En direct
Best of
Best of du 8 au 14 juin
En direct
© Reuters
L'appel du large
Cop 21 : la Bretagne, futur leader mondial des énergies marines ?
Publié le 10 décembre 2015
Des courants, des marées, du vent... La Bretagne regorge d'atouts pour développer les énergies marines renouvelables. La région pourrait-elle devenir un leader dans ce domaine ? Si elle n'en est encore qu'à l'expérimentation, la Bretagne fait la course en tête concernant l'énergie hydrolienne.
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Florent Detroy
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
"Florent Detroy est journaliste économique, spécialisé notamment sur les questions énergétiques, environnementales et industrielles. Voir son site."  
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des courants, des marées, du vent... La Bretagne regorge d'atouts pour développer les énergies marines renouvelables. La région pourrait-elle devenir un leader dans ce domaine ? Si elle n'en est encore qu'à l'expérimentation, la Bretagne fait la course en tête concernant l'énergie hydrolienne.

Atlantico : La Bretagne a un fort potentiel dans les énergies marines renouvelables. Les entreprises et collectivités bretonnes ont-elles commencé à investir dans ce domaine ?

Florent Detroy : Les différentes énergies marines sont à des niveaux de maturité très différents. L’éolien offshore connait une activité commerciale forte au Danemark, en Allemagne et en Angleterre , alors que la France est très en retard dans ce domaine. En revanche, la France est bien en place sur l’hydrolien, Bretagne en tête. Mais il n’y a pas encore de projet commercial concernant les énergies marines. Nous en sommes encore au stade de l’expérimentation. Exemples : l’hydrolienne Sabella, installée en septembre au large de l’Ile d’ Ouessant, ou l’hydrolienne conçue par la DCNS pour EDF, qui vient d‘être immergée au large de Paimpol- Bréhat.  En phase de test, l’hydrolienne devrait être raccordée au réseau électrique ce mois-ci.

Quel est potentiel de la Bretagne pour ces nouvelles technologies ?

Concernant l’hydrolien, la Bretagne a un énorme potentiel en terme de courants : des passages très resserrés où s’engouffrent des courants extrêmement forts. Avec l’Ecosse et le Portugal, la Bretagne fait partie des quelques lieux vraiment intéressants pour la production d’hydroélectricité. Si l’essentiel des appels d’offres concernant l’éolien off-shore ont été réalisés en Normandie, et l’essentiel de l’éolien flottant en Méditerranée, la Bretagne aura probablement un rôle à jouer dans une des énergies marines dans les années à venir. Le houlomoteur et l’énergie marémotrice sont, pour leur part, encore en phase d’expérimentation. Notamment, car aucune technologie n’est imposée.

Quelle est aujourd’hui la dépendance énergétique de la Bretagne par rapport aux autres régions. A-t-elle intérêt à développer les énergies renouvelables pour la fourniture d’énergie locale ?

N’ayant pas d’énergie nucléaire, grâce aux résistances acharnées de la population, la Bretagne a un profil énergétique particulier. Mais je ne pense pas que les énergies marines renouvelables soient un pari pour fournir la Bretagne en énergie. Elles seront sans doute importantes dans plusieurs années, mais pas tout de suite. Dabord, car les énergies marines renouvelables et les éoliennes off-shore n’arriveront pas avant 2020. Ensuite, parce que la priorité des gros groupes mondiaux travaillant sur ces technologies, comme Alstom et EDF, c’est l’exportation. Pour l'instant l'appel d'offre concernant l'hydrolien n'a concerné que des fermes pilotes. L'appel d'offre pour un projet commercial est encore loin.

Plusieurs projets ont été retardés pour des problèmes de raccordement électrique et par le possible impact environnemental des installations. Les obstacles financiers, techniques et environnementaux sont-ils importants ?

La question des raccordements est assez sensible. Pour les éoliennes off-shore, la DCNS investit dans de nouveaux câbles, qui permettent de gérer la tension à pleine puissance pour raccorder les appareils au continent. Au large du Croisic, un site raccordé au réseau est réservé à l’expérimentation des EMR. C'est l’une des grosses questions à développer. Car, à la limite, les machines ne sont pas vraiment le problème. Autant les éoliennes sont complexes, autant les hydroliennes sont des technologies assez basiques.

Si la Bretagne parvient à développer  les énergies marines, quelles pourraient-être les retombées économiques à terme ?

La réindustrialisation de la Bretagne pourrait passer par les énergies marines renouvelables. La DCNS réhabilite les quais de Brest, avec le soutien du Conseil régional de Bretagne. La construction de deux hydroliennes a mobilisé 250 intervenants sur le site. La construction des fermes-pilotes d’éoliennes flottantes, prévues entre l’île de Groix et Belle-Ile pour 2018, devrait mobiliser des centaines de personnes. La réindustrialisation ne serait donc pas avant 2020. A moyen terme, donc. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Jurés populaires : ayez confiance !
01.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
02.
Auchan, Carrefour, Casino : mais que vont devenir toutes ces galeries marchandes et hypermarchés qui se vident ?
03.
Mariage de Karine Ferri : Nikos n'est pas venu, les autres stars non plus; Laeticia Hallyday se rabiboche avec son père, Meghan Markle aurait fait fuir sa mère, Rihanna renoue avec son milliardaire;  Kate Middleton snobe Rose, Britney Spears s'arrondit
04.
Crise au sein de LREM dans le Nord : six députés claquent la porte
05.
Vol MH370 : "le pilote se serait envolé à 12 000 mètres pour tuer l'équipage dans la cabine dépressurisée ", selon un nouveau rapport
06.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
01.
PMA : la droite est-elle menacée de commettre la même erreur qu’avec le progressisme des années 60 qu’elle a accepté en bloc au nom de l’évolution de la société ?
02.
Voulez-vous savoir dans quelle France on entend vous faire vivre ? Regardez bien l'affiche de l'UNICEF !
03.
Mais pourquoi s’abstenir de faire des enfants pour sauver la planète alors que le pic démographique est passé ? Petits arguments chiffrés
04.
Acte II : mais comment définir la ligne suivie par le gouvernement en matière de politique économique ?
05.
Cash Investigation : pourquoi le traitement des semences par les multinationales est nettement plus complexe que le tableau dressé par l’émission de France 2
06.
Véhicules propres : la Chine abandonne l'électrique pour miser sur la voiture à hydrogène
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires