En direct
Best of
Best of du 18 au 24 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

01.

« Marine Le Pen ? Bonne à sauter ! »

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

ça vient d'être publié
pépite vidéo > International
Coronavirus
Des étudiantes françaises bloquées par la quarantaine à l'entrée de la ville chinoise de Wuhan
il y a 11 heures 24 min
décryptage > Religion
Allah était-il au courant ?

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

il y a 17 heures 52 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Donald Trump : le porte-parole des sans-voix

il y a 20 heures 8 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

il y a 20 heures 9 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment la gaullôlatrie a accéléré la disparition du gaullisme

il y a 20 heures 13 min
décryptage > International
Sanction Iraniennes

Le poids des sanctions économiques écrase le peuple iranien sans parvenir à le libérer

il y a 20 heures 19 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le cœur dans le rétroviseur

il y a 20 heures 52 min
décryptage > International
Primaire démocrate

Pourquoi la stratégie de Michael Bloomberg pourrait vraiment payer (et lui coûter très cher)

il y a 21 heures 21 min
décryptage > Social
Données personnelles

70 ans de la mort d’Orwell : pourquoi l’auteur de 1984 aurait été horrifié de nous voir nous inscrire sur des sites de rencontre (sans parler du reste de notre vie en ligne…)

il y a 21 heures 48 min
pépites > Politique
La saga Huawei
Le Royaume-Uni est soumis à la pression accrue de son allié américain pour l'interdiction de la controversée Huawei
il y a 1 jour 12 heures
décryptage > Economie
Problème en vue ?

Grève un effet désastreux sur le long terme

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Science
Atlantico Santé

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

il y a 18 heures 26 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Comment le communisme a révolutionné les rapports sociaux par la violence

il y a 20 heures 9 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment le prolétariat s'est réfugié dans le vote contestataire et vers le Rassemblement national

il y a 20 heures 11 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

Le "génie" et le "mal" français selon Alexis de Tocqueville

il y a 20 heures 14 min
décryptage > Santé
Crise de la santé

« Il est urgent de sortir l’hôpital de l’impasse comptable dans laquelle on l’a enfermé depuis les ordonnances Juppé de 1995 »

il y a 20 heures 32 min
décryptage > Environnement
Atlantico Green

Pourquoi la reforestation de la planète lui fait parfois plus de mal que de bien

il y a 21 heures 5 min
décryptage > Politique
Vote par défaut

Succès passager ? Attention bulle politique en vue chez les Verts

il y a 21 heures 29 min
décryptage > Politique
Tocqueville, un théoricien pour notre époque

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

il y a 22 heures 9 min
light > Science
Flashs cosmiques
La compréhension d'un des derniers phénomènes cosmologiques identifié se poursuit mais sera encore longue
il y a 1 jour 13 heures
© Reuters
© Reuters
Crise de nerf

De Fort-de-France à Paris, Christiane Taubira menacée par la colère grandissante des magistrats

Publié le 01 octobre 2015
Imperceptiblement, la situation se dégrade dans les tribunaux : manque d’effectifs et mal-être des personnels, aussi bien magistrats que fonctionnaires. Ajoutez à cela une surcharge de travail, conséquence d’un recrutement insuffisant, et la tension devient de plus en plus palpable. Le récent suicide d’un juge à Fort-de-France passé totalement sous silence accentue le malaise ambiant.
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Gaetner
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Journaliste à l’Express pendant 25 ans, après être passé par Les Echos et Le Point, Gilles Gaetner est un spécialiste des affaires politico-financières. Il a consacré un ouvrage remarqué au président de la République, Les 100 jours de Macron (Fauves ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Imperceptiblement, la situation se dégrade dans les tribunaux : manque d’effectifs et mal-être des personnels, aussi bien magistrats que fonctionnaires. Ajoutez à cela une surcharge de travail, conséquence d’un recrutement insuffisant, et la tension devient de plus en plus palpable. Le récent suicide d’un juge à Fort-de-France passé totalement sous silence accentue le malaise ambiant.
  • Une magistrate s’est suicidée  il y a peu au Tribunal de grande instance de Fort-de-France.  Passé sous silence, ce décès tragique masquerait- il le réel malaise qui atteindrait la magistrature ?
  • Il règne à Fort-de-France une tension assez forte due à des effectifs pas assez nombreux, ce qui entraine un mécontentement tant du côté des magistrats que du côté des justiciables 
  • Ce malaise, qui existe aussi dans les juridictions de l’hexagone,  a été dénoncé récemment par la conférence des chefs de cour et des procureurs généraux

 

Dans la moiteur de l’été, elle a décidé de partir. Dans l’indifférence la plus totale. Et pourtant, c’est ainsi : Michelle B,*  juge  aux affaires familiales au Tribunal de grande instance de Fort-de-France (Martinique) s’est suicidée le 16 août dernier. Pour quelles raisons ? Problèmes professionnels ? Problèmes personnels ? Le suicide recèle toujours une part de mystère. Il oscille toujours entre le rationnel et l’irrationnel. Place Vendôme, le drame a été évoqué sans qu’on ne s’y attarde. La presse nationale n’en a pas parlé. La presse locale y a consacré quelques lignes. Du côté du Tribunal de Fort-de-France, plus d’un collègue de Michelle a été sonné. Bouleversé. Et peut-être guère surpris. L’atmosphère n’y est pas bonne. Beaucoup d’absents chez les magistrats et au greffe.  Les justiciables reçoivent les décisions avec retard. Bref, ce n’est pas le meilleur des mondes. Car les faits sont là. Têtus : les conditions de travail au Tribunal de Fort-de-France se dégradent à une vitesse grand V. On comprend pourquoi : sur un effectif de 20 magistrats, 6 postes n’étaient toujours pas pourvus au mois de septembre, contrairement aux promesses de la Garde des sceaux, Christiane Taubira. Chez les greffiers, le déficit est abyssal : sur un effectif théorique de 112 fonctionnaires du greffe, il en manque 19 à l’appel. La fin tragique de la magistrate  a un peu plus perturbé le fonctionnement du Tribunal.

Aussi, l’ensemble des juges de la juridiction se sont rebiffés il y a quelques jours : ils ont décidé de supprimer un cabinet t de juge aux affaires familiales, et de renvoyer systématiquement les audiences pénales, sauf pour les dossiers de détenus- qu’elles soient en formation collégiale ou composées d’un juge unique.  Enfin, preuve que la grogne à Fort-de-France est plus qu’un signe de mauvaise humeur : les magistrats  ont fait savoir qu’ils ne se proposeront plus pour siéger aux Assises… Pour faire bonne mesure, les magistrats réclament à la Chancellerie « l’affectation  de moyens humains supplémentaires, en urgence, afin d’apporter une réponse à la situation de souffrance au travail qui perdure au tribunal de grande Instance de Fort-de-France... » Le climat, la tension qui y règne par manque de personnel a de quoi inquiéter. Ce n’est sans doute pas un hasard si dix jours après le décès de la juge aux affaires familiales de Fort-de-France, la conférence nationale des chefs de cour et des procureurs généraux lançait une mise en garde à Christiane Taubira au sujet du manque d’effectifs dans les juridictions dans une lettre de deux pages dont Atlantico a pris connaissance. 

D’emblée, la missive annonce la couleur, de façon courtoise, mais ferme : « Cette situation [ le manque d’effectifs] trouve sa cause dans la diffusion trop tardive des projets de nomination des magistrats du siège et dans la coordination insuffisante avec le conseil supérieur de la magistrature (CSM), autorité de proposition des nomination des présidents de juridiction et magistrats du siège de la cour de cassation. » Puis, les auteurs de la lettre déplorent : « L’organisation des services pour la rentrée de septembre 2015 a été très fortement perturbée par cette absence de prévisibilité des effectifs de magistrats disponibles dans les juridictions à cette date, à laquelle s’est ajoutée celles des fonctionnaires, dont les affectations en sortie d’école ont également été connues très tardivement. »  Aussi n’est-il guère surprenant, précisent les auteurs de la missive, « que l’audiencement des affaires pour le mois de septembre sera fortement perturbé  et générera des renvois en nombre, source de mécontentement légitime des justiciables mais aussi des magistrats  et fonctionnaires en raison de la désorganisation et de la surcharge ainsi créées. »  

Enfin, les rédacteurs critiquent la lenteur prise par la Chancellerie à informer les magistrats sur  leur future affectation,  certains d’entre eux n’étant au courant de rien jusqu’au  milieu du mois de juillet. Le résultat est catastrophique : «  [les magistrats] se voient empêcher d’effectuer  les démarches personnelles indispensables :   déménagement, y compris pour certains, Outre-mer, inscription des enfants dans les établissements scolaires, recherche de logement… mais aussi de disposer du temps nécessaire à la mise à jour de leur service et à l’inscription à des formations au changement de fonction. Il s’en est suivi un état de stress et un sentiment de manque de considération que les chefs de juridiction ont tenté de juguler. »  A lire ces deux pages, on reste un peu estomaqué. Comme si rien depuis des années n’avait été entrepris  dans la magistrature. Pourtant, depuis le 6 juin 2001, une circulaire signée de la garde des Sceaux, Marylise Lebranchu demande qu’aucune audience ne dure plus de 6 heures… Un vœu pieux ? En tout cas, il  n’est pas rare que des audiences se prolongent tard dans la soirée. Il y a peu, lors du procès de l’ancien maire de Clamart, le tribunal de Nanterre a siégé jusqu’à minuit.


De fait, c’est vrai qu’une certaine désespérance envahit peu à peu nos juges, si souvent critiqués, voire moqués par une opinion souvent ignorante du métier de magistrat et prompte à clouer au pilori des juges qualifiés tantôt  de gauchistes, de suppôts du pouvoir,  ou de laxistes… Cette opinion sait-elle qu’il manque dans notre pays plus de 500 postes de magistrats comme l’a rappelé à plusieurs reprises l’Union syndicale des magistrats (USM) ? Il suffit de faire le tour des juridictions pour s’en convaincre. Coup d’œil sur le tribunal de grande instance d’Avignon. Selon le syndicat FO Magistrats, Il manque 4 juges sur un effectif normal de 27. C’est ainsi que le Tribunal ne compte plus que deux JAF (juge aux affaires familiales), le troisième ayant une délégation syndicale à temps complet ; de même un juge qui devait arriver dans la cité des papes, s’est désisté au dernier moment.   Une situation  intenable a fait savoir FO dans un courrier adressé au premier président de la Cour d’appel de Nîmes dont dépend le Tribunal d’Avignon. Le justiciable quant à lui, est perdu. Comment pourrait-il avoir confiance dans l’institution ? Songez par exemple qu’un dossier de divorce qui  est arrivé dans le cabinet du JAF en septembre 2015 ne sera  examiné qu’en mai 2016 ?                                                                                                     

  Non loin d’Avignon, au tribunal de grande instance de Carpentras, pas de quoi pavoiser : sur 14 postes de magistrats, deux ne sont pas pourvus. En remontant du côté de l’Ouest, au Tribunal de Grande instance de Rennes, c’est selon son président, 7 juges du siège qui sont manquants sur un effectif de 44. C’est ce que le président affirmait en tout cas  lors de l’audience solennelle de rentrée janvier 2015… Quant au tribunal des affaires de la sécurité sociale du ressort, il était au plus mal :  3 000 affaires étaient en instance de jugement.  Au Tribunal de grande instance de Coutances, lui aussi en sous-effectif, on a assisté en février dernier à quelque chose d’inédit : c’est un avocat  qui a fait fonction de juge, lors d’une audience correctionnelle…  

*Le nom et le prénom ont été changés

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

02.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

03.

Les ministres seraient deux fois plus riches sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande

04.

Nicolas Baverez : « Les Français ignorent que la France possède une tradition intellectuelle libérale remarquable »

05.

Cette découverte sur l’immunothérapie qui pourrait aider à traiter TOUS les cancers

06.

Mystérieux virus venu de Chine : pourquoi les poumons sont le maillon faible des épidémies planétaires

07.

Laéticia Hallyday, nue sur Instagram, au ski avec Kev Adams : Pascal s'inquiète ; Pamela épouse, une (très) vieille flamme, Jennifer Aniston en prend le chemin avec Brad (?), Rihanna se rapproche de DEUX ex ; Patrick Bruel fait une chute

01.

« Marine Le Pen ? Bonne à sauter ! »

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

La masse d’épargne accumulée par les Français trahit cette contradiction mortifère entre la vraie richesse de ce pays et le sentiment de pauvreté.

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Et si l’univers n’avait pas de fin (ni de début)

05.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

06.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

01.

La France, ni dictature, ni régime autoritaire mais néanmoins une démocratie affaiblie…

02.

Vu dans un manuel d'histoire : "les attentats du 11 septembre ont été orchestrés par la CIA" !

03.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

04.

Mila menacée de mort et de viol pour avoir critiqué l’Islam : « elle l’a cherché, qu’elle assume » !

05.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

06.

69% des Français pensent qu’Emmanuel Macron ne sera pas réélu. Mais quel scénario pourrait empêcher son match retour avec Marine Le Pen ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 01/10/2015 - 13:45
Il est grand temps de lui faire justice
et de la bombarder au Conseil constitutionnel ! Elle continuera ses facéties, certes, mais le système népotique est bien installé à gauche !
zouk
- 01/10/2015 - 12:09
Justice
Quand donc ,notre Gouvernement remplacera-t-il Chr. Taubira par un(e) vrai(e) Garde des Sceaux, soucieux de sa fonction et non pas porte parole de toutes les dérives à la mode? Les magistrats sont gens modérés soucieux et de la sécurité et du bien public, on ne peut les surcharger de travail et de consignes de toutes les permissivités (il n'y en eut aucune à l'égard des opposants au mariage pour tous: les "veilleurs" par exemple.)
zouk
- 01/10/2015 - 12:05
Justice
Quand donc ,notre Gouvernement remplacera-t-il Chr. Taubira par un(e) vrai(e) Garde des Sceaux, soucieux de sa fonction et non pas porte parole de toutes les dérives à la mode?