En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

02.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

03.

Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste

04.

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

05.

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

06.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

07.

Tenue libre exigée : les dangereuses impasses du néo-féminisme

01.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

02.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

05.

"Le plaisir sexuel est simplement divin" a déclaré le pape François. Il nous étonnera toujours…

06.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

ça vient d'être publié
light > Santé
Des propos "à l'emporte-pièce"
Olivier Véran répond à Nicolas Bedos suite à son appel sur l'arrêt du port du masque et des gestes barrières
il y a 4 heures 46 sec
pépites > Santé
Désengorger les SERVICES
Covid-19 : les Hôpitaux de Paris vont reporter 20% des opérations chirurgicales dès ce week-end
il y a 6 heures 4 min
pépites > Santé
Health Data Hub
Santé : l’Assurance maladie met son avis en suspens sur le mégafichier de données individuelles
il y a 7 heures 1 min
rendez-vous > Politique
Revue de presse des hebdos
Covid : les épargnants devront payer la facture; Bayrou trouble la coordination gouvernementale; Les bonnes affaires d’Édouard Philippe : payé 50 000€ pour se former au numérique...; La fraude sociale sert (aussi) à financer le terrorisme islamiste
il y a 8 heures 44 min
décryptage > France
Loi

La France, paradis des squatteurs et qui entend bien le rester

il y a 10 heures 1 min
décryptage > France
Drame humain

Santé mentale : ces millions de Français que la pandémie fait chanceler ou s’écrouler en silence

il y a 11 heures 16 sec
pépite vidéo > Société
Fermeture des bars et des restaurants
Covid-19 : l'incompréhension de la maire de Marseille, Michèle Rubirola, suite aux annonces d'Olivier Véran
il y a 11 heures 28 min
décryptage > Economie
Industrie

Sauver Bridgestone à tout prix ? Et si on parlait de ces emplois industriels qui ne trouvent pas preneurs...

il y a 12 heures 16 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

il y a 13 heures 1 min
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 1 jour 1 heure
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Comédies françaises" de Eric Reinhardt : un magnifique roman d’initiation, itinéraire d’un millénial gâté

il y a 4 heures 47 min
light > Culture
Ministère de la Culture
Gabriel Matzneff est définitivement privé d'aide publique
il y a 6 heures 36 min
pépites > Europe
Vers de nouvelles sanctions de l'UE ?
Biélorussie : l'Union européenne refuse de reconnaître Alexandre Loukachenko comme président malgré sa "prestation de serment"
il y a 8 heures 22 min
pépites > Justice
Justice
Financement libyen : la cour d'appel de Paris rejette les recours de Nicolas Sarkozy et de ses proches
il y a 8 heures 58 min
décryptage > International
Influence de la Turquie

Les troubles obsessionnels compulsifs d’Erdogan : Le panislamisme, la résurgence de la grandeur ottomane… et incidemment attaquer la France

il y a 10 heures 45 min
décryptage > France
Il m’a démasqué

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Environnement
Transition écologique

Et si la nouvelle la plus importante pour l’avenir du climat de la planète venait de passer quasi inaperçue

il y a 11 heures 59 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’Allemagne mobilise 1300 milliards d’euros pour se sortir de la crise... La France 3 fois moins, cherchez l’erreur

il y a 12 heures 44 min
décryptage > Politique
Candidat idéal ?

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

il y a 13 heures 24 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 1 jour 2 heures
© Flickr/elecnix
Le gouvernement français vient de raboter l'indemnité kilométrique vélo.
© Flickr/elecnix
Le gouvernement français vient de raboter l'indemnité kilométrique vélo.
Indemnité kilométrique vélo

COP21 : le véritable impact du vélo ou ce que la France rate en ne soutenant pas assez les cyclistes

Publié le 03 décembre 2015
Une étude démontre que si tous les pays européens rattrapaient le niveau du Danemark en matière d'utilisation du vélo, cela permettrait notamment de réduire de 9% les importations de pétrole en Europe et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement français vient pourtant de raboter l'indemnité kilométrique vélo.
Mathieu Chassignet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Chassignet est ingénieur au service Transports et mobilité de l’ADEME. Il est en charge des actions sur le vélo ainsi que sur les nouveaux services de mobilité partagée.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Une étude démontre que si tous les pays européens rattrapaient le niveau du Danemark en matière d'utilisation du vélo, cela permettrait notamment de réduire de 9% les importations de pétrole en Europe et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Le gouvernement français vient pourtant de raboter l'indemnité kilométrique vélo.

Atlantico : L'utilisation du vélo constitue une bonne alternative à la voiture comme mode de transport en ville selon ces études (voir ici ). Quel est son impact concret sur la diminution des émissions de gaz à effet de serre ? En France ? En Europe ?

