En direct
Best of
Best of du 23 au 29 mai
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Delarue : la nouvelle femme de sa vie

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

ça vient d'être publié
light > Culture
Une voix s'est tue
La cantatrice Mady Mesplé est décédée
il y a 2 heures 36 min
light > Science
Retour à l'envoyeur
Vol habité de SpaceX : Elon Musk répond à un tacle de l'agence spatiale russe, celle-ci réplique
il y a 3 heures 56 min
pépites > Société
Priorités
PMA pour toutes : des députés plaident l'urgence d'un retour du texte à l'Assemblée nationale
il y a 5 heures 11 min
light > Media
Accusé
Jean-Marc Morandini : un procès requis pour corruption de mineur
il y a 5 heures 48 min
pépite vidéo > Science
Starman
SpaceX : les meilleurs moments du lancement de la capsule habitée Crew Dragon
il y a 8 heures 7 min
décryptage > High-tech
Espionnage

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

il y a 8 heures 54 min
décryptage > Science
Nouvelle donne

Vol habité de SpaceX : le retour de la conquête spatiale ?

il y a 9 heures 36 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Planter des arbres n’est pas toujours bon pour la planète
il y a 10 heures 16 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

La mondialisation : un vecteur favorable pour les épidémies ?

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Société
Drame

"Salle de traite", la pièce de théâtre sur le suicide d'un éleveur laitier

il y a 10 heures 18 min
pépite vidéo > International
Mort de George Floyd
Etats-Unis : deux voitures de police foncent sur la foule à New York
il y a 3 heures 22 min
pépites > France
Déconfinement extrême
Plusieurs milliers de clandestins ont défilé à Paris malgré l'interdiction de la préfecture
il y a 4 heures 31 min
pépites > Politique
Nomination
L'ancien ministre socialiste Pierre Moscovici va prendre la tête de Cour des comptes
il y a 5 heures 38 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
SpaceX : revivez le lancement réussi du premier vol habité de Crew Dragon ; Proxima b est confirmée ! Il y a bien une exoterre dans la zone habitable de l’étoile la plus proche de nous
il y a 7 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Le maître du « je »

il y a 8 heures 45 min
décryptage > France
État providence et modèle social français

1945 : l’héritage béni devenu largement toxique

il y a 9 heures 8 min
décryptage > International
Symptômes d’un nouveau conflit

Nouvelle guerre froide avec la Chine : l’Occident affaibli par les combats progressistes radicaux

il y a 9 heures 51 min
décryptage > Politique
Mains tendues

Macron/Collomb : le match du meilleur instinct pour 2022

il y a 10 heures 16 min
décryptage > Europe
Jésus reviens, ils sont devenus fous

La Pologne : un royaume où règne la droite la plus bête du monde

il y a 10 heures 18 min
décryptage > Economie
Crise

Les crédits aux PME sont insuffisants !

il y a 10 heures 18 min
© Flickr/Jérémie Janisson
Les fossiles étudiés des espèces disparues contiennent des niveaux élevés de métaux tels que le fer, le plomb et l’arsenic.
© Flickr/Jérémie Janisson
Les fossiles étudiés des espèces disparues contiennent des niveaux élevés de métaux tels que le fer, le plomb et l’arsenic.
- 415 millions d'années

La nouvelle théorie qui explique ce qui a causé la deuxième plus grande extinction de masse sur la Terre

Publié le 15 septembre 2015
Un article scientifique paru fin août suggère que la présence de métaux lourds comme le fer et le plomb dans les océans serait impliquée dans l'extinction d'espèces majeures datées d'il y a plus de 415 millions d'années. Thijs Vandenbroucke est l'un des paléontologues signataire de cette publication.
Thijs Vandenbroucke est paléontologue au sein de l'Université de Gent en Belgique. De 2009 à 2015, il a exercé au sein du laboratoire de paléontologie et de palégéographie du Paleozoïque de l'Université Lille 1.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thijs Vandenbroucke
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Thijs Vandenbroucke est paléontologue au sein de l'Université de Gent en Belgique. De 2009 à 2015, il a exercé au sein du laboratoire de paléontologie et de palégéographie du Paleozoïque de l'Université Lille 1.
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un article scientifique paru fin août suggère que la présence de métaux lourds comme le fer et le plomb dans les océans serait impliquée dans l'extinction d'espèces majeures datées d'il y a plus de 415 millions d'années. Thijs Vandenbroucke est l'un des paléontologues signataire de cette publication.

Atlantico : L'extinction de 85% des espèces marines survenue lors de la période du Paléozoïque s'expliquerait par la présence de métaux lourds dans les océans, selon un article scientifique paru le 25 août dans la revue Nature Communications que vous avez cosigné avec le reste d'une équipe de chercheurs de l'université de Lille 1. Les fossiles étudiés contiennent des niveaux élevés de métaux tels que le fer, le plomb et l’arsenic. Comment en êtes-vous parvenu à cette conclusion ? Quelles sont vos premières certitudes ?

Thijs Vandenbroucke : Plusieurs événements d'extinction de masse ayant eu cours lors du Paléozoïque, il y a 485 à 420 millions d'années, ont  façonné l'évolution de la vie sur notre planète. Mais le mécanisme exact responsable de ces bouleversements reste mal compris. Pour mieux comprendre ces événements, j'ai réuni -  avec Poul Emsbo (de l'US Geological Survey)- , une équipe afin d'enquêter sur les raisons de malformations observées sur des fossiles datant de ces époques d'extinction. Nous avons analysé les restes fossiles de plancton marin malformés datant  de la fin de la période Silurien (il y a 415 millions d'années) et découvert qu'ils contiennent des concentrations très élevées de métaux lourds, tels que le fer, le plomb et l'arsenic. Ce sont des toxines connues qui provoquent des anomalies morphologiques chez les organismes aquatiques modernes. Et cela nous a conduit à conclure que l'empoisonnement par ces métaux est la cause des malformations observées dans ces organismes anciens. Nous considérons que cela pourrait avoir contribué à leur extinction, ainsi que celle nombreuses autres espèces.

Qu'y a-t-il de vraiment nouveau par rapport aux théories déjà éprouvées ?

Avant notre étude, ces extinctions ont toujours été expliquées par des épisodes de refroidissement de la surface de la Terre. Ici, nous apportons la preuve d'un autre mécanisme. Nos résultats suggèrent que l'augmentation de concentration en métaux  découle d'une réduction de la teneur en oxygène de l'océan. Ainsi, la toxicité des métaux, et leur manifestation dans des fossiles malformés, pourraient fournir le "chaînon manquant" établissant un lien entre extinctions d'organismes vivants et anoxie* généralisée dans les océans. La corrélation entre les malformations récurrentes de fossiles et l'extinction des espèces de cette période de l'Ordovicien-silurien soulève une perspective qui interpelle: la contamination par des métaux toxiques peut être un agent  (non identifié précédemment) expliquant en grande partie les phénomènes d'extinction d'espèces survenus dans ces anciens océans.

Depuis quand travaillez-vous sur le sujet ? Pourquoi avoir choisi d'étudier ce point ? Est-ce seulement le début de vos recherches sur cette question ?

Notre étude met l'accent sur le rôle important de l'anoxie et des métaux toxiques lors de ces phénomènes d'extinction passés. Elle commence seulement à nous donner un premier aperçu des processus chimiques et biologiques marins qui se sont produits à plusieurs reprises dans le passé lors de ces événements. Pour bien les comprendre, il faudra poursuivre des collaborations interdisciplinaires. En fait, nos premiers résultats, publiés dans l'article que vous citez, sont le produit d'une collaboration entre des chercheurs ayant des compétences différentes, à savoir, moi-même (avec mes collègues paléontologues) et des géochimistes tels que Poul Emsbo de l'USGS. Poul et moi avons commencé à collaborer il y a environ deux ou trois ans, et nous continuons de le faire, pour essayer de comprendre les processus complets expliquant ces événements.

Peut-on établir un parallèle avec la pollution que nous vivons actuellement ? Pourquoi ?

Charles Lyell, figure de proue des développements en matière de sciences géologiques, a suggéré que "le présent est la clé pour comprendre le passé". Retourner l'expression et considérer que «le passé est la clé de la compréhension de notre présent ou de notre futur" devrait toujours être fait avec la plus grande prudence, en particulier lorsque l'on compare l'environnement moderne avec quelque chose d'aussi vieux et différents que le monde de l'Ordovicien-Silurien. Cependant, de nombreux processus chimiques que nous décrivons sont considérés comme ayant été similaires entre les océans des temps anciens et ceux de l'époque moderne. Notre étude, par exemple, pourrait aider à mettre en évidence les processus et les conséquences cachées des flux des éléments anthropiques sur les océans du monde, et le problème résultant de l'eutrophisation marine et de l'anoxie dans certaines zones côtières. Il y a là quelque chose d'intéressant à retenir, qui pourra ouvrir à d'autres enquêtes.

*diminution importante de la quantité d'oxygène présente

Propos recueillis et traduits de l'anglais par Adeline Raynal

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Confinement : le nombre d'arrêts cardiaques et le taux de mortalité ont explosé

03.

Énergie renouvelable: la chute des prix dope (enfin) les espoirs de l’industrie du solaire

04.

La NSA lance une alerte sur le piratage par les hackers russes de nos serveurs d’emails

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Bernard Tapie suit un traitement expérimental en Belgique pour soigner son cancer "au dernier degré"

07.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

01.

Delarue : la nouvelle femme de sa vie

01.

Renault : l’Etat actionnaire solde les comptes de Carlos Ghosn et remet toute la stratégie à plat...

02.

Virus d’un nouveau type : toutes ces données sur le Coronavirus que nous ne maîtrisons toujours pas

03.

Infections respiratoires : la grande peur de la grande grippe

04.

Deuxième vague du coronavirus… ou pas : le point sur ce qu’en savent aujourd'hui les scientifiques

05.

L’IPTV, nouvelle vache à lait des mafias européennes

06.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

01.

Le syndrome Raoult : anatomie d’un malaise français

02.

Zappé ? Pire que la colère, Emmanuel Macron face à l’indifférence des Français

03.

Voici les paroles du Chant des Partisans, version Camélia Jordana : "ami entends-tu ces cris sourds de la banlieue qu’on enchaîne ?"

04.

Zemmour face à Onfray : pourfendeurs ET promoteurs de postures idéologiques

05.

Ce syndrome Camélia Jordana qui affaiblit la démocratie française

06.

Emmanuel Macron dévoile un plan de soutien "massif" envers le secteur automobile et annonce la hausse des primes à l'achat de voitures électriques

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires