En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Acte 2
Phase 2 du déconfinement : retrouvez l’intégralité de la conférence de presse d’Edouard Philippe
il y a 2 min 55 sec
light > Culture
Disparition
L’humoriste Guy Bedos est mort à l’âge de 85 ans
il y a 1 heure 39 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La naissance du vaccin, entre utopie et rejets" de Yves-Marie Bercé : avant Pasteur, la vaccination préventive n'était pas un long chemin tranquille !

il y a 4 heures 41 min
pépites > High-tech
Portrait flatteur
Les administrateurs de Wikipédia traquent les contenus promotionnels publiés par des agences de communication
il y a 5 heures 31 min
pépites > Economie
Forte augmentation
Impact du coronavirus : le chômage atteint en France son plus haut niveau depuis 1996
il y a 6 heures 59 min
pépite vidéo > Santé
Assurance maladie
Brigades Covid-19 : les enquêteurs ont débuté leur mission pour retracer les cas contacts
il y a 7 heures 58 min
décryptage > Politique
Remaniement

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

il y a 9 heures 27 min
décryptage > International
Relations internationales

Coronavirus : deux leçons géopolitiques majeures

il y a 9 heures 53 min
décryptage > France
Elle est toujours vivante

Vous avez aimé la "France périphérique" de Christophe Guilluy. Raymond Depardon, le plus grand photographe français vivant, l’a mise en image

il y a 10 heures 25 min
décryptage > Europe
Prix de la pandémie

750 milliards d’euros pour la relance européenne : attention à ne pas oublier les PME

il y a 10 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Jetez-moi aux chiens" de Patrick McGuinness : un roman décevant, ni un subtil polar, ni un grand livre sur le harcèlement

il y a 1 heure 16 min
pépites > Politique
Indicateurs positifs
Edouard Philippe a dévoilé les nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement
il y a 4 heures 1 min
pépites > Politique
Elections municipales
Gérard Collomb retire sa candidature pour la présidence de la métropole de Lyon dans le cadre d’une alliance avec le candidat LR François-Noël Buffet
il y a 4 heures 56 min
pépites > International
Emprise
Le Parlement chinois a adopté la mesure controversée sur la sécurité nationale à Hong Kong
il y a 6 heures 19 min
light > Science
Sage décision
Le premier lancement habité de SpaceX a été reporté à samedi en raison du mauvais temps
il y a 7 heures 26 min
pépites > Politique
Disparition
Claude Goasguen, député LR de Paris, est mort d'un arrêt cardiaque après avoir été atteint par le Covid-19
il y a 8 heures 47 min
décryptage > International
Tensions

Pourquoi Trump s’en prend à l’OMS ?

il y a 9 heures 39 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette
il y a 10 heures 17 min
décryptage > Défense
"Opération dignité"

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

il y a 10 heures 38 min
décryptage > Société
Vertige de l'amour

Si la Covid-19 a congelé votre libido, vous n’êtes pas le seul

il y a 11 heures 22 min
© POOL New / Reuters
© POOL New / Reuters
Miss vertu

Bernard Tapie ou la face sombre de son (ex-?) grande amie Christiane Taubira

Publié le 25 décembre 2015
Si leur carrière politique a débuté sensiblement en même temps, Bernard Tapie et Christiane Taubira, autrefois très proches, entretiennent désormais une relation bien plus distante. L’homme d’affaires semble même garder une rancœur tenace envers la garde des Sceaux même s’il se garde bien de le dire publiquement.
Caroline Vigoureux est journaliste politique à l'Opinion, où elle suit notamment l'actualité du Parlement. Elle a travaillé pendant six ans pour le site Internet du Journal du Dimanche, où elle était en charge de la gauche. Elle est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Ponchelet est rédacteur en chef de la1ere.fr , le site portail des Outre-mer 1ère (ex-RFO). Il est l’auteur de Sarkozy de A à Z et Villepin de A à Z (éditions Cosmopole). Il a suivi pour RFO radio la campagne présidentielle de Christiane Taubira...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Vigoureux
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Caroline Vigoureux est journaliste politique à l'Opinion, où elle suit notamment l'actualité du Parlement. Elle a travaillé pendant six ans pour le site Internet du Journal du Dimanche, où elle était en charge de la gauche. Elle est l'auteur...
Voir la bio
David Ponchelet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
David Ponchelet est rédacteur en chef de la1ere.fr , le site portail des Outre-mer 1ère (ex-RFO). Il est l’auteur de Sarkozy de A à Z et Villepin de A à Z (éditions Cosmopole). Il a suivi pour RFO radio la campagne présidentielle de Christiane Taubira...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si leur carrière politique a débuté sensiblement en même temps, Bernard Tapie et Christiane Taubira, autrefois très proches, entretiennent désormais une relation bien plus distante. L’homme d’affaires semble même garder une rancœur tenace envers la garde des Sceaux même s’il se garde bien de le dire publiquement.

Atlantico : Dans quelles circonstances se sont connus Bernard Tapie et Christiane Taubira ?

Caroline Vigoureux : Bernard Tapie et Christiane Taubira se sont rencontrés quelques mois avant les élections européennes de 1994. Après avoir été élue députée en 1993, elle tape dans l'œil de Bernard Tapie à l'Assemblée nationale. Lui aussi a été élu l'année précédente. L’homme d’affaires est alors en train de constituer une liste pour le scrutin à venir. Avec le président du Mouvement des radicaux de gauche (MRG) et ancien député de Mayotte, Jean-François Hory, il pense à la députée de Guyane. Le député écologiste Noël Mamère est quatrième sur la liste, baptisée « Energie radicale ». A la demande de Bernard Tapie, il accepte de rétrograder d’une place. Ainsi Tapie et Taubira se retrouvent à faire campagne ensemble. Laquelle rencontre une ferveur inattendue. Dans les meetings, le public est sous le charme de ces deux orateurs talentueux. Eux sont fascinés l’un par l’autre. Mais à l'époque, il reste difficile pour Christiane Taubira de prendre l'ascendant sur la star Bernard Tapie.

Bernard Tapie avait fait une apparition remarquée en 2002 dans la campagne présidentielle de Christiane Taubira. Lequel des deux personnages est à l’origine de ce retour ?

Caroline Vigoureux : Il n'a en fait été que peu présent durant cette campagne. Personne au PRG n'avait vraiment envie que l'image de la candidate soit associée au nom de Bernard Tapie, rattrapé depuis plusieurs années par les affaires. Il vient de temps à autres participer à des réunions au siège du PRG et prodigue ses bons conseils. Mais ses interventions laissent l'auditoire perplexe. Après l'affaire VA-OM, l'homme a perdu en crédibilité. Pendant la campagne, il tentera, avec Claude Bartolone - alors ministre de la Ville - de dissuader la candidate d'aller jusqu'au bout. En vain.

David Ponchelet : Bernard Tapie et Christiane Taubira se connaissent depuis 1994, et l’aventure de la liste « Energie radicale » du MRG (le Parti Radical de Gauche d’aujourd’hui). A l’époque, Tapie est tête de liste, Taubira, députée de la Guyane depuis une année seulement, est numéro 4 de cette liste qui fera 12% des voix, devant celle du PS menée par Michel Rocard. Entre Tapie le fonceur et Taubira la libre penseuse (elle est de gauche, ex-indépendantiste, mais a voté la confiance au gouvernement Balladur en 1993), le courant passe. Une amitié nait. En 2002, le PRG choisit Taubira comme candidate à la présidentielle. Mais la campagne de Taubira ne décolle pas et en interne, chez les radicaux de gauche, elle est contestée. Un mois avant le 1er tour, alors que des voix radicales réclament le retrait de la candidate, Tapie est appelé à la rescousse par Taubira et ses proches. Le 13 mars 2002, il est invité à l’improviste dans une réunion de l’équipe de campagne au siège du parti. Son intervention est du pur Tapie dans le texte : "Moi, quand Jean-Michel (Ndlr : Baylet, le président du PRG) m'a parlé de ta candidature, j'ai dit "c'est fabuleux", parce que tu es une femme, que tu es black (...) c'était le symbole idéal. Maintenant on voudrait te faire parler du logement. Non mais attend... Pourquoi pas du nouveau Rafale ? Il en est de la politique comme il en est dans la pêche ou la télévision. Ou t'es généraliste, ou tu es la meilleure là où tu vas te situer. Moi je ne pêche pas tous les poissons, seulement les crevettes. Tu dois être celle qui va intéresser sur ton nom des gens que personne n'intéresse. Et ça représente quoi ? Quatre, cinq millions de personnes !" L’intervention de Tapie calme la grogne chez les Radicaux. On connait la suite : Christiane Taubira réunit 660 000 voix au premier tour, soit 2,3%. 

En 2013, Christiane Taubira avait révélé ne plus avoir de contact avec Bernard Tapie depuis plusieurs années. Le scandale du Crédit Lyonnais est-il à l’origine de cet éloignement, où y a-t-il d’autres raisons qui l’expliqueraient ?

Caroline Vigoureux : Difficile de dire ce qui oppose aujourd'hui Bernard Tapie de Christiane Taubira. Ni l'un ni l'autre n'ont jamais voulu répondre explicitement à cette question. En juillet 2013, il était invité sur le plateau du 20 heures de France 2 alors qu'il venait tout juste d’être mis en examen dans l’affaire Adidas-Crédit Lyonnais. Il s'était alors vanté de ne pas avoir fait appel à son "amie" Taubira, alors qu'elle était ministre de la Justice. Lorsque je l'avais contacté pour mon enquête en septembre 2014, il m'avait simplement répondu : "Je ne veux pas en parler, elle m’a écœuré. Je l’ai rayée de ma tête et de mon cœur." Quand je lui avais demandé d’où venait sa colère, il m'avait simplement répondu : "Elle, elle sait pourquoi !"

Quelle est aujourd’hui la relation entre eux deux ? Que pensent-ils l'un de l'autre ?

Caroline Vigoureux : Après les européennes, Christiane Taubira s’est éloignée de Bernard Tapie. Depuis, elle ne parle que très peu de lui. Lorsqu'elle est interrogée sur ses relations avec lui dans les médias, elle reconnaît avoir eu une amitié et une admiration fortes pour lui tout en précisant que cela fait plusieurs années qu'ils ne se sont pas parlés. Elle n'en parle qu'au passé quand lui utilise le présent. De son côté, Bernard Tapie a déjà rappelé lors de plusieurs interviews la relation privilégiée qu’il entretiendrait avec elle. Aujourd’hui, il se refuse à tout commentaire sur la ministre.

Peut-on imaginer les voir travailler de nouveau en politique dans un avenir proche ?

Caroline Vigoureux : Cette hypothèse me paraît très improbable. D'abord parce qu'un retour de Bernard Tapie sur la scène politique semble peu crédible. Ensuite parce qu'on voit mal Christiane Taubira frayer avec Bernard Tapie, avec qui elle a pris ses distances depuis près de vingt ans maintenant.

Daniel Ponchelet : D’un côté, Christiane Taubira est une femme politique qui a un vrai instinct et une fine analyse. Elle constate certainement, comme tout le monde, que l’annonce du retour en politique de Tapie est loin de susciter l’enthousiasme. Depuis 1994 et 2002, la donne entre eux s’est inversée : à l’époque il était la locomotive, elle était l’inconnue. Aujourd’hui, forte de ses trois années au gouvernement et de la loi sur le mariage pour tous, c’est elle qui est devenue le symbole de toute la gauche de la gauche. Quel intérêt aurait-elle à s’encombrer de Bernard Tapie ? Mais Christiane Taubira est aussi une femme libre, volontiers frondeuse, qui aime le contre-pied. Même si elle s’impose aujourd’hui en tant que garde des Sceaux une distance nécessaire avec le justiciable Bernard Tapie, rien n’interdit d’imaginer qu’elle se rapprochera de son ancien camarade, le jour venu, si les circonstances politiques sont favorables. En Guyane, au début des années 90, Christiane Taubira a fondé un parti baptisé "Walwari", l’éventail en langue amérindienne. Et par définition, l’éventail est un "ensemble d’éléments qui offrent à l’intérieur de certaines limites une grande diversité". 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Onfray, Bigard, Zemmour et compagnie… La folle peur des bien-pensants

02.

Changer de Premier ministre… ou supprimer la toute puissance du Président de la République ?

03.

Libye : la pâtée pour les mercenaires russes ?

04.

L’Express voit Bertrand bien placé pour 2022, Wauquiez mieux placé qu’on ne croit, Retailleau trop critique; Didier Raoult est un libertaire élitiste; Marianne plonge dans la France qui rêve de coup d’Etat; Merkel achète son vin et son papier toilette

05.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

06.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

07.

Trump et les conservateurs partent en guerre contre les réseaux sociaux… et ont de vraies raisons de le faire

01.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

02.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

03.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

02.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

05.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

06.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
emem
- 23/12/2015 - 12:11
Mauvais accord
De SA grande amie
pasdesp
- 22/12/2015 - 15:27
Un peu de serieux! Taubira ,
Un peu de serieux! Taubira , Tapie orateurs talenteux vous avez des bouchons dans les oreilles!
zouk
- 22/12/2015 - 11:51
Tapie Taubira
Article inutile. Pourquoi exhumer un passé sans aucune signification pour aujourd'hui