, oublient souvent ceux qui souffrent ailleurs dans le monde”

04.

Chantage à la vie privée : le vertige orwellien du monde contemporain

05.

La lutte contre le séparatisme en marche… ou pas

06.

Montée de la contestation radicale, aveuglement gouvernemental, l’étau qui asphyxie insensiblement la démocratie française

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alize55
- 14/03/2016 - 14:00
Celà fait longtemps !!!
Que je ne regarde plus les infos TV, n'écoute celles de la radio, ni ne lit la presse écrite, la dernière fois que je l'ai fait c'est pour écouter 2 journalistes soi disant de droite dans C dans L'Air Yves Trea trouver des circonstances atténuante à l'incompétent-menteur de l'Elysée et Catherine Nay défendre Taubira la ministre des voyous, je vous laisse deviner ce que les 80 % restants de journalistes gauchistes peuvent raconter !!!
Texas
- 14/03/2016 - 12:26
Pourquoi ?
Pour que les Français puissent constater la diversité d' opinions de la Presse . Devant toute cette offre , ils ont pris l' habitude d' aller chercher des informations sur les sites de " Réinformation " ou dans la Presse étrangère . Jetez votre Télé , et Bourdin avec .
Anguerrand
- 14/03/2016 - 09:50
Bourdon, je l'aimais bien
Mais c'était avant, je trouve qu'il devient de plus en plus médiocre, il se prend maintenant de plus en plus au sérieux. Il accepte maintenant des réponses " langue de bois" de ses interlocuteurs. Il n'ose pas demander le CV des politiques àlors que certains sont des politiques de toujours, àlors ils n'ont aucune capacité à parler economie et gestion d'entreprise. Au gouvernement actuel il n'y a pas un seul ministre qui n'a jamais travaillé en entreprise, ni aucuns entrepreneur même modeste. Ce n'est pas normal d'être gouverné par QUE des fonctionnaires.