En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne

04.

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

05.

Et l’Italie fut le premier pays à demander l’annulation d’une partie des dettes européennes... voilà pourquoi il faut prendre sa demande au sérieux

06.

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

07.

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

04.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Liberté de la presse
L'article 24 contesté de la loi «sécurité globale» sera réécrit
il y a 2 heures 11 min
pépites > Culture
Littérature
Le prix Goncourt est attribué à Hervé Le Tellier pour son roman «L'Anomalie» chez Gallimard
il y a 3 heures 49 min
pépites > Société
Exode
Un Français sur dix a quitté sa résidence principale à l'occasion du deuxième confinement, un million de plus que lors du premier confinement
il y a 6 heures 43 min
pépites > Justice
Police
Un des policiers qui suspectent, à tort, 6 jeunes dans une voiture, tire, sans raison, deux coups de feu sur eux, il n'a pas fait l'objet de sanction
il y a 7 heures 51 min
décryptage > Economie
Perte de pouvoir d'achat

La crise du Covid pourrait faire perdre aux Britanniques 1350 euros sur leur rémunération annuelle d’ici 2025. Quid des Français ?

il y a 8 heures 31 min
décryptage > Santé
Protocole ultra-renforcé

Delta Airlines lance un programme pour réduire le risque de contamination Covid à 1 sur 1 million sur ses vols transatlantiques. Pourquoi ne pas s'en inspirer pour des Noëls en famille sans risque ?

il y a 9 heures 3 min
pépite vidéo > Justice
Jour J
Le procès de Nicolas Sarkozy pour corruption dans "l'affaire des écoutes" reprend aujourd'hui
il y a 9 heures 30 min
décryptage > Politique
Janus

Ce qui se cache vraiment derrière le paradoxe Macron

il y a 10 heures 46 min
pépites > Justice
Bavure
4 policiers mis en examen dont 2 ont été écroués dans l'affaire Michel Zecler
il y a 10 heures 53 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Huit jeux auxquels vous pouvez jouer en famille par écran interposés pendant le confinement
il y a 11 heures 18 min
décryptage > Politique
Un mea culpa qui fera date

Julien Bayou, le patron de EELV, avait osé parler de « lynchages de policiers ». Cet affreux suprémaciste blanc avait oublié que le terme « lynchage » est réservé aux Noirs !

il y a 2 heures 51 min
pépites > Santé
Wanted
10000 volontaires sont recherchés pour mesurer les conséquences psychologiques de la crise sanitaire
il y a 4 heures 5 min
décryptage > Economie
LES ENTREPRENEURS PARLENT AUX FRANÇAIS

La France et l’Allemagne tentent de rallier l’Europe à sa folie. Ils résistent pour protéger l’économie. Tant mieux 

il y a 6 heures 47 min
décryptage > Economie
Panorama

COVID-19, vaccins, politique et vérités

il y a 8 heures 8 min
pépites > Politique
Dilemme
Emmanuel Macron pris au piège de la loi sur la sécurité globale et de l'article 24, Darmanin sur le grill
il y a 8 heures 41 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : la Haute Autorité de Santé recommande de vacciner en 5 phases avec priorité aux Ehpad
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Politique
Surprise Surprise

Comment la gauche a subitement découvert les vertus de la vidéosurveillance

il y a 10 heures 29 min
décryptage > France
Union de la colère

La France n’est-elle plus qu’une somme de colères dirigée par un gouvernement incapable de les comprendre ?

il y a 10 heures 53 min
décryptage > France
Glottophobie

Il faut sauver l'accent de Jean Castex !

il y a 11 heures 17 min
décryptage > Economie
ATLANTICO BUSINESS

Le Covid touche les plus vieux mais les jeunes vont en payer les factures

il y a 11 heures 19 min
© Pixabay
Un pilule pourrait bientôt remplacer le sport.
© Pixabay
Un pilule pourrait bientôt remplacer le sport.
Sans effort !

Finis les mots d'excuse, bientôt la pilule qui dispensera de sport (mais pourra-t-elle quelque chose contre la perte du sens de l'effort ?)

Publié le 09 octobre 2015
Faire du sport sans fatigue ni transpiration : il ne s'agit plus d'un fantasme mais d'une recherche scientifique sérieuse. Une équipe de chercheurs de l'université de Sydney vient de trouver un moyen de reproduire la réaction musculaire d'un corps à une activité. Reste que le sport n'agit pas que sur les muscles, et qu'il serait dangereux de penser pouvoir échapper à l'effort.
Jean-Cyrille Lecoq
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Cyrille Lecoq est psychologue du sport, coach et préparateur mental. 
Voir la bio
Xavier Bigard
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Pr. Xavier Bigard est professeur agrégé du Val de Grâce, conseiller scientifique à l'Agence française de lutte contre le dopage et président de la Société française de médecine de l'exercice et du sport.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Faire du sport sans fatigue ni transpiration : il ne s'agit plus d'un fantasme mais d'une recherche scientifique sérieuse. Une équipe de chercheurs de l'université de Sydney vient de trouver un moyen de reproduire la réaction musculaire d'un corps à une activité. Reste que le sport n'agit pas que sur les muscles, et qu'il serait dangereux de penser pouvoir échapper à l'effort.

Atlantico : Les résultats des expériences menées par l'équipe du docteur Nolan Hoffman, chercheur associé à l'Ecole de la bioscience moléculaire de l'Université de Sydney, explique que les changements moléculaires dans les muscles lors d'une activité physique pourraient être reproduite à l'aide de médicaments. Cette nouvelle est-elle révolutionnaire ? Comment est-ce concrètement possible ?

