En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

04.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

05.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

06.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 3 heures 5 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 7 heures 31 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 9 heures 25 sec
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 11 heures 32 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 13 heures 35 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 14 heures 3 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 14 heures 46 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 15 heures 4 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 15 heures 13 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 2 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 4 heures 5 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 10 heures 28 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 13 heures 27 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 13 heures 55 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 14 heures 40 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 14 heures 59 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 15 heures 12 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 15 heures 31 min
© Reuters
© Reuters
Vous dites ?

Musique trop fort, surdité pour tous ? Comment convaincre ses enfants de ne pas faire la sourde oreille aux graves risques qui les menacent

Publié le 29 janvier 2016
La part des 18/35 ans ayant un usage fréquent et intensif d'écoute de musique amplifiée avec casque et écouteurs a triplé depuis 2007, passant de 4 % à 13 %, selon une étude publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'institut de veille sanitaire. Une habitude qui peut provoquer des dommages auditifs irréversibles.
Shekkzy Chahda
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Shekkzy Chahda, est médecin, et responsable de l'audition à l'OMS.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La part des 18/35 ans ayant un usage fréquent et intensif d'écoute de musique amplifiée avec casque et écouteurs a triplé depuis 2007, passant de 4 % à 13 %, selon une étude publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire de l'institut de veille sanitaire. Une habitude qui peut provoquer des dommages auditifs irréversibles.

Atlantico : Selon des données de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) de février 2015, environ 50 % des jeunes de 12 à 35 ans des pays à haut et moyen revenus sont exposés à des niveaux sonores trop élevés : de l’ordre de 85 décibels pendant huit heures d’affilée et de 100 décibels pendant quinze minutes. Quels risques courre-t-on à écouter de la musique trop fort et trop fréquemment avec un casque ou des écouteurs ?

Docteur Shekkzy Chahda : L’exposition des tympans à des niveaux sonores trop élevés pendant une longue durée ou à répétition entraîne d'abord une fatigue des cellules ciliées de l’oreille. Il s’ensuit alors dans un premier temps d'une perte auditive temporaire ou l'apparition d'acouphènes (des sifflements continus dans l’oreille).

Lorsque le niveau d’exposition est particulièrement élevé, régulier ou prolongé, il peut causer une altération permanente des cellules ciliées et des structures environnantes, ce qui entraîne une perte d’audition irréversible.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) estime que 1,1 milliard de jeunes à travers le monde pourraient courir un risque de perte auditive irréversible due à des habitudes d’écoute dangereuses.

Près de 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent déjà une perte auditive pathologique. Comment faire comprendre aux jeunes qu'écouter de la musique trop forte à répétition est mauvais pour leur santé, et qu'il s'agit d'un sujet aussi grave que la consommation d'alcool, de drogue ou de cigarette ?

Pour changer les mauvaises habitudes d'écoute des jeunes, nous devons d'abord leur créer un environnement sonore sécurisé. Il faut surveiller leurs lieux de vie de manière à ce qu'il ne soit pas exposés à des bruits trop forts, dont l'accoutumance dérègle le niveau sonore normalement supporté.

Les parents et les enseigants ont aussi un rôle important à jouer. En donnant l'exemple, en premier lieu, puis dans un second temps en les mettant en garde dès la préadolescence des dangers auxquels ils s'exposent, notamment à la perte définitive de l'ouie, en insistant sur le fait que c'est un mal ultra-handicapant, les solutions technologiques pour soigner la surdité étant encore limitées. Les jeunes doivent donc être conscients que l’ouïe, quand elle est perdue, ne revient jamais.

Quelles types de solutions préventives pourrait-on mettre en place pour lutter contre ce problème de santé publique ?

Les fabriquants d'écouteurs et de casque audio devraient d'abord fabriquer des produits ne permettant pas aux jeunes d'écouter de la musique aussi fort, ou au moins mettre un message d'information quand le son monte trop haut, ce que font certains appareils mais pas tous. Les fabricants peuvent aussi faire figurer des mises en garde bien visibles sur les produits eux mêmes, ainsi que sur les emballages extérieurs et les notices d’utilisation accompagnant leurs appareils.

Ensuite, les directeurs et gestionnaires des lieux dans lesquels les volumes sonores sont élevés (boîtes de nuit, discothèques, bars, cafés, cinémas, concerts, événements sportifs et même cours de fitness) ont un rôle important à jouer dans la protection de l'audition du public qui fréquente ces endroits. Afin de maintenir des niveaux d’écoute sans danger ils peuvent : veiller au respect des limites de volume sonore fixées par l’établissement lui-même ; utiliser des limiteurs de volume sonore afin de contrôler l’intensité du son ; fournir gratuitement à leurs clients des bouchons d’oreilles avec des instructions sur la façon correcte de les utiliser et aménager des lieux de "récupération", où le volume sonore est contrôlé et maintenu dans des limites raisonnables ; et afficher bien en vue des messages sur les risques de perte auditive lorsque le volume sonore dépasse les niveaux considérés comme sans risque.

De leur côté, les gouvernements sont vivement encouragés à mettre en place des lois plus strictes concernant les bruits non liés à des activités professionnelles. Les Etat peuvent aussi sensibiliser le public à cette question par des campagnes ciblées d’information, mettant l’accent sur les conséquences dramatiques d’une perte auditive. Comme le prouvent les campagnes anti-tabac, changer les comportements n’est pas une tâche facile, mais le développement et la réalisation d'une forte campagne de sensibilisation publique pourrait améliorer sinon la prévention, du mois une amorce de prise de conscience du danger.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires