En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement

07.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

05.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

03.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

04.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

05.

Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé

06.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

ça vient d'être publié
pépites > France
Attaque
Lyon : un prêtre orthodoxe blessé par balle ; l'assaillant en fuite
il y a 2 heures 9 min
pépite vidéo > Culture
Disparition
15 des meilleures scènes de Sean Connery en Bond, James Bond
il y a 5 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 7 heures 55 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 8 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 9 heures 58 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 10 heures 50 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 11 heures 20 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 11 heures 29 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 11 heures 31 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête ses 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 11 heures 32 min
pépites > France
On en a gros
Reconfinement : des maires refusent la fermeture des commerces non-alimentaires
il y a 4 heures 37 min
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 6 heures 24 min
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 8 heures 35 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 9 heures 16 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 10 heures 43 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 11 heures 59 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 11 heures 29 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 11 heures 30 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 11 heures 31 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 11 heures 33 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Sécurité routière : pourquoi les intentions de l'Etat ne sont pas si louables que ça

Publié le 05 décembre 2015
Extrait de "Droit pénal et la Circulation routière", de Jean-François changeur et Jean-Luc Roy (1/2).
Jean-François Changeur
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-François Changeur est avocat pénaliste spécialiste en Droit Pénal Routier
Voir la bio
Jean-Luc Roy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste sportif spécialisé dans les sports mécaniques.Président fondateur de Motors TV
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Extrait de "Droit pénal et la Circulation routière", de Jean-François changeur et Jean-Luc Roy (1/2).

Maître Changeur le rappelle très justement dans son introduction : en moins de 10 ans le volume de ce fameux « Code de la route », ou présumé tel, a triplé. Qui peut encore honnêtement prétendre en connaître l’essentiel après quelques années de conduite seulement ?

Les gendarmes, à leur corps défendant, sont trop souvent réduits au rôle peu enviable de « collecteurs de la route », guettant les usagers dans les endroits les plus sécurisés, les moins dangereux, pour faire du chiffre, et rester ainsi dans la moyenne des verbalisations fixées par de hauts fonctionnaires incompétents dans leurs bureaux parisiens. Il ne s’agit même plus d’une découverte ou d’une révélation. Plusieurs d’entre eux me l’ont confié directement et confidentiellement, écoeurés d’être cantonnés à cette fonction de collecteurs d’impôt, bien éloignée de leur mission première consistant à faire respecter la loi et à assurer la sécurité, ce qui était la fonction des « gents d’armes », lorsque ce corps fut créé pour garantir la sécurité des voyageurs, il y a bien longtemps"

Pour l’Etat, dans sa toute puissance, l’usager de la route est avant tout un contribuable, taxable à merci à tous les stades de son existence : permis, véhicule, assurance, carburant, péage, pièces de rechange, y compris les éléments de sécurité obligatoires, et bien sûr, procès-verbaux, amendes, retraits de points, et autres stages de récupération indispensables.

Tout cet arsenal répressif est toujours justifié depuis plus de 40 ans par un argument simple et simpliste, pour ne pas écrire « simplet » : tout est fait pour votre bien, pour réduire « l’hécatombe de la route ».

Un mensonge de plus, puisque l’éducation dès l’école, la formation, l’apprentissage de la conduite, la responsabilisation, mais aussi la signalisation, la suppression des terribles points noirs générateurs d’accidents multiples, l’entretien du réseau routier et tous les facteurs qui pourraient réellement sauver des vies sont laissés de côté. Evidemment puisqu’ils coûtent de l’argent au lieu d’en rapporter, et ils auraient l’inconvénient supplémentaire de produire des effets à long terme, des éléments totalement contraires aux visées électoralistes et statisticiennes des énarques qui nous gouvernent ! Et qu’on ne me parle pas des vertus de la limitation de vitesse utilisée à toutes les sauces. Ce sont avant tout les progrès considérables effectués par les constructeurs en matière de sécurité active sur leurs engins, associés à une prise de conscience collective des conducteurs, qui ont permis de réduire considérablement le nombre des victimes sur la route. La preuve : ces chiffres ne baissent plus depuis quelques années, alors que les limitations de vitesse sont toujours plus drastiques, parfois aux limites du ridicule, comme ce 30 km/h dans une capitale d’où on chasse ses habitants !

Pour être respectée, une réglementation doit être respectable. Le Code de la route s’est mué aujourd’hui en une jungle inextricable au milieu de laquelle les usagers tentent de se frayer un chemin en évitant les pièges. Cet ouvrage est le meilleur des guides, non seulement pour ne pas tomber dans ces pièges, mais aussi pour s’en sortir quand on n’a pas pu ou su les éviter. Parce que l’Etat et ses représentants pratiquent parfois consciemment ou par incompétence ce que l’on peut qualifier d’abus de pouvoir. Et dans ce cas, puisque « nul n’est censé ignorer la loi », une vieille formule totalement obsolète tant la complexité et l’ambiguïté des textes la rend inapplicable, chacun pourra utilement se reporter au chapitre de ce livre qui le concerne directement. Non seulement ce traité est utile en amont, pour éviter de se faire piéger et sanctionner injustement, mais il est indispensable en aval, quand les griffes de la loi ou de ses représentants menacent de vous étrangler. Dans ces cas-là, l’usager de la route a non seulement le droit de se défendre, mais il en a le devoir en tant que citoyen" tant que ce sera encore possible, dans ce pays".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
bd
- 05/12/2015 - 15:05
Enfin... Quelqu'un qui ose dire la vérité!
Grand merci pour cet article.
Il serait aussi intéressant de comparer les politiques de sécurité routière de la France et de l'Allemagne.
Dire que si les Allemands ont moins de crashs, c'est qu'ils sont "plus raisonnables" que les Français est insultant pour les Français.
C'est toute la politique de mobilité qu'il faut revoir.
En Allemagne on est plus tolérant avec la vitesse mais les contrôles sur l'alcoolémie et la conduite sous influence sont plus sévères... et surtout plus réguliers...
L'attention est plus portée sur les "points noirs" que sur les emplacements peu dangereux mais faciles à taxer.
Les dividende se comptent sur la VRAIE sécurité plutôt que sur ceux de la rage taxatoire policière.