En direct
Best of
Best of du 11 au 17 janvier
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

ça vient d'être publié
pépites > Santé
Coronavirus
Virus en Chine : l’OMS prolonge sa réunion d’urgence d’une journée, les transports publics suspendus à Wuhan
il y a 2 heures 35 min
pépites > International
Soupçons
Piratage du téléphone de Jeff Bezos par l'Arabie saoudite : des experts de l'ONU réclament une enquête
il y a 5 heures 50 min
pépite vidéo > International
Tension
Incident entre Emmanuel Macron et des policiers israéliens au cœur de la Vieille Ville de Jérusalem
il y a 9 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part" de Arnaud Viard : l'amour, la tendresse et la nostalgie en partage...

il y a 11 heures 41 min
pépite vidéo > Europe
Vigilance
Les images impressionnantes de la tempête Gloria dans les Pyrénées-Orientales et en Espagne
il y a 12 heures 47 min
décryptage > Histoire
Bonnes feuilles

L’affaire des "médecins empoisonneurs" : quand Staline inventait des complots imaginaires contre les Juifs

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Economie
Larmes de crocodile

Inégalités : et le choeur des pleureuses milliardaires repris à Davos

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Social
France

Les cercles vicieux du modèle social français

il y a 14 heures 44 min
décryptage > Europe
Concurrence européenne

Post-Brexit : entre un Singapour britannique et un cavalier solitaire allemand, quel destin pour l’économie française ?

il y a 16 heures 3 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

A trop célébrer l’attractivité française, on en oublie les effets pervers

il y a 17 heures 5 min
pépites > Justice
Ultimes mystères
Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts
il y a 3 heures 25 min
pépites > Politique
L'heure du bilan
69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022
il y a 6 heures 37 min
light > Culture
"Always look on the bright side of life"
Mort de Terry Jones, membre des Monty Python et réalisateur de "La Vie de Brian"
il y a 10 heures 49 min
pépites > Politique
Bataille de chiffres
L'Association des maires de France souhaite obtenir une modification de la "circulaire Castaner" pour les municipales
il y a 12 heures 11 min
décryptage > Santé
Industrie pharmaceutique

Autorisation de médicaments : les consommateurs ont droit à la transparence

il y a 13 heures 39 min
décryptage > Social
Surtout que Martinez ne se fâche pas !

CGT : Cancer Généralisé du Travail

il y a 13 heures 59 min
décryptage > Social
Réforme

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

il y a 14 heures 24 min
décryptage > Environnement
Révolution ?

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

il y a 15 heures 32 min
décryptage > Politique
Souvenirs, souvenirs

Nicolas Sarkozy présente ses voeux, c’est l’occasion de se repencher sur son mandat ou le dernier mandat présidentiel "tranquille"

il y a 16 heures 37 min
décryptage > Environnement
Davos 2020

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

il y a 17 heures 21 min
© Reuters
© Reuters
Perspective dramatique

Sécheresse : 2015 bien parti pour rattraper les records de 2003 et 1976

Publié le 23 juillet 2015
La canicule fait rage en France depuis le début du mois de juillet, probablement l'un des plus secs depuis 1959. De nombreux départements sont concernés par des restrictions d'eau, en particulier dans le Centre-Ouest et le Sud-Ouest, touchés par plusieurs départs de feu.
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Frédéric Decker
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Météorologue - Climatologue à MeteoNews et Lameteo.org
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La canicule fait rage en France depuis le début du mois de juillet, probablement l'un des plus secs depuis 1959. De nombreux départements sont concernés par des restrictions d'eau, en particulier dans le Centre-Ouest et le Sud-Ouest, touchés par plusieurs départs de feu.

Atlantico : L'été 2015 en France est marqué par une sécheresse qui touche pratiquement un département sur deux. Quelle est l'ampleur du phénomène cette année (par rapport aux années précédentes) ?

Frédéric Decker : Nous n'avons pas connu de sécheresse estivale marquée depuis 2005. Entre 2006 et 2014, nous avons connu quelques sécheresses en dehors de l'été, notamment la sécheresse record du printemps 2011 (moins de 20 mm en trois mois en Picardie !). Celle-ci fut toutefois suivie d'un été arrosé, permettant de stopper net la sécheresse.

Dans le cas de 2005, il s'agissait à la fois d'une sécheresse de surface comme cette année, mais aussi d'une sécheresse en profondeur, c'est-à-dire au niveau des nappes phréatiques. Et pour cause : 2005 était la troisième année consécutive sèche après 2003 et 2004. La situation avait alors fini par s'améliorer en fin d'année et surtout entre 2006 et 2007 avec le retour de la pluie.

Cette année, après un hiver normalement arrosé, le printemps a déjà été assez sec, notamment le mois de mai dans le sud. En juin, ce fut au tour de la moitié nord de basculer dans la sécheresse de surface avec la quasi-absence de précipitations. La canicule de fin juin et juillet n'a fait qu'accélérer le processus d'assèchement des sols en surface.

Cette sécheresse pourrait-elle encore s'aggraver d'ici la fin de l'été ? Connaîtra-t-on les niveaux atteints en 2003 ou, encore auparavant, en 1976 ?

Oui, l'été est la pire saison pour permettre une amélioration en terme de sécheresse, même si cela s'est déjà vu, en 2011 par exemple. Pourquoi ? Parce qu'en été, l'ETP (évapotranspiration potentielle, ou pour simplifier transpiration des végétaux) dépasse les précipitations. De ce fait, les couches d'eau superficielles du sol sont susceptibles de se retrouver à zéro. C'est le cas cette année, souvent depuis début juin, y compris au nord de la Loire. Les nappes phréatiques vont encore plutôt bien actuellement, mais ne nous voilons pas la face : si la pluie continue à faire défaut, ce qui risque d'arriver, la sécheresse va s'étendre en profondeur, du fait non seulement de la végétation qui ira chercher plus loin, mais aussi des pompages agricoles inévitables dans ces cas-là. Les tendances pour août et même septembre indiquent encore une anomalie négative en terme de précipitations en France. La fiabilité n'est toutefois que de 60%, il faut espérer que cette tendance soit fausse !

Nous restons pour le moment assez loin des sécheresses de 1976 ou 2003 en profondeur. En revanche, en surface, nous nous en approchons.

Petite particularité : si la sécheresse n'est pas rare dans le sud de la France, elle semble cette année aussi bien affecter l'Ouest que la Savoie, le Massif central ou certains départements franciliens. Pourquoi ?

Parce que nous connaissons depuis plusieurs mois des conditions anticycloniques récurrentes à la fois durables et étendues sur la France et une partie de l'Europe occidentale. De ce fait, le déficit depuis le début de l'année et même depuis l'automne dernier est national. Les régions de l'ouest sont particulièrement exposées avec un déficit remarquable depuis plus de neuf mois. Finalement, c'est sur les bords de la Méditerranée que les quantités de précipitations sont les plus conformes aux moyennes saisonnières, à l'exception de la Corse qui a reçu assez peu d'eau.

Comment la sécheresse affecte-t-elle le paysage français, les terres agricoles et son sous-sol ? Quel impact peut-elle avoir, en termes économiques et écologiques ?

Les réserves superficielles en eau sont à zéro partout. La végétation est en stress hydrique. Certains arbres jaunissent et perdent leurs feuilles en réaction à la sécheresse (et pas en prévision d'un automne et d'un hiver précoce contrairement à ce que l'on peut lire ou entendre). Quant il fait trop sec, la végétation s'économise en s'amputant de ses feuilles. Le sol se craquèle et subit des mouvements du fait de sa rétractation en raison du manque d'eau. Des fissures peuvent apparaître sur les murs. Bien sûr, cette sécheresse oblige les agriculteurs à arroser beaucoup plus qu'habituellement, puisant ainsi dans les nappes phréatiques par exemple. Ce qui risque encore d'aggraver le phénomène. Comme souvent les années sèches, on peut craindre une flambée des prix des fruits, légumes et céréales. Un point positif tout de même : les étés secs et chauds donnent d'excellents vins !

Au total, 41 départements sont soumis à des restrictions totales ou partielles d'eau. Ces mesures sont-elles efficaces ? Que faudrait-il faire ?

Déjà, il faut être sérieux et suivre ces restrictions à la lettre. A chacun donc de prendre ses responsabilités en ne remplissant pas la piscine, en ne lavant pas sa voiture, ne pas arroser sa pelouse qui reverdira à l'automne... Des gestes simples permettent aussi d'économiser l'eau : ne pas laisser l'eau couler quand on se brosse les dents, utiliser l'eau de rinçage des légumes pour arroser ses plantes ou son potager... Dans le domaine agricole, il serait bénéfique surtout d'arroser le soir et la nuit pour que les cultures profitent pleinement de l'eau. En effet, un arrosage en plein soleil sous la chaleur entre le milieu de matinée et le début de soirée s'évapore en grande partie, c'est du gaspillage ! Et il faut du coup doublement arroser (au moins !) par rapport à un arrosage vespéral...

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

CGT : Cancer Généralisé du Travail

02.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

69% des Français considèrent qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

07.

Une étude universitaire affirme que laver le linge à 25°C est meilleur pour l’environnement. Mais les vêtements ressortent-ils propres de la machine ?

01.

Michel Onfray : “Le bourrage de crâne est parvenu à un degré jamais atteint depuis qu’il y a des hommes”

02.

Succès du lait d’amande : les abeilles ne disent pas merci aux bobos bio

03.

Quand les députés votent pour grignoter discrètement le droit de propriété en France

04.

Retraites : le Trafalgar d’Emmanuel Macron

05.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

06.

Mais pourquoi les pêcheurs chinois découvrent-ils autant de petits sous-marins espions dans leurs filets ?

01.

Ce duel nationaux/mondialistes auquel s’accrochent Marine Le Pen et Emmanuel Macron alors qu’il n’intéresse pas vraiment les Français

02.

Petit cynisme entre amis: Davos attend plus de Greta Thunberg que de Donald Trump pour protéger le système libéral capitaliste

03.

Quand certains médicaments changent drastiquement nos personnalités dans l’indifférence totale de l’industrie pharmaceutique et des autorités sanitaires

04.

Un vol pour Kharkov ( Ukraine) et vous revenez avec un bébé d’appellation controlée

05.

L’arme à 3 coups qui pourrait porter Ségolène Royal vers 2022

06.

Greta Thunberg-Donald Trump, le match : avantage à...

Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires