En direct
Best of
Best of du 15 au 21 février
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Temps de travail : pas de révolution pour les cadres

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

ça vient d'être publié
pépites > Europe
Alliés européens
Emmanuel Macron et onze ministres sont attendus à Naples ce jeudi dans le cadre du 35e sommet franco-italien
il y a 10 heures 46 min
pépites > Politique
Aubaine ?
Anne Hidalgo ferait passer pour des HLM des logements loués aux classes moyennes
il y a 11 heures 42 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dark Waters" de Todd Haynes : un homme seul contre une toute puissante industrie chimique...

il y a 14 heures 47 min
pépites > Santé
Médicaments efficaces ?
La chloroquine, un traitement contre le paludisme, pourrait-elle être efficace contre le coronavirus ?
il y a 15 heures 48 min
pépites > Santé
Endiguer l'épidémie
Coronavirus : le patient français décédé à Paris était un enseignant dans l'Oise
il y a 16 heures 58 min
décryptage > International
Echelle planétaire

Le Coronavirus redistribue les cartes mondiales

il y a 18 heures 16 min
pépite vidéo > Politique
"Peur comme fonds de commerce"
Gabriel Attal dénonce les critiques de Marine Le Pen sur la gestion du coronavirus par le gouvernement
il y a 18 heures 47 min
décryptage > Europe
Hi hi *

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

il y a 19 heures 35 min
décryptage > Economie
Brouillard comptable

Ce rapport de la Cour des comptes à qui l’on fait trop souvent dire tout et n’importe quoi

il y a 20 heures 30 min
décryptage > Economie
Contamination de l'économie

Coronavirus : le COVID-19 va-t-il pousser la zone euro vers la récession ?

il y a 20 heures 46 min
pépites > Justice
Enquête
Attaque à la préfecture de police de Paris : une recherche internet faite par Mickaël Harpon accrédite l'hypothèse terroriste
il y a 11 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La mort n'est pas une solution, Asia Bibi condamnée à la pendaison pour blasphème" d'Anne-Isabelle Tollet : un récit poignant

il y a 14 heures 28 min
light > Culture
Réforme majeure
Académie des César : la productrice Margaret Menegoz est nommée présidente par intérim
il y a 15 heures 1 min
pépites > Education
Faits religieux à l'école
Mobilisation de soutien envers l'instituteur de Malicornay, Matthieu Faucher, suspendu pour prosélytisme après avoir utilisé des textes de la Bible
il y a 16 heures 26 min
décryptage > Religion
Moyens d'action

Lutte contre l’islam radical : comment le Maroc articule moyens sécuritaires et réponse "idéologique"

il y a 17 heures 58 min
décryptage > Environnement
WikiAgri

Salon de l'agriculture : ébauche d'un mouvement agricole de contestation contre les banques

il y a 18 heures 30 min
décryptage > Santé
Pandémie

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

il y a 19 heures 27 min
décryptage > Santé
Début du carême

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

il y a 20 heures 18 sec
décryptage > France
Réalité derrière les chiffres

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

il y a 20 heures 43 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

L’opposition ne veut pas de fonds de pension français mais ne pipe mots sur ces fonds étrangers qui investissent lourdement dans l’Hexagone

il y a 21 heures 38 min
© Reuters
La Chine se montre efficace en matière de protectionnisme
© Reuters
La Chine se montre efficace en matière de protectionnisme
La Chine aux Chinois

Protectionnisme : et si le marché intérieur chinois s’avérait être une grande déception pour les entreprises étrangères ?

Publié le 07 août 2015
La Chine se montre efficace en matière de protectionnisme, en favorisant par différents moyens des entreprises purement nationales. Un danger pour les multinationales trop implantées sur ce marché... sans que l'OMC ne puisse y faire quoi que ce soit.
Antoine Brunet est économiste et président d’AB Marchés.Il est l'auteur de La visée hégémonique de la Chine (avec Jean-Paul Guichard, L’Harmattan, 2011). 
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Brunet
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Antoine Brunet est économiste et président d’AB Marchés.Il est l'auteur de La visée hégémonique de la Chine (avec Jean-Paul Guichard, L’Harmattan, 2011). 
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La Chine se montre efficace en matière de protectionnisme, en favorisant par différents moyens des entreprises purement nationales. Un danger pour les multinationales trop implantées sur ce marché... sans que l'OMC ne puisse y faire quoi que ce soit.

Atlantico : Une étude menée par le cabinet de recherche Gavekal, et relayée par Bloomberg, fait état du constat suivant : le consommateur chinois consomme chinois, au détriment des entreprises étrangères dont les chiffres de croissance de ventes sont bien plus faibles que leurs homologues locaux (3% de croissance pour les étrangers contre 10% pour les chinois) . Comment expliquer une telle différence ?

Antoine Brunet : Il faut d'abord se rappeler que longtemps, les consommateurs chinois donnaient leur préférence aux marques étrangères, c'est-à-dire à des produits fabriqués en Chine par les filiales d'entreprises étrangères. Apple et Samsung, Toyota et Volkswagen ont longtemps bénéficié de parts, substantielles et croissantes, du marché intérieur chinois. C'était d'ailleurs sur les produits de luxe que les filiales en Chine d'entreprises étrangères étaient les mieux positionnées. Avant 2013, la consommation de produits de luxe progressait très rapidement.

On assiste maintenant à un phénomène opposé où les parts de marché en Chine des filiales étrangères régressent. Pour une part non négligeable, cela est imputable à la campagne anti-corruption que Xi Xinping mène depuis deux ans. Un nombre important de dirigeants chinois a été inquiété. Ceux qui ne l'ont pas encore été s'emploient à ne pas attirer l'attention sur eux et ont décidé de masquer leur richesse en s'abstenant désormais de consommer les produits de luxe devenus très inopportuns. Les filiales en Chine d'entreprises étrangères souffrent mécaniquement de cette désaffection.

Mais au-delà de cet effet mécanique, il est probable qu'il y a une volonté du Parti communiste chinois (PCC) de revigorer les entreprises "sino-chinoises" en reprenant aux filiales étrangères des parts du marché intérieur chinois. Un des fléaux dont souffrent ces entreprises, c'est le surinvestissement et la surcapacité dont souffrent les entreprises sino-chinoises. Toute reconquête du marché chinois contribue à résorber cette surcapacité (et à augmenter de ce fait la profitabilité).

Fondamentalement, y a-t-il un risque pour les multinationales ou l'économie mondiale ? Le marché intérieur chinois s'annonce-t-il comme une immense déception pour les acteurs étrangers ?

L'évolution évoquée ci-dessus n'induit pas de risque particulier pour l'économie mondiale. Que la demande chinoise soit satisfaite par les entreprises sino-chinoises ou qu'elle le soit par les filiales étrangères en Chine ne modifie ni le PIB chinois ni les PIB étrangers puisque la production des unes et la production des autres contribuent au PIB chinois.

Par contre, elle est susceptible de peser très négativement sur les entreprises étrangères comme Apple qui s'étaient rendues fortement dépendantes du marché chinois, en laissant ce marché prendre une place démesurée dans la formation de leur chiffre d'affaires. Les entreprises étrangères exposées à la Chine sont désormais exposées à annoncer des résultats décevants.

La Chine peut-elle être taxée de protectionnisme ?

Un problème majeur dans le débat économique actuel vient de ce que derrière l'O.M.C. (Organisation Mondiale du Commerce), les politiciens et les économistes ne retiennent qu'une seule forme de protectionnisme, le protectionnisme douanier. Or la Chine recourt à toutes les autres formes de protectionnisme :

  •  le protectionnisme monétaire qui consiste à maintenir sa monnaie lourdement sous-évaluée (le dollar reste surévalué contre le yuan : il vaut 6,20 yuan quand le FMI a reconnu en 2014 que le cours du dollar devrait se situer à seulement 4,00 yuan).
  • le protectionnisme social qui consiste à minimiser délibérément la couverture sociale des salariés du pays (couverture santé, couverture retraite, couverture chômage dérisoires pour les salariés chinois)?
  • le protectionnisme environnemental qui consiste à ce que la Chine autorise ses entreprises à polluer l'eau, l'air et la terre sans avoir à verser d'indemnités ou encore à extraire les terres rares sans avoir à se soucier des dégâts qu'occasionne cette activité pour la santé des travailleurs concernés.
  • le protectionnisme par directives qui consiste à encourager directement ou indirectement la population à préférer les produits locaux aux produits étrangers.

Et depuis qu'elle s'est constituée, l'OMC ne réprime et ne punit de sanctions internationales que le seul protectionnisme douanier stricto sensu. Cela fait la part beaucoup trop belle à Pékin et au Parti Communiste Chinois qui ont, à dire vrai, bâti toute leur stratégie conquérante sur l'injustice du dispositif de l'OMC.

Ce protectionnisme dont la Chine fait preuve traduit-il l'intention de masquer une décélération inattendue ?

En incitant directement et indirectement les consommateurs chinois à privilégier les marques nationales, Pékin manifeste une nouvelle fois son inquiétude face aux surcapacités qui affectent les entreprises sino-chinoises. C'est semble-t-il l'ampleur du ralentissement du PIB chinois que le PCC n'avait pas anticipée qui vient accentuer inopportunément les surcapacités et qui permet d'expliquer l'anxiété des dirigeants chinois.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

03.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

04.

Découvrez l'humour flamand : des Juifs représentés en cafards !

05.

Castaner et la vie privée d'Olivier Faure

06.

Trop manger est mauvais pour la santé. Jeûner souvent aussi

07.

Quand une étude britannique révèle que 8 salariés sur 10 dans le monde de l’art et de la culture taisent leurs convictions par peur du "politiquement correct" qui y prévaut

01.

Temps de travail : pas de révolution pour les cadres

01.

Pourquoi nous finirons (probablement) tous par avoir le Coronavirus un jour

02.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

03.

L'ex-rappeuse Diam's ouvre une agence de voyages (réservée aux musulmans)

04.

Cambriolages : révélations sur les mensonges statistiques du ministère de l’intérieur

05.

Pandémie en vue ? Voilà à quoi ressemblerait le scénario du pire en cas de propagation incontrôlée du Coronavirus

06.

Tout le monde, il est bio, tout le monde, il est gentil mais le BIO ne fera pas de miracle

01.

Procès Fillon : le candidat malheureux à la présidentielle fait-il face à une justice équitable ?

02.

Comment l’Allemagne est devenue le maillon faible de l’Europe

03.

Attentat de Hanau : ce terrible poison que contribuent à répandre les ambiguïtés européennes sur l’immigration

04.

Instituteur de Malicornay : à quoi joue l’éducation nationale ?

05.

Violences sexuelles : pourquoi il est si complexe d’éduquer au consentement

06.

Macron exaspère ses ministres; Un tenant de l’Islam politique bientôt maire à Garges les Gonesse ?; Radicalisation : les universités de plus en plus soumises à la censure « bien-pensante »; La CEDH influencée par des ONG financées par George Soros

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
cpamoi
- 07/08/2015 - 14:23
La préférence nationale n'a pas de sens.
Si les entreprises savent qu'elles seront préférées par le consommateur en raison de leur nationalité, leurs contraintes de qualité s'abaisseront mécaniquement. Vous ne devez jamais redouter la compétition. Elle vous rendra plus fort. L'excellence fera la différence. Personne en France n'est surpris que Vuitton soit incontournable en Chine mais que Renault ne le soit pas.
Olivier62
- 07/08/2015 - 10:59
Préférence nationale
Les Chinois défendent leurs intérêts, c'est normal. Eux appliquent la "préférence nationale" sans aucun complexe ! Il n'y a qu'en France et en Europe qu'on se doit d'ouvrir les frontières à tout va, parce que ça va assurer la "prospérité" de notre économie (voir l'explosion du chômage et des déficits) et que sinon ça serait "raciste".
Mais bon, les français trouvent ça très bien, alors tant pis pour eux, et tant mieux pour les Chinois, qui ont progressé de façon spectaculaire depuis 20 ans en appliquant les recettes opposées à celles que nous impose l'UE.