En direct
Best of
Best of du 24 au 30 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof

02.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

03.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

04.

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

05.

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

06.

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

07.

Stratégie de la tension ? Ce piège dans lequel Erdogan tente d’entraîner la France pour s’imposer comme le nouveau sultan au yeux du monde musulman

01.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

02.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

03.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

04.

Malika Sorel : "Emmanuel Macron commet une grave erreur dans sa stratégie face à l’islamisme"

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
light > Culture
Disparition
L'acteur Sean Connery est décédé à l'âge de 90 ans
il y a 23 min 28 sec
pépites > Terrorisme
Danger
Menace terroriste : "On affronte des masses qui veulent nous détruire", alertent les services de renseignement
il y a 2 heures 34 min
pépites > International
Soumission
Caricatures : Justin Trudeau veut un débat sur des "exceptions" à la liberté d'expression
il y a 3 heures 16 min
décryptage > France
Pour nous sonne le glas

On est chez nous ? Non, ils sont chez nous !

il y a 4 heures 42 min
décryptage > Santé
Apéros vidéo

Comment gérer la consommation d’alcool pendant le confinement ?

il y a 5 heures 25 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

GIGN - RAID : aux origines de la création des unités d’élite

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Savoir repérer les manipulateurs : comment dire non à une personne malveillante et manipulatrice ?

il y a 5 heures 29 min
décryptage > International
Exemple

Petites leçons venues des Etats-Unis pour les conservateurs français

il y a 5 heures 31 min
décryptage > Société
Changement de visage

Grand remplacement : la double intimidation qui nous empêche de regarder la réalité en face

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Effacer les dettes publiques - c’est possible et c’est nécessaire" de Hubert Rodarie : la thèse "contre-intuitive" d’un expert sur un sujet qui interroge les économistes, un appel à une révolution de la pensée

il y a 17 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Menhir d'or" : Du pur Goscinny et Uderzo, en images et en sons

il y a 1 heure 54 min
pépite vidéo > Religion
Religions
L'archevêque de Toulouse, Robert Le Gall, se dit contre le droit au blasphème
il y a 2 heures 55 min
pépites > Terrorisme
Débandade
Seuls 26% des Français font confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme
il y a 3 heures 58 min
décryptage > France
Justice

Le fondement juridique des amendes liées aux violations bénignes du reconfinement est-il solide ?

il y a 4 heures 49 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’économique française a rebondi de 18 % au 3ème trimestre, preuve que le système de production peut tenir, à condition qu’on lui fiche la paix...

il y a 5 heures 19 min
décryptage > Justice
Bonnes feuilles

Pierre Gide : le quotidien difficile d’un avocat sous l’Occupation

il y a 5 heures 29 min
décryptage > International
J-4

Bidenomics : quel impact pour l’économie d’un (éventuel) président démocrate ?

il y a 5 heures 30 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Laeticia Hallyday craque pour Jalil Lespert; Laetitia Casta attend son 4ème; Kim Kardashian fête des 40 ans en string; Jennifer Lawrence invite ses copines dans le lit conjugal; la maitresse de Brad Pitt le plaque pour un vieux; Loana va mieux; Louane bof
il y a 5 heures 31 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz : en route pour l'Oural avec un amoureux de la Russie, de son peuple et de sa littérature. Un voyage intéressant et émouvant

il y a 17 heures 40 min
pépites > Education
Education nationale
Hommage à Samuel Paty : la rentrée scolaire n'est plus décalée à 10h lundi prochain
il y a 20 heures 11 min
© DR
© DR
Réhabilitation

Le livre qui révèle comment le pape Pie XII a tenté de faire tuer Adolf Hitler

Publié le 23 octobre 2015
Controversé pour son rôle pendant la Deuxième guerre mondiale, Pie XII aurait activement comploté pour en terminer avec le Führer, selon un nouveau livre évènement d'un historien américain.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Controversé pour son rôle pendant la Deuxième guerre mondiale, Pie XII aurait activement comploté pour en terminer avec le Führer, selon un nouveau livre évènement d'un historien américain.

Il est des papes qui marquent plus que d'autres. Parfois pour des bonnes raisons, comme le très aimé Jean-Paul II, ou pour des excès comme Alexandre VI, sulfureux souverain pontife du 15ème siècle, qui collectionnait les maîtresses. Et il y a des papes plus ambigus, dénoncé par certains, salués par d'autres. Pie XII fait partie de ceux-là. Son malheur aura été d'atterrir au Saint-Siège le 2 mars 1939, à la veille de la deuxième guerre mondiale. Il sera, malgré lui, un des acteurs du conflit et un des personnages controversés de cette période. Pour ses détracteurs, Pie XII est celui "qui s'est tu." Coupable de silence, consentant les crimes en fermant les yeux, Eugenio Pacelli n'aurait pas été à la hauteur des attentes qui lui étaient confiées.


Le pape à la libération de Rome en 1944, entouré par les militaires canadiens

Une représentation tenace, que plusieurs historiens tentent de remettre en cause. Dernier appui en date, cette biographie de l'Américain Mark Riebling de la Berkeley university. Dans "Church of Spies: The Pope’s Secret War Against Hitler," l'historien affirme que Pie XII a activement réfléchi à tuer Adolf Hitler. "Pie était complice de nombreux complots, initiés par des Allemands anti-nazis, pour assassiner Hitler et remplacer le régime nazi par un gouvernement qui aurait fait la paix avec les alliés" affirme ainsi l'auteur.

Dès les premiers mois de la guerre, Pie XII donne le ton à travers sa première encyclique "Summi Pontificatus" qui s'attaque frontalement aux Etat totalitaires. Ce premier coup de force entrainera une vive réaction du IIIème Reich envers le pape. La réputation anti-nazie d'Eugenio Pacelli avait déjà crispé l'Allemagne lorsqu'il fût nommé pape en 1939. Mais dès la fin des années 1930, des premiers conspirateurs émergents au sein de l'armée allemande à l'instar du général Ludwig Beck qui se suicida en 1944, après son implication dans l'attentat raté contre Adolf Hitler en 1944. Auparavant, le militaire, aidé de certains subordonnés décide, de comploter avec l'aide des alliés. Et pour assurer la liaison, il décide de passer par le Vatican.


Le général Ludwig Beck

Pendant plusieurs années, les attentats vont tous échouer pour des raisons diverses : détonateurs hors d'usage, cible manquée à quelques minutes près… En 1943, le colonel Rudolf-Christoph von Gersdorff doit par exemple faire sauter sa ceinture d'explosif lors d'une visite d'Hitler à Berlin. Ce dernier écourte sa visite et l'apprenti kamikaze doit désamorcer sa bombe en urgence dans les toilettes…
 

Mais derrière ces tentatives, plane l'ombre du pape pour assurer la mise en relation des différents protagonistes. Son homme de confiance est le cardinal allemand Robert Leiber qui fera la navette en les différents acteurs, en toute discrétion. Le point d'orgue sera ainsi cette fameuse explosion de 1944, organisée par Claus von Stauffenberg lors de laquelle Hitler ne fût que légèrement blessé.


L'attentat échoué de 1944

Les actions de Pie XII ne s'arrêtent pas là. Dans la résidence d'été du pape, à Castel Gandolfo, des milliers de Juifs, victimes des rafles en Italie sont accueillis. Au Vatican, il en accepte d'autres en péril. Au lendemain de la guerre, Eugenio Pacelli est ainsi plébiscité pour son courage. A sa mort, en 1958, Golda Meir, ex-Premier ministre israélien, le présentera comme "un grand serviteur de la paix, une voix qui a enrichi notre temps parce qu'elle rappelait des vérités morales au-dessus du tumulte des conflits quotidiens."

Alors pourquoi ce portrait contemporain bien plus sombre ? Tout d'abord parce que tous les actes du pape contre le nazisme n'étaient pas connus. Mais aussi car l'impartialité du Saint-Siège est devenu au fil des années un silence coupable. En 1963, le dramaturge allemand Rolf Hochhuth va lancer un pavé dans la mare en critiquant l'attitude du pape pendant la guerre, à travers sa pièce "Le Vicaire." Un an avant, Adolf Eichmann est exécuté en Israël. A Rome, Vatican II remet en question le rôle du pape. Entre la résurgence du souvenir mémoriel et la révolution du Concile, Pie XII est de plus en  plus critiqué. Ces dernières années, l'adaptation du Vicaire par Costa-Gavras (sous le titre Amen) et la volonté de Benoît XIII de béatifier l'ancien souverain pontife remet de l'huile sur le feu. Reste que le rôle précis du pape demeure mystérieux. Si bien que François aurait décidé d'ouvrir les archives du Vatican pour enfin connaître la vérité sur ce pape controversé. A tort ou à raison.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 23/10/2015 - 22:44
Il paraît que les serpents finissent par crever
de leur propre venin.
Anouman
- 23/10/2015 - 19:15
Pie 12
Je suppose que la photo le représente bénissant les lois anti-juives de Pétain?
LouisArmandCremet
- 23/10/2015 - 13:49
2 choses..
En fin d'article c'est Benoït XVI et non Benoït XIII...
Il manque sinon, l'histoire de l'encyclique de Pie XI "Mit brennender Sorge" qui dénonçait sans ambigüité le nazisme et qui avait été rédigée par le futur Pie XII....