Mathieu Chassignet : Le transport est responsable en France de 27 % des émissions de gaz à effet de serre. Il est donc primordial de travailler sur les émissions de ce secteur et le développement du vélo, mode de déplacement zéro émission, offre des perspectives très intéressantes. A l’échelle individuelle, une personne résidant à 5 km de son lieu de travail qui passe de la voiture au vélo correspond à une économie de 650 kg de CO2 par an. De manière plus globale, une étude de la Fédération des cyclistes européens a montré que si chaque pays européen rattrapait le niveau de pratique du Danemark, cela permettrait de réduire de 9 % les importations européennes de pétrole.

Au-delà de son intérêt pour le climat, le développement de la pratique du vélo présente de nombreux avantages sur la santé, la qualité de vie en ville, la qualité de l’air, etc.

Quelles seraient les conséquences d'une plus grande utilisation du vélo comme c'est le cas en Europe du Nord ? Quelles sont les mesures incitatives envisageables ou qui existent déjà ? Comment rattraper le retard que connait la France en la matière pour l'instant ?

La France, avec 3 % des déplacements effectués à vélo, est en effet en retard sur de nombreux pays européens : les Pays-Bas (où près de 30% de l’ensemble des trajets sont effectués à vélo) mais également parmi nos voisins comme la Belgique, l’Allemagne, la Suisse ou le nord de l’Italie où le vélo représente environ 10 % de l’ensemble des déplacements. Heureusement, la situation s’améliore et la pratique du vélo est en progression dans la plupart des grandes villes françaises. Certaines font figure de modèle comme Strasbourg (15 % des déplacements effectués à vélo), mais aussi Grenoble, Nantes, Bordeaux, etc. Par ailleurs, on constate depuis quelques années la progression des ventes de vélos pliants (qui peuvent facilement être embarqués dans les transports collectifs) et des vélos à assistance électrique qui rendent la pratique du vélo plus accessible à tous et qui permettent d’effectuer des distances plus importantes. Le vélo devient ainsi une solution pertinente pour des usages de plus en plus larges. Le marché du vélo à assistance électrique est en croissance d’environ 30 % par an et on devrait cette année s’approcher des 100 000 ventes. Le potentiel est encore considérable puisque c’est plus de 400 000 ventes annuelles en Allemagne.

Les mesures pour favoriser le vélo sont connues et éprouvées. Le point crucial est de mener une politique globale et cohérente afin de créer un véritable « système vélo » de même qu’il existe un système automobile. Pour cela il s’agit de travailler conjointement sur l’aménagement de la voirie (pistes et bandes cyclables, zones 30, …), le stationnement, la mise en place de services (location de vélos, entretien, aides à l’achat de vélo à assistance électrique, …), la communication ainsi que les incitations à la pratique. Sur ce dernier point, l’entrée en vigueur prochaine de l’indemnité kilométrique pour les salariés se rendant au travail à vélo est un signal très positif. L’ADEME a montré, lors d’une expérimentation menée en 2014 avec des entreprises volontaires, que le versement de cette indemnité avait permis de multiplier par 2 en quelques mois le nombre de cyclistes au sein des entreprises.

A part le vélo, quels sont les autres modes de transports à utiliser pour réduire les émissions de gaz à effet de serre ? Quels sont les pays qui font le plus d'effort en la matière ?

Il y a bien sûr les transports collectifs dont la consommation d’énergie et les rejets de CO2 par passager sont modestes. C’est encore plus vrai pour ceux qui fonctionnent au GNV, aux biocarburants, au GPL ou à l’électricité. Le télétravail permet également de réduire le volume de déplacements ainsi que la congestion. Enfin nous observons depuis quelques années la progression très rapide de nouveaux services de mobilité partagée tels que le covoiturage et l’autopartage. Pour le covoiturage, cela permet de diviser par 2 ou 3 les émissions des personnes qui se regroupent pour effectuer leur trajet commun. Sur l’autopartage, nous avons réalisé plusieurs études qui montrent son intérêt d’un point de vue environnemental : en permettant à ses usagers de se séparer de leur propre voiture, l’autopartage permet une diminution globale du nombre de kilomètres effectués en voiture et incite à utiliser davantage les modes alternatifs tels que les transports collectifs et le vélo.
Il en existe également d’autres formes comme l’autopartage entre particuliers qui se développe très rapidement.

La France a des acteurs très bien positionnés dans le domaine des services de mobilité partagée, essentiellement des start-up de l’économie collaborative : Blablacar, Drivy, Koolicar, Ouicar, …

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires