En direct
Best of
Best of du samedi 2 au vendredi 8 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Journée de commémorations
11 novembre : Emmanuel Macron inaugure un monument en mémoire des soldats morts
il y a 4 heures 7 min
pépites > International
Incertitude
Bolivie : Morales démissionne, le pays plonge dans l'incertitude
il y a 5 heures 33 min
pépites > Terrorisme
Expulsion
La Turquie va expulser 11 djihadistes français dans les prochains jours
il y a 6 heures 50 min
décryptage > Europe
Les entrepreneurs parlent aux Français

Margrethe Vestager : Démission !! Le Breton vite ! Mais nous sauvera-t-il ?

il y a 8 heures 30 min
décryptage > Economie
(Piètres) raisons

1,3% de croissance en France : pourquoi pas plus ? Quatre (piètres) raisons et une obligation

il y a 11 heures 56 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

La droite française est-elle maudite ? : les causes historiques de la malédiction de la droite

il y a 12 heures 19 min
décryptage > Environnement
Immobilité

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Media
Totalitarisme de la gentillesse

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

il y a 13 heures 8 min
décryptage > Politique
Esprit du 11 novembre, es-tu là ?

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

il y a 14 heures 12 min
pépites > Economie
Renouveau
Le Medef pourrait changer de nom et être rebaptisé "Entreprises de France"
il y a 1 jour 32 min
Grossière erreur...
Etats-Unis : un jeune américain choque Twitter après s'être déguisé en Jawad Bendaoud pour Halloween
il y a 4 heures 38 min
light > Culture
Hommage
Abou Dabi inaugure sa nouvelle avenue Jacques Chirac
il y a 6 heures 22 min
décryptage > Politique
Vraiment ?

Accusé d'être une association islamiste, le CCIF affirme que cela n'a jamais été prouvé. Vraiment ?

il y a 8 heures 14 min
décryptage > Sport
Réel succès ?

Cette maladie du tennis français qui se cache derrière la victoire de la France en finale de la FED Cup

il y a 11 heures 42 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les mystères médicaux autour de l’affaire de la nouvelle formule du Levothyrox

il y a 12 heures 19 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Au secours ? Amazon veut rendre Alexa intelligente en traitant nos données personnelles
il y a 12 heures 32 min
décryptage > Religion
Nouvelle ère

Cette nouvelle ère politique que vient s’ouvrir avec la marche contre l’islamophobie

il y a 12 heures 45 min
décryptage > Atlantico business
Atlantico-Business

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

il y a 14 heures 6 min
décryptage > Histoire
L'air du temps

11 Novembre : il y a 100 ans débutaient les années folles… Aujourd’hui, les années vaches (sacrées) folles ?

il y a 14 heures 24 min
light > Finance
Bon investissement
Actions de la Française des Jeux : attention aux arnaques aux sites frauduleux
il y a 1 jour 1 heure
© Reuters
L’indice boursier CRB (reprenant l'ensemble des matières premières) est au plus bas depuis plus de 10 ans.
© Reuters
L’indice boursier CRB (reprenant l'ensemble des matières premières) est au plus bas depuis plus de 10 ans.
Brut de décoffrage

Prix agricoles, pétrole, or…les matières premières au plus bas depuis plus de 10 ans à l’opposé de toutes les prévisions

Publié le 10 août 2015
L’indice boursier CRB (reprenant l'ensemble des matières premières) est au plus bas depuis plus de 10 ans. Pourtant, dans les années 2000, nombre d'experts expliquaient que, étant donné la hausse de la population mondiale et le poids des pays émergents, la hausse du prix des matières premières était un phénomène inexorable.
Philippe Chalmin est professeur d’histoire économique à l’Université Paris-Dauphine où il dirige le Master Affaires Internationales. Membre du Conseil d’Analyse Economique auprès du Premier Ministre, il est le président fondateur de CyclOpe, le ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Chalmin
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Philippe Chalmin est professeur d’histoire économique à l’Université Paris-Dauphine où il dirige le Master Affaires Internationales. Membre du Conseil d’Analyse Economique auprès du Premier Ministre, il est le président fondateur de CyclOpe, le ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’indice boursier CRB (reprenant l'ensemble des matières premières) est au plus bas depuis plus de 10 ans. Pourtant, dans les années 2000, nombre d'experts expliquaient que, étant donné la hausse de la population mondiale et le poids des pays émergents, la hausse du prix des matières premières était un phénomène inexorable.

Atlantico : Comment comprendre la baisse de l'indice boursier relatif aux matières premières aujourd’hui alors que la situation économique mondiale, en dehors de l’Europe, s'est améliorée ?

Philippe Chalmin : Cela s’explique essentiellement car nous avons eu une longue période de cours élevés, pendant quasiment 10 ans, qui a incité les producteurs à développer leurs investissements. Les prix étaient élevés et ils ont motivé des investissements importants. Nous sommes arrivés dans une période où les productions ont augmenté de manière considérable, au moment-même où le principal facteur de la hausse précédente qui était la demande chinoise ne croit plus à la même vitesse. Nombre de marchés sont donc passés d'une situation déficitaire à une situation excédentaire. La baisse des prix que nous observons en découle. A cela s'ajoute d'ailleurs des considérations d'ordre géopolitique comme dans le cas du pétrole avec le revirement de l'Arabie Saoudite. Globalement, la chute des prix actuels est moins liée à la baisse de la demande chinoise, qu'à l'augmentation considérable des productions pratiquement pour tous les produits, de l'énergie au produit agricole.

Nous vivons un phénomène relativement classique dans le monde des commodités. Il s'agit d'un cycle, même si certains parlaient de super-cycles ce qui était absurde. On a eu une période assez identique de prix élevés dans les années 70 par exemple ce qui s'est là aussi traduit par des investissements importants. Et dans les années 80-90 les prix étaient déprimés. A moyen terme, les besoins sont toujours là, simplement il y a ce cycle de l'investissement qui joue.

En l'espèce, la grande interrogation est de savoir si cela ne sera qu'un ajustement passager ou si, du fait d'une aggravation de la crise chinoise, nous pourrions connaître une situation bien plus grave. A savoir, pour l'instant, l'autre grand pays émergent qu'est l'Inde n'est pas en mesure de remplacer la demande chinoise.

Est-ce une chute générale, ou certaines matières sont davantage concernées que d’autres ?

La chute est générale pour l’énergie avec des histoires un peu différentes selon qu'il s'agisse du pétrole, du charbon ou du gaz naturel. La chute est quasiment générale pour les métaux, et ce, même pour l'acier ou le minerai de fer. La chute est souvent importante pour les produits agricoles avec quelques incertitudes néanmoins liées à la situation climatique. On continue à s'interroger sur des perturbations possibles des productions dans le pacifique. Mais les éléments dont on dispose sur les récoltes de l'hémisphère nord sont tout à fait excellentes. A l'heure actuelle il n'y a pas beaucoup de produits qui ne soient pas affectés par ce courant de baisses. Dans la rubrique des exceptions, on peut citer le cacao et c'est assez marginal.

Les produits alimentaires sont au plus bas depuis plus de 6 ans. Est-ce dû à une offre trop forte ? Quelle conséquence pour les agriculteurs par exemple notamment en France ?

La baisse des prix agricoles est importante, elle l'est notamment pour le sucre, pour les produits laitiers, un peu moins pour les céréales et les oléagineux. C’est essentiellement lié au fait que nous avons eu pour l'instant des conditions climatiques exceptionnelles tant l'année dernière que cette année. Bien entendu, on ne sait exactement  si cela va durer. La crise agricole française est liée à bien d'autres problèmes qui ont à voir avec des changements dans la politique agricole commune (PAC), qui sont aussi à mettre en lien avec des conséquences sur des marchés plus segmentés comme par exemple l’embargo russe sur les fruits et sur les viandes. Dans les produits agricoles français, la situation reste à peu près correcte pour les céréales par exemple.

Quelles sont les perspectives, à la fois pour l'indice CRB et pour les produits alimentaires de manière générale ?

Pour le gros des produits, on peut estimer que le gros de la baisse a déjà eu lieu. Il en va de même pour la plupart des produits agricoles. Comme souvent, nous sommes en présence de deux inconnus majeurs qui sont le climat, facteur essentiel, et la Chine. Le climat reste plus aléatoire que la Chine ! Mais les météorologues sont comme les économistes !
Je reste relativement confiant sur la persistance de la croissance chinoise.
Contrairement à ce que beaucoup de journalistes écrivent en liant la chute des matières premières à la situation de la Chine, cette chute est liée à la surproduction émanant des producteurs à l’échelle mondiale. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

02.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

03.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

04.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

05.

Emmanuel Macron et sa névrose de l’ennemi

06.

Alibaba tente d’acclimater le « Single Day » en France, sans TVA ni droits de douane

07.

Mais pourquoi la pollution en Inde est-elle bien pire qu’en Chine ?

01.

Euphémisation du réel : les évidences inaudibles de Zineb El Rhazoui et Julie Graziani

02.

Et si l’univers était une sphère fermée ? C’est ce que pourraient suggérer des observations de l’Agence spatiale européenne

03.

Vérité des chiffres : il faudrait ouvrir une centrale nucléaire par jour dans le monde pour respecter l’objectif d’émissions carbone zéro en 2050

04.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

05.

Présomption d’innocence et tribunaux sont-ils indispensables si l’accusé a vraiment l’air méchant ?

06.

Julie Graziani : « Criminaliser les idées et les mots, c’est empêcher de réfléchir »

01.

"Islamophobie" : question choc sur une nouvelle névrose nationale

02.

Les aventuriers du bon sens perdu : ce que la tempête autour de Julie Graziani nous dit des blocages intellectuels du monde actuel

03.

Oui, nous voulons des plages islamiques !

04.

"Quand des Juifs partent c'est la France qu'on ampute" a dit Macron. Mais il a omis de préciser qui ampute…

05.

30 ans après la chute du mur de Berlin, les communistes européens sont encore bien vivants

06.

LR : l’illusion de la renaissance par le local

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
MONEO98
- 10/08/2015 - 09:53
que c'est dur de faire des prévisions surtout pour le futur
cela n'empêchera pas les verts de continuer à déclamer leur vision sectaire apocalyptique ( pléonasme)