En direct
Best of
Best of du 16 au 22 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Autre qu’on adorait" de Catherine Cusset : superbe graine de Prix

il y a 16 min 9 sec
décryptage > Economie
Leçons du confinement

Dépendance et pertes d’exploitation : les assureurs battus sur tous les fronts face à la crise du coronavirus…

il y a 2 heures 14 min
pépites > Politique
Soutien
Deuil après la mort d’un enfant : l’Assemblée nationale approuve enfin et à l’unanimité le congé de 15 jours
il y a 3 heures 39 min
pépites > Europe
Solidarité
Covid-19 : la Commission européenne propose un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour sortir de la crise
il y a 4 heures 25 min
pépite vidéo > Science
Bond de géant pour l’humanité
Plus que quelques heures avant le premier vol habité de SpaceX
il y a 5 heures 21 min
décryptage > France
Hexagone

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

il y a 7 heures 47 min
décryptage > Société
Univers cauchemardesques

Pourquoi les oeuvres dystopiques déprimantes attirent tant de gens par temps de pandémie ?

il y a 8 heures 55 min
décryptage > Politique
Des hommes, des vrais !

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

il y a 9 heures 28 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Macron se réinvente en ministre de l’Industrie très gaullien… dans un environnement concurrentiel totalement différent

il y a 10 heures 6 min
light > People
"Cauchemar"
Le ténor Andrea Bocelli révèle avoir été atteint par le coronavirus
il y a 22 heures 49 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

La Révolution et l’Empire dans le cinéma français : plusieurs bons films pour cette période historique agitée ! Humour et délectation

il y a 28 min 17 sec
light > Science
Cratère de Chicxulub
L'astéroïde à l’origine de l’extinction des dinosaures aurait suivi la trajectoire la plus dangereuse possible
il y a 2 heures 26 min
décryptage > Société
Lutte contre le virus

StopCovid : les dangers d’un mirage

il y a 3 heures 41 min
pépites > Justice
Justice
Fraude fiscale : Patrick Balkany est condamné en appel à cinq ans de prison, son épouse Isabelle à quatre ans d’emprisonnement
il y a 4 heures 53 min
décryptage > Economie
Plan de relance

Le gouvernement contaminé par le virus du micro-management

il y a 7 heures 30 min
décryptage > Economie
Soutien face à la crise

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

il y a 8 heures 34 min
décryptage > Economie
Crise économique

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

il y a 9 heures 7 min
décryptage > France
Polarisation du débat

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

il y a 9 heures 48 min
décryptage > Politique
Zombie qui s’ignore

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

il y a 10 heures 19 min
pépite vidéo > Economie
Plan de soutien "massif"
Soutien au secteur automobile : retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron
il y a 1 jour 24 sec
© Reuters
© Reuters
French Paradox

Chômage en hausse, consommation en baisse : triste exception française dans une Europe en pleine reprise

Publié le 28 novembre 2015
Selon les dernières estimations en date, le chômage est en hausse de 1,2 % au mois d’octobre, pour un taux constant de 10 % sur tout le second semestre 2015. Le France fait figure d'exception dans un espace économique qui tend plutôt vers la relance.
Directeur adjoint du Département analyse et prévision à l'OFCE
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mathieu Plane
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Directeur adjoint du Département analyse et prévision à l'OFCE
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon les dernières estimations en date, le chômage est en hausse de 1,2 % au mois d’octobre, pour un taux constant de 10 % sur tout le second semestre 2015. Le France fait figure d'exception dans un espace économique qui tend plutôt vers la relance.

Atlantico :Selon les dernières estimations en date, le chômage est en hausse de 1,2 % au mois d’octobre, pour un taux constant de 10 % sur tout le second semestre 2015. Selon l’INSEE, la consommation n’est pas en reste: celle des ménages aurait chuté de 0,7 % le mois dernier. Comment expliquer cette situation alors que la zone euro, prise dans son ensemble, semble profiter d’un contexte plus favorable ?

Mathieu Plane : Tout d’abord, les chiffres dont vous parlez sont des chiffres publiés chaque mois et qui sont par essence très volatils, ce qui est moins le cas pour les chiffres du chômage au sens du BIT publiés chaque trimestre ou les chiffres sur la consommation des ménages issus des comptes nationaux trimestriels, qui intègrent également la consommation de services moins volatil que la seule consommation de biens. Une fois ces considérations faites, il est vrai que les chiffres du mois d’octobre publiés par Pôle Emploi ou ceux sur la consommation de biens publiés par l’Insee ne sont pas bons et peuvent inquiéter quant à la réalité de la reprise attendue.

Néanmoins, il y a actuellement des signaux contradictoires car les enquêtes de conjoncture auprès des chefs d’entreprise du mois d’octobre sont relativement bonnes, notamment dans les services et le commerce de détail. Il serait donc prématuré de remettre en cause notre scénario d’une croissance de 0,4 % pour le quatrième trimestre à l’aune de ces deux chiffres qui ne concernent que le mois d’octobre. Il est cependant vrai que la situation économique met du temps à s’améliorer et que la croissance française reste très poussive malgré les vents favorables.

Quelle part attribuer, à propos de cette tendance,  à la situation spécifiquement française, au ralentissement des pays émergents et au contexte européen ?

La croissance française met du temps à repartir mais le choc économique encaissé par la France depuis le début de la crise, en 2008, a été long et brutal. On ne peut pas effacer du jour au lendemain les traces du passé et l’économie française doit, pour pouvoir connaitre une véritable reprise, absorber les surcapacités de production héritées de la crise. Le tissu productif a été dégradé depuis 2008 et inverser les anticipations des chefs d’entreprises, qui ont été marquées par plusieurs années de crise, vers un cycle d’investissement et d’embauches,  prend du temps.

Tous ces éléments expliquent pourquoi l’année 2015 est une année de transition  qui se matérialise par des toussotements sur la croissance trimestrielle et un chômage qui ne baisse pas. Par ailleurs, historiquement, la France a toujours eu des cycles économiques moins marqués que ses partenaires européens, notamment grâce à des stabilisateurs automatiques, liés à notre modèle social, plus développé qu’ailleurs : les récessions y sont moins fortes et les reprises souvent  plus lentes. Enfin, une partie de la croissance en France en  2015 est amputée par la crise dans le secteur du BTP, plus tardive qu’ailleurs en Europe.

Enfin, rappelons que la France affiche une croissance, en glissement annuel, de 1,2 % au troisième trimestre 2015 alors qu’elle est de 1,6 % dans la zone euro et 1,7 %  en Allemagne. S’il existe un écart, il est cependant difficile de considérer qu’il y ait un fort décrochage de la France vis-à-vis de ses partenaires européens, sachant que le PIB de la France a moins chuté que la moyenne de la zone euro depuis 2008. A l’exception de l’Espagne et de l’Irlande, qui sont dans une phase de rattrapage après une crise extrêmement violente, la reprise est très poussive dans la plupart des pays européens.

Ce coup de froid sur l’économie française, auquel doit être intégré l’impact des attentats du mois de novembre, exige-t-il de revoir à la baisse nos projections de croissance ?

Il est difficile d’évaluer l’impact macroéconomique des attentats en raison notamment des conséquences psychologiques sur les comportements que l’on ne maitrise pas, mais on peut penser que les modifications de comportement des ménages ou des entreprises ne devraient être que transitoires si la France ne fait pas face à de nouveaux attentats.

En revanche, l’impact sur le tourisme pourrait potentiellement être plus permanent, même si on a très peu d’idée sur les ordres de grandeur, sachant que c’est un secteur dans lequel la France dégage un excédent de près de 10 milliards chaque année. Mais, pour le moment, il serait risqué de nous écarter de nos prévisions d’il y a un  mois, notamment pour l’année 2016, en faisant des hypothèses au doigt mouillé et ignorant les fondamentaux macroéconomiques actuels.

Ce qui est en revanche très clair et qui a été déjà annoncé par le Président de la République, c’est que cela va entrainer une augmentation des budgets pour  la  défense, l’intérieur et la justice et la hausse de ces budgets ne sera pas compensée par d’autres coupes budgétaires, considérant que face à une situation exceptionnelle, les règles du Pacte de Stabilité ne pouvaient pas s’appliquer.

Si les montants annoncés ne remettent pas en cause la trajectoire des déficits publics à l’horizon 2017, cela pose en revanche la question de savoir comment l’on doit traiter certaines dépenses nationales qui peuvent profiter indirectement à nos partenaires européens. C’est le cas notamment pour certaines opérations militaires extérieures portées par le ministère de la défense français pour assurer la sécurité de la France mais qui garantit aussi la sécurité des autres pays européens. Doit-on comptabiliser ces dépenses dans le déficit public structurel au même titre que les autres dépenses ?

Cette situation de faiblesse est-elle amenée à durer ? La probable intervention de la BCE au mois de décembre est-elle susceptible de contrer la tendance actuelle ?

La croissance devrait rester poussive jusqu’à la fin de l’année mais au regard de l’environnement macroéconomique actuel (pétrole bas, euro compétitif, taux d’intérêts faibles, montée en charge des dispositifs fiscaux CICE et Pacte de Responsabilité), elle devrait s’accélérer en 2016 et ce malgré le ralentissement de la Chine et des pays émergents.

Bien sûr, une nouvelle intervention de la BCE consoliderait ce scénario de reprise pour 2016. Les conditions sont réunies pour enclencher une reprise de l’investissement : hausse des taux de marge, coût du capital très bas, demande adressée aux entreprises plus robuste.

Nous prévoyons une croissance de 1,8 % en 2016, ce que l’on peut qualifier de début de reprise. Le taux de chômage passerait de 10 % à 9,8 % sur l’ensemble de l’année 2016, mais au regard de la hausse du chômage passé (le taux de chômage était à 6,8 % début 2008), cela montre que cette amélioration serait modeste.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

02.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

03.

Décentralisation : pour un redécoupage des départements français

04.

Emmanuel Macron a téléphoné à Jean-Marie Bigard. Et après il appellera Yassine Belattar, un autre humoriste ?

05.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

06.

(Enième ) plan de sauvetage de l’industrie automobile française : une obsession politique contre-productive

07.

Tsunami de licenciements en vue : quel destin pour les chômeurs du Covid-19 ?

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

03.

Covid-19 : l’outil de notification de l’exposition au virus d’Apple-Google ne semble pas parti pour un envol spectaculaire

04.

Coronavirus : Combien de temps faut-il vraiment aux malades pour s’en remettre ?

05.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

06.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

01.

« L’islam est la religion la plus con » avait dit il y a quelques années Houellebecq. « L’islam est la religion la plus à craindre » déclare aujourd’hui Onfray

02.

Renault : sauver les entreprises en les accablant de contraintes nouvelles est-il vraiment le meilleur moyen de reconstruire une industrie française performante ?

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Chloroquine : Olivier Véran saisit le Haut conseil de la santé publique

05.

En 2022, il ne faudra pas hésiter à voter pour le candidat (ou la candidate) qui s’engagera à abroger la loi Avia !

06.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
vangog
- 28/11/2015 - 14:46
@crobard007 Très juste!
rien à ajouter, excepté que les Français, dans leur grande majorité, commencent à prendre conscience de ce désastre programmé par la gauche (UMPUDIMODEM inclus)...
Ganesha
- 28/11/2015 - 13:28
Ça Plane pour Lui
''Ça plane pour lui'' ! Ce monsieur jargonne beaucoup, dit tout et son contraire, mais finalement, il lâche aussi la vérité : ''la reprise est très poussive dans la plupart des pays européens'' et ''cela montre que cette amélioration serait modeste''...

jybro
- 28/11/2015 - 13:06
courbe de PHILIPS et fondamentaux macroéconométrique
la relation inverse entre Taux de chomage et Taux d'inflation mise en évidence par Philips montre si besoin était l'aveuglement ( encore un!)
qui s'est emparé de nos élites économques.
Si taux de chomage baisse ,le taux d'inflation s'élève ( voir usa actuellement). A l'inverse hausse t de chom. entraine baisse du taux d'inflation. Cette relation fondamentale s'explique par l'épouvantable incertitude dans laquelle les ménages se trouvent vis à vis de la pérénnité du revenu d'activité,et la temporalité des revenus sociaux.
La Cons. de biens semi durables et durables est cassée. les biens de conso sont filtrés et sélectionnés (destruction rapide).
Les INVESTISSEMENTS des entreprises en capital et en travail sont
réduits a l'entretient et au stokage. La pression de la demande globale solvable s'effondre et les cons qui nous dirigent augmentent
les prélèvement fiscaux ,parafiscaux,sociaux!!!!!! ECO FRANçAISE
SUR LE DECLIN TOUT EN MARCHANT SUR LA TETE.