Xavier Bigard : Non, ce n'est pas nouveau. Cette idée Nord-américaine émerge depuis la fin des années 2000. Le premier article très important qui collectait des données scientifiques date de 2008. Les auteurs de cette recherche – qui avait été réalisée sur des modèles rongeurs – concluaient qu'ils avaient enfin trouvé des substances qui permettaient d'obtenir les effets de l'entrainement physique sans s'entrainer.

L'idée est toute simple. A partir du moment où la population est de plus en plus exposée à des facteurs de risques de maladies chroniques (cardio-vasculaire, pulmonaire, métabolique, etc.), nous avons deux solutions:

- les mettre à l'exercice. Cela peut parfois se révéler difficile.

- leur donner un médicament qui reproduit  les effets de l'exercice. Pour certain, la deuxième solution apparaissait plus simple. Dès lors, des chercheurs se sont mis à chercher un médicament, susceptible de reproduire les effets de l'activité physique.

Où en sommes-nous aujourd'hui dans cette recherche ?

Xavier Bigard : Actuellement, il s'agit encore d'un défi pour les équipes de recherche et l'objectif n'est pas encore réellement atteint, car cela se révèle très compliqué. Ils ont trouvé des gènes cibles qui sont contrôlés par système enzymatique qui lui-même est activé au cours de l'exercice. Les chercheurs envisagent d'utiliser des substances chimiques qui puissent jouer sur ces gènes, de manière à reproduire les effets de l'exercice.

Nous n'avons pas encore trouvé de molécule qui permette de reproduire les effets de l'exercice, à ce jour.

Quelles sont les limites/dangers que peuvent présenter une telle recherche ?

Xavier Bigard : A cela, s'opposent plusieurs obstacles majeurs.

Le premier est de nature technique. Cela va s'avérer très compliqué de trouver cette molécule chimique qui permettra de reproduire les effets d'un conditionnement général de l'organisme. Lorsque vous réalisez un exercice, vous avez une réponse musculaire, endocrinienne, cardiovasculaire, pulmonaire, neurologique. Vous avez donc une réponse coordonnée de l'ensemble des organes du corps humain. Pour le moment, l'idée expérimentale est centrée sur la réponse musculaire, indépendamment des autres réponses, qui concourent pourtant à l'amélioration de l'état de santé.

Cette recherche est assez biaisée, car ses équipes se focalisent sur les effets métaboliques de l'exercice, c'est-à-dire le surpoids et éventuellement l'état de diabète, mais pas du tout sur les autres effets qu'à l'activité sportive sur la santé. Cette approche est ainsi très réductionniste.

Aujourd'hui, nous savons bien identifier les bienfaits de l'activité physique sur la santé mentale, qui regroupe en particulier l'ensemble des manifestations cliniques du stress, c'est-à-dire l'anxiété et la dépression. Nous savons que chez les personnes régulièrement actives, il y a une réduction de l'incidence de l'anxiété et de la dépression. Cela ne peut pas être reproduit par une molécule qui touche au muscle.

Cela ne remplacera jamais le sport.

Ce que l'on peut envisager en revanche – et beaucoup d'industrie de médicament recherchent en ce sens – est de trouver une molécule qui va permettre de consommer de l'énergie en surplus et d'éviter le surpoids. Mais l'obésité et le diabète de type 2, ne sont qu'une partie de l'ensemble des maladies chroniques non transmissibles qui sont à risque chez les sujets sédentaires. Ils sont exposés à beaucoup d'autres risques: cardio-vasculaires, neurologiques, ainsi qu'à la survenue de cancer. Toutes ces pathologies sont liées au manque d'activité, et ce seul effet musculaire développé par les scientifiques ne répondra en rien à ces problèmes.

Quelle place tient l'effort et le mental dans l'effet positif du sport sur la santé ?

Jean-Cyrille Lecoq : Plusieurs interrogations, tout d'abord nous savons grâce à de nombreuses études que le cerveau ne fait pas la différence entre un geste réalisé physiquement et mentalement, on remarque une légère contraction des cellules musculaires et une dégradation du glucose. C'est l'un des effets de l'imagerie mentale. On peut alors faire l'hypothèse que cette pillule ferait de même mais cela ne remplace pas l'effort physique. C'est une aide permettant l'accès à la pratique physique pour ceux qui ont des difficultés.

Rien ne remplacera pour le moment les effets de la pratique sportive et ses bénéfices lorsque l'on reste dans un pratique saine pour la personne.

La création d'une telle pilule peut alors être un tremplin mais en aucun cas remplacera la psychologie de la personne se préparant à faire son sport. D'autres part, quels seront les effets secondaires d'une telle pilule ? Va-t-elle rendre la personne dépendante et ensuite créer une situation oû la personne souhaite expérimenter d'autres substance, ce qui est alors une porte ouverte au dopage et à la toxicomanie.

L'effet principal de la pratique sportive vient essentiellement de la libération d'endorphines qui procurent du plaisir et bien être à la personne mais vous avez aussi le plaisir de faire du sport avec d'autres personnes et cela n'est pas remplacé par une pilule de même l'importance de changer d'environnement (de passer d'un environnement professionnel à sportif).

Si, à long terme, ce sens de l'effort disparaît dans une partie de notre société, quelles en seraient les conséquences ?

Jean-Cyrille Lecoq : Une société où la notion d'effort disparait aurait les mêmes conséquences qu'une société ou les gens seraient immortels c'est à dire une perte des valeurs et surtout un manque de considération pour ce qui est important et essentiel. Bref une banalisation de ce qui coûte pour ètre soi et ne plus avoir le cheminement pour être.

Car ce qui est important ce n'est pas seulement l'objectif à atteindre mais le chemin que je réalise pour l'atteindre car il est à la fois physique mais aussi et surtout mental et spirituel.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires