En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 10 heures 14 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 10 heures 53 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 12 heures 19 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 13 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 14 heures 30 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 18 heures 17 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 18 heures 17 min
décryptage > International
Accord global

Derrière aujourd'hui, il y a demain (Proverbe Libyen)

il y a 18 heures 19 min
décryptage > Société
Urgence

10 000 morts dans les Ehpad dans une quasi indifférence générale : voilà pourquoi les racines de notre manque d'empathie envers les seniors sont profondes

il y a 18 heures 20 min
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 10 heures 41 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 12 heures 5 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 12 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 16 heures 45 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 18 heures 15 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 18 heures 17 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 18 heures 18 min
décryptage > International
Urgence énergétique

Liban : aussi une urgence énergétique géopolitique

il y a 18 heures 20 min
décryptage > Environnement
Rendement

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

il y a 18 heures 21 min
© REUTERS/Lucy Nicholson
© REUTERS/Lucy Nicholson
Running-man

Ultra-marathon : ce à quoi s’exposent vraiment les coureurs toujours plus nombreux

Publié le 21 novembre 2015
Discipline de plus en plus répandue en France avec des compétitions comme la Diagonale des Fous ou la Saintélyon, qui aura d'ailleurs lieu début décembre, l'ultra-marathon peut avoir des conséquences néfastes pour l'organisme.
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Discipline de plus en plus répandue en France avec des compétitions comme la Diagonale des Fous ou la Saintélyon, qui aura d'ailleurs lieu début décembre, l'ultra-marathon peut avoir des conséquences néfastes pour l'organisme.

Le marathon est la distance reine de la course à pied. Quelque 2500 ans après l'exploit de Philippidès, il faut de nos jours cravacher durant 42.195km et produire un effort intense avant de souffler sur la ligne d'arrivée et de pouvoir dire "je l'ai fait". Et l'engouement autour de cette discipline ne faiblit pas. En 1896, ils étaient 191 coureurs à prendre le départ du premier marathon de Paris. En 2000, c’est 32 000 courageux qui s’élancent sur les Champs Elysées. En 2014, 50 000 coureurs se sont inscrits.

Et pourtant, il est des gens que le marathon ennuie. Trop commun, trop facile. Des personnes souhaitent pousser encore plus loin les limites de leurs corps. Ceux-là se penchent alors vers l'étape supérieure : l’ultra marathon, ou l'ultra-fond, c'est-à-dire toutes les courses d'une longueur supérieure à 42.195km. Mais l'immense majorité de ces épreuves dépasse allègrement les 100 km. Là aussi, le succès est au rendez-vous. On estime que plus de 450 000 personnes pratiquent cette activité sur la planète. En France, ils étaient environ 40 000 en 2014.

Plus de 800 ultra-marathons ont eu lieu à travers le monde en 2014, deux fois plus que 10 ans auparavant. En France, une soixantaine sont organisés chaque années. Pour les curieux avides d'exploits, vous avez donc l'embarras du choix. Le plus connu se trouve dans les Pyrénées. Organisé chaque année à la fin août, le Grand Raid des Pyrénées vous conduit par exemple durant 160 km à travers les majestueux paysages de montagnes, avec en cadeau... 10.000 m de dénivelé positif. Toujours en France, mais dans les contrées réunionnaises, on retrouve le Grand Raid, 160 km et plus de 9900 m de dénivelé, pour 2 500 participants au maximum. Pour information, le Grand Raid a un petit surnom: la Diagonale des Fous. On vous aura prévenu... Et si vous n’êtes toujours pas rassasiés, vous pouvez également vous frotter à la nocturne Saintélyon, le 5 décembre. Uniquement muni d'une frontale, les courageux coureurs arpentent de nuit le parcours entre Saint-Étienne et Lyon, dans des conditions hivernales. "Courir la nuit, ça n'a rien à voir” prévient, menaçant, le site Internet de l'épreuve. En 2014, on comptait 12 838 partants sur l'ensemble des parcours, contre 4000 au début des années 80.

(La mythique course de Badwater, aux Etats-Unis. Crédit : Reuters)

 

Enfin, pour ceux qui aiment voyager, notons aussi l'épreuve américaine Badwater, présentée par les organisateurs comme étant la course la plus difficile du monde, 217 km. Elle se déroule en plein mois de juillet, dans la Vallée de la Mort en Californie. Prévoyez une bonne casquette et quelques tonnes d'eau : les températures y avoisinent régulièrement les 50° à l'ombre.

Bref, de la sueur, de l'effort, le dépassement de soi... que des choses positives, nous direz-vous. Sauf que, comme le montre un article du Washington Post, il y a un monde entre courir longtemps, et courir, vraiment, mais alors vraiment très longtemps. Et si les avantages physiologiques et psychologiques d'une pratique sportive quotidienne sont un fait reconnu par l’ensemble de la communauté scientifique, les conséquences d'une activité trop intense peuvent être réellement dangereuses. Selon le docteur Michael Gleeson, un chercheur de l’Université de Loughborough, le système immunitaire commence à s’affaiblir après un effort physique intense qui dure plus de 90 minutes. Et si l'on en croit MarathonGuide.com, le temps de finition moyen pour les marathons en 2011 était de 4h37 aux États-Unis. Imaginez donc pour un hyper-marathon...

 

La première conséquence est d'une banalité totale, même si elle fait partie des pires craintes du coureur : les ampoules. Elles peuvent vous gâcher votre effort et votre course. Lors d'un ultramaratahon, il y a sensiblement plus de chances d'en être victime. Les variations de terrains, l'eau, la boue, les nombreux dénivelés, tous ces éléments peuvent contribuer à leur apparition. Il y a également les crampes musculaires, qui vont elles aussi de pair avec le marathon, et elles aussi ont plus de chances d'intervenir lors d'un ultra. Elles menacent notamment vos ischio-jambiers.

 

(Un marathonien dans les Alpes. Crédit : Reuters)

Par ailleurs, des études indiquent qu’un athlète a de deux à six fois plus de chances de développer une infection respiratoire quelques semaines après un marathon ou un ultra-marathon. Si l'intense chaleur est souvent de mise lors des marathons, l'effet inverse a des chances de se produire lors d'un ultra : la température du corps peut descendre brutalement, à la suite de variations de température et de l'épuisement des forces du coureur.

 

Les coureurs doivent également se méfier de l'hyponatrémie. Ce nom un peu barbare désigne un phénomène où les quantités d’eau présentes dans le corps sont supérieures aux quantités de sel existantes. On parle encore d’intoxication par l’eau, ce qui peut arriver à des ultra qui boiraient trop de liquide durant leur effort. Il est également de coutume de penser que courir est bon pour le cœur et le fortifie. C'est en effet le cas, mais une récente étude a montré que les coureurs d'ultra-fond seraient légèrement plus susceptibles de présenter des dysfonctionnements du coeur et un rythme cardiaque irrégulier. Enfin, et c'est peut-être la conséquence la plus inattendue : les hallucinations. La très grande quantité de dopamine sécrétée dans le cerveau lors d'un effort physique très intense peut provoquer des troubles psychiques comme des délires, des hallucinations, et brouiller votre vue. Bref, courir, c'est bien, mais sachez écouter votre corps de temps en temps.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 22/11/2015 - 07:48
Et la rame ?
Faites les mêmes distances à la pagaie : ce ne sont plus les jambes qui travaillent mais les bras... à environ 14 km/h de moyenne ! Et ce dans la mer formée, avec houle, vent... Courses aujourd'hui largement dominées par les polynésiens.
zouk
- 21/11/2015 - 11:46
Ultra marathon
Article fort utile, un peu plus d'éducation dans les milieux sportifs serait bienvenu; Courir est très sain, à dose modérée et quotidienne.