En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© Reuters
Le décompte des start-up créées depuis 2000 en France et ayant une valorisation supérieure à 1 milliard d'euros démontre bien qu’il y a un déficit de création de richesse innovante.
French tech

France Digitale : les start-up françaises dynamiques malgré les freins de notre complexité administrative

Publié le 15 septembre 2015
A l'occasion de la conférence France Digitale organisée le 15 septembre, Start-up et investisseurs se réuniront dans le but d'échanger et partager pour créer, en France, un élan de croissance dans un secteur en devenir. Notre bureaucratie administrative et la complexité du droit du travail restent en effet des repoussoirs pour nombre d'entre eux.
Gilles Babinet a créé de nombreuses sociétés dans divers secteurs. Premier président du Conseil national du numérique, puis "Digital Champion", il représente la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. Il est l'auteur...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Babinet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Gilles Babinet a créé de nombreuses sociétés dans divers secteurs. Premier président du Conseil national du numérique, puis "Digital Champion", il représente la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux du numérique. Il est l'auteur...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
A l'occasion de la conférence France Digitale organisée le 15 septembre, Start-up et investisseurs se réuniront dans le but d'échanger et partager pour créer, en France, un élan de croissance dans un secteur en devenir. Notre bureaucratie administrative et la complexité du droit du travail restent en effet des repoussoirs pour nombre d'entre eux.
 

Atlantico : Les starts-up françaises sont-elles à la hauteur aujourd'hui? Sont-elles compétitives et comment se positionnent-elles par rapport à la concurrence mondiale?

Gilles Babinet : La situation française est nettement en devenir. Lorsque l’on essaye de faire une comparaison -par essence très difficile- au niveau international, on observe que le domaine de l’économie circulaire est très présent dans les startups françaises. De même, il y a une bonne maitrise d’enjeux très technologiques, impliquant de l’algorythmie ou des mathématiques appliquées. Il n’en reste pas moins qu’elles sont souvent sous-financées par rapport à leurs équivalentes aux Etats-Unis, et dans une moindre mesure dans le reste de l’Europe. 
 

La France est-elle un pays d'accueil idéal pour l'émergence et le développement d'entreprises digitales? Quelles sont les dernières incitations mises en œuvre pour facilité la création d’entreprises ?

On ne peut pas décemment dire que la France est LA terre d’accueil. Si beaucoup d’initiatives sont prises pour essayer de développer l’écosystèmes des startups -la FrenchTech pour n’en citer qu’une- la bureaucratie administrative et la complexité du droit du travail restent des repoussoirs, que cela déplaise ou pas. Lorsque l’on voyage, le frenchbashing est toutefois moins important qu’il n’était il y a seulement un ou deux ans. Toutefois, les anglo-saxons en particuliers continuent d’éviter la France qu’ils perçoivent comme un pays où l’arbitraire juridique est élevé. Une perception bien entendu exagérée, mais qui n’en a pas moins des conséquences réelles. 

Le problème est que pour réussir, il faut aligner plusieurs paramètres qui sont chacun difficile à mettre en oeuvre (i) un excellent système fiscal pour permettre l’abondement des fonds dans l’économie de l’innovation (ii) un système éducatif de bonne qualité, faisant des ponts avec le monde de l’innovation (iii) un environnement entrepreneurial concentré et peu entravé par la bureaucratie ou les couts de l’immobilier. Palo Alto, Haifa, Berlin par exemple, sont ainsi des bons candidats. Paris, Lille ou d’autre villes peuvent clairement monter dans les premières places. 
 

Quelles ont été les réalisations les plus marquantes récemment ? Quelle est la part de ces entreprises dans l’économie française?

Le décompte des Unicorns -des startups créées depuis 2000 et ayant une valorisation supérieure à 1 milliards d’Euros démontre bien qu’il y a un déficit de création de richesse innovante en France. Nous n’en avons que deux : Vente Privée et Criteo. Certes il y en plusieurs en devenir comme Deezer ou Blablacar, mais pour autant si nous nous comparons à la Suède où il y en a six (et qui ne comprend que 6 millions d’habitants), on conçoit que l’on peut faire des progrès. La part des entreprises numériques dans l’économie française est donc assez faible, et cela pourrait s’améliorer si nous parvenions à débloquer quelques mesures. Par exemple, une réforme de l’ISF qui fait fuir les investisseurs potentiels serait bienvenue ; pour comprendre l’importance de cet enjeu, il faut savoir qu’il y a à minima 50,000 “business angels” au Royaume uni, là où l’on estime qu’il y en a environ 4 à 6 mille en France. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

02.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

05.

A ses ralliés, la République (En marche) pas reconnaissante

06.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
superliberal
- 15/09/2015 - 09:08
Le Français est doué...
Sauf ceux qui sont passés par l'ENA ou on leur apprend à devenir de parfaits parasites clientélistes. Nous méritons quand même mieux que ces ânes pour diriger le pays. Nos ingénieurs eux sont reconnus internationalement pour leur compétence. Il est plus que temps de faire le ménage.