En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

La démission du guitariste historique de Noir Désir <br> assombrit l'avenir du groupe

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Ultime recours
Patrick Balkany va déposer une nouvelle demande de mise en liberté
il y a 6 min 28 sec
décryptage > Consommation
Consommation

Des crédits d’impôt pour acheter d’occasion : l’écologie version gadget

il y a 1 heure 31 min
décryptage > Education
Malaise et colère

Précarité des étudiants : vrai sujet, mauvaises pistes de solutions

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Société
Dépendance

Pourrions-nous encore survivre sans GPS ? (Et non, on ne vous parle pas que de facilité d’orientation)

il y a 2 heures 43 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Ces 3 grandes réformes du capitalisme libéral auxquelles Emmanuel Macron ne s’est toujours pas attaqué

il y a 3 heures 29 min
décryptage > France
Forum de Paris sur la paix

Emmanuel Macron, combattant sans arme de la paix, de la prospérité et de la puissance européennes

il y a 3 heures 58 min
light > People
Karma ?
Pete Doherty condamné à 3 ans de prison avec sursis, 2 ans de mise à l'épreuve et 5000 euros d'amende
il y a 19 heures 4 min
light > Culture
Mauvais augure
Plus de promotion pour J'accuse, le nouveau film de Polanski
il y a 20 heures 12 min
pépites > Europe
Opération conjointe
Blocage de l'autoroute A9 par des indépendantistes espagnols : la France et l'Espagne tentent de les déloger
il y a 21 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La dame de chez Maxim" : Cette dame d'autrefois nous met toujours en joie

il y a 23 heures 23 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 12 novembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 37 min 56 sec
décryptage > Science
Fusion nucléaire

La fusion nucléaire pourrait-elle être notre bouée de sauvetage énergétique ?

il y a 1 heure 51 min
décryptage > France
Ayatollahs de la décroissance

Nous devons repenser la croissance. Pas y renoncer

il y a 2 heures 23 min
décryptage > Santé
Données personnelles

Ce que nous réserve l’offensive des GAFAM sur le secteur de la santé

il y a 2 heures 56 min
décryptage > Terrorisme
Zone de radicalisation

Quatre ans après le Bataclan, la France désemparée face à la zone grise qui sépare islam politique et terrorisme

il y a 3 heures 42 min
Surprise !
Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant
il y a 18 heures 34 min
pépite vidéo > Santé
(Grosse) révolution
Une société française annonce pouvoir détecter la bipolarité avec une simple prise de sang
il y a 19 heures 43 min
pépites > Politique
Too much ?
LFI demande l'ouverture d'une commission parlementaire sur "l'indépendance du pouvoir judiciaire"
il y a 20 heures 40 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Journal d'un amour perdu" : Voyage dans l'intimité du deuil d'un colosse de la littérature

il y a 23 heures 17 min
light > Santé
Veggie mania
Burger King cède à la tendance vegan et lance son premier veggie Whopper
il y a 1 jour 14 min
© Reuters
© Reuters
Bonnes feuilles

Cyberharcèlement en milieu scolaire : que faire des élèves agresseurs ?

Publié le 30 août 2015
Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire. C’est parce que comprendre le harcèlement est difficile et qu’intervenir dans de tels contextes est délicat, que cet ouvrage a été conçu à partir du témoignage de professionnels de terrain. Il donne aux professionnels et aux parents les repères qui permettent concrètement de comprendre la dynamique du harcèlement et de savoir que dire, comment et quand le dire, que faire et comment faire. Extrait de "Harcèlement en milieu scolaire", de Hélène Romano, publié chez Dunod (2/2).
Docteur en psychopathologie clinique, psychologue clinicienne et psychothérapeute spécialisée dans le psychotraumatisme. Elle coordonne la Cellule d’urgence médico-psychologique du 94 et la consultation de psycho traumatisme au CHU Henri Mondor à...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Hélène Romano
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Docteur en psychopathologie clinique, psychologue clinicienne et psychothérapeute spécialisée dans le psychotraumatisme. Elle coordonne la Cellule d’urgence médico-psychologique du 94 et la consultation de psycho traumatisme au CHU Henri Mondor à...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Un élève sur dix est victime de harcèlement scolaire. C’est parce que comprendre le harcèlement est difficile et qu’intervenir dans de tels contextes est délicat, que cet ouvrage a été conçu à partir du témoignage de professionnels de terrain. Il donne aux professionnels et aux parents les repères qui permettent concrètement de comprendre la dynamique du harcèlement et de savoir que dire, comment et quand le dire, que faire et comment faire. Extrait de "Harcèlement en milieu scolaire", de Hélène Romano, publié chez Dunod (2/2).

Le chef d’établissement doit lui offrir la possibilité de sortir de cette situation duelle en lui permettant de reconnaître la gravité de ses actes et les conséquences, particulièrement vis-à-vis de sa victime. Il s’agit de responsabiliser l’élève concernant les faits qu’il a posés.

Il doit comprendre la punition qu’il reçoit, seule préalable pour qu’il élabore le sens de cette sanction et ne réitère pas les mêmes violences. Pour cela, il est nécessaire que le chef d’établissement prenne soin de le convoquer, ce qui nécessite qu’il porte attention aux situations de harcèlement et qu’il ne les banalise pas. Les mesures de responsabilisation sont dorénavant privilégiées à partir de sanctions visant la réparation et la prise de conscience de ce qui a été commis.

Ces mesures disciplinaires doivent avoir du sens non seulement pour l’élève harceleur, pour sa victime mais également pour les pairs et les parents d’élèves : ne pas intervenir conduit à une conviction groupale que les adultes de l’établissement cautionnent et que la violence imposée à l’un des leurs est légitime. Il est ainsi fréquent que l’élève harcelé se trouve stigmatisé, du fait de cette indifférence des responsables et des personnels de l’établissement à ce qu’il subit, comme un élève « à problèmes », voire un élève qui « cherche les problèmes ».

Ce processus conduit à une inversion des valeurs : le harceleur devenant la victime d’un harcelé qui l’aurait provoqué. Il peut aussi être décidé par méconnaissance des processus à l’œuvre une sanction générale comme ce principal de collège qui avait pris l’initiative d’un travail d’intérêt général à faire en commun entre l’élève harcelé et le harceleur « pour qu’ils apprennent à s’entendre »...

Avant toute intervention auprès des élèves, il est recommandé aux chefs d’établissement de ne pas hésiter à solliciter la cellule Stop-Harcèlement et/ou les services du médiateur académique, tout en établissant le lien avec les professionnels de l’établissement concerné (vie scolaire, professeur principal au secondaire et professeur des écoles en primaire, professionnels médico-psycho-sociaux). Cette évaluation à plusieurs permet certaines fois de constater que la situation n’est pas un harcèlement mais relève d’un fait de violence, circonscrit, qui ne se traite pas de la même façon : un fait de violence limité dans le temps peut conduire à une sanction ; un fait de harcèlement qui s’inscrit dans le temps et qui témoigne de toute part d’une souffrance psychique, ne peut se réduire à une sanction mais nécessite qu’une attention médico-psychologique soit portée à la victime comme au(x) mis en cause.

Lors de l’entretien avec un élève mis en cause en tant qu’auteur de harcèlement, le chef d’établissement peut ainsi :

• lui demander s’il sait pour quelle(s) raison(s) il est convoqué ;

• partir des faits (date, heure, lieu, victime présumée, ce qui a été constaté, dégâts matériels) ;

• demander à l’élève d’expliquer ce qu’il peut dire, souhaite dire de cette situation, comment peut-il l’expliquer ;

• rechercher la reconnaissance de la gravité des faits ;

• repérer s’il exprime une empathie à l’égard de sa victime et des regrets ;

• lui rappeler le règlement intérieur de l’établissement ;

• lui rappeler la loi du Code pénal vis-à-vis des violences volontaires ;

• lui demander ce qu’il compte faire compte tenu de la situation (excuses spontanées, réparation, etc.) ;

• valoriser les réactions d’affects exprimés (regret, culpabilité, inquiétude pour l’élève victime) ;

• l’informer de la suite administrative qui va être donnée (type de sanction, délais, etc.) ;

• lui rappeler qu’aucune mesure de rétorsion ou de représailles ne saurait être tolérée à l’encontre de l’élève victime (ou de sa fratrie ou de ses amis) ; • lui appeler qu’Internet, les SMS et autres supports sociaux ne sauraient être des défouloirs et qu’il existe des plaintes possibles si ce type de dérives était constaté ;

• ne jamais organiser de confrontation entre victime et mis en cause ; le chef d’établissement n’est ni policier, ni gendarme.

La confrontation entre une victime et l’auteur des violences est une situation très éprouvante, voire insoutenable, pour les élèves harcelés qui ne peuvent que réactiver la violence des faits subis. Une telle procédure conduirait à une regrettable confusion qui hypothéquerait définitivement toute restauration d’un lien de confiance à l’égard de l’élève harcelé. Un grand nombre de responsables la justifient « pour être bien sûrs de ce qui s’est passé » ; mais ils oublient la dynamique du processus d’emprise et le fait qu’ils seront inévitablement pris émotionnellement par ce qui leur sera donné à voir et à entendre. S’ils doutent des faits et qu’ils ne pensent pas qu’ils s’agissent de harcèlement, ils peuvent l’expliquer aux élèves sans imposer de telles mises en scène et ajuster les conséquences éventuelles à cette incertitude.

Extrait de "Harcèlement en milieu scolaire", de Hélène Romano, publié chez Dunod, 2015. Pour acheter ce livre, cliquez ici.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

04.

Les hyper riches croulent sous des montagnes de cash mais l’excès de liquidités tue leur richesse

05.

Elle donne naissance à son bébé en boîte de nuit, les responsables offrent une "entrée gratuite à vie" à l'enfant

06.

Petites leçons du Brexit sur ce que vivent Paris et la France aujourd’hui

07.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

La démission du guitariste historique de Noir Désir <br> assombrit l'avenir du groupe

01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Le sondage qui fait peur sur l’état intellectuel de la fonction publique

05.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

06.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

06.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
langue de pivert
- 30/08/2015 - 16:36
Que faire des élèves agresseurs ? 1, 2, 3
2 avertissements et la porte au troisième !