En direct
Best of
Best of du 12 au 18 octobre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

ça vient d'être publié
light > People
Les Rois maudits
Le prince William est "inquiet" pour son frère
il y a 1 heure 53 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le dernier des Yakuzas" de Jake Adelstein - Plongée dans le Japon des gangs, un héros inquiétant, un récit haletant !

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Looking for Beethoven" de Pascal Amoyel : Une immersion totale vibrante, époustouflante dans le monde de Beethoven

il y a 4 heures 58 min
décryptage > Société
Imbroglio politique

Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel

il y a 7 heures 18 min
décryptage > Social
Marronnier

La SNCF sur la voie de garage

il y a 9 heures 32 sec
décryptage > Société
Cachez-moi ça

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

il y a 9 heures 32 min
décryptage > Santé
La vie est injuste

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

il y a 10 heures 6 min
décryptage > Europe
Disraeli Scanner

Comment l’individualisme risque de détruire la démocratie

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Société
Ultra moderne voilitude

Cette double crise de la modernité qui paralyse les réflexes démocratiques français

il y a 10 heures 36 min
pépite vidéo > Faits divers
Héroique
Etats-Unis : Il désarme un élève armé d'un fusil à pompe en lui faisant un câlin
il y a 1 jour 3 heures
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 21 octobre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 3 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

Livre : "Jour de courage" de Brigitte Giraud - Le jour du coming out d’un adolescent

il y a 4 heures 53 min
pépites > Société
Imbroglio politique
Irlande du Nord : Légalisation de l'avortement et du mariage homosexuel
il y a 7 heures 17 min
décryptage > Politique
Tribune

Logement : il faut faire tout le contraire de la politique d’Anne Hidalgo !

il y a 8 heures 49 min
décryptage > Social
Disparité

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

il y a 9 heures 12 min
décryptage > Economie
Ecologisme

PLF 2020 : la fiscalité environnementale ne sauvera pas la planète

il y a 9 heures 41 min
décryptage > Science
Quand le ciel nous tombe sur la tête

L'Europe lance un programme de résilience aux tempêtes solaires

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico Business

Santé, retraite, service public : Macron tenté de reprendre son programme de réformes à zéro

il y a 10 heures 32 min
décryptage > Social
Attention, danger politique du troisième type

Gouvernement, minorités activistes et reste de la société : le trio infernal que plus rien ne relie ?

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Vania : Une même nuit nous attend tous" : "Oncle Vania" revisité

il y a 1 jour 4 heures
© Reuters
Le fumeur alcoolique qui a une voiture rouge et qui habite Saint Denis pourrait se voir refuser l’accès à toute assurance.
© Reuters
Le fumeur alcoolique qui a une voiture rouge et qui habite Saint Denis pourrait se voir refuser l’accès à toute assurance.
Nouvelles inégalités

Finies les assurances à la papa et leur principe de mutualisation : le Big data pourrait bien sévèrement vous pénaliser si vous avez une maladie chronique ou des comportements à risques

Publié le 15 mars 2016
L'arrivée du Big Data dans l'univers des assurances ne se fait pas sans heurts... pour les assurés. Si elles permettent clairement une meilleure personnalisation du service, elles risquent également de mettre en place un système d'assurance à deux vitesses, excluant tous les clients potentiellement risqués.
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Crevel est économiste, directeur du Cercle de l’Épargne et directeur associé de Lorello Ecodata, société d'études et de conseils en stratégies économiques.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'arrivée du Big Data dans l'univers des assurances ne se fait pas sans heurts... pour les assurés. Si elles permettent clairement une meilleure personnalisation du service, elles risquent également de mettre en place un système d'assurance à deux vitesses, excluant tous les clients potentiellement risqués.

Atlantico : Dans la mesure où l’assurance repose sur le principe de la mutualisation, l’arrivée du Big Data, permettant de cibler au mieux les profils de risque des assurés, est-elle une menace ou une opportunité pour les clients des compagnies d’assurance ?

Philippe Crevel : La multiplication des données permet d’affiner les tarifs. Ainsi, grâce au recueil d’informations, il est possible de mieux appréhender la sinistralité d’un logement. En étudiant des données météorologiques, des données liées aux catastrophes naturelles ou à la sécurité, les compagnies d’assurance peuvent mieux évaluer les risques. Il en est de même pour les facteurs liés aux comportements de l’assuré. A partir des données collectées, les compagnies sont de plus en plus tentées de constituer des catégories homogènes permettant de créer des produits adaptés avec une tarification spécifique. Côté avantage, il y a une meilleure connaissance du client et de ses besoins. En ayant des informations précises, la couverture assurantielle est personnalisable. Elle suit au plus près l’assuré. Une assurance pour les motards propriétaires de grosses cylindrées est différente de celle des conducteurs de scooter urbain. Cette différentiation est sans nul doute un avantage. Par ailleurs, l’assurance suppose une population homogène et responsable. Il est connu que des individus qui ont les mêmes passions sont plus responsables que la moyenne de la population. Ainsi, les amateurs d’équitation, habitués à gérer des chevaux et devant se plier à une certaine discipline, sont considérés comme des bons risques. En outre, leur pouvoir d’achat est supérieur à la moyenne. Ils sont donc recherchés par les compagnies d’assurance.

Côté inconvénients, à force de raffiner, la mutualisation voire l’aléa disparaît. Or l’assurance repose sur ces deux concepts. L’assurance ne vise qu’à couvrir un aléa modélisable faisant l’objet de probabilités clairement exprimés. Si l’aléa devient une certitude, il n’y a plus d’assurance. Si chacun paie pour sa propre couverture, il n’y a plus mutualisation et donc il n’y a plus d’assurance. Au temps des Phéniciens, le système d’assurance dit de "bonne fortune" des bateaux a été institué entre les armateurs afin de leur permettre de faire face à un naufrage. Grace à une cagnotte, la victime se voyait rembourser son bateau et la marchandise.

Du point de vue des assurances elles-mêmes, quels sont les avantages procurés par cet amas de données ? Concrètement, quelle sont les nouvelles informations auxquelles ont accès ces compagnies ?

Les compagnies d’assurance utilisent un nombre croissant de données. Ainsi, pour l’assurance dommage, elles recourent aux informations sur les inondations, sur les sécheresses, sur les tempêtes… Elles réalisent des cartes qui leur permettent d’analyser les risques et de calculer leur probabilité. Elles exploitent également les données sur les cambriolages pour déterminer la tarification des primes d’assurance habitation. Sur les voitures, elles savent les risques d’accidents en fonction des modèles et en fonction du lieu de résidence du propriétaire. En santé, elles commencent également à accéder à des informations anonymes sur la prévalence de certaines maladies et sur les traitements.

Si un tel système conduit à introduire une meilleure connaissance des profils de risque des assurés, et ainsi la possibilité de sélectionner les "meilleurs" profils, ne serait-il pas également souhaitable de permettre une plus grande concurrence dans le secteur des assurances en France ?

Les compagnies d’assurance pourraient être tentées de refuser les mauvais risques. Le fumeur alcoolique qui a une voiture rouge et qui habite Saint Denis pourrait se voir refuser l’accès à toute assurance. Les compagnies pourraient, à défaut, faire payer des surprimes qui pourraient inciter certains à ne plus s’assurer ou à frauder. La segmentation à outrance est une source d’inégalités et d’injustices. L’assurance suppose de large population ; elle suppose certes la responsabilisation de tous les acteurs mais elle ne peut pas aboutir à une exclusion de toutes les sales gueules. L’augmentation de la concurrence est souhaitable mais attention à ce qu’elle ne concerne pas exclusivement les bons risques. Il ne faudrait pas un système d’assurance à deux vitesses, les bons d’un côté et les mauvais de l’autre.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

02.

Des chercheurs identifient la mutation génétique qui explique que certaines personnes dorment très peu

03.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

04.

Attention à vos smartphones, les cas de piratage sont de plus en plus fréquents

05.

Ce que la médiation Blanquer-Taché dit vraiment de LREM

06.

Partout dans l’OCDE, le problème spécifique du chômage des personnes originaires d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient

07.

Corse : mobilisation pour la lutte contre une mafia... qui n’existe pas

01.

Agression sexuelle : ça s'aggrave pour Patrick Bruel ; 25 ans et toutes ses dents, Madonna a un nouveau toyboy ; Céline Dion rate son 1er concert et ne sait plus où elle en est ; Les secrets du revirement de Laeticia Hallyday

02.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

03.

Les Mormons : l'influence du cercle des conseillers d'Emmanuel Macron

04.

Petit coup de projecteur sur le classement très discret des vrais salaires des hauts-fonctionnaires

05.

Privatisations : On pourra acheter des actions de la FDJ mais ça ne sera pas le loto

06.

Des slips sur des statues de nus à l'UNESCO ! Pour ne pas heurter "certaines sensibilités"…

01.

Emmanuel Macron saura-t-il éviter le piège tendu par les islamistes (et aggravé par les idiots utiles du communautarisme) ?

02.

Les musulmans persécutés en France ? La réalité par les chiffres

03.

Les policiers arrêtent un jeune de 17 ans en pleine relation sexuelle avec une jument

04.

Omar Sy, Pascal Boniface, Rokhaya Diallo, pourriez-vous regarder la photo d'Havrin Khalaf, violée et assassinée par les supplétifs d'Erdogan ?

05.

Quand Eric Zemmour déclare que les homosexuels "choisissent leur sexualité"

06.

Pression islamiste : quelles leçons de la guerre froide et du "containment" de la menace intérieure communiste ?

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires