En direct
Best of
Best of du 12 au 18 janvier
En direct
© Reuters
Achtung !
Björn Höcke, le nouveau visage du racisme en Allemagne
Publié le 14 janvier 2016
Avec Hans Stark
L'Allemagne aussi a son Donald Trump : Björn Höcke est patriote, très direct dans ses propos et raciste. Venu de Thuringe, le nouveau trublion de la politique allemande s'est fait remarquer à plusieurs reprises dans les média même s'il n'est encore qu'un simple élu régional. Dans le contexte actuel son discours passe de mieux en mieux au sein du parti AfD, un parti qui se rediabolise.
Hans Stark est chercheur à l'IFRI (Cerfa) et professeur à la Sorbonne. 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hans Stark
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hans Stark est chercheur à l'IFRI (Cerfa) et professeur à la Sorbonne. 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Allemagne aussi a son Donald Trump : Björn Höcke est patriote, très direct dans ses propos et raciste. Venu de Thuringe, le nouveau trublion de la politique allemande s'est fait remarquer à plusieurs reprises dans les média même s'il n'est encore qu'un simple élu régional. Dans le contexte actuel son discours passe de mieux en mieux au sein du parti AfD, un parti qui se rediabolise.
Avec Hans Stark

Atlantico : En France, Björn Höcke est encore peu connu alors que sa réputation grandit de plus en plus en Allemagne. D’où vient-il et comment expliquer son éclosion soudaine outre-Rhin ?

Hans Stark : C’est un homme politique du parti AfD (NDLR : Alternative für Deutschland soit Alternative pour l’Allemagne, 0 député au parlement national, 2 députés européens et 41 députés régionaux). Ce dernier a connu une mue intérieure puisque ses fondateurs, notamment l’économiste  Bernd Lucke, ont quitté cette formation il y a à peu près un an. Ils ont laissé la place à une aile plus dure et plus radicale dont fait partie Frauke Petry qui est devenue la dirigeante. On constate en parallèle la prise ne main de ce parti par des Allemands de l’Est, en particulier de la Saxe et de la Thuringe. Il y a aujourd’hui dans l’AfD une prédominance de responsables politiques est-allemands dont ce fameux Höcke qui vient de la Thuringe.

Höcke est un homme politique qui vient d’un Land (NDLR : région allemande, qui possède plus de pouvoir qu’une région française). Et dans un parti qui fait l’inverse du FN en cherchant d’une certaine façon à se rediaboliser, Höcke tente d’imposer son discours. L’AfD qui était jusqu’à il y a un an plutôt eurosceptique est devenu aujourd’hui un parti dont certains membres jouent avec les thèmes de l’extrême droite.       

Björn Höcke, qui est vent debout contre l'accueil de demandeurs d'asile, a estimé récemment que « le comportement reproductif des Africains » était de nature à conduire à la surpopulation, y voyant une menace pour l'Allemagne. Des propos qui n'ont pas manqué de faire scandale outre-Rhin. Une émission de la télévision publique ARD a par ailleurs relaté les similitudes entre ses discours et ceux de Joseph Goebbels, le responsable de la propagande sous Adolf Hitler. Comment en est-il arrivé là ? Quel intérêt y a-t-il trouvé ?

Alors il y a eu deux évènements significatifs de ce point de vue-là. On a entendu parler pour la première fois de cet homme politique lors d’un talkshow (les Allemands raffolent de ce type d’émissions qui a trait au débat télévisé) où il a sorti un petit drapeau de sa poche et il l’a planté sur son siège en disant qu’il était fier d’être Allemand. Il faut savoir qu’en dehors des périodes footballistiques intenses, le recours au drapeau national en Allemagne ne se fait pas. C’est politiquement incorrect. On a connu avec le nazisme, une omniprésence des symboles nationaux qui fait que le drapeau allemand n’est sorti que pour certaines dates de l’année ou certains évènements politiques très importants mais il est dans ce cas toujours associé au drapeau européen. Donc lorsque Höcke a sorti le drapeau allemand, c’était d’une certaine façon ridicule. Mais malgré tout, ce coup de théâtre lui a permis de se faire connaître au-delà de son Land.

Et puis il se montre régulièrement dans les manifestations dites Pegida (NDLR : Patriotische Europäer gegen die Islamisierung des Abendlandes soit Les Européens patriotes contre l’islamisation de l’Occident) où il prend la parole. Plus récemment il a fait une sortie qualifiée de raciste où il a fait référence à la prolifération des Africains qui faisaient culturellement beaucoup d’enfants et donc prendraient bientôt le dessus sur les Allemands de souche qui n’ont pas les mêmes habitudes de reproduction. Donc derrière ces propos, il y a évidemment le préjugé honteux de l’homme noir qui ne pense qu’au sexe et de l’homme blanc qui construirait d’abord une vie civile avant de s’engager dans une logique familiale. Et donc en effet, ce type de discours est totalement raciste.

Qu’est-ce que cette popularité éclaire de Höcke nous dit de l’Allemagne et des Allemands ?

Cela nous dit tout d’abord, qu’en Allemagne comme à l’échelle européenne, on observe, et c’est banal de la dire, une vague populiste de gauche mais surtout de droite qui prend une ampleur considérable. En ce sens, le phénomène allemand s’inscrit dans une tendance européenne.

Mais c’est aussi, plus particulièrement en Allemagne, un phénomène est-allemand. Les Allemands de l’Est n’ont pas eu la même socialisation démocratique que les Allemands de l’Ouest. Aujourd’hui encore, certains d’entre eux ont un peu de difficulté avec les principes d’Etat de droit, d’ouverture sur l’international et l’accueil de personnes qui n’ont pas les mêmes idées qu’eux.      

Il y aussi un phénomène propre à l’Europe de l’Est. La Thuringe est proche de la Pologne et de la République tchèque. Et ces pays se manifestent actuellement par une droitisation à l’extrême de leurs politiques. C’est une spécificité qui semble de plus en plus forte.

Enfin, je pense que dans chaque Etat européen, il y a un potentiel d’au moins 5% des électeurs qui sont attirés par ce type de propos, et cela en Allemagne comme ailleurs. Donc ces élus nourrissent cette attente désirée par une partie de la population.

Quel poids ce genre de propos peut-il avoir en Allemagne ? Et quel avenir pour un parti comme l’Afd ?

Höcke est très contesté à l’intérieur même de son parti car ce n’est pas du tout la ligne officielle de l’AfD. J’ajouterais de manière mesquine que ce n’est pas ENCORE sa ligne officielle… tant ce parti s’extrémise de plus en plus. Mais ce n’est pas le cas pour le moment, et heureusement serais-je tenter de dire. Donc visiblement il a brisé un tabou et il se situe à droite d’un parti populiste déjà bien à droite donc cela signifie que Höcke se rapproche de plus en plus d’un parti néonazi allemand qui est le NPD. Ce dernier est un petit parti extrêmement violent mais très peu représenté à l’échelle politique car il ne dépasse guère les 1% de vote aux élections. Höcke tend en quelque sorte la main à cette formation néonazie donc je pense qu’il doit faire très attention. Ce n’est pas avec ce genre de propos qu’il pourra faire carrière   

Peut-on dire que ces propos sont symboliques d’un retour des idées néonazies en Allemagne et d’une menace à venir ?

Ce serait une erreur de parler d’un retour des idées néonazies. Il y a depuis 30 ou 40 ans en Allemagne le NPD qui est un parti ouvertement néonazi et qui n’a jamais dépassé les 1%. Cette formation est observée par les services secrets et de sécurité. Il y donc un contrôle de base mais quoiqu’il en soit, le NPD n’arrive pas à percer ni à gagner des points auprès de la population allemande. Donc de ce point de vue-là, il serait excessif de parler de danger.    

Ce qui pourrait être une menace, c’est si Höcke parvient à produire une étincelle autour de lui et réussisse à imposer sa ligne politique à l’AfD qui n’est pas à l’origine une formation néonazie mais plutôt populiste de droite. Il faut donc à tout prix éviter que l’AfD, qui est en cours de rediabolisation, devienne le Front national allemand avec le même degré de popularité. Si cela se produit, alors nous connaîtrons une situation très inquiétante.  

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Et maintenant voici le PQ blasphématoire…
02.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
03.
L'étonnante proposition de Brigitte Macron à Valérie Trierweiler et Carla Bruni-Sarkozy
04.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
05.
La déconsommation affecte tous les secteurs, sauf l’alimentaire et le made in France. Mais les Gilets jaunes n‘y sont pour rien
06.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
07.
Macronracourcix : la France prise au piège de son syndrome Astérix ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Plus court mais mieux indemnisé : cette réforme de l’assurance chômage qui pourrait offrir une solution aux demandeurs d’emplois
03.
Comment le Canard Enchaîné a envoyé François Fillon, Jacques Chaban-Delmas et Valéry Giscard d'Estaing au cimetière des éléphants de la politique
04.
Jacques Chirac, ce soudard amateur de bières et de belles femmes qui s'est avéré être un excellent chef des armées
05.
Connaissez vous Marie Kondo (la Japonaise qui a déclenché une folie du rangement dans le monde qui ne devrait pas tarder à atteindre la France) ?
06.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
07.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Les patrons américains préfèrent la France de Macron à l’Amérique de Donald Trump et l’idée du « grand débat » leur plait
03.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France ne vend pas l’Alsace à l’Allemagne mais les deux pays scellent la coupure entre les dirigeants et leurs peuples
04.
La tombe de Marc Antoine et Cléopâtre serait sur le point d'être découverte
05.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
06.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
01.
Glyphosate : l’incroyable manque de rigueur scientifique d’Envoyé Spécial
02.
Gilets jaunes : l’inexplicable (et énorme) échec des Républicains
03.
Aix-la-Chapelle ou la dernière illustration en date de l’intimidation morale qui asphyxie la démocratie française
04.
Radioscopie des dépenses de la France : ces nouvelles inégalités qui se cachent derrière la puissance apparente de l'État-providence
05.
Traité d’Aix-la-Chapelle : la France est-elle en train de renouveler avec l’Allemagne l’erreur de François Mitterrand au moment de la réunification ?
06.
Changement climatique : Alexandria Ocasio-Cortez déclare que "le monde touchera à sa fin dans 12 ans"
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
perceval
- 15/01/2016 - 10:10
Je ne sais pas si le rédacteur d'un billet
ici sur Atlantico, lit les réactions provoquées par sa prose, mais je pense que s'il ne le fait pas il faudrait que la rédaction d'Atlantico les lui envoie.Tout ça pour dire que de l'échange peuvent venir quelques illuminations. Même si certains propos sont excessifs dans la forme, voire dans le fond, par définition ils ont été provoqué par l'article.M. Stark, comme ses amis, devrait faire attention et ne pas se tromper voire se comporter de façon pire que ceux qu'il dénonce. Il veut s'en prendre au racisme, c'est son droit, certains diraient son devoir. Pour cela il ne doit pas avoir un comportement au mieux religieux, au pire totalitaire. Que quelqu'un dise que les Africains ont un taux de natalité supérieur à celui des Européens, c'est 1- Un fait, 2- Une question de culture et non de race (faudrait que les dictionnaires servent un peu plus). Réfuter un fait c'est non seulement une faute scientifique mais c'est aussi et surtout un acte d'aveuglement volontaire (se rappeler le "et pourtant elle tourne" face à l'inquisition). La bonne réponse n'est donc pas celle de ce M. Stark, mais peut être," oui c'est vrai et alors? Une culture ça évolue, autres lieux autres moeurs".
Outre-Vosges
- 15/01/2016 - 07:16
Que fait ici un tel article ?
On n’atteint pas des postes comme ceux de M. Hans Stark sans faire preuve de servilité et d’opinions politiquement correctes. Je me rappelle que dans les années 1960 nos pontes de facultés faisaient l’éloge de l’économie soviétique et, dans un manuel scolaire (chez Nathan à ce que je me rappelle), on allait jusqu’à dire que, malgré ses progrès fantastiques, l’URSS ne rattraperait peut-être pas les États-Unis sur le plan économique avant 1975. Que M. Stark parle comme il le fait n’a donc rien pour étonner ; ce qui est plus gênant c’est qu’il délire sur Atlantico alors qu’il a toute la presse aux ordres pour s’exprimer.
vangog
- 15/01/2016 - 02:11
"L'Allemagne est gouvernée par des idiots"
Il a parfaitement raison, Björn Höcke, du parti Alternativ fur Deutschland!
Et il a raison de craindre l'immigration Africaine et moyen-orientale. Excepté ceux qui neveu ont pas voir par idéologie dogmatique, il est vrai que les noirs sont deux à trois fois plus prolifiques que les occidentaux. Aucun racisme, là-dedans, excepté pour ceux qui manquent d'arguments à faire accepter leur dilution ethnique et leur grand remplacement. à propos...sur quels volonté populaire se basent ces orgueilleux pour nous imposer leur diktat digne des pires dictatures socialistes d'avant-mur? Exactement comme les commentaires de ce site, à 90% contre la dilution immigrationniste, vous obtiendrez les mêmes chiffres en interrogeant les Francais, où les Allemands, autour de vous! Ayez le courage d'un sondage utile pour une fois...Ce glissement vers la dictature d'une petite minorité de pensée conduite par Merkel-verraterin et Flamby-le-menteur est inquiétant pour l'Europe, et ces immigrationnistes seront jugés durement, s'ils déclenchent une nouvelle guerre meurtrière...jugés comme collabos et traîtres à l'Europe, la vraie, celle des Nations...