En direct
Best of
Best of du 23 au 29 novembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Jugement
Agression des policiers à Viry-Châtillon : 10 à 20 ans de réclusion pour 8 accusés, 5 personnes acquittées
il y a 7 heures 13 min
pépites > Justice
Fichée S
Ultra-gauche : une militante a été écrouée pour avoir espionné des policiers
il y a 10 heures 13 min
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 4 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 11 heures 9 min
pépites > Justice
Riposte judiciaire
Alexandre Benalla a décidé de porter plainte contre X dans l'affaire de l'enregistrement clandestin diffusé par Mediapart
il y a 13 heures 1 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le délicieux malheur français" de Denis Olivennes : la mélodie du malheur, notre berceuse préférée

il y a 14 heures 22 min
pépite vidéo > Défense
Futures missions à mener
Opération Barkhane : Emmanuel Macron va réunir le G5 Sahel à Pau
il y a 15 heures 45 min
pépites > Social
"Le mur du 5 décembre"
806.000 manifestants pour la première journée de mobilisation à travers le pays contre la réforme des retraites
il y a 16 heures 40 min
décryptage > Santé
Alimentation

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

il y a 17 heures 59 min
décryptage > International
Sommet sous tension

Otan : Emmanuel Macron et Donald Trump, convergences dans l'incohérence

il y a 18 heures 52 min
décryptage > International
Daphne Caruana Galizia

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

il y a 19 heures 26 min
pépite vidéo > Politique
5 décembre
Jean-Luc Mélenchon salue le "grand progrès" et "l’humanisme" de Marine Le Pen pour sa position sur la grève
il y a 8 heures 16 min
pépites > International
Chambre des représentants
Procédure de destitution contre Donald Trump : Nancy Pelosi demande que soit rédigé l'acte d'accusation
il y a 10 heures 31 min
light > Sport
Répercussions
Le joueur légendaire Marco Van Basten a été retiré du jeu FIFA 20 "jusqu'à nouvel ordre" après son dérapage nazi
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Le Prince Igor"d'Alexandre Borodine : Le Prince Igor rentre au répertoire de l'Opéra National de Paris

il y a 14 heures 11 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Léonard de Vinci" au Louvre : ode à Léonard

il y a 14 heures 32 min
décryptage > Politique
Ça va faire des vagues...

La tempête sociale du 5 décembre : Macron nous invite "à prendre la mer"

il y a 16 heures 5 min
décryptage > Economie
Campagne mouvementée ?

Pourquoi la présidentielle complique la guerre commerciale sino-américaine (et ça n’est pas une bonne nouvelle pour l’Europe)

il y a 17 heures 42 min
décryptage > France
Economie française

La solution à la récession ? L’optimisme

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Environnement
Pas grand chose à voir avec l'environnement

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

il y a 19 heures 9 min
décryptage > France
Décision

Un office national de lutte contre la haine ou le dernier exemple en date du renoncement politique face à la montée de la violence

il y a 19 heures 40 min
© Reuters
Le "Grexit" paraît inéluctable après le triomphe de Alexis Tsipras.
© Reuters
Le "Grexit" paraît inéluctable après le triomphe de Alexis Tsipras.
L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

La sortie de la Grèce de la zone euro est désormais inéluctable

Publié le 07 juillet 2015
Bien que l’hypothèse d’une sortie de la Grèce de la zone euro soit considérée comme politiquement incorrecte dans beaucoup de milieux européens, le "Grexit" parait pourtant inéluctable après le triomphe de Alexis Tsipras.
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ. ...
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Bien que l’hypothèse d’une sortie de la Grèce de la zone euro soit considérée comme politiquement incorrecte dans beaucoup de milieux européens, le "Grexit" parait pourtant inéluctable après le triomphe de Alexis Tsipras.

Pour le Premier ministre grec, il n’est pas question d'organiser la sortie de son pays. Au contraire, il pense que sa légitimité renforcée va lui donner beaucoup plus de pouvoir pour revenir négocier avec les créanciers.  Il a, certes, réussi à secouer l’ensemble de la zone euro, à provoquer un conseil extraordinaire des ministres à Bruxelles et une réunion franco-allemande. Ceci étant, rien dans les différents communiqués ou déclarations de Bruxelles ne permet de penser que les choses seront plus faciles pour la Grèce dans les jours qui viennent.

Les faits sont têtus. Ils imposent leurs réalités auxquelles on ne peut pas échapper. Les 19 pays européens (dont la Grèce) sont confrontés à quatre séries de réalités qu’il faudra assumer.

Les premières réalités sont politiques. La Grèce de Tsipras, relayée par les partis d’extrême gauche et d’extrême droite en Europe, s’est opposée à une majorité très forte,  aux procédures de discipline de la zone euro. Les partisans du "non" au mode de régulation de la Commission mettent en évidence le caractère démocratique de cette attitude. Mais dans la foulée, le peuple qui s’oppose aux mesures de surveillance budgétaire réclame le maintien dans la zone euro pour pouvoir bénéficier des aides et des avantages. C’est surréaliste.

Ce qui est inadmissible, c’est de faire croire que la légitimité d’une décision grecque devrait s’imposer à la légitimité démocratique de l’Allemagne, de la France et des autres états membres. Les chefs d’Etat et de gouvernement de la zone euro ont tous des comptes à rendre à leurs opinions publiques. La Grèce a une très belle démocratie, mais l’Allemagne aussi, la France, l’Espagne et d'autres également. La réalité politique, c'est que la majorité des opinions publiques en Europe est fatiguée de payer pour la Grèce. Il sera dont très difficile de les convaincre de reprendre une négociation qui serait plus généreuse que toutes les précédentes qui ont avorté.

La deuxième réalité s’impose aux créanciers. La dette entassée par la Grèce est considérable, 320 milliards d'euros. La Grèce ne pourra jamais la rembourser. Les créanciers ne pourront jamais l’annuler, à cause du risque de contagion. En revanche, on peut s’arranger pour alléger la Grèce de son fardeau, en allongeant les délais de remboursement de 7 ans à 12 ans puis à 15 ou 20 ans. On peut aussi réduire les taux d’intérêt à zéro. Tout cela est possible. Encore faut-il que le Premier ministre de la Grèce accepte cette présentation à laquelle les marchés sont habitués. Cette restructuration est l’expression de la solidarité européenne. Elle est parfaitement gérable.

La troisième réalité repose principalement sur la responsabilité de la Grèce à définir un modèle économique qui faciliterait le redressement du pays. Il faut que la Grèce apporte la preuve qu’elle sera capable de développer des activités créatrices de valeurs, génératrices de recettes fiscales. Il faut que la Grèce apporte la preuve de sa capacité à stopper sa demande de financement. Les Européens ne peuvent pas accepter un modèle qui continuerait de creuser la dette. Il faut donc que le gouvernement Tsipras définisse une stratégie de développement en dehors de ce qui existe encore et qui se résume à la culture de l’olivier... et du touriste. Il faut que le gouvernement inspire confiance aux investisseurs et il faut que les Grecs construisent un état, une organisation administrative, des services fiscaux etc. Rien de tout cela n’existe et le Premier ministre n’en a encore jamais parlé.

Et puis, il y a un quatrième mur : celui des réalités juridiques. Ce sont les règles qui s’imposent à la banque centrale. La BCE a posé des perfusions pour alimenter en liquidités les banques grecques et leur éviter de faire faillite. Mais juridiquement le  pouvoir de la BCE est limité à la solvabilité des établissements bancaires. Le défaut de paiement n’a pas été officiellement établi. Le non-paiement du FMI est considéré comme une simple défaillance. Ceci dit, le 20 juillet, la Grèce a une grosse échéance à régler à la BCE.  Si le 20 juillet, aucun accord n’est négocié et acté, la BCE sera contrainte de fermer les robinets. Faute d’euros, la Grèce tombera en asphyxie en attendant que la banque centrale de Grèce se mette à fabriquer de la monnaie locale. Ce jour-là, la Grèce sera sortie de la zone euro.

Ce scénario est inéluctable sauf si Alexis Tsipras en venait à tourner le dos à ses engagements et ses promesses. C’est possible mais quelle déception pour les Grecs. Tout est possible. Le Premier ministre a bien licencié son ministre de l’Economie pour donner un signe de bonne volonté aux créanciers. Le peuple grec n’a sans doute pas très bien compris la signification de ce geste. Mais peu importe, pour Alexis Tsipras tout est possible.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

04.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

05.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

06.

Une américaine découvre que son mari la trompe... en lisant une critique culinaire dans le Washington Post

07.

Ces passeports maltais devenus le Graal des super-riches de la planète

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une prise de sang pour diagnostiquer les cancers les plus courants ? Une grande étude menée par des chercheurs lyonnais le permettra bientôt

04.

L'hydrogène, combustible parfait pour remplacer le pétrole ? Pourquoi ce n'est pas si simple...

05.

Vous ne devinerez jamais pourquoi le dernier shooting photo de Selena Gomez fait polémique

06.

L‘industrie automobile française face à la plus grande crise de son histoire

01.

L’immigration, remède nécessaire pour l’équilibre des retraites et le rebond de notre économie ?

02.

Point de non-retour climatique : allons-nous vers un effondrement global ou vers un gigantesque jeu de gagnants perdants à l’échelle de la planète ?

03.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

04.

Réchauffement climatique : respect des engagements ou pas, les températures pourraient grimper de 3°C d'ici la fin du siècle

05.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

06.

Retraites : mais que se passera(it)-t-il sans réforme ?

Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
myc11
- 08/07/2015 - 18:46
Les milliards de dette de la Grèce ne sont rien à côté du crash
mondial qui se prépare avec la faillite chinoise. On en parle pas ici, mais aux Etats-nis, c'est la préoccupation no 1. Ajourd'hui il y a une cyber attaque de la ligne aérienne la plus grande aux USA. ils ont tout fermé. Wall Street a fermé. La bourse a chuté d'au moins 10%. J'espère que ce n'est pas un plan illuminati pour semer le chaos et préparer le nouvel ordre mondial.
Mike Desmots
- 08/07/2015 - 05:27
Oui , la sortie est inéluctable...pour une simple raison...
En ce début de 21 siècle ...26 après la chute du mur de Berlin ...plus personne ne veut ,ni ne peux en Europe financer du marxo/socialisme ...quoique ....peut' être que le président normal voudrais bien ...? mais ca ferai désordre de financer un paradis fiscal pour riche ...alors que la Grèce nous doit déjà 50 Milliards d'Euros....
vangog
- 08/07/2015 - 01:40
@Henrik Jah Ceux qui ont prêté aux Grecs, sont les dirigeants
des banques, avec la garantie des dirigeants européens. Si l'UE avait ete libérale, cette garantie implicite de l'état prêteur en dernier recours n'aurait jamais existé et la Grèce n'aurait jamais pulvérisé son ratio d'endettement, avec l'aval de l'UE. Si l'UE avait été libérale, les banques auraient sauté comme des dominos, comme Fanny Mae, Freddy Mac et Lehman brothers...dans une Europe dominée par les socio-démagogues, ce sont les con-tribuables qui deviennent les prêteurs en dernier recours...dernière étape après leurs dirigeants sans scrupules, obsédés par le pouvoir et notoirement impécunieux.