En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

05.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

06.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

07.

Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
light > Culture
Enchères
Une oeuvre de Banksy parodiant Monet a été vendue 8,5 millions d'euros chez Sotheby's à Londres
il y a 7 heures 37 min
pépites > Santé
46 millions de personnes concernées
Covid-19 : Jean Castex annonce l'instauration du couvre-feu pour 38 nouveaux départements et la Polynésie dès samedi
il y a 8 heures 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Man Ray et la mode" : quand un photographe surréaliste magnifie les femmes... Une exposition d'une suprême élégance

il y a 9 heures 38 min
pépites > International
Réformes attendues
Liban : Saad Hariri a été officiellement désigné Premier ministre
il y a 11 heures 10 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 12 heures 34 min
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 15 heures 7 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 15 heures 56 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 17 heures 16 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 17 heures 40 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
François Bayrou, haut-commissaire au Plan, est favorable à un report des élections régionales
il y a 8 heures 10 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Féministe pour Homme" de Noémie de Lattre : rira bien qui rira la dernière

il y a 9 heures 16 min
pépites > International
Tensions
Recep Tayyip Erdogan estime qu'Emmanuel Macron veut "régler ses comptes avec l'islam et les musulmans"
il y a 10 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Idéologie
Jean-Michel Blanquer : "Ce qu'on appelle l'islamo-gauchisme fait des ravages"
il y a 11 heures 58 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 14 heures 15 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 14 heures 56 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 15 heures 17 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 16 heures 39 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 17 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 17 heures 44 min
© Pixabay
© Pixabay
Hypothèses

Recul de l’espérance de vie en 2015 : des causes pour partie mystérieuses ?

Publié le 20 janvier 2016
Le bilan démographique dévoilé par l'Insee pour l'année 2015 n'est pas très réjouissant. Fait rare, l'espérance de vie en France a baissé l'an dernier. Décrit comme un phénomène conjoncturel, il n'en reste pas moins inquiétant.
Christophe de Jaeger
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le docteur Christophe de Jaeger est chargé d’enseignement à la faculté de médecine de Paris, directeur de l’Institut de médecine et physiologie de la longévité (Paris), directeur de la Chaire de la longévité (John Naisbitt University – Belgrade), et...
Voir la bio
France Meslé
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
France Meslé est démographe à l'INED. Elle a plusieurs domaines de recherche parmi lesquels la mortalité dans le monde, et les causes de décès et leurs évolutions sur de longues périodes. France Meslé collabore avec les revues Populations et Sociétés et...
Voir la bio
Marie Raynaud
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
est l'auteur de l'étude de l'Insee.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le bilan démographique dévoilé par l'Insee pour l'année 2015 n'est pas très réjouissant. Fait rare, l'espérance de vie en France a baissé l'an dernier. Décrit comme un phénomène conjoncturel, il n'en reste pas moins inquiétant.

Atlantico : L’espérance de vie en France recule pour la première fois depuis 1969. Comment expliquer ce phénomène ?

Marie Raynaud : Ce recul de l'espérance de vie est conjoncturel.

Il est dû à une hausse des taux de mortalité, que l'on peut relier à trois épisodes climatiques et épidémiologiques. Au premier trimestre 2015, il y a eu un épisode de grippe qui a été à la fois long et sévère, ensuite, au mois de juillet, une canicule et enfin au mois d'octobre, un épisode de froid. Mais c'est surtout ce qui s'est passé au premier trimestre qui est important, puisque qu'on a recensé un surcroit de décès de 24 000 personnes. Cependant, la tendance globale de l'espérance de vie est à la hausse depuis l'après guerre de façon quasiment continue. Il y a quelques années où l'espérance de vie diminue, mais c'est extrêmement rare.

Mais c'est surtout ce qui s'est passé au premier trimestre qui est important, puisque qu'on a recensé un surcroit de décès de 24 000 personnes.

Ce recul de l’espérance de vie en France est-il amené à perdurer ?

Christophe  de Jaeger  : On assiste très clairement depuis les années 69 à une augmentation régulière de l'espérance de vie en France, grâce aux progrès de la médecine, des conditions sanitaires et de l'amélioration de notre alimentation.

 Mais de là à dire que les résultats de cette analyse démontrent simplement une tendance conjoncturelle, c'est vrai et faux à la fois. En réalité, notre pyramide des âges est en train de se déformer vers le haut avec une population fragile qui vieillit, et qui à un moment donné va tomber malade et va mourir.

Donc de toute manière,  tôt ou tard, on sera amené à avoir une élévation de plus en plus douce de l'espérance de vie, sauf découverte médicale majeure, car notre mortalité va augmenter par rapport aux naissances.

Pourquoi certaines évolutions démographiques restent difficiles à expliquer ?

France Meslé : Nous autres démographes observons des évolutions dont nous sommes sûrs.  Mais après, on n'a pas forcément d'explications, nous  n'émettons que des hypothèses, qui parfois sont évidentes à déduire comme dans le cas de l'étude de l'Insee, mais qui parfois sont beaucoup plus complexes à établir .

Par exemple, nous avons étudié dans les années 2000 aux Etats-Unis l'espérance de vie féminine américaine, dont l'augmentation de l'espérance de vie tendait à diminuer. On a essayé d'observer un petit peu ce qui se passait en terme de décès, et on a trouvé un certain nombre d'explications, mais qui sont restées des hypothèses d'explications. Sans doute que ces femmes âgées américaines qui atteignent des âges assez élevé maintenant avaient plus de mal à gérer toutes les maladies liées au vieillissement, avec un accompagnement des personnes âgées qui se passaient un peu plus mal que dans un autre pays.

Les démographes essayent de s'assurer le plus possible de la fiabilité des données sur lesquelles on travaille, de les rendre les plus comparables possibles avec d'autres pays, dans le temps etc, mais c'est aux sociologues d'aller confirmer ces hypothèses, ce qui n'est pas toujours le cas, par manque de coordination ou par désintérêt de la profession pour ces statistiques, tout simplement.

De plus, même à supposer que des sociologues se penchent sur la question, cela reste une science inexacte, car le sujet sont des populations humaines sur lesquelles on ne peut pas faire d'expérience comme sur les animaux. Il est donc rare voire impossible d'avoir une preuve absolue expliquant un phénomène démographique.

Pour pouvoir vraiment confirmer l'étude de l'Insee par exemple, il faudrait pouvoir diviser la population en deux partie, puis faire subir à une population une épidémie de grippe et pas à l'autre puis analyser ce qu'il se passe, ce qui bien évidemment est impossible.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jpd
- 20/01/2016 - 19:03
Raisonnement à deux neurones
Un fait négatif baisse de l'espérance de vie, vite un bouc émissaire la grippe bien sur!!
Des causes multifactorielles surtout pas, on serait obligé de parler de la dégradation du système de santé en France, aussi bien le système public mal géré, que le système libéral démotivé, pressuré, vilipendé.
Mais silence. L'EHPAD de proximité n'a jamais eu moins de décès qu'en 2015 et tous avaient plus de 90ans. Sans doute l'exception!
tubixray
- 20/01/2016 - 13:49
Malbouffe
Et voilà le facteur de mortalité que l'on enviait aux états unis !
cloette
- 20/01/2016 - 13:24
ou bien
auto- euthanasie ? mais je penche pour la nourriture gavée de pesticides hormones antibiotiques , et de surmédication .